Aller au contenu

frunobulax

Membre
  • Compteur de contenus

    11 992
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    32
  • Points

    20,984 [ Donate ]

frunobulax a gagné pour la dernière fois le 13 octobre 2021

frunobulax a eu le contenu le plus aimé !

1 abonné

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Pantin - NeufCube

Visiteurs récents du profil

10 280 visualisations du profil

frunobulax's Achievements

Maitre des forums

Maitre des forums (14/14)

  • Commence des conversations
  • Dévoué Rare
  • Première semaine terminée
  • Un mois plus tard
  • Un an ici Rare

Badges récents

13,5 k

Réputation sur la communauté

  1. Je n'ai pas constaté que vous avez clairement dénoncé les violences conjugales de Quatennens envers son épouse souhaitant divorcer ..? Si je me suis trompé ("personne n'est parfait" ...), merci donc de me présenter vos arguments factuels et sourcés ...
  2. Vous avez raison, vous n'avez clairement pas des "valeurs de gauche" ... Vu qu'il semblerait que ce qui vous franchement "fout les boules", ça ne serait pas tant qu'une femme soit victime de violences conjugales mais, surtout, qu'elle commette le "crime de lèse majesté masculine" de s'en plaindre ..?
  3. Je me fous de savoir qui sont "ceux qui hurlent après Quatennens", même s'il est clairement manifeste que leurs "motivations" sont purement "politiciennes". (D'autant qu'il est tout autant "manifeste" que les "hurlements" des sympathisants/militants LFI envers leurs opposants le sont tout autant, rires!). Après, on est clairement dans le purement "binaire": Soit vous justifiez/excusez les violences conjugales, semblerait-il avérées de Quatennens, soit vous les condamnez en fonction de VOS valeurs de gauche (qui sont, au passage, aussi les miennes) ???
  4. Force est de constater que vous "relativisez" quelque peu la condamnation des violences conjugales émanant de "leaders" de gauche, au supposé prétexte d'autres violences (ceci dit tout autant condamnables !) ..? A titre perso, je ne vois pas en quoi, par exemple, les violences policières seraient en quoique ce soit censées être mises "en parallèle" avec (voire "justifier" ??) les violences conjugales ..? Il est donc bon d'assumer ses convictions/opinions/valeurs ! Quand on est, à TRES juste titre, totalement opposé à toutes formes de violences conjugales, il faut AUSSI avoir le "courage" personnel/politique de mettre "en pratique" ses valeurs ! Donc en remettant AUSSI en cause/condamnant les agissements de dirigeants de votre propre camp politique ne les respectant manifestement pas ??
  5. Amalgamer violences policières, violences faites aux femmes, violences conjugales, violences faites aux enfants, violences faites aux hommes (vous avez "oublié" au passage les violences racistes, homophobes, faites aux handicapés, aux animaux, etc, etc ??!) relève assez clairement du "noyage de poisson" un peu trop manifeste ... Le sujet de ce topic porte clairement sur les violences conjugales. C'est un sujet suffisamment vaste, complexe et important qu'il paraisse un poil "inutile" de les "noyer" dans les évidentes multiples autres problématiques de violences effectives.
  6. Si vous considérez (?) qu'il s'agit clairement de violences conjugales, pourquoi ne pas clairement les condamner ..?
  7. Il est quand même bon de rappeler que nous sommes dans un état de droit et que le délit de violences conjugales est TRES clairement défini par la loi. Et, au passage, que LFI fait (à juste titre !) des violences aux femmes l'une de ses préoccupation principales. La main courante déposée par Mme Quatennens, même si elle mentionne effectivement une gifle datant de plusieurs années, précise surtout que Mr Quatennens, quand elle lui a annoncé son intention de divorcer, a essayé par la force de lui prendre son téléphone portable. Après, libre à vous de considérer que cela ne relève en rien d'une "violence conjugale" ... Mais c'est en totale contradiction avec la législation actuelle.
  8. Le grand scandale dans l'église catholique, c'est justement d'abord qu'il n'y a eu aucune sanction en interne envers des pédophiles, même quand leurs crimes étaient connus/avérés. L'église a d'ailleurs depuis créé La Commission indépendante sur les abus sexuels dans l'Église (Ciase) pour tenter de palier ce problème. Après, il est vrai que, contrairement aux commissions/cellules d'enquête créées par certains partis politiques, cette commission est totalement indépendante, ce qui lui confère évidemment beaucoup plus de crédibilité/légitimité. L'existence de ces comités/cellules est très récente (2019 à EELV). Il est donc difficile de leur reprocher une supposée ormerta pour des actes TRES antérieurs ..? Après, l'objectif annoncé de ces commissions est de prévenir et détecter les harcèlements et agressions sexuelles internes au parti/mouvement, de libérer la parole des victimes, de les accompagner dans leurs éventuelles futures démarches judiciaires et de pouvoir prendre des mesures/sanctions rapides contre les mis en cause/coupables, dans un délai beaucoup plus rapide que celui (lent ...) de la justice. Ca parait pour le moins "défendable" ... Après, comme l'a souligné Rousseau, semblerait-il à assez juste titre, quand les enquêtes ne concernent plus des militants "lambda" mais des "leaders" du parti, les implications purement politiques/politiciennes semblent pour le moins "ralentir" le processus ..? (Ceci dit, puisque l'on aborde le "politique/politicien", on peut aussi envisager que la "dénonciation" de Bayou par Rousseau n'en soit pas non plus totalement dénuée, vu les "luttes" internes actuelles à EELV ..?) La cellule d'EELV est statutairement tenue à la confidentialité lors de son enquête. Mais en rien au "secret" sur le résultat de cette enquête et ses conclusions. Merci donc de ne pas (ou tout du moins de faire semblant de :-) confondre "confidentialité d'enquête" et "secret de la confession". Après, ce type d'instances interne est très nouveau. Qu'elles soient aujourd'hui TRES imparfaites, à titre perso, je n'en doute pas un instant. Mais on peut malgré tout noter que la majorité des critiques proviennent de partis/mouvements ne proposant aucune alternative plus crédible, pour ne pas dire, en fait ... rien du tout ?? Peut-être que si ce type d'instance avait existé à LR, Damien Abad, aujourd'hui accusé non pas de violences conjugales mais de multiples viols, n'aurait pas poursuivi en toute impunité sa "fulgurante" ascension politique ..? (On pourrait aussi s'interroger sur le fait que, "étrangement", les révélations concernant Abad n'aient eu lieu que suite à sa défection vers LREM ..?)
  9. Une fois de plus, ça n'est en rien un système judiciaire, c'est une cellule d'enquête interne pouvant déboucher sur des sanctions internes. Cette cellule n'a rien l'objectif de se substituer à la justice et n'empêche bien évidemment pas en plus des sanctions internes des poursuites et condamnations judicaires. Après, la critique exprimée par Isabelle Rome, bien que n'étant évidemment pas totalement dénuée d'arrière pensée purement politique, peut effectivement s'entendre. Ceci dit, puisque nous sommes d'accord sur le fait que c'est évidemment à la justice au final de trancher, on ne peut que constater que l'ex de Bayou ne la toujours pas saisie (directement - plainte ou indirectement - main courante) et que Rousseau, de son propre aveux ("il n'y a rien de pénalement répréhensible dans cette histoire"), n'a rien fait pour la persuader de le faire ?
  10. Il ne me semble pas avoir vu dans le projet d'ouverture d'un centre d'accueil pour réfugiés à Caillac qu'il était mentionné qu'ils pourraient bénéficier d'une "distribution de lopin de terre", qui plus est appartenant à des particuliers ..? Merci donc de "m'instruire" en citant vos sources ..?
  11. "Le vice-Premier ministre italien et chef de la Ligue Matteo Salvini a attaqué mardi 2 octobre [2018] le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker qui avait critiqué la veille le projet de budget italien." "Les propos et les menaces de Juncker et d'autres bureaucrates européens continuent à faire grimper le spread avec comme objectif d'attaquer le gouvernement et l'économie italiens. Nous sommes prêts à réclamer une indemnisation." https://www.nouvelobs.com/monde/20181003.OBS3389/je-parle-avec-des-personnes-sobres-la-virForumFr ulente-attaque-de-salvini-contre-juncker.html Donc, rien de nouveau dans les "éructations" de Salvini contre le président de la commission européenne. PS/ Doit-on rappeler qu'il y a très peu, Salvini a déclaré qu’il est en «  total accord  » avec Orban ..?
  12. Ursula von der Leyen n'a fait que rappeler que l'adhésion à l'UE (et les "avantages", notamment financiers qui vont avec) est liée contractuellement à l'engagement de certaines règles démocratiques. Il n'est donc pas inutile de rappeler à Salvini (en pleine campagne électorale et crédité "que" de 12% d'intentions de vote), grand "admirateur" d'Orban et de Poutine, que l'adhésion à l'UE implique AUSSI le respect de certaines valeurs démocratiques ...
  13. On notera quand même que, sur ce forum, les faits divers "fascinent" certains membres, qui les relaient abondamment, uniquement quand les mis en cause/coupables sont des migrants/immigrés/musulmans ..?
  14. D'après le dernier sondage publié: 1 FRATELLI D'ITALIA (Droite de la droite) 21% 2 PARTIDO DEMOCRATICO (Centre gauche) 20% 3 5 STELLE (Gauche non aligné) 14% 4 LA LEGA (Droite de la droite) 12% 5 FORZA ITALIA (Droite) 8% 6 ACTION ITALIA (Centre) 7% La loi électorale italienne favorise les partis qui forment de larges alliances, amplifiant ainsi l'avantage dont jouit le bloc de droite face à ses rivaux de centre/gauche plus divisés. L'étude du groupe de réflexion de l'Institut Cattaneo, basée sur des sondages réalisés jusqu'au 31 août estime à 91,5 % la probabilité que l'alliance Frères d'Italie (Meloni) / La Ligue (Salvini) / Forza Italia (Berlusconi) obtienne la majorité absolue dans les deux chambres. Ceci dit, il est assez factuel que la coalition susceptible d'accéder au pouvoir, pour la première fois depuis longtemps, ne pas serait une alliance "de la carpe et du lapin" comme ça a très souvent été le cas en Italie, vu que ces trois mouvements/partis sont malgré tout "idéologiquement" assez proches. PS/ Après, on peut quand même s'étonner de la "versatilité" des Italiens, en constatant comment, en à peine 4 ans, les deux partis qui avaient totalement "dominé" les législatives de 2018 (5 Etoiles et La Ligue) se retrouvent aujourd'hui relégués au statut de quasi "force d'appoint" ..?
×