Aller au contenu

sirielle

Membre
  • Contenus

    3510
  • Inscription

  • Dernière visite

6 abonnés

À propos de sirielle

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 10/12/1987

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Chez l'autre on peut éventuellement désirer une complémentarité, voire une symbiose amoureuses. Le désir me paraît pouvoir être un sentiment plus ou moins temporaire pour de nombreuses raisons basées sur les principes d'autonomie individuelle et de concurrence relationnelle. A mon sens "soumettre à sa volonté" peut signifier convaincre, pas forcément par la violence, mais aussi simplement par sa force, son pouvoir de persuasion, son charme. Donc j'estime que c'est un principe de séduction correct si on n'en abuse pas. Soumettre n'importe qui à sa volonté pourrait donc revenir au point de vue amoureux à pouvoir séduire qui on veut et garder à distance qui on veut. L'essentiel dans ce cas correspond alors à la justesse de sa propre volonté.
  2. L'argent échangé n'est pas systématiquement dans le cas d'une prostitution une condition requise, il peut parfois représenter une méthode d'approche, de séduction, parmi d'autres (Même si c'est inconcevable pour certains, cependant pas pour d'autres). Où la relation aurait pu éventuellement avoir lieu sans par d'autres moyens employés. Tout comme une potentielle prostituée n'accepte pas forcément n'importe quel client, mais seulement celui ou ceux dont elle veut bien par réelles affinités mutuelles. Pour résumer la prostitution a bien des visages, et pas seulement ceux de la perversion. La prostitution n'est d'ailleurs pas forcément "un métier". Elle peut être aussi le fait d'évènements relationnels isolés dans le temps, et non pas "à la chaîne".
  3. Actuellement pour ma part je porte du vernis rose pailleté par exemple. Simplement parce que la teinte (proche de la photo ci-dessous) me plaît. D'après moi la discrétion sociale ne doit pas forcément passer par un effet exclusivement naturel mais plutôt par un effet d'ensemble harmonieux et adapté. L'esthétique pouvant gagner à servir une certaine fantaisie à mes yeux. Les choix corrects envisageables dépendent entre autres du mode de vie sociale et de ses propres tenues, couleurs d'yeux, de cheveux, etc...
  4. sirielle

    Etre jalousé(e)

    Comme je l'ai un peu évoqué précédemment selon moi la jalousie est une forme d'envie parmi d'autres. Il faut savoir les différencier comme il faut savoir différencier l'estime de soi de la confiance en soi ou de la fierté. La confiance en soi et la fierté sont deux formes particulières d'estime de soi. Elles ne sont pas pour autant toute l'estime de soi. Il est donc selon moi possible d'envier voire plus particulièrement de jalouser quelqu'un ou quelque chose pour ce qu'il possède, matériel ou immatériel. La jalousie se manifestant par une rivalité hostile, alors que l'envie peut se manifester seulement par exemple par le vol de l'objet en question si le contexte le permet sans animosité particulière vis-à-vis de son possesseur, ou autres comportements envieux (Variables aussi en fonction des possibilités relatives à l'accessibilité de l'objet du désir en question et pas seulement en fonction de la personnalité.)... Je sais que différentes conceptions de ces termes existent et qu'elles sont parfois contradictoires. Voire aussi que le degré de popularité de ces différentes conceptions peut influencer partiellement l'évolution de la définissabilité de ces termes (A condition qu'elles soient assez cohérentes.). Mais le sujet peut m'intéresser même si je n'adhère pas systématiquement tout-à-fait à la façon d'employer ces mots. L'intérêt étant plus vastement d'approfondir la compréhension de ces attitudes psychiques et comportementales conceptuellement célèbres ou interprétées ainsi, pas seulement en tant qu'émettrices mais aussi du point de vue de la réceptivité.
  5. sirielle

    Etre jalousé(e)

    Bonsoir, de mon point de vue l'amant est dans ce cas jaloux de l'intérêt que porte à l'autre homme cette femme. Or cet intérêt, ce succès, appartient à cet autre homme même s'il n'est pas réciproque. Et si cet amant attend de cette femme un intérêt (sexuel, amoureux) exclusif (ambition), cet autre homme représente pour lui un rival par rapport à son potentiel séduction. Dans l'hypothèse où il s'en prend à cette femme c'est alors la possessivité qui l'anime, même si cette possessivité est empreinte de jalousie vis-à-vis de celui ou ceux qui pourraient (éventuellement) détourner cette femme de lui. Il n'est pas jaloux de cette femme, mais veut la posséder exclusivement et est jaloux de son ou ses potentiels rivaux. Sachant qu'en s'intéressant à un autre elle se désintéresse au moins un peu de lui en tant qu'homme, même si elle ne concrétise rien avec cet autre, voire elle préfère cet autre homme à lui ne serait-ce que par moments. Il est bien question d'envie vis-à-vis de cet intérêt que suscite cet homme, même si cet amant en obtient d'autre part, puisqu'il en veut davantage, car y compris celui qu'elle porte éventuellement aux autres (l'envie consistant à convoiter les biens d'autrui, y compris immatériels). Ce qui fait éventuellement de cette envie une jalousie c'est l'animosité vis-à-vis de l'homme en question, même s'il ne l'extériorise pas, voire même s'il retourne son agressivité vers cette femme par possessivité. Ce qui peut être vrai aussi lorsque les rivaux sont seulement supposés.
  6. sirielle

    Etre jalousé(e)

    Souvent ceux/celles fonctionnant jalousement, ont particulièrement tendance à vouloir la provoquer ou la supposer (par projection) chez autrui. Car leur inconscient est obsessionnellement lié aux oppositions dominé/dominant par la phobie qu'ils/elles ont d'être dominé(e)s, voire surpassé(e)s (Parfois surtout dans un domaine en particulier.).
  7. sirielle

    Etre jalousé(e)

    Je suis bien consciente que la jalousie à son paroxysme peut tuer, voire plus globalement briser des vies. Que je considère qu'il s'agit de rivalité empreinte d'animosité, et qu'elle se base sur l'envie et donc l'ambition, ne le contredisent pas selon moi. L'intérêt est simplement pour moi d'en souligner différentes facettes, afin de décrire le sentiment potentiellement complexe que peut représenter le fait d'être jalousé(e) soi-même, et/ou d'être considéré ou prétendu comme tel. Et aussi d'optimiser davantage les stratégies envisageables en réponse grâce à la connaissance précise des causes (dont la jalousie évidemment), voire des éventuelles lacunes de ce sentiment (réel ou feint) d'être jalousé(e).
  8. sirielle

    Etre jalousé(e)

    Je crois que la jalousie est un vice concurrentiel de compétitivité (relativement courant), une des différentes dégénérescences de cette dernière comme la triche peut l'être sous différentes formes avec plus ou moins de dégâts consécutifs. Caractérisée par un manque d'esprit d'équipe, de solidarité mutuelle, associé à un sentiment plus ou moins important d'impuissance personnelle. Elle est donc selon moi à condamner. Mais étant une dégénérescence de la compétitivité, elle en est aussi empreinte avec les aspects positifs que cela comporte, dont l'ambition et la considération pour les performances ou le potentiel d'autrui et leurs avantages induits. Elle est censée par maturation personnelle s'effacer au profit d'une place mesurée à accorder au modèle. Or pour le jalousé, représenter un modèle est flatteur, bien plus que d'autres formes d'hostilités. Au point que cette situation est parfois feinte.
  9. sirielle

    Etre jalousé(e)

    La jalousie et l'envie sont partiellement différentes mais la jalousie se base sur l'envie. C'est une question de compétitivité, en rabaissant son rival, sa propre place dans le classement (avec ses avantages et/ou désavantages) peut en être valorisée (malhonnêtement), ne serait-ce qu'un peu, voire peut plus ou moins épargner d'une humiliation. Grâce au principe du nivellement par le bas (Plutôt que de se contenter d'acquérir une meilleure place par le dépassement de soi, même si l'un n'empêche pas forcément l'autre.). Et la jalousie peut permettre aussi parfois d'obtenir ce que méritait un autre et pas uniquement de l'en priver. Par exemple un homme jaloux de l'attention portée à un autre homme par une femme, peut le discréditer par diverses médisances aux yeux de cette femme et éventuellement ainsi l'en détourner à son profit, tout en en voulant à cet homme de ce à quoi il a droit de la part de cette femme. Et s'il ne parvient pas à conquérir ainsi davantage cette femme, il cherche à favoriser en tout cas ses chances d'y parvenir. Ou au pire de n'avoir pas moins qu'un autre vis-à-vis d'elle. Un envieux (au sens péjoratif) qui n'est pas jaloux n'aura lui pas d'animosité à l'égard de cet autre homme. Et ne lui causera pas forcément du tort, ou alors sans que ce soit une finalité pour lui. Mais il pourra chercher quand même à lui voler l'attention à laquelle il a droit, la lui dérober (En priver autrui amène aussi un terme à l'envie si celle-ci paraît particulièrement difficilement accessible.), ou alors l'imiter abusivement, le plagier en quelque sorte.
  10. sirielle

    Etre jalousé(e)

    La jalousie ne consiste pas forcément uniquement à convoiter ou tendre à dérober (et donc envier) l'atout du jalousé tel quel (par l'animosité à son encontre), mais aussi éventuellement un de ses (potentiels) avantages indirects, comme le succès ou la position dominante, y compris à ses propres yeux, par exemple.
  11. sirielle

    Etre jalousé(e)

    Les uns n'empêchent pas forcément les autres. On peut être ambitieux aux dépens d'autrui, "avoir les dents longues" au point de vouloir "écraser" abusivement ses éventuels rivaux, tout en ayant assez d'estime pour ceux-ci pour pouvoir les considérer comme des rivaux dont on pourrait craindre une victoire sur soi. L'envie au sens péjoratif peut être violente voire mortellement, mais elle est plus globalement liée au principe d'usurpation. Et la jalousie s'attache plus particulièrement à la malveillance à l'égard de son rival, elle est l'une des différentes déclinaisons de l'envie.
  12. sirielle

    Etre jalousé(e)

    La jalousie met en place un état d'esprit voire un comportement pouvant être horripilants, voire pire. Mais le plus souvent il s'agit d'attitude immature enfantine ou adolescente (particulièrement dévastatrice lorsqu'elle est collective). A l'âge adulte, bien que ça puisse être potentiellement dangereux par rapport au pouvoir social, c'est déjà un peu plus rare malgré ce que pourraient laisser penser les fréquentes prétentions (fondées ou non) à ce sujet. (Cependant la jalousie est parfois confondue avec la possessivité. Dans le cas d'un couple où il y a infidélité par exemple, l'éventuelle personne jalousée serait plutôt l'amant, la maîtresse, ou le/la conjoint(e) rival(e), alors que la possessivité s'en prendrait plutôt à celui ou celle qui est infidèle.)
  13. sirielle

    Etre jalousé(e)

    S'il peut être raisonnable de s'en réjouir indirectement à travers la valorisation induite par l'estime qu'elle porte à ce à quoi elle s'attache, effectivement pas de sa nature égoïste, pouvant aller jusqu'à la criminalité. Mais le sentiment d'être jalousé(e) est aussi dans certains cas plus ou moins consciemment feint et peut prendre la forme d'une tentative d'humiliation et/ou de victimisation déresponsabilisante, voire flatteuse. Mais aussi "aimer avoir le sentiment d'être jalousé" voire être considéré comme tel par autrui, contrairement à "aimer être jalousé", ciblent plus directement la conscience et/ou le jugement, et moins directement la jalousie à l'état pur.
  14. sirielle

    pb colis suivi

    Les vols dans les boîtes aux lettres se font aussi parfois avec des passes. Et la boîte aux lettres refermée ensuite, éventuellement jusqu'au prochain vol. Lorsque ça m'est arrivé j'ai envoyé le dépôt de plainte avec une réclamation ainsi que l'emballage qui avait été laissé à proximité à l'entreprise dont je suis cliente et j'ai obtenu un remboursement.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité