Arn

Membre
  • Compteur de contenus

    1 658
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Arn

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 05/01/1954

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

917 visualisations du profil
  1. ADIEU Johnny Hallyday

    Non, je n'ai absolument pas été insulté pour ce sujet, c'est plutôt moi qui a été un peu kon!!
  2. Que représente cette photo ? Peut-être certains d'entre vous ont pu pensaient aux camps de la mort, des nazis, ou peut-être au goulag des bolcheviks communistes. Pas du tout. Il s'agit du camp de concentration pour les populations gitanes qui existaient jusqu'en 1946 je crois (un an après la guerre,) dans le village de Montreuil Bellay à une trentaine de kilomètres d'Angers. Quand le camp a été fermé, après la guerre bien sûre, les populations qui peuplent ce camp de concentration ont été transférées dans d'autres camp en France et n'ont pas été libéré directement comme ils auraient dû l'être, pourquoi ? Pour les Allemands c'était des populations extrêmement inférieures mais fort est de constater que pour les Français se sont aussi de populations inférieures. Voilà un exemple de la hiérarchisation de la société, un parmi d'autres.
  3. Je ne vois qu'une solution possible mais qui me semble extrêmement difficile à réaliser, et je dirais même qui pourrais être dans certains cas déboucher sur quelque chose d'aussi grave. Pour moi il faudrait totalement changer de système économique qui est en train de laminer la planète, et c'est peut-être un lieu commun de dire qu'une poignée d'individus richissimes détienne les clés de tous, mais si on refuse ce lieu commun cela veut dire qu'on refuse de voir la réalité en face. Question ? Comment arriver à faire ceci ? Je déteste la violence mais parfois je me dis y a-t-il d'autres solutions pour sauver le monde ? Parce qu'il n'y a rien de plus subtile que la dangerosité du système économique capitaliste, d'une grande intelligence mais totalement insensible et coupée de la société humaine, car l'humain n'est absolument pas pris en compte dans ce système économique dans lequel c'est l'humain qui est au service de l'économie alors que cela devrait être l'économie au service de l'humain. Le capitalisme n'est pas un État. Par conséquent autant on peut avoir de la haine pour les nazis, pour les communistes bolcheviks, pour les impérialistes coloniaux, dont on a vu de façon limpide les horribles conséquences, autant les conséquences graves du capitaliste sont très peu visibles car très complexe et peu lisibles. Ainsi ce système peut paraître acceptable sur le plan humain alors qu'en réalité il ne fait que rendre esclave la vaste majorité des populations de la planète, qui ne songe plus qu'à consommer toujours et plus (on peut tout à fait le comprendre pour les pays en grande pauvreté, mais dans l'Europe occidentale où nous vivons bien est-il nécessaire de consommer toujours plus ? Ne serait-il pas plus judicieux de prendre du temps pour nous-mêmes et ainsi pour affirmer notre personnalité plutôt que de passer tout autant dans les transports en commun, le travail, la télé, les besoins naturels de l'être humain, et une fois qu'on a enlevé tout ça que reste-t-il de notre temps pour affirmer que nous existons vraiment ? J'ajoute que le pire dégât du capitalisme est probablement le réchauffement climatique qui pourrait tout à fait d'ici 30 à 50 ans faire couler la population planétaire et détruire une vaste majorité de cultures humaines. La guerre se voit du bout des yeux, mais l'esclave ne se devine pas toujours.
  4. Macron en rajoute une louche dans la repentance.

    Je ne suis ni universaliste chrétien ni universaliste philosophe. Aucun homme n'est supérieur à aucun autre tout en étanti pour chacun d'entre nous des êtres différents. Aucun homme ne peut être l'équivalent d'un autre homme et chacun d'entre nous est singulier et bien heureusement, car sinon on peut supposer que l'homme ou plutôt l'humain n'existerait pas. Il n'y a que la diversité qui peut créer la vie. Et en même temps, les humains sont semblables, comme tous les chiens sont semblables, où tous les cochons sont semblables. D'une certaine manière semblable pour moi veut dire la capacité de reproduction qui est vitale pour toute espèce animale. Alors bien entendu il existe quelques cas particuliers ; ainsi dans les gènes de l'Homo sapiens existe de l'ordre de 3 % des gènes de l'homme de Neandertal qui semblait vivre plutôt en Europe, et sans doute en Asie aussi, plutôt vers la Chine la Mongolie ou le Japon. On sait aujourd'hui qu'il y a eu des accouplements reproductifs entre l'Homo sapiens et l'homo néandertalien. Je suis totalement opposé, je dirais même, à l'universalisme qui semble prétendre que l'homme est supérieur aux autres animaux. L'humain est un animal singulier avec des capacités singulières, mais il suffit de changer le terme humain par grenouille, araignée, antilope, marsouin et la phrase a toujours le même sens. Car les races animales ne peuvent exister que par leur différence, car sans différence on est semblable. Le renfermement des sociétés cheval mêmes a tendance à les rendre stagnantes. Est-ce que pour autant ce type de société ne peut pas exister ? Ma réponse est non bien sûre, un type de société humaine qui a décidé de se renfermer sur elle-même et de stagner, a le droit d'exister mais à condition de respecter les autres sociétés humaines, la condition aussi de comprendre qu'en cas de grave danger toutes les sociétés humaines ont besoin d'entraide entre elles. Je dois dire que parfois je me pose des questions par exemple j'ai depuis longtemps beaucoup de respect pour les tribus d'Amazonie en particulier qui vive encore d'une manière relativement proche où il vivait il y a sans doute cinq ou 10 000 ans. En dépit de leur condition de vie pas toujours facile (mais l'humain a toujours été capable de s'adapter à presque toutes les conditions) c'est société semble encore des sociétés heureuses. Alors d'un côté, laissons les vivre leur vie sur leur territoire ; c'est société sont peu nombreuses numériquement et occupent des territoires vastes. Mais la population humaine à l'opposé représente 7 milliards d'individus et on peut supposer 10 milliards dans 30 ans. Le réchauffement climatique a pour effet la fonte de plus en plus forte des glaces polaires et les conséquences en sont la montée des eaux de la mer. On peut imaginer que dans 20 ans il commencera à avoir des flux migratoires très importants en nombre d'individus. Alors on se trouve confronté à la question : doit-on laisser mourir les humains du fait de la montée des eaux et que la population humaine augmente drastiquement, ou doit-on dire aux Indiens d'Amazonie qu'il faut qu'il laisse la place à d'autres pour que ceux-ci puissent survivre au lieu de mourir ? Aujourd'hui nous sommes confrontés à une situation moins grave, que ce qui se passera probablement d'ici 30 à 50 ans, mais nous avons des populations qui vivent dans des pays en guerre violente, ou qui n'ont plus de quoi se nourrir, ? Ces pays sont à proximité de les nôtres aujourd'hui, et il est une évidence que de la même manière le monde arabe a eue par le passé une influence sur la France plutôt sur l'Europe, le monde européen a eu aussi et a toujours une influence sur l'Afrique et le monde arabe. Il est évident que dans ce qui se passe aujourd'hui au Moyen-Orient, l'Europe a sa part de responsabilité sans bien entendu est responsable de tout. Et même si nous n'avions aucune responsabilité, j'estime qu'un humain n'a pas le droit de laisser mourir un autre quand il a la possibilité d'aider la personne à se sauver. Les cultures évoluent et s'enrichissent les unes les autres. L'enrichissement de chaque culture a pour effet de changer un peu la culture, mais pas forcément le fond, et cela ne veut pas dire pour autant que la culture originale qui s'est enrichie d'une autre culture, ne restera pas néanmoins une culture vivante et toujours originale. Sans la diversité la vie est impossible.
  5. ADIEU Johnny Hallyday

    Je tiens à m'excuser sincèrement auprès de certaines personnes dans les propos que j'ai pu tenir sur Johnny Hallyday. Je n'aime pas et je n'ai jamais aimé Johnny Hallyday qui est à peu près de ma génération. Cependant fort est de constater que cette personne, que cet artiste n'a fait de mal à personne (mis à part les conneries individuelles que chacun d'entre nous peut faire) et que dans un artiste ce qui est intéressant n'est pas de savoir son opinion politique, le faite qu'il ait pu tricher avec le fisc, tout cela n'a aucun intérêt si on regarde l'œuvre d'un artiste. Il y a eu de grands artistes qui ont été des êtres ignobles comme Louis Ferdinand Céline mais cela ne m'empêche pas d'apprécier l'œuvre de l'écrivain. Alors dans le cas de Johnny je ne l'apprécie pas en tant qu'artiste. Mais cela ne me donne aucun droit pour imposer mon opinion aux autres sur ce qu'est un véritable artiste. Ma réaction a même été totalement stupide et à l'encontre de mes convictions. Moi aussi je dois sortir de ma position souvent inconsciente de dominant qui veut toujours avoir raison surtout. Que prétend l'art ? L'art ne prétend rien ! On aime, on n'aime pas, aucun problème mais on n'a pas donné les leçons aux autres ; je suis vraiment désolé des propos que j'ai pu écrire.
  6. message très intéressant je trouve, même si je ne suis pas d'accord surtout, mais j'y répondrai demain car il est un peu tard même si je ne vais pas encore me coucher toute suite ou plutôt m'endormir toute suite car depuis 20 heures je suis déjà couché dans mon lit, normal je suis retraité et donc accoutumé à la fainéantise !
  7. S'il existe des dominants c'est bien qu'il existe des dominés. Lequel impose ses choix, le dominé ou le dominant ? Et pourquoi ceci, ce n'est sûrement pas un choix de la société que de décider de qui doit dominer. Alors il ne faut surtout pas mettre dans le même sac un cadre d'entreprise qui n'est qu'un employé favorisé par rapport aux non-cadres, est le véritable dominant qui est celui qui tient les manettes et qui dit aux autres faites que je vous dis. Bien sûr que tant qu'il n'y a pas de révolution dans une société, les dominants se passent le bonnet de génération en génération parce que pour eux les dominés ne peuvent être que des êtres inférieurs. Et puis quand la révolution a lieu on constate assez rapidement que c'est une nouvelle génération de dominant qui arrive. Ils sont même parfois pires que les anciens. Mais pas toujours. Qui détient les manettes sur notre planète ? Les présidents américains, russes, français, japonais. La réalité ce n'est pas cela la réalité est que notre planète est dominée par tous ceux qui sont en haut de la pyramide, une minorité de 100 000 personnes comparées à 7 milliards d'individus qui habitent la planète, et qui détiennent à eux seuls si je ne me trompe pas, a minima plus de 50 % de la richesse planétaire. Alors comment voulez-vous peser par rapport à ses despotes qui se sont arrogés tous les droits réels et qui se foutent totalement des droits juridiques. En résumé les choix d'évolution sociétale que souhaite une grande majorité des humains n'est absolument jamais prise en compte par ce dominant dont le seul objectif est de s'enrichir toujours perpétuellement de manière à ce que ce soit cette poignée d'individus qui décident du monde dans lequel vivent 7 milliards d'habitants qui n'ont pas le choix. En imaginant un capitalisme dans lequel la liberté voudrait dire je fais tout ce que je veux tant que je respecte les autres, que je ne souhaite pas profiter de ces personnes et il n'y a aucune raison que je m'enrichisse de façon disproportionnée car je ne mérite pas autant que cela et je respecterai l'environnement dont j'ai besoin, l'environnement au sens le plus large, alors peut-être aurions-nous un monde heureux mais c'est loin d'être le cas et c'est même tout le contraire. Car si on ne change pas la donne je suis trop vieux pour voir ce qui se passera dans 30 à 50 ans mais je crains que ce soit épouvantable pour la totalité de l'humanité qui risque de s'écrouler si on ne change pas de braquer. Vous avez raison le dominé n'a rien à perdre car le dominé n'a rien !
  8. Je suis d'accord avec vous
  9. et les 30 historiens qui l'ont accompagné et dont certains j'ai vu le nom dans un lien que vous m'avez mis ne sont pas crédibles non plus ? Marc Ferro ou plutôt ce livre a été écrit sous la direction de Marc Ferro, mais ses textes propres ne représentent qu'environ 10 % du livre voir même sans doute moins. Pourquoi spécialiste de la Russie cette personne a-t-elle aucune crédibilité à votre avis ? Il est évident que la perfection n'existe pas dans les sciences humaines en particulier, et que parfois des erreurs sont commises, mais cela n'empêche pas que Marc Ferro est un historien dont la crédibilité n'est pas contestée par la quasi-totalité des autres historiens, et c'est même le contraire, c'est un historien crédible. L'histoire s'apprend mais à condition de vouloir apprendre. La deuxième condition est de ne pas refuser de voir la réalité en face. Je connais des choses horribles que vous ne connaissez pas. Comme au Vietnam, la grand-mère d'un de mes cousins avait vécu depuis sa naissance et les seules français qu'elle voyait était son père et sa mère car celui-ci était une sorte de sous-préfet (je ne me souviens plus du terme utilisé dans les colonies) qui vivaient dans la campagne vietnamienne avec de très bonnes relations avec ses Vietnamiens. Donc tous les copines et les copains étaient Vietnamiens et elle parler mieux le vietnamien que le français. La première fois qu'il a vue des blancs français elle a eu peur car elle était toute petite et elle a réagi comme l'ont fait les autres petits Vietnamiens. Bon rien de grave, de la xénophobie enfantine. Mais ce qui s'est passé le massacre de la cité Héraud est horrible. Les Japonais avaient libéré une quantité très importante de prisonniers Vietnamiens de droit commun, des truands. Et puis il y a une manifestation de vietminh qui dégénère avec l'arrivée des truands Vietnamiens qui n'étaient pas emprisonnés pour des raisons politiques. Et dans la cité Héraud ils ont rattrapé les Français qui vivaient la, donc la grand-mère de mon cousin, il se trouve qu'elle avait une tante enceinte et qu'il a vu de ses yeux sa tante écartelée vivante par les truands vietnamiens parmi lesquels il y avait sûrement aussi quelque vietminh.
  10. J'ai beaucoup de mal à comprendre le sens de votre message que j'ai relu plusieurs fois. Je vous que l'histoire des Romanov ne m'intéresse pas beaucoup parce à partir du moment où le site s'est arrêté destituer en février 1917. Par ailleurs je constate aussi que je vois plusieurs fois le terme hypothèse dans le texte que vous avez mis. Qu'est-ce qui a été le plus important dans la révolution de 1789 la mort de Louis XVI ou la révolution populaire ? Quand le tsar sort du jeu il ne compte plus et ça ce n'est pas d'histoire mais ça donne de l'historiette. Si vous voulez sous-entendre par la queue Ferro a défendu le communiste fait totalement erreur.
  11. Ce n'est absolument pas des choses que je décide l mais c'est a réalité de l'existence. La culture francophone, parce que pour moi la culture française ne veut rien dire et d'ailleurs vous n'avez jamais été capables de m'en donner la moindre définition, s'est inspiré d'un grand nombre d'autres cultures (même parfois par la force des autres) et ceci comme toute culture. Aujourd'hui, on sait parfaitement que les cultures qui veulent s'isoler sur elle-même sont des cultures stagnantes généralement peu cultivées. Une culture est incapable d'exister sans une autre culture ou plutôt ce sont les autres cultures. Si vous n'y et ceci c'est que vraiment vous est un pur idéologue ce que je crois vraiment d'ailleurs. Où ai-je une seule fois écrit que je voulais utiliser la force pour mes convictions ? Jamais car je suis totalement opposé à la violence contrairement à vous qui êtes prêts à faire n'importe quoi pour ceux qui ne sont pas comme vous. Mon point de vue est celui de Brassens : « mourir pour des idées d'accord mais de mort lente ». On sait parfaitement aujourd'hui pour vous donner un exemple, car on a vu cela en Australie avec la recherche de des ethnologues et aussi des scientifiques de sciences exactes qui ont constaté que, à un moment pour des raisons climatiques certaines tribus d'aborigènes australiens avaient été contraints de s'isoler et de ce faite ces quelques tribus ont fini d'exister par manque de diversité. Les évolutions qu'elle soit-elle de notre planète, quand on parle de géologie ou de climat, n'ont pu se faire que par la diversité et sans la diversité on peut imaginer que notre planète ou que du moins la nature de notre planète n'existerait jamais. De plus vous présumer qu'une culture est stable si je vous comprends bien alors qu'en réalité il n'existe jamais de culture stable et elles évoluent toujours à leur vitesse et d'une manière ou d'une autre. Si vous n'y et ceci il me sera vraiment difficile d'avoir confiance en un seul de vos message. Ce que je cherche dans les échanges c'est d'avoir l'apport des autres mais dans votre cas et compte tenu de ce que vous écrivez vous ne pouvez rien m'apporter, alors qu'à beaucoup d'autres personnes qui m'apprennent des choses ; ce n'est pas du tout votre cas temps vous êtes un idéologue extrémiste.
  12. J'écris ce qu'il y a eu un seul type de colonisation ? Et c'est bien pour cette raison que le terme colonialisme a été créé ou plus exactement l'impérialisme colonial faut surtout pas mélanger le terme colonialisme et le terme colonisation ce que j'ai faite parfois sans doute. Blaise Diagne n'a pas été le seul à avoir été dans le gouvernement français on pourrait aussi parler d'Houphouët-Boigny ou de Senghor. Mais à l'opposé de ces deux personnes l'Ivoirien et le sénégalais, Blaise Diagne était favorable à l'assimilation et de ce point de vue il était assez isolé. Jean-Pierre Dozon : ce qui est curieux et que le lien que vous me donnez est très critique parle vous par rapport à l'ouvrage. Par ailleurs Jean-Pierre Dozon est un spécialiste de l'Afrique effectivement mais ce n'est pas un spécialiste de la colonisation et il parle beaucoup plus de religions dans ses livres que de colonisation. Je crois que sur sa cinquantaine d'ouvrages il en a écrit que tout sur la colonisation.. Pourquoi ce lien ? Si vous voulez citer d'autres choses n'hésitez surtout pas à le faire concernant Hannah Arendt mais je pense que vous perdriez votre temps à cela. Même si je lirai ce message s'il y en a
  13. Dites, là vous vous foutez vraiment de ma gueule, je vous ai expliqués ma maladie la sclérose latérale amyotrophique. Et je vous ai expliqué je vous ai déjà dit depuis longtemps que je ne cherche pas ce livre. Parce que j'ai autre chose à faire que de perdre mon temps pour des imbécillités. Je ne connais pas cette personne à qui vous avait répondu la même chose que moi par rapport à Hannah Arendt mais vous avez répondu exactement la même manière car vous êtes incapables de penser par vous-même et vous ne faites que nous sortir des liens Internet etc. mais à l'opposé vous n'exprimez jamais aucune idée personnelle. Pour faire 3 m dans ma chambre en me raccrochant à différents meubles, il me faut environ cinq minutes. Je ne suis pas en mesure de me baisser sauf quelques secondes, je ne peux porter que des choses très légères. Alors vous pensez vous le négationnistes que je vais m'amuser aller fouiller dans toute ma maison de trois étages où il y a des livres partout pour retrouver le livre de Hannah Arendt. ! Je ne vous demande pas d'avoir de la compassion pour moi car ça j'en ai rien à foutre, je discute avec mes idées et pas avec ma maladie, mais je vous demande de comprendre cette chose dont vous me parlez depuis six mois trois mois c'est-à-dire que je ne trouve pas mon livre deux Hannah Arendt est une chose que vous ne seriez pas en mesure de faire non plus si vous vous trouviez dans la même situation que moi. La seule raison pour laquelle je parle de ma maladie c'est parce que vous ne cessez de me harceler, moi j'appelle ça du harcèlement même si les soft, avec ce leader Hannah Arendt j'essaie de vous expliquer en détail je peux pas le faire et vous foutez de ma gueule. Si vous continuez je vais vous signaler.
  14. alors là franchement en lisant votre message j'ai rigolé. Marc Ferro communiste et pourtant je vous ai déjà écrit un message ou peut-être à quelqu'un d'autre mais en tout cas je vous le raidir. Le tout début du livre noir du colonialisme (là 11e ligne du livre) écrit par environ 30 historiens la direction de Marc Ferro dit ceci : le colonialisme : un totalitarisme ? Que le livre noir du colonialisme forme couple avec le livre noir du communisme relève par ailleurs d'une évidente nécessité. Et celui qui écrit cela et bien c'est Marc Ferro le communiste ! Marc Ferro, directeur d'Études à l'École des hautes études en sciences sociales. Il s'est toujours dit de gauche mais il s'est toujours dit non communiste. Alors bon vous y êtes pendant que vous y êtes traités moi aussi de communiste. Ses compétences historiens ne sont discutées que par les négationnistes. Je l'avais prévenu d'avance de votre réponse car vous êtes si prévisibles qu'on peut connaître votre réponse avant même que vous l'ayez posté la franchement je rigole Je que ce doit être le seul livre que vous possédez parce que je ne vous ai jamais vu parler d'un autre livre
  15. Vous devriez vous nommer donneurs de leçons plutôt que droit de réponse. Vous commencez à me gonfler avec cette histoire de mon livre de Hannah Arendt que je ne retrouve pas et pour le retrouver encore faudrait-il que je le cherche. C'est par le plus grand des hasards sur le palier de ma chambre que j'ai retrouvés, avec mes énormes difficultés de marche, tristes tropiques de Lévi-Strauss que j'avais lu en 1987 avec d'autres ouvrages d'ethnologie de Lévi-Strauss et d'autres personnes car en plus de mon activité professionnelle je suivais des cours d'ethnologie université de Strasbourg. Comme vous ne me croyez sur rien je vais vous donner les détails. Je vous ai déjà dit que j'avais une maladie qui me bloquait. Au mois de juin 2017 suite à de nombreux examens j'ai été diagnostiqué comme étant atteint d'une sclérose latérale amyotrophique autrement dit la maladie de Charcot même si je préfère le terme médical, et que les conséquences actuelles depuis environ huit mois et que je suis en incapacité de me déplacer seule dans la rue, et dans ma maison je ne peux marcher que si j'ai quelque chose pour me raccrocher. Par ailleurs, j'habite une maison de trois étages, une angevine simple, avec des escaliers en bois anciens et tant que j'ai encore mes bras, je peux encore arriver à descendre et monter un étage car ma chambre est au premier. Je le fais une fois par jour. Je suis à la retraite depuis avril, je vais avoir 64 ans le 5 janvier, donc mes enfants vivent leur vie, normal, sauf un de mes fils qui est autiste de haut niveau. Il lit entre 60 et 80 livres par an et en général ce ne sont que de très gros livre. Moi aussi je lis beaucoup depuis mon enfance, ma femme aussi, mon aîné aussi et ma fille aussi et même si ces deux parties leurs livres sont restés. C'est livre y en a dans toute la maison, je ne sais pas combien il y en a exactement au total (dans ma chambre, je n'en ai pas beaucoup environ 200). Si on excepte la cuisine pas une seule pièce n'est vide de livres, qui compris dans les WC mais pas dans la salle de bain. De par ma maladie avec lesquelles je vis et je dirais je fais avec, parce que de part mon vécu je suis une personne très flexible très adaptable (à l'âge de huit ans, mon père étend dans l'aviation civile, j'avais déjà habité dans cinq villes sur quatre pays sur quatre continents et cela ne s'est pas arrêté là. Au total, à l'heure d'aujourd'hui 17 villes neuf pays quatre continents. Et cela ne devrait pas changer), de par ma maladie je ne sors pratiquement pas de ma chambre et je ne vais jamais dehors sauf avec l'aide du kiné que je vois deux fois par semaine. Alors si vous comprenez pas ou si vous ne voulez pas comprendre que je ne vais pas fouiller dans toutes les pièces pour retrouver le livre de Hannah Arendt je vous invite à partager ma maladie.