Aller au contenu

Circeenne

Membre
  • Compteur de contenus

    106
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    17 [ Donate ]

1 abonné

À propos de Circeenne

  • Rang
    Forumeur inspiré
  • Date de naissance 13/06/1987

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

3 642 visualisations du profil
  1. Circeenne

    Caligula

    Je vois mais ces conseils sont destinés à ceux qui veulent être de véritables écrivains. La référence à Tolstoï est juste vraie. Et tu as raison mais l'écriture est un parallèle pas ma finalité. Je ne suis qu'une "écrivant" dans la langue de Barthes. Je prends note pour le lâcher prise ! Merci Au plaisir de recroiser
  2. Circeenne

    Caligula

    Mais qui n'aimerait pas être présenté sous plus beau jour ? J'ai beaucoup de tristesse en moi. Beaucoup de caprices, il est vrai, mais je ne peux pas non plus me focaliser sur le négatif qui m'a longtemps habité. Alors je contraste toujours, d'où peut être cet orgueil apparent. J'aimerais que tu m'expliques davantage ce que tu veux dire par "lâcher prise". Merci !
  3. Hello, j'ai lu avec intérêt ta réponse et évidemment si la tristesse perdure, elle engendre des maladies. Mais en soi, elle est un sentiment inhérent à notre nature et c'est en cela qu'elle est radicalement différente d'un rhume car elle ne s'attrape pas. Elle nous permet d'avoir de la compassion. Cependant, il faut apprendre à travailler sur soi, à se connaitre, à développer des stratégies pour relativiser, pour apaiser, pour entendre aussi. Car la tristesse est une sorte d'alarme nous incitant à prendre le temps de la réflexion. Tout l'enjeu ne réside pas dans notre capacité à nous en libére
  4. Circeenne

    Sous-sol XI

    Vi, c'est mon gros défaut. J'ai tendance à ne pas finir ce que je fais... Je mérite une fessée. Et merci pour l'intérêt portée
  5. Ah mince ! Pas grave, je tâcherai de faire mieux la prochaine fois.
  6. Une porte s'ouvre. Un monde glauque, empli de moribonds qui vagabondent, D'où les âmes vacillent, le coeur ralentit et les yeux blancs qui tourbillonnent. La couleur des morts suinte sur la chair comme une visqueuse fondue. Des cris ahuris s'élèvent d'entre les viscères, tréfonds du bonheur perdu. Il y a là des hommes et des femmes au sang mêlé que rien ne distingue, Parce que les torsions de douleur les ont façonnés androgynes et dingues. Agités, ils courent entre l'eau bouillante et les fruits amers que l'horizon, Promet avec mensonge et dont la dis
  7. Circeenne

    Suie

    Ma mélanine est assez présente mais techniquement je suis auburn. Je vais tenter quelques rimes pour te concurrencer. Histoire de...
  8. Circeenne

    Suie

    Il m'arrive d'être blonde ! (souvent d'ailleurs). Bon il y a du niveau ici...
  9. Circeenne

    Suie

    J'ai pas compris, euh ! Tu m'expliques ?
  10. Pour la tristesse il n'y a pas de remède car ce n'est pas une maladie. En vérité, il ne faut pas l'éviter. Il faut apprendre à vivre avec lorsqu'elle s'impose à soi. Dans tous les cas, c'est un indicateur qui nous demande de réfléchir sur la situation. Trouver une solution à un problème. C'est cependant dangereux de l'entretenir car on finit en dépression. Si on ne trouve pas de solutions au problème qui nous cause la tristesse, il faut essayer de changer d'humeur. Ce que je fais, parce que je suis une mélancolique naît, j'écris, je cours beaucoup, parfois jusqu'à la blessure mais il ne faut p
  11. J'avoue, j'ai l'air d'être rude parfois, mais je suis une vraie biscotte.
  12. Circeenne

    Caligula

    Merci de tes commentaires instructifs et effectivement je corrige tout de suite !
  13. Et bien ce sera avec plaisir
  14. Shutter Island de Lehane et Meursault contre enquête de Daoud ! J'ai de quoi faire...
×