frunobulax

Membre
  • Compteur de contenus

    3 581
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de frunobulax

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Pantin - NeufCube

Visiteurs récents du profil

5 560 visualisations du profil
  1. Quel fait ?? Que les sondages ont bien mesuré le vote populaire ??
  2. Et c'est ce qu'ils ont fait. Et le résultat est TRES loin du pseudo "plébiscite" FN que les sympathisants de ce parti attendaient/annonçaient (un score de l'ordre de 30%). A voir si vous serez tout autant "au nom du peuple" s'il choisit Macron au second tour ?
  3. Quand les sondages se trompent (ou, plus précisément, quand ils n’arrivent pas à suivre en temps réel les fluctuations d'un électorat qu'il n'ont pas l'habitude de mesurer), ce sont des gros nazes, et , quand ils ne se trompent pas, ils ont "manipulé" le vote. Ça fait des mois que les sondages annoncent que les Français ne veulent pas de votre "chouchou", il faudra donc vous faire au fait que le résultat REEL du premier tour ne fait que confirmer ce que tout le monde (à part vous ?) savait déjà ... Les Français se sont clairement exprimés ... et votre candidat est éliminé. Merci de l'assumer.
  4. Le grand vainqueur ne serait-il pas plutôt la maladie d’Alzheimer ? Vu qu'il y a à peine moins d'un an (août 2016) , Macron était présenté comme un infâme traître à Hollande, totalement incapable de rassembler qui que ce soit autours de son projet ? François Hollande : "Macron m'a trahi avec méthode" Selon "Le Monde", qui rapporte les propos du président de la République, François Hollande doute de la capacité à rassembler de son ancien protégé. http://www.lepoint.fr/politique/demission-de-macron-hollande-appelle-ses-ministres-a-jouer-collectif-31-08-2016-2064959_20.php
  5. Il y a de très fortes chances pour que les fillonistes du premier tour ne votent pas majoritairement pour Macron (abstention + vote Le Pen) et que les mélenchonistes ne fassent pas preuve d'un grand enthousiasme non plus à voter Macron. Donc, un TRES hypothétique 80% de vote anti FN "à l'ancienne" relève du vœux pieux. D'autant que la porosité entre l'aile droite de LR (à laquelle Fillon a fait appel au premier tour) et le FN est une réalité difficilement contestable.
  6. Après s'être faits joyeusement démontés et accusés de tout et n'importe quoi, il s'avère que la quasi totalité des instituts de sondage "classiques" avaient parfaitement anticipé le résultat du premier tour. Mettant au passage une grave tôle aussi bien à toutes les critiques qu'aux pseudos "alternatives high-tech" annonçant, par exemple, Fillon en tête ou/et Le Pen éliminée au premier tour. Comme quoi, dans une élection "normale" (ce que n'étaient ni le référendum du Brexit et ENCORE MOINS les primaires de droite et de gauche), les instituts de sondage, n'en déplaise aux paranos et aux populistes (voire au populistes paranos, ce qui est à la limite du pléonasme, rires !) ne s'avèrent pas si incompétents que cela ?
  7. C'est plutôt de la psychologie de comptoir ... Au passage, il est assez consternant de constater (et ça ne vous concerne pas forcément) à quel point les populistes se réclamant en permanence du "peuple" sont extrêmement infantilisant et débilisant envers ce même "peuple" dès que leur vote ne se porte pas sur eux. Quand on prétend agir "au nom du peuple", le petit minimum ne serait-il pas de respecter leur choix au lieu de laisser supposer qu'ils sont trop cons pour décider par eux-mêmes ?
  8. Ce sont les Français qui votent, pas les hommes politiques. Ceci dit, j'ai du mal à voir quoique ce soit de scandaleux à ce qu'Hamon et Mélenchon (et Fillon) se sentent politiquement moins éloignes de Macron que de Le Pen.
  9. Vous pensez donc que quiconque ne partage pas votre point de vue ne peut être que masochiste ?
  10. Fichtre ... Il y aurait donc 24% de riches en France ??
  11. Mais vu que d'après bon nombre de gens de gauche, Hollande n'était pas non plus vraiment de gauche, ça fait donc TRES longtemps qu'il n'y a plus de représentants de la "vraie" gauche au pouvoir. Et encore plus si l'on en croit d'autres qui considèrent que Mitterrand était ENCORE moins de gauche !
  12. Et si on admet que Macron est de gauche (ce que nous serinent les droitistes depuis des mois), il n'y a donc aucun représentant de la "vraie" droite modérée au second tour. Pauvre "vraie" droite ... qui il y a à peine quelques mois se voyait déjà au pouvoir les doigts dans le nez !
  13. Ca n'est pas mon choix mais celui du peuple français.
  14. Les gauchos s'en foutent vu qu'ils ont voté Mélenchon. Pour ce qui est des autres, entre un banquier, un voleur et une facho, le choix était assez facile à faire.
  15. Le peuple s'est exprimé.