Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'PCF'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

3 résultats trouvés

  1. « Non l'immigration n'est pas une chance » Gerin persiste et signe 03.09.11 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] Le député communiste du Rhône est revenu sur sa charge anti-immigration et réaffirme son opposition à une politique qui profite surtout aux grandes entreprises. Il dénonce "un apartheid" dont seraient victimes les jeunes des quartiers, soumis à des "gourous intégristes" qui entretiennent selon lui un climat "anti-France". « Non l'immigration n'est pas une chance pour la France… et la France n'est pas non plus une chance pour les immigrés » affirme André Gerin, qui constate que l'immigration « sert de variable d'ajustement et permet l'accélération du processus de dérèglementation du droit du travail et la généralisation de la précarité. Quand les entreprises ne peuvent pas délocaliser, elles font appel à l'immigration. » Celui qui fut maire de Vénissieux durant 24 ans, ville de la banlieue lyonnaise particulièrement touchée par les problèmes liés à l'immigration, témoigne que « les mafias s'épanouissent dans un terreau de prédilection : les trafiquants de drogue, le communautarisme et l'intégrisme », et dénonce "des gourous intégristes" qui « entretiennent un climat idéologique dangereux, anti-France, anti-Blanc avec comme projet politique la soumission de la France aboutissant à un grave et inacceptable recul de civilisation. » Suite de l'article... Source: Lyon Capitale
  2. Ces ouvriers qui n'entendent plus la gauche 15/11/2011 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] Le travail, valeur première des ouvriers, n'est plus incarné par une gauche qui a du mal à se faire entendre par les catégories populaires. Les ouvriers et la gauche, l'histoire d’un divorce plus que sociologique. Les ouvriers placent le travail (38%) au panthéon de leurs valeurs avec le respect (41%) loin devant la solidarité (31%). Or la gauche est avant tout associée à la solidarité par l’opinion et plus encore par ses sympathisants. Dans le même temps, les Français estiment que la gauche délaisse le travail : seule une minorité de l’opinion (18%) et des ouvriers (23%) considèrent que le travail est aujourd’hui une valeur de gauche. Fin du vote de classe C’est la solidarité qui pour l’opinion est la valeur cardinale de la gauche. C’est aussi celle des plus aisées. Or les plus modestes attendent de la considération. Ils rejettent toute forme de commisération en guise de solidarité, ce qui se traduit parfois par un rejet de la gauche d’en haut. Si la question du travail a longtemps structuré le rapport de la gauche à ses partisans, elle déstructure désormais son rapport aux catégories populaires. Ainsi, la relation est devenue verticale et non plus horizontale, empreinte de représentation et plus d’incarnation. Du coup, la gauche sonne faux aux oreilles de la classe ouvrière et la lutte des classes est plus anachronique que jamais. De toutes les catégories sociales, les ouvriers sont ceux qui aujourd’hui se classent le moins à gauche : 31%, contre 37% pour les employés, 45% chez les professions intermédiaires et 60% parmi les cadres. La gauche joue à front social renversé. (...) Réactionnaires, les ouvriers sont les plus nombreux à souhaiter un retour en arrière de la société. Enfin, leur sympathie à l’égard du FN est élevée : 45% font confiance à Marine Le Pen. A titre de comparaison, 36% font confiance à François Hollande, et seulement 24% à Jean-Luc Mélenchon. L'article complet... Source: Le Nouvel Observateur
  3. La censure communiste existait en France en 1953... 13/11/2011 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] A la lumière d'un film - « Le port de la drogue », de Samuel Fuller - censuré en France en 1953 sous la pression des communistes qui refusaient de passer pour « les méchants », Elie Arié nous montre combien la censure était aussi un fléau en France, en pleine guerre froide. 1953 : sortie, dans le « monde libre », du film de Samuel Fuller, « Le port de la drogue », avec Richard Widmark, un joyau du film noir par son rythme haletant, devenu un grand classique, qui repasse régulièrement dans les cinémas d’art et d’essai ou à la télévision. L’histoire est celle d’une jeune femme, agent communiste, qui se fait voler son portefeuille par un pickpocket, et celui-ci découvre qu’il contient un microfilm. Policiers et communistes se livrent alors une guerre sans merci pour essayer de le récupérer. Mais voilà, en 1953, le parti communiste est puissant en France (près de 30% de voix aux législatives), auréolé de son prestige du « parti des fusillés », et bien qu’il soit dans l’opposition et que la guerre froide entre l’Est et l’Ouest soit à son apogée (le film sortira juste avant la mort de Staline et de la fin de la guerre de Corée), il est jugé impossible de présenter un film où les communistes seraient carrément « les méchants ». Alors, dans les dialogues de la version française, aussi bien sous-titrée que doublée, il a été décidé de transformer les communistes en passeurs de drogue, et le microfilm n’y contient que la recette d'une nouvelle drogue : il a suffi de changer quelques mots des dialogues pour transformer l'histoire ; et, pour que les choses soient claires (ou, plutôt, pour qu’elles ne le soient pas), le film, dont le titre est « Pickup on South Street », est baptisé en France « Le Port de la drogue »... ; nulle mention de communistes dans la version française, nulle mention de drogue dans la version originale. Et, aujourd’hui encore, le spectateur français non anglophone ou qui voit la version doublée ignore de quoi parle ce film en réalité... La censure, un art en finesse et tout d’exécution... L'article complet... Source: Marianne
×