Pheldwyn

Membre
  • Compteur de contenus

    11 140
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Pheldwyn

  • Rang
    Explorateur de Nuages
  • Date de naissance 15/04/1978

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    IdF

Contact

Visiteurs récents du profil

33 973 visualisations du profil
  1. L'évasion fiscale... pour ou contre ?

    Pourquoi ? Pourquoi faut-il toujours ré-expliqué ce qu'est le système de tranches ??? JAMAIS il n'a été question de ponctionner 75% des revenus de quelqu'un : il s'agissait de ponctionner 75% des revenus au dessus de 1 000 000 d'€. En clair, je gagne 1 000 000 €, je paye par exemple 400 000 d'impôts, je gagne 1 000 100 je paye .... 400 750. Et donc pour répondre à ta question, oui, c'est normal : Deux types dans la même situation sont taxés exactement pareil pour les mêmes montants. Le type qui gagne 100x fois plus que le premier paye exactement les mêmes impôts pour la part commune ... il commence à payer davantage d'impôt sur tout ce qu'il gagne en plus. Le système en soit est basé sur une idée assez simple : c'est qu'il n'est pas forcément juste qu'un individu gagne 100x plus qu'un autre, et que de toutes les façons les impôts n'augmentent de manière conséquentes que pour les part au dessus d'une moyenne plus que très suffisante pour vivre. Bref, comme cela a été dit, tu peux taxer à 90% un milliardaire, il restera toujours millionnaire.
  2. Interdit de crèche, Wauquiez organise une exposition de santons ...

    Alors là, il va falloir que tu m'explique pourquoi ... Déjà, un enfant a le droit de refuser un plat tout court (sans raison religieuse) dans ton monde ou pas ? Ou alors il n'a pas le droit de refuser à partir du moment que ce sont des raisons religieuses ? Il droit se forcer à contrevenir à sa religion pour respecter la laïcité, c'est ça l'idée ? Elle est vraiment à orientation variable ta laïcité : tu la fustiges et la dénonces lorsque l'on parle de traiter toutes les religions sur un même pied et donc de ne pas faire exception au catholicisme, mais par contre, tu en fais une lecture plus qu'abusive dès lors qu'il s'agit de s'attaquer aux droits des français de confession musulmane. Du moins - avant que tu affirmes n'avoir jamais dit l'un ou l'autre, ou que je fais preuve de mauvaise foi, etc ... - c'est ce qui ressort apparemment de ton discours.
  3. Interdit de crèche, Wauquiez organise une exposition de santons ...

    Il me semblait pourtant t'avoir lu te poser la question "C'est quoi un bon catho ?" et répondre par l'exemple de Johnny en vantant son courage. J'ai dû rêver. Parce que ce serait plus cher, ce serait anti-laïc ? Encore une fois, personne n'a jamais dit que faire appliquer la laïcité ne coûtait rien. Si c'était le cas, on te dirait qu'une crèche est une dépense superflue. JE crois que c'est Ménard qui avait entamé les hostilités, non ? (ça et d'autres, comme à son habitude).
  4. Interdit de crèche, Wauquiez organise une exposition de santons ...

    Une arme politique contre quoi, contre qui ? Et pourquoi, une arme ? La laïcité est un principe né des oppositions sur la place de la religion (catholique principalement à l'époque) dans l'Etat. Un principe pour écarter le religieux du pouvoir, pour extraire le pouvoir du religieux, tout en garantissant les libertés du citoyen en tant que religieux. Bref, dire au croyant : tu n'as pas à décider pour tous (en particulier les non-croyants qui n'ont pas à se voir imposer tes préceptes, ou ceux qui croient différemment de toi), mais il est logique que tu puisse vivre ta croyance selon tes souhaits (du moment que ça ne s'oppose pas aux libertés de tes concitoyens). C'est pour moi un principe de base assez sain et simple, le seul qui vaille en la matière. Tu peux trouver cela dogmatique. Mais donc la place de l'Etat n'est pas pour autant simple, il s'agit de trouver l'équilibre entre neutralité religieuse et en même temps mise en oeuvre de la liberté de culte. Là, sur ce débat, on se place juste sur l'aspect "neutralité religieuse" : le Conseil d'Etat demande juste aux maires de respecter le simple fait de ne pas exposer l'une ou l'autre religion dans l'enceinte des bâtiments publics tels que Marie, Ecole, etc ... Si Wauquiez tenait réellement à la tradition de la crèche, il aurait pu organiser l'événement en dehors de la Mairie, déjà, plutôt que de passer par un moyen détourné (les santons) pour bien montrer qu'il voulait coûte que coûte affirmer qu'un maire avait le droit, dans sa Mairie, à pisser à grandes eaux sur le principes de la laïcité, du moment que cela paraît suffisamment vendeur auprès des identitaires cathos. C'est quoi "les gens comme" moi ? Sinon, personnellement, je n'ai pas de haine particulière de l'église. Il est vrai que je ne porte globalement pas les religions dans mon coeur, je les vois en général comme des enfermements intellectuels, des dogmes justement, comme il en existe d'autres. Mais puisque certains passent par leur biais pour vivre leurs croyances, il est normal de composer avec. Ce qui n'implique malgré tout pas de transiger sur le principe laïcité surtout lorsqu'il s'agit de provos politiciennes.
  5. Interdit de crèche, Wauquiez organise une exposition de santons ...

    Tu m'as compris : en tant que président, et à ce titre. Ca ne me choque pas en soit, du moment que la raison dépasse le cadre religieux. Certes, une cérémonie œcuménique faisant également moins débat.
  6. Interdit de crèche, Wauquiez organise une exposition de santons ...

    Certes, mais encore une fois, ça ne signifie pas qu'un président n'a pas à entrer dans une église. Mais je suis d'accord, un discours en dehors permet d'éviter toute ambiguïté. Ben là, non, c'était bien un crucifix qu'elle portait. Non pas forcément par bigotterie, mais peut-être par simple manque à son devoir de neutralité sur le sujet. En soit, ce n'est même pas fondamentalement un signe d'appartenance religieuse (disons que sa prescription religieuse peut faire débat). Et je ne dis pas que j'approuve ce que représente ce symbole. Mais je n'ai pas à décider des symboles avilissants que décident de porter mes compatriotes (et qui eux ne les voient pas ainsi, allez comprendre ... mais tout comme s'astreindre à des principes religieux, ça me dépasse tout autant, donc ...), ils ont bien le droit de se déguiser en clown, soutenir Lepen ou Wauquiez (oups, redite), ... Et donc à partir du moment où ils déambulent dans la rue attifés comme ils le souhaitent, que les enfants les croisent, ce serait hypocrite et contraires à leurs libertés lorsqu'ils viennent aider l'école pour une sortie, bénévolement et en tant que parents d'élèves. Le phénomène du voile ? Sans doute, mais ce n'est qu'un symptôme. Et ce n'est pas la loi, en l'occurrence, la solution. Peux-tu nous rappeler à quel moment précisément la "crèche [aurait été] bafouée par la laïcité" ? Dire "il ne faut pas de crèches à la mairie", c'est la même chose que de dire "il ne faut pas de crèches" ?
  7. Interdit de crèche, Wauquiez organise une exposition de santons ...

    Ah, je vois que tu retombes encore dans les stéréotypes. Franchement, je me garderais bien d'être moralisateur, je me fous bien d'Halliday, qu'il ait profité de la vie à sa guise, je n'ai pas de préceptes religieux à suivre pour juger des gens ... mais bon de là à en faire l'emblème de la religion catholique ... à moins d'être sacrément hypocrite (remarque, de mon point de vue athée, j'ai l'impression qu'hypocrisie et religion sont souvent proches).
  8. Interdit de crèche, Wauquiez organise une exposition de santons ...

    Absolument pas : s'il était imposé, oui ... (sauf qu'on ne va pas non plus manger du porc à tous les repas, donc un repas sans porc, ça arrive fatidiquement). Mais donc la laïcité, au cas où tu l'aurais déjà oublié, c'est à la fois : 1°/ permettre à chacun de vivre selon sa croyance (ou son absence de croyance), en offrant une liberté - et donc une possibilité - de culte. 2°/ ne pas promouvoir une quelconque religion, et s'assurer de l'indépendance entre religions et Etat (bref, que les premières n'interfèrent pas sur le premier) Offrir un repas de substitution, cela relève de l'organisation de la liberté de culte par l'état. Entre nous, cela permet également de ne pas prendre les enfants en otage au milieu de ces guèguères idiotes. Tu as aussi beaucoup de cantine qui proposent du poisson le vendredi. Cela relève de la même démarche.
  9. Interdit de crèche, Wauquiez organise une exposition de santons ...

    Ben en même temps, la croix au milieu de la drogue, du divorce et des tentatives de suicide, ...
  10. Interdit de crèche, Wauquiez organise une exposition de santons ...

    Ben pour ma part, je ne vois que ce que cela aurait eu de choquant que Macron fasse son discours dans une église, si c'est là qu'a eut lieu la cérémonie. Du moment qu'il reste neutre, ça n'est pas un problème en soit. Alors que certains qui nous expliquent que le prêtre vaut plus qu'un instituteur dans la république, là, oui, ça me chagrine un peu plus. Pour le second point, je ne vois pas en quoi - non plus - un parent accompagnant représenterait l'école. Bref, qu'une mère porte un voile ou une croix de 10 tonnes à son cou, elle ne représente qu'elle même. Pour le coup, je ne sais pas si c'est une réelle évolution. Par contre, au lycée j'avais une prof qui de temps en temps arborait une crucifix par dessous son chemisier. On a également entendu parler d'écoles publiques où étaient encore suspendues aux murs des crucifix. Cela me dérange davantage.
  11. Interdit de crèche, Wauquiez organise une exposition de santons ...

    Mais je ne m'érige en rien, je te dis simplement l'évidence, ou je te donne mon avis si tu préfères (il se trouve que là, cela revient strictement au même). Sinon, je doute qu'il existe des "spécialistes pour juger du caractère artisanal ou non des santons". Je sais qu'il y a du chômage en France, mais ce poste n'a pas encore été créé. De plus, je n'ai strictement rien dit concernant ce caractère. D'ailleurs, il existe aussi des foires aux santons en France, qui même si elle sont organisées conjointement par les municipalités, ont le mérite de ne pas venir se jouer en plein centre des Mairies, et mettent justement en avant l'aspect artisanal, ou la tradition. Bref, qui ne tombent pas dans la manipulation, l'utilisation politicienne. Et ça se passe bien : parce que la laïcité c'est également composer et trouver un certain équilibre (comme par exemple le repas de substitution au porc dans les cantines, qui n'avait jamais posé de problèmes durant des décennies avant que le FN décide d'en créer un de toutes pièces).
  12. Interdit de crèche, Wauquiez organise une exposition de santons ...

    Encore une fois, la crèche est une tradition qui n'a pas de réalité (et n'en a jamais eu) chez tout un grand nombre de français. Comme cela a été dit, ça relève davantage d'un folklore, maintenu par certains, plutôt religieux. Le citoyen lambda achète un sapin (ou pas), et rares sont les crèches, du moins j'ai l'impression. En clair, même si la tradition des crèches disparaissait, je ne vois pas en quoi cela changerait la face du monde, entre nous. Mais bon, là encore tu fantasmes ce qui n'a pas lieu de l'être : je n'ai pas vu pour la part sur ce fil de "détracteurs de traditions", de gens radicalement opposés au principe des crèches, personne n'a dit que c'était une tradition qui devait à tout prix disparaître, etc ... On fustige juste le fait qu'un politique fasse dans la récupération et la provo, pour au final mettre à mal un principe fondamental de notre république, de nos valeurs, de notre cohésion sociale, à savoir le principe de laïcité. Ensuite, ton message est assez intolérant : à te lire, seules les traditions (chrétiennes en l’occurrence) seraient à même de remplir l'individu, et leur absence impliquerait automatiquement indifférence, haine, mépris, peur de l'autre, ... comme si la société n'avait comme ossature ou valeurs que celles de la religion (chrétienne qui plus est). C'est très réducteur, et très méprisant que de croire que toute personne qui n'a pas tes croyances ou ton attachement envers certaines traditions serait de fait privée de morale, dénuée de valeurs ou d'émotions humaines. C'est ta croyance (et peut-être que personnellement tu es incapable d'éprouver compassion ou humanisme en dehors de la seule prescription religieuse ou autrement que par le biais de traditions associées à la religion ... mais je ne le pense pas et surtout ne te le souhaite pas), mais tolère qu'un ensemble de français pensent différemment de toi et puissent porter un attachement à ces valeurs sans justification religieuse.
  13. Interdit de crèche, Wauquiez organise une exposition de santons ...

    Tu es trop forte : tu es là à nous expliquer que la laïcité n'a pas à être de mise légalement car tel n'est pas ton avis, mais je n'aurais pas le droit d'avoir un avis su un sujet (bref, de penser et d'exprimer cette pensée), car seule la justice aurait son mot à dire. C'est quoi ton modèle de pensée, la Russie Soviétique ? Donc, tu m'excuseras, légalement on verra la suite des événements, mais il n'empêche que très concrètement et objectivement Wauquiez ne respecte absolument pas le principe de laïcité. Désolé l'impolitesse, mais clairement, il se torche avec. Ben tu aurais pu tout autant la décorer pas du tout discrètement : tu ne représentes pas l'Etat, tu n'as pas ce devoir de neutralité. Encore une fois, vous confondez tout.
  14. Interdit de crèche, Wauquiez organise une exposition de santons ...

    Mais je ne renies pas mes propos : "tu as le droit d'être personnellement opposée à la loi". Du moment que tu la respectes. Et je n'ai aucune raison de croire que - quel que soit ton avis - tu ne la respectes pas. Par contre Wauquiez, clairement, il ne la respecte pas. Je n'ai aucune animosité particulière envers les chrétiens : déjà, il doit y avoir énormément de chrétiens bien plus attachés à la laïcité que tu ne l'est, et qui sont tout autant choqués par l'attitude de Wauquiez qui bafoue cette laïcité. Par contre, j'ai un attachement envers la laïcité et les valeurs de la France en général. Je défends donc les principes louables de mon pays face à des gens peu respectueux de ceux-ci, alors qu'ils sont censés en être les représentants.
  15. Interdit de crèche, Wauquiez organise une exposition de santons ...

    On ne parle pas de toi, mais de Wauquiez. Ce n'est pourtant pas compliqué. On peut par exemple reconnaître que l'histoire de France a été marquée par la monarchie. Et pourtant la monarchie ne fait plus partie de nos valeurs.