Aller au contenu

Scipion0610

Membre
  • Contenus

    1 374
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Scipion0610

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Genève
  • Intérêts
    Le théâtre, la politique, l'histoire, la musique (surtout le jazz).

Visiteurs récents du profil

2 712 visualisations du profil
  1. Bah disons que si vous n'êtes même pas capable de connaitre le titre porté par votre président et ce qu'il signifie, on est pas sorti de l'auberge...
  2. Pendant la révolution française, lorsque vous avez changé le titre du roi de roi de France à roi des français, c'était pour chercher midi à 14h? parce que ça sonnait mieux? Ça n'a pas été fait au hasard. Ici c'est pareil: Le titre du président français n'a pas été choisi au hasard. Il a un sens.
  3. Oui mais États-Unis et américains ne sont pas des synonymes pour autant. Est-ce que tu es ta maison? Non, tu es la personne qui y réside.
  4. Ça n'a juste pas le même sens. Prétendre présider un peuple ou une institution, ce n'est pas la même chose. On peut d'ailleurs s’interroger sur cette "expression" ("président des français"), car personnellement je n'ai jamais entendu "président des américains", "président des suisses", "président des russes", etc, pour désigner les autres chefs d'état (en tous cas en français).
  5. Les pays occidentaux sont de culture chrétienne, qu'on soit croyant ou non.
  6. Le titre du président n'est pas président des français mais président de la république française. C'est un fait, désolé. Que vous ne saisissiez pas la nuance c'est autre chose.
  7. Bah non, ils ne sont pas dans nos vie depuis toujours. La culture américaine a pris du temps à s'imposer au monde. Par ailleurs ce n'est pas parce qu''on ne connait pas d'acteurs chinois qu'ils n'existent pas. C'est sûr qu'ils auront nettement plus de difficultés à s'imposer culturellement au monde que les USA, la colonisation ayant déjà largement diffusé la culture occidental. Mais on peut très bien imaginer qu'à très long terme, ils s'imposent.
  8. Sauf que les pays occidentaux, les États-Unis en tête, partent régulièrement en guerre. Comme quoi, pas besoin de religion pour ça.
  9. Je pense plutôt que le problème vient de la confusion qui est entretenue par une bonne partie de la classe politique, et qui au fil du temps s'est totalement intégrée, autour du terme "extrême". Dans extrême droite ou extrême gauche, c'est juste une donnée géographique au sein d'un hémicycle qui est exprimée (qui n'a pas de connotation particulière), ça ne signifie pas extrême au niveau des idées (qui a une forte connotation négative) et en effet le RN se situerait à l'extrême droite de l’hémicycle. Je considère par ailleurs les idées portées par le RN comme extrémistes mais c'est autre chose. Je considère par ailleurs Macron comme un extrémiste néolibéral que personnellement je situerais à droite.
  10. Non,ce n'est pas l'extrême droite, c'est juste un parti d'extrême droite parmi d'autres.
  11. Un président n'est en aucun cas le président des français. Il est président de la république française. Il préside une institution au nom du peuple. Le peuple, son supérieur hiérarchique, ne se préside pas.
  12. En ce qui concerne la critique d'art: L'avis d'un critique ne vaut pas plus que celui de n'importe quel clampin. Au mieux, il a juste plus d'outil pour l'exprimer. Il ne faut par ailleurs pas perdre de vue qu'une critique (en art) est TOUJOURS subjective. Un artiste fait une œuvre pour l'ensemble de son public, pas uniquement pour satisfaire les critiques ou les professionnels de son domaine sinon il n'a (à mon avis) d'artiste que le nom.
  13. En effet. Une majorité d’électeurs, pas les français dans leur ensemble, parmi lesquels il y a, non seulement des personnes ayant voté FN, mais aussi des abstentionnistes. Mais bon, on est d'accord: le rejet du RN semble assez claire, au point que se retrouver en face de lui au second tour est devenu une assurance de victoire.
  14. Le RN s'était allié à Debout la France. C'était de la censure envers les autres partis politiques du coup? Les médias, c'est autres choses. Là, je parle des partis politiques. Et non, le mot censure a une définition. Si chacun y va de sa petite définition, il devient impossible de communiquer, car on ne parle pas la même langue.
  15. Une majorité des électeurs français. Pas "les français".
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité