Aller au contenu

Voter, c'est abdiquer?

Messages recommandés

gloup-gloup Membre 360 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)

Bonjour,

Quelle est votre opinion sur ce texte? Selon vous, est-il toujours d'actualité?

Elisée Reclus - Lettre à Jean Grave

Clarens, Vaud, 26 septembre 1885

Compagnons,

     Vous demandez à un homme de bonne volonté, qui n'est ni votant ni candidat, de vous exposer quelles sont ses idées sur l'exercice du droit de suffrage.

     Le délai que vous m'accordez est bien court, mais ayant, au sujet du vote électoral, des convictions bien nettes, ce que j'ai à vous dire peut se formuler en quelques mots.

     Voter, c'est abdiquer ; nommer un ou plusieurs maîtres pour une période courte ou longue, c'est renoncer à sa propre souveraineté. Qu'il devienne monarque absolu, prince constitutionnel ou simplement mandataire muni d'une petite part de royauté, le candidat que vous portez au trône ou au fauteuil sera votre supérieur. Vous nommez des hommes qui sont au-dessus des lois, puisqu'ils se chargent de les rédiger et que leur mission est de vous faire obéir.

     Voter, c'est être dupe ; c'est croire que des hommes comme vous acquerront soudain, au tintement d'une sonnette, la vertu de tout savoir et de tout comprendre. Vos mandataires ayant à légiférer sur toutes choses, des allumettes aux vaisseaux de guerre, de l'échenillage des arbres à l'extermination des peuplades rouges ou noires, il vous semble que leur intelligence grandisse en raison même de l'immensité de la tâche. L'histoire vous enseigne que le contraire a lieu. Le pouvoir a toujours affolé, le parlotage a toujours abêti. Dans les assemblées souveraines, la médiocrité prévaut fatalement.

     Voter c'est évoquer la trahison. Sans doute, les votants croient à l'honnêteté de ceux auxquels ils accordent leurs suffrages  — et peut-être ont-il raison le premier jour, quand les candidats sont encore dans la ferveur du premier amour. Mais chaque jour a son lendemain. Dès que le milieu change, l'homme change avec lui. Aujourd'hui, le candidat s'incline devant vous, et peut-être trop bas ; demain, il se redressera et peut-être trop haut. Il mendiait les votes, il vous donnera des ordres. L'ouvrier, devenu contre-maître, peut-il rester ce qu'il était avant d'avoir obtenu la faveur du patron ? Le fougueux démocrate n'apprend-il pas à courber l'échine quand le banquier daigne l'inviter à son bureau, quand les valets des rois lui font l'honneur de l'entretenir dans les antichambres ? L'atmosphère de ces corps législatifs est malsain à respirer, vous envoyez vos mandataires dans un milieu de corruption ; ne vous étonnez pas s'ils en sortent corrompus.

     N'abdiquez donc pas, ne remettez donc pas vos destinées à des hommes forcément incapables et à des traîtres futurs. Ne votez pas ! Au lieu de confier vos intérêts à d'autres, défendez-les vous-mêmes ; au lieu de prendre des avocats pour proposer un mode d'action futur,  agissez ! Les occasions ne manquent pas aux hommes de bon vouloir. Rejeter sur les autres la responsabilité de sa conduite, c'est manquer de vaillance.

     Je vous salue de tout cœur, compagnons .

Élisée Reclus.
  

 
 

 

 

Lettre adressée à Jean Grave, insérée dans Le Révolté du 11 octobre 1885.

 

 

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
itsmeagain Membre 3 509 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

et il proposait quoi le monsieur ???

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
gloup-gloup Membre 360 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)
il y a 23 minutes, itsmeagain a dit :

et il proposait quoi le monsieur ???

C'est écrit dans le dernier paragraphe:

"Au lieu de confier vos intérêts à d'autres, défendez-les vous-mêmes ; au lieu de prendre des avocats pour proposer un mode d'action futur,  agissez ! Les occasions ne manquent pas aux hommes de bon vouloir."

 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis-Charles Membre 3 364 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Mon opinion : c'est du n'importe quoi provenant d'un anarchiste libertaire de la tête aux bouts des orteils.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Talon 1 Membre 5 631 messages
Talon 1‚ 72ans
Posté(e)

"Maintient de l'autorité souveraine

Le peuple assemblé est souverain.

En présence du Représenté, il n'y a plus de Représentant.

Le citoyen est à la fois souverain et sujet.

A l'instant où un peuple se donne des Représentants, il n'est plus libre, il n'est plus."

JJ Rousseau

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
le merle Membre 10 607 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bonjour

nous le savons tous ,l'honnêteté des politiques doit être encadrée par des lois plus sévères . les promesses qu'ils font , doivent- êtres sanctionner si elles ne sont pas tenues quelques soit les conditions sauf cas exceptionnel !

bien sur , il y à un risque dans toutes choses et ce fameux risque O existe bien .

bonne journée

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mak Marceau Membre 3 121 messages
Forumeur alchimiste‚ 37ans
Posté(e)

Voter c'est faire une partie de ce que beaucoup de gens peuvent seulement faire.

Comme si tout le monde peut être Président ou Maire et comme si nous avons pas besoin de Président ou Maire.

Je le rappel, le citoyens ou le membre de la France qui est correct doit faire son politique et voter est une partie de son politique. Et ils doivent se trouver un/une/des chef pour que la cité soit bien administré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Arn Membre 3 179 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
Le 12/09/2017 à 10:29, gloup-gloup a dit :

Bonjour,

Quelle est votre opinion sur ce texte? Selon vous, est-il toujours d'actualité?

Elisée Reclus - Lettre à Jean Grave

Clarens, Vaud, 26 septembre 1885

Compagnons,

     Vous demandez à un homme de bonne volonté, qui n'est ni votant ni candidat, de vous exposer quelles sont ses idées sur l'exercice du droit de suffrage.

     Le délai que vous m'accordez est bien court, mais ayant, au sujet du vote électoral, des convictions bien nettes, ce que j'ai à vous dire peut se formuler en quelques mots.

     Voter, c'est abdiquer ; nommer un ou plusieurs maîtres pour une période courte ou longue, c'est renoncer à sa propre souveraineté. Qu'il devienne monarque absolu, prince constitutionnel ou simplement mandataire muni d'une petite part de royauté, le candidat que vous portez au trône ou au fauteuil sera votre supérieur. Vous nommez des hommes qui sont au-dessus des lois, puisqu'ils se chargent de les rédiger et que leur mission est de vous faire obéir.

     Voter, c'est être dupe ; c'est croire que des hommes comme vous acquerront soudain, au tintement d'une sonnette, la vertu de tout savoir et de tout comprendre. Vos mandataires ayant à légiférer sur toutes choses, des allumettes aux vaisseaux de guerre, de l'échenillage des arbres à l'extermination des peuplades rouges ou noires, il vous semble que leur intelligence grandisse en raison même de l'immensité de la tâche. L'histoire vous enseigne que le contraire a lieu. Le pouvoir a toujours affolé, le parlotage a toujours abêti. Dans les assemblées souveraines, la médiocrité prévaut fatalement.

     Voter c'est évoquer la trahison. Sans doute, les votants croient à l'honnêteté de ceux auxquels ils accordent leurs suffrages  — et peut-être ont-il raison le premier jour, quand les candidats sont encore dans la ferveur du premier amour. Mais chaque jour a son lendemain. Dès que le milieu change, l'homme change avec lui. Aujourd'hui, le candidat s'incline devant vous, et peut-être trop bas ; demain, il se redressera et peut-être trop haut. Il mendiait les votes, il vous donnera des ordres. L'ouvrier, devenu contre-maître, peut-il rester ce qu'il était avant d'avoir obtenu la faveur du patron ? Le fougueux démocrate n'apprend-il pas à courber l'échine quand le banquier daigne l'inviter à son bureau, quand les valets des rois lui font l'honneur de l'entretenir dans les antichambres ? L'atmosphère de ces corps législatifs est malsain à respirer, vous envoyez vos mandataires dans un milieu de corruption ; ne vous étonnez pas s'ils en sortent corrompus.

     N'abdiquez donc pas, ne remettez donc pas vos destinées à des hommes forcément incapables et à des traîtres futurs. Ne votez pas ! Au lieu de confier vos intérêts à d'autres, défendez-les vous-mêmes ; au lieu de prendre des avocats pour proposer un mode d'action futur,  agissez ! Les occasions ne manquent pas aux hommes de bon vouloir. Rejeter sur les autres la responsabilité de sa conduite, c'est manquer de vaillance.

     Je vous salue de tout cœur, compagnons .

Élisée Reclus.
  

 
 

 

 

Lettre adressée à Jean Grave, insérée dans Le Révolté du 11 octobre 1885.

 

 

Par ailleurs, la naïveté grotesque des enfants fait peine à voir, surtout si l'on veut bien la comparer à la maturité sereine qui caractérise les adultes. Par exemple l'enfant croit au Père Noël. L'adulte non. L'adulte ne croit pas au Père Noël. Il vote.

Pierre Desproges: les enfants sont des cons!!

Cela s'adaptent donc bien au texte de Élisée Reclus.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sexophone Membre 813 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

Oui, voter c'est abdiquer.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Alain75 Membre 19 798 messages
Marxiste tendance Groucho‚ 57ans
Posté(e)

Dommage, c'est s'abstenir ou ne pas voter qui est abdiquer. Confier son avenir à ses voisins sans pouvoir donner son avis ?

Sans moi Elisée...

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 3 088 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 1 heure, Alain75 a dit :

Dommage, c'est s'abstenir ou ne pas voter qui est abdiquer. Confier son avenir à ses voisins sans pouvoir donner son avis ?

Je suis d'accord, mais en même temps, voter chaque fois, et chaque fois se rendre compte qu'on se fait enc...avoir, n'est il pas décourageant ?

Combien de temps les électeurs de Macron mettront ils pour faire encore le même constat ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francelibre Membre 4 830 messages
Forumeur alchimiste‚ 51ans
Posté(e)
Le 12/09/2017 à 11:28, Francis-Charles a dit :

Mon opinion : c'est du n'importe quoi provenant d'un anarchiste libertaire de la tête aux bouts des orteils.

Vive l'anarchie. Vive la liberté.:)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 12 238 messages
Explorateur de Nuages‚ 40ans
Posté(e)

Le vote est un jeu de dupe, mais c'est un jeu qui décide malgré tout de notre avenir.


Bref, je n'ai aucune illusion sur les politiques, mais si "voter c'est abdiquer", je ne vois pas en quoi "ne pas voter" serait différent.
(à moins bien évidemment que personne ne vote, mais ça, j'ai le réalisme de l'écarter).

En conclusion, voter, c'est juste participer dans un cadre donné et limité.

Personne n'a jamais dit que c'était soit voter, soit s'indigner : on peut s'indigner et utiliser le vote comme l'une des armes, l'un des temps de cette indignation, cela n'empêche pas d'agir par ailleurs.

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LouiseAragon Membre 13 347 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 12/09/2017 à 11:05, gloup-gloup a dit :

C'est écrit dans le dernier paragraphe:

"Au lieu de confier vos intérêts à d'autres, défendez-les vous-mêmes ; au lieu de prendre des avocats pour proposer un mode d'action futur,  agissez ! Les occasions ne manquent pas aux hommes de bon vouloir."

 

C'est un rappel de ce qu'est "la démocratie" qui a besoin de citoyens actifs, éclairés  et éclairants  pour fonctionner ! C'est un rappel ( appel) à ne pas déléguer à des "représentants " qui pourraient défendre des intérêts particuliers plutôt que l'intérêt général ! 

"nommer un ou plusieurs maîtres pour une période courte ou longue, c'est renoncer à sa propre souveraineté."  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 335 messages
Femme Poulpeuse‚ 39ans
Posté(e)

Déjà, il faudrait arrêter d'appeler démocratie un système qui n'en est pas. Nous elisons nos maîtres, c'est de l'oligarchie.

L'abdication n'est pas une fatalité, car de nombreuses mesures pourraient permettre d'impliquer davantage la population dans les décisions importantes, sauf que la politique actuelle n'avance pas dans ce sens. Le système actuel favorise les candidats ayant beaucoup de moyens pour se mettre en avant ( par soutiens financiers, forcément intéressés dans l'affaire ) et un certain type de personnalités plutôt qu'un autre ( extraversion, charisme... capacité à se vendre plus qu'à réfléchir etc.). 

La population ne se contente pas d'élire des représentants, elle est condamnée à donner le pouvoir à un maigre collège de représentants meconnus sans possibilité de régulation derrière.

C'est pour cela que je ne vote plus depuis quelques années. Pas que je pense que ça soit une solution, ça n'en est pas une, mais parce que je pense que ce n'est pas ce système la qui nous fera avancer actuellement, mais plutôt une accumulation d'initiatives populaires plus locales. A moins d'un sursaut exceptionnel qui mettrait à la tête de l'Etat des personnes réellement préoccupées par le bien public, ce que le système évite au maximum, je n'attends rien de positif de ce côté là.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LouiseAragon Membre 13 347 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 26/01/2018 à 07:13, SteCatherine a dit :

Déjà, il faudrait arrêter d'appeler démocratie un système qui n'en est pas. Nous elisons nos maîtres, c'est de l'oligarchie.

L'abdication n'est pas une fatalité, car de nombreuses mesures pourraient permettre d'impliquer davantage la population dans les décisions importantes, sauf que la politique actuelle n'avance pas dans ce sens. Le système actuel favorise les candidats ayant beaucoup de moyens pour se mettre en avant ( par soutiens financiers, forcément intéressés dans l'affaire ) et un certain type de personnalités plutôt qu'un autre ( extraversion, charisme... capacité à se vendre plus qu'à réfléchir etc.). 

La population ne se contente pas d'élire des représentants, elle est condamnée à donner le pouvoir à un maigre collège de représentants meconnus sans possibilité de régulation derrière.

C'est pour cela que je ne vote plus depuis quelques années. Pas que je pense que ça soit une solution, ça n'en est pas une, mais parce que je pense que ce n'est pas ce système la qui nous fera avancer actuellement, mais plutôt une accumulation d'initiatives populaires plus locales. A moins d'un sursaut exceptionnel qui mettrait à la tête de l'Etat des personnes réellement préoccupées par le bien public, ce que le système évite au maximum, je n'attends rien de positif de ce côté là.

Je suis d'accord avec toi, nous ne devons pas nous condamner et accorder du crédit à ces substituts de démocratie ! L'élection devrait être 'un moment' de la vie démocratique si toutefois le jeu démocratique n'était pas pipé. Mais il est confisqué par la 'finance' propriétaire de 90 % des médias publics et privés qui manipulent l'information. La démocratie a besoin de citoyens actifs éclairés, éclaireurs pour poser le débat politique ( au sens noble et non politicien) et permettre un débat démocratique et offrir des choix de société réels à l'électorat ! 

Comme tu le dis, les initiatives populaires et locales dans les entreprises, dans les communes, partout... permettent à la fois la réflexion collective sur les problèmes et l'organisation collective de résistances au rouleau compresseur qui broie tout.

Ces initiatives locales et populaires s'organisent pour cerner  les problèmes et faire émerger des solutions à ces problèmes ! Elles sont porteuses d'enthousiasme et d'espoir face au pessimisme, au fatalisme et à l'individualisme ...

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DIVINALIEN Membre 73 messages
Forumeur en herbe‚ 19ans
Posté(e)

Voter c'est abdiquer ! C'est vrai que ce texte en jete : bon vocabulaire (forme) mais le contenu (le fond) est contestable !

Remettre en cause le droit de vote, pilier du moins mauvais mode de gouvernance humain cela implique :

1) Eradiquer de nos mémoires ceux qui ce sont battus et sont mort pour que l'on obtienne ce droit.

2) Se bercer d'illusions sur la nature humaine. L'Homme est foncièrement mauvais. Toutes ces actions sont  orientées vers son interêt propre(physique et mentale). Il est interessant de noter que déjà au XIX eme siècle on pronnait les vertus de l'individualisme ! Il y'a juste un hic : l'Homme seul n'est rien (un grain de sable), Un Homme seul lâcher dans la nature sauvage ne tiendrait pas une semaine, il a donc besoin pour sa propre survie (physique et mentale) de vivre en groupe = la société. Pour qu'une société perdure, il lui faut lutter contre la nature humaine (égocentrique) et établir des règles de vie en société (les lois). Or le texte prône le libre arbitre = l'homme décidant pour lui même (son interet n'est pas forcément celui des autres) donc conclusion chacun décide pour lui même => la vie en société devient impossible => l'Homme disparaît ! BON PROGRAMME !

Conclusion : ce texte est un déchet dans un beau papier cadeau teinté d'un soupçon d'anarchisme = ni dieu, ni maître.

A méditer et retenir pour rendre ce monde meilleur.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Scipion0610 Membre 1 064 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a une heure, DIVINALIEN a dit :

Voter c'est abdiquer ! C'est vrai que ce texte en jete : bon vocabulaire (forme) mais le contenu (le fond) est contestable !

Remettre en cause le droit de vote, pilier du moins mauvais mode de gouvernance humain cela implique :

1) Eradiquer de nos mémoires ceux qui ce sont battus et sont mort pour que l'on obtienne ce droit.

2) Se bercer d'illusions sur la nature humaine. L'Homme est foncièrement mauvais. Toutes ces actions sont  orientées vers son interêt propre(physique et mentale). Il est interessant de noter que déjà au XIX eme siècle on pronnait les vertus de l'individualisme ! Il y'a juste un hic : l'Homme seul n'est rien (un grain de sable), Un Homme seul lâcher dans la nature sauvage ne tiendrait pas une semaine, il a donc besoin pour sa propre survie (physique et mentale) de vivre en groupe = la société. Pour qu'une société perdure, il lui faut lutter contre la nature humaine (égocentrique) et établir des règles de vie en société (les lois). Or le texte prône le libre arbitre = l'homme décidant pour lui même (son interet n'est pas forcément celui des autres) donc conclusion chacun décide pour lui même => la vie en société devient impossible => l'Homme disparaît ! BON PROGRAMME !

Conclusion : ce texte est un déchet dans un beau papier cadeau teinté d'un soupçon d'anarchisme = ni dieu, ni maître.

A méditer et retenir pour rendre ce monde meilleur.

 

Tu pars du postulat que l’homme serait foncièrement mauvais (vision manichéenne de l’homme) Ce qui est franchement sujet à débat. Pour moi, ne penser qu’a sa petite personne est surtout une question d’éducation ou de conditions de vie (une personne pauvre sera principalement occupée à sa survie avant de penser à celle des autres). Rien à voir avec une pseudo nature humaine.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
DIVINALIEN Membre 73 messages
Forumeur en herbe‚ 19ans
Posté(e)

Bonjour Scipion0610.

Merci de donner du crédit à mes elucubrations !  Je serais curieux que tu m'apportes des faits qui prouveraient que mon affirmation est fausse !

Voilà le nerf de la guerre qui s'invite au débat : L'ARGENT ! L'homme riche (en pouvoir d'achat) est donc éloigné des préoccupations de subsistance et peut donc s'occuper d'autrui ? Vis-tu sur une autre planète que la mienne ? Observes le monde, je ne connaîs aucun exemple d'hommes riches et puissants qui changent le monde ! De plus, je n'envie pas les riches, le vie compte assez de tourments qu'il faille en rajouter : les riches en connaissent deux de plus = la peur de perdre leur richesse (et tous les avantages que cela procure) et le besoin irréprésible d'en posséder toujours plus ! L'ARGENT n'a d'utilité que por faciliter les échanges humains mais l'Homme a corrompu l'outil pour en faire un objet de domination des autres !

A méditer et retenir pour rendre ce monde meilleur !

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
frunobulax Membre 6 034 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le 26/01/2018 à 07:13, SteCatherine a dit :

il faudrait arrêter d'appeler démocratie un système qui n'en est pas. Nous elisons nos maîtres, c'est de l'oligarchie

Lors de la dernière présidentielle, il y avait 11 candidats possibles, de tous horizons politiques.
Si l'on rajoute les diverses primaires (LR:7-PS:7-EELV:4), on arrive à 26 candidats.

Prétendre que parmi ces 26 candidats, AUCUN n'était susceptible de correspondre à ses propres opinions politiques relève assez clairement de la grosse intox.

Pour ma part, étant social-démocrate de gauche, j'ai eu le choix de mon possible candidat.

Le fait que celui que j'avais choisi n'ai pas gagné la primaire et que mon choix final se soit réduit entre un candidat, pour moi, un trop à gauche (Hamon) ou un trop à droite (Macron) ne signifie pas que je n'ai pas eu REELLEMENT le choix mais JUSTE que la majorité des gens n'a pas fait le même choix que moi.

N'en déplaise aux "donneurs de leçons" de démocratie, accepter le choix de la majorité des gens, même si on ne le partage pas, c'est JUSTEMENT le principe même de la démocratie.

PS/
On s'amusera au passage de constater que les deux partis les plus critiques envers ce supposé "manque de choix" sont ceux (FI et FN) dont le candidat n'a pas été choisi par un vote démocratique au sein de leur parti mais par quasi "auto-désignation-oligarchique" du-dit candidat.

Et si l'un de ces deux candidats l'avait emporté, je n'ai pas grand doute sur le fait que leurs sympathisants, qui s'indignent aujourd'hui d'une supposée "élection non démocratique", auraient été pour le moins dithyrambique sur "le choix du peuple" ayant amené leur "chouchou" au pouvoir ...
:cool: 

Modifié par frunobulax
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité