Aller au contenu

CAL26

Membre
  • Contenus

    2665
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de CAL26

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 02/10/1973

Informations Personnelles

  • Pays

Visiteurs récents du profil

1915 visualisations du profil
  1. Bientôt le Niqab made in China.
  2. Mais non, copier coller enlève tout le sel. Je proposerais plutôt d'écrire 50 phrases sensées, toutes différentes, et comportant chacune les 26 lettres de l'alphabet. Pour muscler le cerveau des déficients et booster leur imagination copie collante.
  3. CAL26

    Histoire de fou, mais réelle.

    #QUANDTUESCHOISIAVANTDERNIERLORSDELACOMPOSITIONDESEQUIPESPARCEQUILYAPERSONNEDAUTREETQUEDETOUTESFACONSTONEQUIPEVAPRENDREUNEBRANLEE. LREM est prête pour les municipales.
  4. Mon premier départ de l'enfance date de la puberté. Elle est longtemps restée une ombre soit qui noircissait le jour, soit qui me rafraîchissait. Elle a totalement disparu sous cette forme au décès de ma mère. Je lui rends visite (je parle toujours de mon enfance) très régulièrement, mais il ne s'agit plus que d'un loisir culturel.
  5. Il faudrait alors carrément créer un autre sujet. Mais j'en reviens à dire que la morale n'est jamais absolue, elle relève de conventions pour l'intérêt général . Les règles morales s'élaborent peu à peu par compromis successifs. Ce n'est pas un groupe de personnes qui peut imposer à un autre groupe de personnes des règles morales mais des valeurs et des règles de fonctionnement communes font une société. Les religions monothéistes sont apparues pour essentialiser des valeurs communes. Dans des sociétés laïques, des consensus se trouvent au fil du temps et soit sont figés par la loi, soit ne sont qu'inscrits dans des règles tacites de vivre ensemble.
  6. Tu peux aussi poser la question en disant "essaie de répondre à la question comme si la science n'existait pas". Au départ était question du spécisme et être un omnivore humain dans nos sociétés est de fait soit spéciste soit c'est s'affranchir de toutes les règles morales élaborées par l'histoire, parce que soit cela revient à considérer l'humain comme différent et supérieur aux animaux soit c'est consommer et faire souffrir un être comme nous sensible. Et dans le premier cas c'est scientifiquement faux et dans le second cas c'est contraire à nos conventions morales. Comme plus personne ne peut ignorer le fait que les autres animaux sont nos semblables, et vouloir l'ignorer n'est pas de la neutralité, consommer de la viande doit questionner nos règles morales.
  7. Mais j'ai déjà répondu à cette question et tu ne veux pas le voir. Donc ça m'agace. Alors je reformule encore en disant que celui qui reste omnivore et qui ne peut plus ignorer la souffrance animale (car elle est confirmée par la science) ne peut plus être neutre. Maintenant relis mes premières interventions, j'explique en détail pourquoi. Et je ne suis pas un extrémiste je suis même, hélas "flexitarien".
  8. CAL26

    Surdoué(e)

    Tu as également fait une erreur concernant la reconnaissance des formes en parlant des calculateurs prodiges. L'activation singulière d'une zone dédiée à la reconnaissance des visages concerne les grands maîtres aux échecs parce que cela leur permet très rapidement de reconnaitre une disposition spatiale des pièces déjà rencontrée. Par contre la singularité du calculateur prodige est l'activation du cortex pré-moteur (dédié à la préparation de séquences gestuelles). Dans l'ensemble ce qui ressort c'est une automatisation des traitements complexes chez les experts. Est-ce lié à une prédisposition ou à un surentraînement dans un domaine particulier?
  9. CAL26

    Surdoué(e)

    Ce que l'on appelle les calculateurs prodiges utiliseraient les mêmes processus de calcul que l'ensemble de la population mais leur cerveau réaliserait les opérations beaucoup plus rapidement. Cette conclusion vient de la constatation que la durée de calcul s'allonge avec le nombre de calculs intermédiaires à réaliser. Par contre ils utilisent effectivement des réseaux différents qui pourraient signifier une plus grande automatisation des processus chez ces calculateurs. Je ne pense pas que la "zone olfactive" puisse être impliquée dans le calcul mental et dans le cortex il y a trés peu de zones très spécialisées dans un type de traitement mais des réseaux qui s'activent en différentes régions cérébrales pour traiter un type d'information. Pour ce genre de réponse je me réfère essentiellement à Stanislas Dehaene éminent spécialiste du sujet.
  10. Maintenant, il faudrait éviter que le virus se transmette du bordelais à l'humain puis entre humains.
  11. Bon, sincèrement tu me gonfles (casses les couilles pour rester poli). Donc pour conclure mes interventions sur ce sujet si bien animé je dirais donc que dorénavant la charge de la preuve revient à l'omnivore qui continue à manger de la viande alors qu'il ne peut plus ignorer la souffrance animale. Qu'il prouve que l'animal ne souffre pas.
  12. Cette présentation est des plus maladroites, même si le début était prometteur. L'objectif est sûrement d'explorer quelques facettes du lien entre rhétorique et vérité. Donc si effectivement la rhétorique est l'art du langage, de la persuasion, doit-il cet art faire fi de la vérité, des convictions profondes? Et la vérité et les convictions profondes ne facilitent-elles pas la rhétorique (ce qui se conçoit bien s'énonce clairement...) La base de la problématique me semble être là.
  13. Non mais tu peux rester seul avec ton sujet. Bonne suite. Si tu veux continuer à bouffer de la viande quelle que soit l'origine, bien à toi , mais ne créé pas de sujet de discussion. (soit tu ne comprends pas mes réponses, soit tu ne devrais pas créer un sujet ouvrant une problématique philosophique).
  14. Non, je réponds à ton sujet même si ma réponse ne te convient pas. Donc je répète que les végétariens et les végans ont bouleversé les habitudes d'homo sapiens qui avait arrêté d'être cannibale mais continuait sans vergogne à manger la viande d'autres animaux. Il semblait donc que la viande humaine ne pouvait plus être consommée pour des questions morales mais seul le spécisme qui ne disait pas son nom permettait à homo sapiens de consommer la viande des autres animaux certainement parce qu'ils étaient considérés comme fondamentalement inférieurs. Et les végétariens ont interrogé cette habitude, bouleversant les règles morales qui ne s'opposaient nullement à la consommation de la viande animale. Maintenant la suite est à écrire entre omnivores, végétariens,végans et science. Et que chacun interroge le sens de sa consommation carnée.
  15. CAL26

    Le cynisme

    Le cynisme était au départ une volonté de se mettre à la marge de la société et le mot est resté avec différentes connotations. Il peut être synonyme d'immoralité quand la réussite personnelle est poursuivie coûte que coûte, la fin justifiant tous les moyens. Mais il y a aussi le cynisme du dandy moderne qui utilise cette immoralité dans la panoplie de son personnage et qui a comme but principal de bousculer les conventions. Ce cynisme, synonyme d'humour, est en fait comme l'humour plus amoral qu'immoral et peut être subversif. Dans ce cas, le cynisme reste nécessaire.
×