sirielle

Membre
  • Compteur de contenus

    1 490
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de sirielle

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 12/10/1987

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

5 452 visualisations du profil
  1. Il me semble pourtant m'être clairement exprimée. Mais comme cette discussion est réservée aux hommes d'après son initiateur je suis censée m'abstenir d'y argumenter et d'y développer mon point de vue.
  2. Une femme va plus souvent s'inspirer d'une autre en prenant exemple sur elle. Alors qu'elle s'inspirera plus souvent d'un homme en connaissant ce dont il a besoin par rapport à elle. Et les hommes et les femmes ont des aptitudes et des fonctions, des qualités qui sont propres à leur genre différenciant leur pouvoir d'influence.
  3. Que ce soit culturel ou naturel, l'influence de deux femmes ensemble est davantage dans le mimétisme et celle d'un homme avec une femme davantage dans la complémentarité, en tenant compte aussi de ce qui les caractérise plus particulièrement ou exclusivement.
  4. L'influence masculine peut être différente de l'influence féminine selon moi. Et à mon avis la sexualité peut aussi influencer. Pour ce qui me concerne les hommes que j'ai fréquentés m'ont particulièrement influencée parce que nos relations étaient d'un certain point de vue complètes. Elles pouvaient s'intéresser à toute ma personne et aussi à ma vie privée plus que la plupart de mes autres relations.
  5. Je suis assez d'accord avec le sujet, je pense qu'on a toujours une influence significative sur les personnes qu'on fréquente beaucoup ou pour qui on a de l'importance. Normalement elle doit être positive, c'est un des avantages des relations. On s'adapte entre autres au langage de chacun. Et j'aime être influencée positivement. Je n'ai pas pour ambition de me suffire à moi-même dans tous les cas de figure. Cependant je vois une nuance entre être influencée (par acceptation), et changer pour quelqu'un d'autre. Mais bon, je n'ai pas l'intention de m'incruster davantage dans une discussion adressée uniquement aux hommes à l'origine malgré la tolérance, sauf raison suffisamment valable à mes yeux. C'était juste pour préciser que pour ma part, l'idée de base ne me pose pas de problème en tant que femme.
  6. Je ne me souviens pas quand je l'ai vu bien que j'ai eu la télévision très tôt dans ma chambre mais une affiche ou la pochette du film aurait pu suffire à me faire peur. J'ai eu peur des gremlins aussi. Moi aussi j'ai eu une peur à long terme en voyant un passage d'un film que mes parents regardaient, où un homme glissait des serpents venimeux dans les chambres des femmes. Je vérifiais toujours avant de dormir qu'il n'y en avait pas dans mon lit. A présent j'aime beaucoup les films d'horreurs, ça me permet de m'intéresser à l'horreur tout en restant dans la fiction.
  7. J'ai eu beaucoup de peurs pendant mon enfance, mais comme exemple de peur vraiment enfantine j'ai craint que Chucky soit caché derrière mon lit pendant assez longtemps. Et j'allais discrètement dormir aux pieds des lits de ma sœur ou de mes parents.
  8. L'égalité des genres concerne le total de leur valeur, elle ne dépend pas du nombre de leurs points communs ou de leur absence de différence. Bien que cette valeur puisse aussi concerner certains de leurs points communs ou leur en faire un.
  9. Le piment peut relever les plats un peu comme le poivre, sans pour autant altérer le goût. Le piment de Cayenne n'est pas un piment extrêmement fort. Et c'est un ingrédient ayant différentes qualités. les bienfaits du piment sur la santé
  10. Rien ne dit qu'il s'agit particulièrement d'exigences masculines, dans ce qui est cité en tout cas.
  11. Le titre que j'ai posté précédemment a été retiré de YouTube. J'essaie de l'insérer différemment. http://www.deezer.com/track/142254439?utm_source=deezer&utm_content=track-142254439&utm_term=15274988_1487872095&utm_medium=web Bonne fin de journée aussi.
  12. Si tu veux. Accessible: être unique, entrer dans une case, être originale, soigner son apparence, séduire des hommes, être discrète, ne pas castrer, ne pas être une salope, faire l'amour comme dans du porno, être drôle, maquillée mais pas tarte, soft, sophistiquée, naturelle, sexy, mature, adulte, mince avec des seins, faire une cuisine diététique, être bonne vivante, être capable de jeûner, avoir un caractère modéré, faire une famille sans s'y sacrifier, faire du sport régulièrement. Difficile: L'éternelle jeunesse est probablement plus difficile par contre. Quant à être une bonne mère, ça me parait accessible mais une mère parfaite, plus difficile aussi. Quant aux 40 heures de travail, c'est discutable, ça peut être accessible, mais aussi parfois difficile.
  13. Je trouve ton texte amusant bien que je sois en désaccord sur quelques points avec certains objectifs cités que je ne partage pas vraiment. Mais à part ça je ne les trouve pas dans l'ensemble "inaccessibles" par contre. Il pointe le perfectionnisme. Très souvent il faut éviter les excès et trouver la juste mesure dans les différentes choses qu'on a à faire. Ce n'est pas forcément extrêmement difficile au final à mon avis, du moins concernant la presque totalité de ce qui est évoqué.
  14. J'adore le piment. Je mange presque tous les jours du piment de Cayenne. J'aime aussi le piment d'Espelette. Par contre une fois je me suis fortement brûlée avec du Trinidad Moruga Scorpion, même les mains, ne sachant pas qu'il était fort.
  15. ça dépend des jours et avec qui. Pour les boissons, si elles sont alcoolisées je préfère les cocktails généralement mais je n'aime pas n'importe quel alcool. Si je mange à l'apéritif je peux par exemple aimer les olives, le melon et les tomates cerises. J'aime souvent pour le repas les poêlées de légumes pimentés entre autres. Pour le dessert ça dépend de la saison, je préfère les fruits. (Mais un tête à tête n'inclue pas obligatoirement le repas.) Et pour toi?