Aller au contenu

versys

Membre
  • Compteur de contenus

    11 670
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    10
  • Points

    29,010 [ Donate ]

3 abonnés

À propos de versys

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

4 796 visualisations du profil
  1. versys

    De Mysterium.

    Le frère Jean est désormais le dernier moine de cette abbaye…. Il vient d’enterrer le pauvre frère Michel qu’il assista du mieux qu’il put jusqu’à son dernier soupir, dans un coin du cimetière du monastère…. mais qui l’enterrera, lui… ? Le frère Jean a soixante seize ans. L’ année dernière, avec Michel, ils avaient mis en terre le Père abbé Dominique qui dirigeait l’abbaye depuis trente cinq ans. Ils avaient tenté de contacter l’ordre des bénédictins qui gérait le monastère pour les informer, mais le téléphone ne fonctionnait déjà plus depuis longtemps, de même que l’électricité, et
  2. versys

    pétage de plomb

    Oui... et il y a un "après" burn out à partir duquel on voit les choses différemment et on revisite ses valeurs personnelles en une introspection quelque part salutaire.
  3. versys

    Petit j'ai z'eu

    "(Dieu), en cas d'absence, je suis dans l'escalier..." ... et si c'était "dans l'escalier" que l'on faisait les rencontres les plus éclairantes avec les autres et sur soi même ?? Alors sortons des sentiers battus et des commodités perfides, les chemins de traverse et les escaliers de service sont autant d' "issues de secours" salutaires... on peut même y croiser (Dieu)... J'ai bien aimé votre texte et ses jeux de maux savoureux...
  4. versys

    Léonora

    J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce texte dans lequel ce qui est finement suggéré offre autant d'intérêt que ce qui est raconté.
  5. versys

    La fosse.

    Le renard s’aplatit derrière le tronc vermoulu et couvert de mousse gisant en bordure de la clairière. Depuis un moment, il sentait l’odeur de cet homme qui approchait, il le voyait maintenant, à bonne distance. En fait, il le voyait souvent dans la forêt, ici ou là, cherchant des champignons, ramassant des châtaignes ou posant des collets. Cet homme s’appelle Basin, un paysan misérable habitant une pauvre masure à l’écart du village de Sparos, petit village au fond de cette vallée pyrénéenne, baronnie sans importance en cette fin 1224. Mais l’odeur de cet homme était… différente… à
  6. versys

    Le séducteur involontaire

    ... d'autant plus que, bien souvent, quelques mots suffisent pour retenir l'attention, parfois lancés sans intention de séduire ni d'émettre postulat ou conviction...
  7. versys

    Attachement

    Oui.... et gardons toujours grande ouverte la porte des intuitions et errances libératrices...
  8. versys

    quand ça sonne pas

    Que reste t il de nos "journées virtuelles" ??... le néant... ... et même si le présent est nul à chier, on peut toujours compter sur les souvenirs, les bons, et quelques rares proches, pour éclairer un moment de la vraie vie...
  9. versys

    Crépuscule.

    Gabriel, assis au bord de son lit de camp, la tête dans les mains, réfléchissait…. Combien de temps allait il pouvoir tenir dans ce contexte apocalyptique ? Nous sommes en avril deux mille vingt trois… en avril, c’est sûr, mais quel jour ? Impossible à dire, en fait, Gabriel avait créé et tenu un « calendrier » sur lequel il faisait juste le décompte des jours qui passent. Tout avait vraiment dérapé deux ans plus tôt, alors que le monde entier subissait la pandémie Covid et que les premières vaccinations massives semblaient prometteuses et qu’un début de tassement des contamina
  10. Oui, mais aussi replonger dans son vécu par l'intermédiaire d'un récit destiné à être partagé, permet de "revisiter" ce vécu, d'y apporter un éclairage nouveau, parfois douloureux, parfois bénéfique, souvent surprenant...
  11. versys

    Non retour.

    Un peu des deux, en fait... un vécu très douloureux tout d'abord, puis pas mal d'imagination pour le final.
  12. versys

    Non retour.

    Ce burn-out, Lilian le sentait inconsciemment venir depuis un moment. A l’âge de cinquante ans, il avait été embauché comme ETAM, Employé, Technicien, Agent de Maîtrise, dans cette boîte du BTP, grâce à ses compétences et son expérience dans ce secteur. On peut dire que les deux premières années, tout se passa bien, le boulot convenait à Lilian qui maîtrisait et assurait sans problème tout ce qui était relationnel clients, fournisseurs, sous traitants, et aussi remise à la direction de tous les métrés chiffrés et commentés devant permettre à établir les devis correspondants. Et bien sûr,
  13. Je suis d'accord, vous répondez au sujet "Pourquoi écrit on un journal ?" Une personne proche tient son journal sur un agenda "un jour par page" et note scrupuleusement les évènements de sa journée ainsi que ses pensées et commentaires liés à ces évènements, ou pas. Elle correspond assez à votre première définition et cette personne se réfère souvent à ce journal comme aide-mémoire. Le journal intime de votre deuxième définition est beaucoup moins "utilitaire", reçoit et porte les pensées secrètes, les ressentis profonds, voire les "confidences" spontanées que l'on peut s'adresser à
  14. versys

    Akhenaton

    ... Dieu ne faisait pas autre chose.... !! Désormais, je suivrais ta Parole avec plus d'intérêt pour ses valeurs et messages allégoriques... (je fayotte !!)
  15. versys

    Monde parallèle

    ... mais l'imagination est aussi porteuse de lumière...
×