Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'UMP'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

20 résultats trouvés

  1. Bonjour Xavier Cantat s'est dit «fier que la chaise à (son) nom reste vide au défilé de bottes des Champs-Elysées», suscitant des réactions d'indignation. C'est le petit tweet qui fait polémique en ce moment. Au lendemain d’un commentaire de Xavier Cantat, compagnon de la ministre Cécile Duflot, contre le défilé militaire du 14 juillet, les réactions politiques restaient critiques lundi, Luc Chatel (UMP) jugeant ce geste «déplacé» tandis que Nicolas Dupont-Aignan exprimait sa «honte». Sur Twitter, Xavier Cantat, conjoint de l’ex-dirigeante d’EELV, s’était dit «fier que la chaise à (son) nom reste vide au défilé de bottes des Champs-Elysées». Pour Luc Chatel, vice-président délégué de l’UMP, ces propos sont «franchement déplacés», même si les compagnons de ministres «n’ont pas de statut légal». Certes, a-t-il dit sur RTL, «Mme Duflot n’est pas responsable des propos de son compagnon», mais «il y a beaucoup d’ambiguïté dans tout cela, parce qu’on n’est pas responsable mais on laisse faire son compagnon». Pour le député UMP de la Marne, la ministre du Logement devrait donc «condamner» le commentaire de son compagnon. «Les militaires qui défilaient hier et qui ont (...) représenté la France et la liberté au Mali ont dû apprécier», a-t-il souligné. Même indignation chez Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la République : «Moi, il me fait honte», a lancé le député de l’Essonne sur RFI, faisant valoir que «quand on est conjoint d’un ministre, on s’astreint à un minimum de réserve». «Mais cela montre bien que certains sont toujours à jouer contre notre pays tout en profitant des ors de la République», a-t-il fustigé. La veille, le patron des sénateurs écologistes, Jean-Vincent Placé, n’avait pas souhaité commenter les propos de Xavier Cantat. «Je me tiens à une ligne très précise, c’est que je ne commente pas les tweets des compagnons des responsables politiques, je m’occupe de ce que disent les responsables politiques», avait prudemment expliqué le sénateur de l’Essonne. ******************************************************************************************************************************************************* Quand même, si une guerre éclatait, il serait peut-être bien content que les "bottés" soient là pour la défendre, cette petite nature de Xavier Cantat, qui n'a pour sa part jamais eu à combattre l'intégrisme en Afghanistan, pour qu'un jour les filles puissent aller à l'école sans craindre pour leur vie.
  2. Marine Le Pen à égalité avec François Hollande si le premier tour était ce dimanche 18/04/2013 D'après un sondage Europe 1-Ifop, si l'élection présidentielle avait lieu cette semaine l'actuelle présidente du FN obtiendrait le même nombre de voix que François Hollande... derrière Nicolas Sarkozy. (...) Si le premier tour avait lieu ce dimanche, c'est en effet Nicolas Sarkozy qui serait en tête avec 30% des voix. Derrière l'ancien président, François Hollande et Marine Le Pen seraient à égalité avec 22%. La cote de popularité de la présidente du FN ne cesse de se développer, jugée courageuse et proche des préoccupations des Français dans un sondage Harris/LCP, elle profite ainsi des différents scandales financier puisque selon elle, le nombre d'adhérents frontistes a sensiblement augmenté après l'affaire Cahuzac. Le nombre de voix pour la candidate d'extrême droite augmenterait d'environ 4 points en comparaison avec l'élection d'avril 2012. La politique prônée par Marine Le Pen peut-elle satisfaire le nombre croissant de Français déçus du Hollandisme? De son côté, François Hollande perdrait 6 points passant de 28% à 22%. Jean Luc Mélenchon obtiendrait le même score qu'en 2012 avec 11%, idem pour François Bayrou (10%) et Nicolas Dupont-Aignan (2%). La candidate d'EELV Eva Joly perdrait environ 1 point avec 1,5% des voix contre 2,3 en 2012. L'article... Source: L'Express
  3. Le Conseil constitutionnel rejette le compte de campagne de Sarkozy Copé lance une "grande souscription nationale" Sarkozy : "Je vous demande de m'aider" L'UMP plombée par des comptes dans le rouge Le mouvement, qui comptait plus de cent permanents, "a dû se séparer d'une cinquantaine de salariés en CDD" depuis la campagne présidentielle de 2012, indique Catherine Vautrin, trésorière de l'UMP. .../... "SANS CET IMMEUBLE, ON SERAIT EN CESSATION DE PAIEMENT !" Pour pouvoir assumer ses dépenses de fonctionnement, l'UMP a emprunté près de 55 millions d'euros, auprès de quatre banques, en juillet 2012. Ces dernières ont exigé que le parti s'engage sur un plan de retour à l'équilibre en cinq ans. Soit une économie annuelle de près de 10 millions d'euros à réaliser d'ici à 2017. Si l'UMP n'y parvient pas, les banques deviendraient alors propriétaires du siège du parti, situé rue de Vaugirard, dans le 15e arrondissement de Paris Cette acquisition a coûté 40 millions d'euros (20 millions pour l'achat et 20 millions pour les travaux) et a été financée en majeure partie par un emprunt de 32 millions d'euros contracté sur une période de 13,5 années. Nathalie Kosciusko-Morizet propose justement que l'UMP revende son siège pour éponger ses dettes. Mais l'idée ne fait pas recette. "Avec le siège, on possède au moins un actif. Sans cet immeuble, on serait en cessation de paiement !, tranche un ex-ministre. Ce qu'il faut, c'est rembourser les dettes en restant propriétaire." "Si on vendait le siège, il ne nous resterait plus rien", abonde un autre. Pour ces raisons, M. Copé n'entend pas le céder. Voir l'article complet : http://www.lemonde.f...858_823448.html
  4. Une loi pour interdire la fessée Dimanche 15 novembre - 16:58 Image © Keystone Une députée du parti UMP et célèbre pédiatre française a annoncé dimanche qu’elle allait déposer une proposition de loi visant à interdire les châtiments corporels, dont la fessée, jugeant la France "à la traîne" de nombreux pays européens. Suite de l'article... Source: lematin.ch
  5. Pour les Français, l'exécutif se rapproche du FN Jeudi 23 septembre - 10:28 Selon un sondage, deux tiers des Français jugent que les récentes positions gouvernementales sur l'immigration et la sécurité se rapprochent de celles du Front national. A Grenoble, le 30 juillet dernier, Nicolas Sarkozy a-t-il lancé une vaste opération de reconquête de l'électorat d'extrême droite ? Déchéance de nationalité, démantèlement des camps de Roms¿ Après l'échec des régionales, marquées par une forte abstention et un regain de forme du Front national, les propositions du chef de l'Etat résonnent comme un appel du pied aux sympathisants frontistes. C'est en tout cas ce que pensent une majorité de Français. [...] De là à penser qu'une personnalité du FN peut faire son entrée au gouvernement, il y a un pas que les Français ne souhaitent pas voir être franchi. Ils sont 81% à rejeter catégoriquement une telle hypothèse. Plus de trois quarts (76%) des sympathisants de droite y sont hostiles. Suite de l'article... Source: Le Figaro
  6. http://leplus.nouvelobs.com/contribution/538316-presidentielle-sarkozy-est-le-seul-responsable-de-la-montee-du-fn.html
  7. La guerre des chefs continu. François Fillon sera candidat "quoi qu'il arrive" en 2017 L'ex-Premier ministre, qui rappelle que Nicolas Sarkozy a annoncé son retrait après sa défaite, a affirmé ses ambitions présidentielles lors d'un déplacement à Tokyo. http://tempsreel.nou...arkozystes.html http://www.forumfr.c...re-sarkozy.html UMP : Copé et Fillon enterrent la hache de guerre "PAS D'AMENDEMENT SARKOZY"
  8. Florilège des pires poussées homophobes des politiques... Mardi matin, le ministre du Budget, François Baroin, expliquait naturellement : "Dans mon entourage, j'ai des amis qui sont gays ; je n'en connais pas un qui veuille se marier". Circulez, y'a rien à voir. "Je ne vois pas en quoi la représentation nationale doit s'intéresser à une aberration anthropologique", a déclaré mardi le récidiviste (voir plus loin) Christian Vanneste. Le mois dernier, au sujet du mariage gay, la députée UMP, Brigitte Barèges, s'était interrogée : "et pourquoi pas des unions avec des animaux?". Avant de se rétracter et expliquer qu'elle l'avait dit sur le "ton de la plaisanterie". Et "pourquoi pas l'autorisation de la polygamie", s'est interrogée Marine Le Pen sur France Inter, mardi matin. Christian Vanneste est un spécialiste, ce qui lui a valu plusieurs convocations et condamnations au tribunal avant d'être blanchi. Il avait notamment déclaré en 2005 : "l'homosexualité est dangereuse, et inférieure à l'hétérosexualité". Jacques Myard avait assimilé l'homosexualité à une "perversion sexuelle" en 1998 lors des débats sur le Pacs et a récidivé en début d'année. Et après des excuses avait malgré tout déclaré : "Je ne m'occupe pas des homos mais ce que je leur reproche c'est d'être devenus un lobby, une secte, de pratiquer le terrorisme intellectuel... Alors moi je leur dis 'Messieurs les homos des deux sexes, foutez-nous la paix'", ajoute-t-il. Christine Boutin en 1998 a laissé à la postérité cette phrase mémorable : "Toutes les civilisations qui ont reconnu et justifié l'homosexualité comme un mode de vie normal ont connu la décadence". Pendant les débats à l'Assemblée nationale, Dominique Dord avait proposé de signer le Pacs dans "les services vétérinaires". En 1984, Jean-Marie Le Pen avait dit : "l'homosexualité n'est pas un délit, mais [...] elle constitue une anomalie biologique et sociale". Si les propos sont nombreux à droite, certains élus de gauche ne sont pas en reste. "Ça ne me gène pas qu'ils vivent ensemble (les homosexuels, ndlr), mais c'est une fuite en avant par rapport à la race humaine", a ainsi déclaré en 2010 le communiste Michel Guérin. “Je ne veux pas de mariage homosexuel. Dans la Bible, Dieu dit que c'est une abomination. Je préfèrerais démissionner plutôt que de célébrer un mariage homosexuel”, a formulé le socialiste martiniquais, Raymond Occolier, en 2006. L'article en entier
  9. Yves Bertrand : «Marine Le Pen est quelqu’un de respectable» 10.09.11 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] L'ancien patron des Renseignements Généraux de 1992 à 2004, Yves Bertrand, prend fait et cause pour Marine Le Pen, estimant qu'elle «est quelqu’un de respectable et elle devrait pouvoir participer pleinement au débat politique». Aujourd'hui à la retraite, âgé de 67 ans, Yves Bertrand se définit comme un «homme de droite» à tendance «chiraco-villepiniste», et se dit favorable à la réintégration du FN «dans la famille» de droite : «C’est un parti de droite (...) il faut en finir avec la diabolisation. Je suis favorable à l’introduction de la proportionnelle. Et si on ne le fait pas, il devrait y avoir des accords en cas de triangulaire. Si cela avait été le cas, la gauche ne dirigerait pas 21 régions sur 22», analyse-t-il. Suite de l'article... Source: Le Parisien
  10. L'UMP s'appellera bien «Les Républicains» Ce sera «Les Républicains». Alors que le nom était déjà sorti dans la presse, sans que Nicolas Sarkozy ne démente, l'UMP l'adoptera bel et bien, assure ce mercredi l'AFP qui s'appuie sur des sources concordantes. L'UMP tiendra son «congrès fondateur» le 30 mai à Paris Elections : Sarkozy veut surfer sur la vague D'autres part, les nouveaux statuts du parti seront débattus lors du bureau politique du 14 avril et définitivement adoptés le 5 mai, indique Nathalie Kosciusko-Morizet. La commission chargée de l'élaboration de ces nouveaux statuts, qu'elle préside, a travaillé autour de «trois axes, définis par Nicolas Sarkozy pendant sa campagne pour la présidence de l'UMP: décentralisation, démocratisation, modernisation», a affirmé la vice-présidente du mouvement. Fin des mouvements à l'UMP L'innovation la plus importante devrait être l'élection du président de chaque fédération départementale au suffrage direct des militants, jusqu'ici choisi par le comité départemental de l'UMP. Un dispositif qui obligera les candidats à ce poste à faire «la course aux adhésions», se félicite la numéro deux du parti. «Ce sera un moment démocratique fort», insiste-t-elle, en précisant que les élections des présidents de fédérations se dérouleront «fin septembre». L'article. * * * Je propose, dans la foulée et afin de parachever la trahison de nos politiques et leur alignement sur le modèle néolibéral US, que le PS s'appelle désormais "les démocrates", et que notre nouveau drapeau soit celui-ci : Attends, on me souffle dans l'oreillette que le drapeau-traître est déjà prêt. Le voici :
  11. Se balader à Besançon en burqa : un jeu d’enfant… 11/10/2011 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] Depuis le 11 avril 2011, le port de la burqa dans la rue est une infraction. Le texte de loi, qui indique que « nul ne peut, dans l’espace public, porter une tenue destinée à dissimuler son visage » prévoit une amende pouvant aller jusqu’à 150 euros. Alors que les premières condamnations en justice pour port du voile intégral tombaient le 22 septembre dernier, nous avons voulu observer la réalité du terrain à Besançon. Notre journaliste s’est glissée le temps d’un après-midi sous le long voile noir opaque. Grande Rue, j’aperçois enfin un véhicule de la police nationale, stationné avec deux fonctionnaires à bord. Vont-ils me verbaliser ? Je passe devant eux en ralentissant le pas, mais rien… Pas d’amende, ni d’interpellation. Le grand drap en coton noir flottant au vent, je continue mon parcours. À deux reprises je croise à nouveau les forces de l’ordre : un motard de la police municipale stationné devant l’Hôtel de ville, puis à nouveau la police nationale rue des Granges. Un des deux agents me montre du doigt, mais ils continuent finalement leur chemin. Y a-t-il un fossé entre la conduite à tenir sur le papier et la réalité de l’espace public ? En guise de réponse, la police nationale de Besançon nous a indiqué qu’il « n’y avait pas une loi nationale et une loi départementale, et que s’il y a constatation d’une infraction, la loi et l’amende sont appliquées immédiatement ». Depuis l’application de la loi, aucune contravention n’a été infligée dans le Doubs pour la zone Police. Suite de l'article... Source: La Gazette de Besançon
  12. Bonjour, La mairie d'Angoulême fait grillager des bancs pour en éloigner les SDF : Neuf bancs publics d'Angoulême (Charente) ont été entourés d'une cage ce mercredi. L'initiative de la municipalité UMP, qui vise à décourager l'installation de sans domicile fixe alcoolisés, a surpris de nombreux habitants. La mairie a expliqué avoir pris l'initiative en concertation avec les commerçants car les bancs en question étaient «utilisés quasi-exclusivement par des personnes qui se livrent à une alcoolisation récurrente, tous les jours. (suite) C'est bizarre, de plus en plus j'ai l'impression de vivre dans un pays où des gens sont en train de couler, victimes pour la plupart du chômage, et qu'au lieu de les aider on les cache par tous moyens de la vue des autres pendant qu'ils se noient...
  13. Yavin

    L'UMP tacle à tout va

    L'UMP tacle à tout va Samedi 05 Juillet - 17:50 [/Justifier] [Justifier] L'UMP a tenu son Conseil national ce samedi. Et les ténors du parti ont multiplié les attaques contre le PS, pratiquant le jeu des «petites phrases» qui font mouche. Le premier ministre François Fillon a qualifié les critiques de l'opposition notamment sur l'immigration de «malvenues et ringardes», et parlant d'un Congrès (du PS) qui se préparait «dans la plus grande confusion idéologique». «La seule chose qui le rassemble, ce sont les attaques contre le président de la République», a ajouté Fillon. «Ségolène Royal a l'humanité d'un bigorneau», a renchéri le secrétaire-adjoint du parti, Christian Estrosi, en réponse à la sortie de l'ancienne candidate à la présidentielle socialiste sur la libération d'Ingrid Bétancourt. Celle-ci a estimé jeudi que le président Nicolas Sarkozy n'était «absolument pour rien» dans la libération de l'ex-otage. Suite de l'article... Source: 20minutes.fr
  14. L'UMP annonce une proposition de loi contre la burqa Mardi 22 Décembre - 17:21 © KEYSTONE | Musulmanes à Douai, dans le nord de la France. FRANCE | Le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale a annoncé le dépôt en janvier d'une proposition de loi visant à interdire les visages totalement couverts dans l'espace public. AFP Suite de l'article... Source: 24heures.ch
  15. Incroyable : Sarkozy c'est 78% d'immigration de plus que sous Jospin ! 03/07/2011 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] En 2010 le gouvernement français a autorisé l'entrée de 203 000 étrangers légaux dans notre pays, contre 114 000 en 2000...du temps de Lionel Jospin, soit une hausse de 78%. 203 000 immigrés légaux en 2010, c'est aussi 28 000 de plus qu'en 2009. Un record historique qui contraste – comme pour l'insécurité – avec le discours musclé du gouvernement. Ces chiffres ne concernent que l'immigration légale, celle que l'on décide. Suite de l'article... Source: LePost.fr
  16. Ces ouvriers qui n'entendent plus la gauche 15/11/2011 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] Le travail, valeur première des ouvriers, n'est plus incarné par une gauche qui a du mal à se faire entendre par les catégories populaires. Les ouvriers et la gauche, l'histoire d’un divorce plus que sociologique. Les ouvriers placent le travail (38%) au panthéon de leurs valeurs avec le respect (41%) loin devant la solidarité (31%). Or la gauche est avant tout associée à la solidarité par l’opinion et plus encore par ses sympathisants. Dans le même temps, les Français estiment que la gauche délaisse le travail : seule une minorité de l’opinion (18%) et des ouvriers (23%) considèrent que le travail est aujourd’hui une valeur de gauche. Fin du vote de classe C’est la solidarité qui pour l’opinion est la valeur cardinale de la gauche. C’est aussi celle des plus aisées. Or les plus modestes attendent de la considération. Ils rejettent toute forme de commisération en guise de solidarité, ce qui se traduit parfois par un rejet de la gauche d’en haut. Si la question du travail a longtemps structuré le rapport de la gauche à ses partisans, elle déstructure désormais son rapport aux catégories populaires. Ainsi, la relation est devenue verticale et non plus horizontale, empreinte de représentation et plus d’incarnation. Du coup, la gauche sonne faux aux oreilles de la classe ouvrière et la lutte des classes est plus anachronique que jamais. De toutes les catégories sociales, les ouvriers sont ceux qui aujourd’hui se classent le moins à gauche : 31%, contre 37% pour les employés, 45% chez les professions intermédiaires et 60% parmi les cadres. La gauche joue à front social renversé. (...) Réactionnaires, les ouvriers sont les plus nombreux à souhaiter un retour en arrière de la société. Enfin, leur sympathie à l’égard du FN est élevée : 45% font confiance à Marine Le Pen. A titre de comparaison, 36% font confiance à François Hollande, et seulement 24% à Jean-Luc Mélenchon. L'article complet... Source: Le Nouvel Observateur
  17. Interrogés sur les personnalités qui vont, selon eux, incarner l’opposition, les électeurs de Nicolas Sarkozy placent en tête Marine Le Pen (38%), devant Jean-François Copé (37%). Quant à l'ensemble des Français, ils placent Jean-François Copé (35%) un cheveux devant Marine Le Pen (34%) pour mener l'opposition. cliquez pour agrandir Avec 34%, Marine Le Pen talonne Jean-François Copé (35%) en tête des personnalités que les Français voient incarner l'opposition http://www.atlantico...4.html?page=0,0
  18. Pourquoi il est urgent que l’UMP disparaisse… 01/05/2013 À une époque où le trône de l’Élysée est occupé par François Hollande, on peut se demander pourquoi la disparition de l’UMP est plus vitale pour la France que celle du PS. Le fait est que, depuis plusieurs semaines maintenant, a émergé un mouvement de contestation populaire, dont l’opinion catholique est la base et dont la liquidation du libéralisme-libertaire hérité de Mai 68 est la cible. Ce mouvement doit aboutir à terme à la reconfiguration de la droite. Or, il existe un parti classé à droite du nom d’UMP. Et ce parti, malgré un discours parfois juste, se rallie toujours dans les faits aux modes funestes du moment : européisme, mondialisme et immigrationnisme. Rappelons que l’UMP est le parti qui a fait entrer le plus d’immigrés en France, culminant à plus de 200.000 immigrés légaux par an sous l’ère Sarkozy, soit 50.000 de plus chaque année que sous l’ère Jospin. Rappelons le vote du traité de Lisbonne contre la volonté et le vote du peuple français, qui nous priva d’une chance historique de nous émanciper de Bruxelles. L’UMP roule pour le mondialisme et, une fois au pouvoir, ne diffère en rien de la gauche. Le mariage gay ? Certes, on a trouvé des députés y étant hostiles. Mais n’oublions pas que l’UMP ne s’est engagée dans la lutte que très tardivement, une fois le succès du mouvement vérifié. En outre, n’oublions pas que, durant la campagne présidentielle, aucune voix importante de l’UMP, pas même Sarkozy, n’a mis au centre du débat le mariage gay. De quoi se poser quelques questions. Il est patent que l’UMP, par son hégémonie dans les institutions et sa tartuferie, est un verrou à l’émergence d’une droite nouvelle. L’UMP est soumise à l’Union européenne, l’OTAN et au politiquement correct teinté de bobocratie. N’en déplaise à ses ténors, l’UMP est libérale-libertaire ou disons-le plus simplement : l’UMP est de gauche. Il est donc temps que l’UMP disparaisse. Avec la mutation annoncée de la droite, une chance historique se présente à la France. Ne laissons pas l’UMP l’enterrer. Ne laissons plus le peuple de droite se faire circonvenir par l’UMP comme celui de gauche se fait circonvenir par le PS. Aux élections municipales et européennes de 2014, la pire des choses sera de voter UMP. L'article... Source: Boulevard Voltaire
  19. UMP : le scrutin vire au règlement de comptes... A Nice, les pro-Copé signalent de "fausses procurations" des pro-Fillon... qui répliquent vertement. Reportage. Des dizaines de militants UMP attendent de pouvoir voter à Nice, dimanche. © Franck Fernandes / Maxppp Après trois heures de queue, ce couple de sexagénaires niçois doit encore patienter. Ils ont tendu aux membres du bureau qui surveillent le scrutin de la 5e circonscription des Alpes-Maritimes deux procurations. Problème : on aurait déjà voté pour ces personnes. Le nom sonne banalement local... Alors, les deux coprésidents, l'un représentant Copé, l'autre Fillon, demandent que l'on vérifie la validité de cette délégation de pouvoir. Un huissier est sollicité. "Refusé." L'ambiance est tendue. En début d'après-midi, Michèle Tabarot, secrétaire fédérale UMP du 06, sur le ticket de Copé, a assuré que de "fausses procurations" avaient été signalées par son équipe à Nice. Dans les trois bureaux de vote de la capitale azuréenne, situés dans l'hôtel Plaza, un quatre étoiles, personne n'en a entendu parler. Éric Ciotti, président du conseil général et député des Alpes-Maritimes, directeur de campagne de Fillon, balaye ses accusations. Lire la suite (Le Point)
×