Aller au contenu

Scipion0610

Membre
  • Contenus

    1616
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de Scipion0610

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Genève
  • Intérêts
    Le théâtre, la politique, l'histoire, la musique (surtout le jazz).

Visiteurs récents du profil

2957 visualisations du profil
  1. Passer de l’indignation à la résignation en somme.
  2. Eh bien on dirait qu’il a beaucoup de peine à jouer son rôle du coup Dans un état ultra libéral c’est le secteur privé qui a le levier de l’économie, pas l’état.
  3. Franchement il y a des jours où je me dis que oui. Vu le nombre de messages qu’il poste, soit c’est un type qui passe sa vie devant son ordi, soit c’est son boulot. Un vrai petit chien de garde du libéralisme dans tous les cas.
  4. Ah bon??? Vous sortez ça d'où? J'ai plutôt l'impression que c'est: Serez-vous le ceinture encore quelques années, après vous serez habitués. Non parce qu'il ne faut pas compter sur un gouvernement ultralibéral pour réduire les inégalité car du fait qu'il soit ultralibéral il n'a que très peu de pouvoir sur l’économie. A moins que vous comptiez sur les grandes fortune qui à un moment donné vont redistribuer leur argent par pur altruisme.
  5. https://www.google.ch/amp/s/amp.france24.com/fr/20191021-emeutes-chili-raisons-gronde-sebastian-pinera-manifestation L’image d’un Chili paisible à l’économie néo-libérale stable s’est au fil du temps fissurée. Certes, le revenu annuel moyen par habitant au Chili, de plus de 20 000 dollars, est le plus élevé d'Amérique latine. Mais "c’est surtout le pays le plus inégalitaire de la région, oublie-t-on souvent de mentionner, révèle le spécialiste. Un Chilien sur deux vit avec moins de 480 euros par mois. Quand on sait que le prix d’un ticket de métro est d’un euro, on comprend à quel point il est compliqué de vivre au quotidien pour la moitié d’entre eux." Et le système de retraites par capitalisation, très critiqué, n'offre le plus souvent qu'une retraite inférieure au salaire minimum d'environ 400 dollars. Sans compter un marché immobilier en surchauffe. De graves fractures sociales, nourrissant depuis des années le mécontentement, que de nombreux analystes avaient prédit. "De l'extérieur, on ne pouvait voir que les réussites du Chili, mais à l'intérieur, il y a des niveaux élevés de fragmentation, de ségrégation et une jeunesse qui, même si elle n'a pas vécu la dictature, a cessé de voter il y a de nombreuses années. Elle en a eu marre et elle est sortie dans la rue pour montrer sa colère et sa déception", explique à l'AFP Lucia Dammert, professeure à l'université de Santiago du Chili.
  6. Je ne dis pas que tu es passif mais que tu prône la passivité et j’ajouterais même la résignation. L’exemple du t-shirt est particulièrement frappant: d’un côté tu sous-entends qu’acheter un t-shirt à 25euros fabriqué en France est mieux qu’acheter un t-shirt à 1euro importé de Chine (dans l’absolu je suis d’accord) et de l’autre tu prône une totale passivité face au système qui permet la fabrication, l’importation et la vente de ces t-shirt à 1euro tout en culpabilisant les consommateurs. C’est quelque peu hypocrite.
  7. Tous les autres grands pays européens ont été influencés par les idées de la révolution. Assemblée Nationale qui n’aurait rien fait si le peuple n’était pas descendu dans la rue. Le chantre de la passivité j’insiste
  8. Mais qui n’auraient pas pu avoir lieu sans les révolutions d’avant. Étonnant non ? Sans compter que la population est descendue plusieurs fois dans la rue depuis Victor Hugo pour se faire entendre et amener des évolutions. Tout ne s’est pas fait en assemblée. Désolé.
  9. Oui, c’est un système mais si vous ne souhaitez pas vivre dans un système, allez vivre sur la Lune ou sur une île déserte. Coupez-vous de toute forme de contact humain. Bon... vous risquez de finir totalement taré dans la mesure où un être humain a beaucoup de mal avec la solitude. Je repose donc ma question : vous remplaceriez un système par quoi d’autre qu’un système ?????????
  10. Pour moi une révolution est l’échec du système en place. Sinon pourquoi faire une révolution? Si on vous écoutait la France serait encore une monarchie absolue. C’est bizarre de se poser en chantre de la passivité tout en se revendiquant démocrate. Preuve encore une fois que vous ne l’êtes que de nom.
  11. Tu voudrais remplacer un système par quoi d’autre qu’un système ??? Sans révolution on en serait encore à un système tribal.
  12. Tu compare le choix de faire ou non une révolution (changer de système politique) avec celui d’acheter ou non un t-shirt à 1 euros? Le système est plus fort que l’individu mais plus faible que la masse des individus.
  13. Ce n’est pas moi qui importe de Chine des t-shirt que je vendrai 1 euros en France. Ce n’est pas moi qui permet à une entreprise de le faire. Ce n’est pas moi qui produit des plats tout fait. Ce n’est pas moi non plus qui permet leur production. Par ailleurs, c’est bien joli de nous parler de choix, mais qu’est-ce qui les conditionne? Le système ne peut absolument pas être sorti de l’équation, un être humain se comportant en fonction des conditions dans lesquelles il se trouve. Si je suis pauvre il y a beaucoup plus de chance que je m’achète des t-shirt à 1 euros plutôt qu’à 25. C’est un choix par défaut donc pas un vrai choix.
  14. Je n'ai pas compris ce paragraphe... Tu as déjà essayé de lui parler ou tu projette de le faire?... En tous cas je pense qu'il est très important (autant que de prévenir les profs, parents, etc...) qu'elle sache que tu la soutiens, parce qu'elle doit se sentir vraiment seule face à cette situation. Quant aux profs et à établissement de manière général, il sont obligé d'agir. Si ils ne le font pas, il faut menacer de porter plainte contre eux. Une solution qui peut-être efficace mais qui te demandera pas mal de courage: Prends la parole devant toute ta classe (voir plus de monde si possible, l'essentiel est que ça se fasse publiquement) et dénonce leurs actes dans le détail. En gros: mets-leur le nez dans leur caca devant tous le monde.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité