Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'présidentielle'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

9 résultats trouvés

  1. Un avocat de 48 ans, ouvertement homosexuel, s'est déclaré candidat à la présidentielle tunisienne du 10 novembre : "C’est une première dans le monde arabe. Mounir Baatour, ouvertement homosexuel et président de l’association Shams qui milite pour la dépénalisation de l'homosexualité en Tunisie, est candidat à l’élection présidentielle tunisienne du 10 novembre 2019". https://www.france24.com/fr/20190708-tunisie-presidentielle-mounir-baatour-candidat-homosexualite-lgbt-shams
  2. au même moment de son quinquennat Hollande pouvait compter sur environ 20% de satisfaits ... Macron c'est 32% "Dans un sondage BVA publié vendredi, la popularité d'Emmanuel Macron gagnait au contraire 3%, à 32% de "bonnes opinions", dans un contexte marqué par l'incendie de Notre-Dame de Paris. " il a gardé son électorat du premier tour de la présidentielle et gagnera certainement le deuxième tour , et ce malgré les campagnes de haine orchestrées par les extrêmes .... mais est ce qu'il faut y croire ? est ce que l'électorat de Marine Lepen n'arriverait pas à faire le plein ? est ce que les Français las des exactions des jaunes ne se mobiliseraient pas contre les extrêmes ? est ce qu'il voudra simplement se représenter ? Emmanuel Macron serait réélu, il arriverait en tête du second tour de l’élection présidentielle, avec 56 % des voix devant Marine Le Pen (44 %). Au premier tour, le chef de l’État réunirait 30 % des votes, la présidente du Rassemblement national (RN) 27 %, Jean-Luc Mélenchon 12 %, Laurent Wauquiez pour Les Républicains (LR) à 8 % et Benoît Hamon et Nicolas Dupont-Aignan à 6 % tous les deux. Olivier Faure (PS) obtiendrait 3 % et Yannick Jadot (Europe Ecologie-Les Verts) 2 %. https://www.ledauphine.com/politique/2019/02/10/et-si-l-on-revotait-aujourd-hui
  3. Marine Le Pen à égalité avec François Hollande si le premier tour était ce dimanche 18/04/2013 D'après un sondage Europe 1-Ifop, si l'élection présidentielle avait lieu cette semaine l'actuelle présidente du FN obtiendrait le même nombre de voix que François Hollande... derrière Nicolas Sarkozy. (...) Si le premier tour avait lieu ce dimanche, c'est en effet Nicolas Sarkozy qui serait en tête avec 30% des voix. Derrière l'ancien président, François Hollande et Marine Le Pen seraient à égalité avec 22%. La cote de popularité de la présidente du FN ne cesse de se développer, jugée courageuse et proche des préoccupations des Français dans un sondage Harris/LCP, elle profite ainsi des différents scandales financier puisque selon elle, le nombre d'adhérents frontistes a sensiblement augmenté après l'affaire Cahuzac. Le nombre de voix pour la candidate d'extrême droite augmenterait d'environ 4 points en comparaison avec l'élection d'avril 2012. La politique prônée par Marine Le Pen peut-elle satisfaire le nombre croissant de Français déçus du Hollandisme? De son côté, François Hollande perdrait 6 points passant de 28% à 22%. Jean Luc Mélenchon obtiendrait le même score qu'en 2012 avec 11%, idem pour François Bayrou (10%) et Nicolas Dupont-Aignan (2%). La candidate d'EELV Eva Joly perdrait environ 1 point avec 1,5% des voix contre 2,3 en 2012. L'article... Source: L'Express
  4. Pour (ou contre) qui voterez-vous au second tour ? Le sondage est anonyme.
  5. 20:00 - Résultat de l'élection : les premières estimations donnent Macron et le Pen qualifiés C'est très serré, mais les premiers chiffres donnent Emmanuel Macron et Marine Le Pen en première et deuxième position. Le candidat d'En Marche! recueillerait 23,7% des voix, la candidate du FN de 21,7% des suffrages selon France Info. François Fillon est donné en troisième position. Ces chiffres vont être affinés dans les prochaines minutes. http://www.linternaute.com/actualite/politique/1357555-resultat-presidentielle-2017-les-resultats-du-1er-tour/ François Fillon arrive troisième avec 19.5%, ex-aequo avec Jean-Luc Mélenchon. Arrivent ensuite le socialiste Benoît Hamon (6.2%), Nicolas Dupont-Aignan (5%), Jean Lassalle (1.5%), Philippe Poutou (1.2%) François Asselineau (0.8%), Nathalie Arthaud (0.7%) et Jacques Cheminade (0.2%) ========= MISE A JOUR le 24/4 à 9h : Selon les résultats partiels fournis par le ministère de l'Intérieur sur 97% des inscrits, Emmanuel Macron est en tête avec 23,86% des suffrages, devant Marine Le Pen à 21,43%. Suivent François Fillon et Jean-Luc Mélenchon, respectivement à 19,94% et 19,62%. Benoît Hamon obtient 6,35% des voix. Il est suivi de Nicolas Dupont-Aignan à 4,73%. Jean Lassalle est à 1,21%, Philippe Poutou à 1,10%, François Asselineau à 0,92%, Nathalie Arthaud à 0,65% et Jacques Cheminade à 0,18%. Abstention : 21,77%. Le ministère livre aussi des résultats par ville et par département que vous pouvez retrouver grâce au moteur de recherches ci-dessus. http://www.linternaute.com/actualite/politique/1357555-resultat-presidentielle-2017-les-resultats-du-1er-tour/
  6. Macron - Le Pen : les enjeux du débat Emmanuel Macron et Marine Le Pen sont, ce soir, face-à-face sur TF1 et France 2 pour une dernière joute avant le scrutin de dimanche. Avec, pour chacun, des objectifs bien distincts. Une tension particulière À élection imprévisible enjeux inédits. Le débat de l’entre-deux-tours, devenu depuis 1974 une tradition de l’élection présidentielle, n’a pas pour habitude de bouleverser les dynamiques enclenchées. Le favori des enquêtes d’opinion, désigné vainqueur du débat, est élu Président quelques jours plus tard. Mais cette année, la campagne déroutante va redonner « un peu de poids politique » au rendez-vous cathodique du soir, estime Philippe Moreau Chevrolet, président de l’agence de communication MCBG Conseil. « Il y a une tension particulière car aucun des deux candidats, pour des raisons différentes, ne suscite un enthousiasme populaire », poursuit-il. (...) La suite : http://www.ouest-france.fr/elections/presidentielle/presidentielle-macron-le-pen-les-enjeux-du-debat-4964487 ========= A ceux qui le souhaitent, rendez-vous ce soir pour vos commentaires en direct.
  7. Pour qui avez-vous l'intention de voter au premier tour puis au second suivant les 2 finalistes? Je me suis contenté des seconds tours les plus probables.
  8. Interrogés sur les personnalités qui vont, selon eux, incarner l’opposition, les électeurs de Nicolas Sarkozy placent en tête Marine Le Pen (38%), devant Jean-François Copé (37%). Quant à l'ensemble des Français, ils placent Jean-François Copé (35%) un cheveux devant Marine Le Pen (34%) pour mener l'opposition. cliquez pour agrandir Avec 34%, Marine Le Pen talonne Jean-François Copé (35%) en tête des personnalités que les Français voient incarner l'opposition http://www.atlantico...4.html?page=0,0
  9. Nous sommes en deux mille dix-sept et l'élection présidentielle approche. Je ne sais pas encore pour qui voter (ni même si je vais me déplacer) ; je vous propose donc de décortiquer ensemble les programmes des candidats. Les idées exposées sont-elles intéressantes, farfelues, inadaptées, osées, excellentes ? Donnez votre avis. (Je donnerai le mien dans un autre post pour ne pas parasiter). Bribes de programme répertorié par ce site http://www.ifrap.org/node/6093 Je commence par le programme du Front National. J'ai prévu d'enchaîner par Debout la France puis par Les Républicains. Mission des collectivités Transfert progressif à l’État des compétences relatives aux transports régionaux et à l’action économique. Dépenses des collectivités Baisse de 2% des dotations de l’État aux conseils départementaux et régionaux, assortie d’une interdiction législative d’augmenter les impôts locaux pour les collectivités concernées. Dépenses totales Objectif de baisse de 60 milliards des dépenses publiques pour les ramener à 50% du PIB à moyen terme (contre 57% aujourd’hui) Dette 1. La maîtrise dans la durée de l’endettement public sera inscrite dans une loi cadre qui instaurera à terme l’obligation d’un déficit structurel égal à zéro afin qu’aucune mesure budgétaire ne soit gagée par la croissance. 2. Suppression du monopole des marchés financiers et des banques en ce qui concerne le financement de nos emprunts. 3. Donner la possibilité pour la Banque de France de détenir des titres de la dette publique. Enseignement supérieur 1. Encourager la structuration de la recherche en réseaux pour développer des synergies, tout en donnant à chaque laboratoire de recherche reconnu par l’État les moyens de travailler efficacement. 2. Généraliser le regroupement des universités en pôles de recherches et d’enseignement supérieur (PRES), pour favoriser leur travail en commun et améliorer leur lisibilité internationale. 3. Élargir la composition du Conseil d’administration (CA) de chaque université (entre 40 et 50 membres), et instituer la représentation proportionnelle. 4. Supprimer le Conseil des études et de la vie universitaire (CEVU). 5. Restituer à l’État la gestion de la masse salariale et la propriété des bâtiments universitaires. 6. Opérer la modulation du service des enseignants-chercheurs d’après les évaluations individuelles faites par le Conseil national des Universités, et dans le respect d’un tableau référentiel des équivalences horaires établi par le ministère. 7. Encadrer les droits d’inscription dans les grandes écoles. Gestion du corps des enseignants L’intégralité des départs à la retraite sera remplacée sans création de postes supplémentaires. Les efforts de réduction d’effectifs seront concentrés sur l’administration du ministère de l’Éducation nationale. Organisation de l’Éducation nationale 1. Pas de remise en cause de la décentralisation des collèges et des lycées aux départements et aux régions, mais mise en place de mécanismes de péréquation nécessaires à une vraie égalité entre les élèves sur le territoire national. 2. Suppression progressive sur le quinquennat du collège unique. Les filières techniques et manuelles seront revalorisées. Paritarisme et syndicats 1. Une grande réforme des syndicats sera mise en œuvre avec comme objectif principal d’assurer une meilleure représentation des salariés. 2. Le monopole de représentativité institué sera supprimé, et les modalités d’élections des représentants des salariés seront revues. Apprentissage et formation 1. Rétablir l’apprentissage à 14 ans. 2. Réformer la taxe d’apprentissage en ôtant aux chambres de commerce et d’industrie le rôle d’organismes collecteurs. Temps de travail et code du travail Assouplissement des 35h : favoriser les accords de branches permettant de travailler 39h. Affaires étrangères et diplomatie 1. Sortie du commandement intégré de l’OTAN et offrir à la Russie une alliance stratégique poussée, fondée sur un partenariat militaire et énergétique approfondi. 2. Conjointement, une proposition faite à l’Allemagne de s’associer pour former une alliance trilatérale Paris-Berlin-Moscou. 3. La renégociation de tous les partenariats économiques avec les pays du Maghreb sur la base d’un arrêt des flux migratoires. 4. Une grande politique de la mer, avec la création d’un Conseil stratégique permanent de la mer, visant à faire de la France, une puissance de médiation des conflits de souveraineté maritime. 5. Promouvoir la langue française dans le monde. Union européenne 1. Avènement d’une Europe des Nations. 2. Pour la formation d’une union paneuropéenne (des états souverains) incluant la Russie et la Suisse et respectant le statut de neutralité, le droit national, la fiscalité nationale… 3. Remise en cause des accords de Schengen sur la libre circulation des personnes : la France reprendra le contrôle de ses frontières. 4. Rétablir la primauté du droit national sur le droit européen et la maîtrise de la monnaie de la France et de sa politique monétaire. 5. Rendre la contribution nette de la France au budget européen nulle, afin de dégager des marges pour le soutien notamment de notre agriculture. Réduction des effectifs publics 1. Les collectivités territoriales devront maîtriser leurs effectifs et les effectifs de l’État seront dans le même temps stabilisés. 2. L’objectif sur le quinquennat sera de réserver une embauche sur trois dans la fonction publique aux plus de 45 ans issus du privé. Gouvernement et ministères 1. Créer un grand ministère de l’Enseignement supérieur aux compétences élargies, qui gérera l’ensemble de l’enseignement supérieur. 2. Substituer aux dispositifs actuels d’orientations (trop dispersés) un service public national d’orientation piloté par le ministère. 3. Création d’un secrétariat d’État à la lutte contre la fraude, chargé de piloter un vaste plan interministériel anti-fraude. 4. Afin d’accompagner la sortie de l’euro, un ministère chargé des Souverainetés devra prendre en charge techniquement et juridiquement la renégociation des Traités et la restauration de notre souveraineté nationale dans l’ensemble des domaines où elle a disparu, notamment monétaire. Aide médicale d’État Suppression de l’AME. Parcours de santé/hospitaliers 1. Réorganisation dans la concertation de la carte hospitalière et l’organisation du travail au sein des hôpitaux : développement en particulier des maisons de santé qui pourront prendre en charge les « petites urgences » afin de désencombre les services d’urgence. 2. Mise ne place du DMP (Dossier médical personnalisé) à conditions relatives à la protection des données et à leur confidentialité, notamment vis-à-vis des sociétés d’assurance, soient garanties. 3. Desserrement du numerus clausus dans les facultés de médecine pour permettre de pourvoira les besoins médicaux avec du personnel français formés en France. Aides sociales et allocations 1. Les allocations familiales, réservés aux familles dont un parent au moins est français, seront revalorisées et indexées sur le coût de la vie. 2. Supprimer toutes les aides sociales pour les fraudeurs récidivistes. Logement 1. Priorité nationale sur le logement social. Engager une politique volontariste de construction de logements universitaires. 2. Réaliser un audit sur les conditions d’occupation actuelles des logements sociaux. 3. Procéder à un audit des organismes publics de l’habitat afin de vérifier que les règles concernant le surloyer sont bien appliquées. 4. Assurer la transparence dans les procédures d’attribution des logements sociaux : réunions des commissions d’attribution rendues publiques, listes des bénéficiaires dans les mairies. 5. Renforcer les sanctions pour les bénéficiaires de logements sociaux qui ne payent pas leurs loyers (locataires de mauvaises foi) ou qui y effectuent des dégradations. 6. Adapter la loi SRU aux possibilités concrètes de chaque commune ; l’objectif n’est pas de construire le plus possible de logements sociaux mais d’attribuer les logements existants de la manière la plus juste. Retraites 1. Abaissement de l’âge de la retraite pour les mères ayant élevé au moins trois enfants ou un enfant handicapé. L’objectif doit être fixé pour revenir le plus rapidement possible au principe de 40 annuités de cotisation pour pouvoir bénéficier d’une retraite à taux plein. 2. L’âge légal sera progressivement ramené à 60 ans pour les travailleurs ayant débuté leur activité professionnelle précocement ; des négociations par branche et par secteur détermineront les modalités d’une possible dérogation à cette règles des 60 ans. Un calendrier devra donc être défini et ajusté en permanence en fonction de la situation financière de la Nation. Élargir l’assiette du financement des retraites aux revenus du capital pour financer notamment l’ensemble des prestations qui relèvent du principe de solidarité nationale et non du principe d’assurance : minimum vieillesse, bonifications pour enfants, cotisations du salaires parental… Fiscalité des entreprises en faveur de l’emploi 1. Élargir l’assiette imposable des entreprises. 2. L’impôt sur les sociétés sera réformé pour encourager le réinvestissement prioritaire des bénéfices en France et mettre fin à la sous-imposition massive des grands groupes. 3. Fusion de l’IS et de la contribution économique territoriale (CET) Fiscalité des ménages 1. Rendre plus progressif (sans l’alourdir) l’impôt sur le revenu sur les personnes physiques par la création de nouvelles tranches intermédiaires. 2. La tranche supérieure de l’impôt sur le revenu sera portée à 46% 3. La taxe d’habitation sera intégrée à l’impôt sur le revenu sous forme d’une taxe additionnelle qui sera aussi progressive que l’impôt sur le revenus. ISF et fiscalité patrimoine Un impôt progressif unique sur le patrimoine, fruit de la fusion entre la taxe foncière et l’ISF, sur des bases rénovées assurant la justice fiscale. L’ISF est intégré à cet impôt unique et correspond à une surtaxe respectant les mêmes taux qu’aujourd’hui. Cette nouvelle fiscalité remplacera donc l’ISF et la taxe foncière qui seront supprimés dans leur forme actuelle.
×