Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'philosophe'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

17 résultats trouvés

  1. yourself91

    Edgard Morin

    « Cette crise nous pousse à nous interroger sur notre mode de vie, sur nos vrais besoins masqués dans les aliénations du quotidien » Dans un entretien au « Monde », le sociologue et philosophe estime que la course à la rentabilité comme les carences dans notre mode de pensée sont responsables d’innombrables désastres humains causés par la pandémie de Covid-19. Né en 1921, ancien résistant, sociologue et philosophe, penseur transdisciplinaire et indiscipliné, docteur honoris causa de trente-quatre universités à travers le monde, Edgar Morin est, depuis le 17 mars, confiné dans son appartement montpelliérain en compagnie de sa femme, la sociologue Sabah Abouessalam. source 1 A l’heure où la pandémie questionne nos sociétés et notre rapport au monde, Flammarion réédite deux essais d’Edgar Morin sur la notion de crise. Ce sociologue, philosophe et penseur de la complexité a été de nombreuses fois l’invité de l’espace Mendès-France de Poitiers. Il est également un habitué des colonnes de la revue L’Actualité Nouvelle-Aquitaine. À la demande de votre journal et de l’Espace Mendès-France, il revient sur la communauté de destin qu’il évoquait dans un autre de ses ouvrages, « Terre-Patrie ». Voici 30 ans, vous avez eu la prémonition d’une situation de la nature de celle que nous traversons, dans votre livre « Terre-Patrie ». Qu’est-ce qui vous a amené à l’envisager ? « J’ai pris fortement conscience, dans les années 65-70, que nous étions dans l’ère planétaire et sans doute l’âge de fer planétaire. La prise de conscience de la communauté de destin de l’humanité m’a amené à écrire “ Terre-Patrie ”. Ce livre a été pour moi un moment important pour explorer les conditions d’un avenir qui ne soit ni blanc ni noir, un futur entremêlant les tendances lourdes de notre développement, où le pire côtoie le meilleur, avec un combat permanent entre des idées novatrices et des forces antagonistes. Enfin, le fait que rien n’est jamais écrit et que de la volonté de quelques-uns peut naître un monde différent. En ce sens “ Terre-Patrie ” appelle à une double conscience, nous ne sommes pas seuls sur notre planète mais bien intimement liés au vivant. Conscience aussi de cette idée essentielle qui fait de la métamorphose un processus qui transcende les révolutions. C’est ce rapport au vivant, dévoyé par nos modèles de croissance, qui m’a toujours fait craindre un “ retour ” possible terrible, directement issu de notre dégradation de l’environnement. » Que vous inspirent les craintes qui surgissent ? « J’aimerai ici formuler des principes de vie et d’espérance. Tout d’abord le surgissement de l’improbable. L’histoire nous rappelle que ce principe est permanent. Je me souviens dans quel état d’esprit nous étions en décembre 1942, j’avais 21 ans, au moment de la bataille de Stalingrad. À un moment où les forces nazies tenaient toute l’Europe, et au-delà, le désespoir était immense. Mais une résistance sans faille, désespérée, renversa le pronostic. Tout est possible face aux vents contraires, même si, pour reprendre Vassili Grossman, cette victoire de l’humanité était en même temps sa plus grande défaite, puisque le totalitarisme stalinien en sortait vainqueur. La victoire des démocraties rétablissait du même coup leur colonialisme. L’humanité possède en elle des vertus génératrices/régénératrices sans pareil. De même qu’il existe dans tout organisme humain adulte des cellules souches dotées des aptitudes polyvalentes propres aux cellules embryonnaires, mais inactivées, de même il existe en tout être humain, en toute société humaine, ces vertus créatrices à l’état dormant ou inhibé. Il s’agit de les exprimer et en ce sens toute crise possède ses vertus propres. En même temps que des forces régressives ou désintégratives, des forces génératrices et créatrices s’éveillent dans la crise planétaire de l’humanité. Une autre idée essentielle, ce à quoi se combinent les vertus du péril : “ Là où croît le péril croît aussi ce qui sauve ”. La chance suprême est inséparable du risque suprême. L’aspiration séculaire de l’humanité à l’harmonie, le paradis des religions, les utopies des Lumières et du 19e, les idéologies libertaire/socialiste/communiste, sans oublier les aspirations et révoltes juvéniles des années 60, restent autant de tentatives. Cette poussée renaît dans le grouillement des actuelles initiatives, multiples et dispersées, qui pourront nourrir les voies réformatrices, vouées à se rejoindre dans une voie nouvelle. Mais à l’instar de ce qu’il est advenu des printemps arabes, la vigilance doit être constante car les avancées sont en permanence visées par les forces contraires qui n’ont pas d’intérêts dans de nouvelles voies. Vigilance et solidarités sont des clés. » Comment aller vers cette nouvelle voie ? « Je sais que, même si les forces régressives gagnent du terrain, nous devons maintenir des petits îlots de fraternité, de pensée libre, de pensée critique, et que ces îlots de résistance, comme il y a eu d’autres formes de résistance avant, vont aider les futures générations à redémarrer. À Poitiers, vous avez avec l’Espace Mendès-France un îlot qui depuis longtemps déjà fait vivre cette idée avec générosité et essaime dans le partage ce qui nous dépasse : vivre notre destinée humaine en commun, l’interroger et la débattre. Avec mon ami Didier Moreau, un compagnon de route, nous avions esquissé voici quelques mois l’idée d’une université populaire permettant de nourrir ces idées et les encourager, par les sciences et les humanité réunies. Ces moments incertains nous réunissent et une telle idée d’université ouverte à tous est le premier maillon d’une chaîne à laquelle je tiens beaucoup, car elle nous libère à une époque où l’on vit dans une pensée incapable d’affronter la complexité et l’incertitude… L’espérance vraie sait qu’elle n’est pas certitude. C’est l’espérance non pas au meilleur des mondes, mais en un monde meilleur. L’origine est devant nous, disait Heidegger. La métamorphose serait effectivement une nouvelle origine. Alors dirigeons-nous vers elle. » source 2 "Tout ce qui semblait séparé est relié et nous avons une communauté de destin" source 3
  2. Bonjour , J'essaye de comprendre cette poème , j'ai faite des recherches en ligne mais je n'ai rien trouver , jai compris la premiere partie mais apres je suis mélangé Voici le poème La cloche vide Les oiseaux morts Dans la maison où tout s'endort Neuf heures La terre se tient immobile Ou dirait que quelqu'un soupire Les arbres ont l'air de sourire L'eau tremble au bout de chaque feuille Un nuage traverse la nuit Devant la porte un homme chante La fenetre s'ouvre sans bruit
  3. Hier, Roger Scruton est mort. https://fr.wikipedia.org/wiki/Roger_Scruton
  4. Autrement dit, y a-t-il une différence, selon vous, entre Lénine et Trotsky? Et Marx?... Etc.? Combien voulez-vous d'exemples? D'exemples de quoi?... Non, sérieux, c'est une vraie question que je me pose actuellement. Aidez-moi! Peut-on tout à la fois, penser et acter "le politique"? Merci. PS: J'espère avoir bien exprimé ma question, mais je conviens qu'elle est complexe. N'hésitez pas à me demander précisions... [Je reste encore une heure ou deux ce soir, et reviendrai, vous le savez...]
  5. Croire être immobile a 33km\s .. Ne pas croire en cet obscurité ni chaude et ni froide.. Si avancé mais retenus par manque d'intérêt. Connaître et croire la vie tel la tombé d'un ivoire a son maître. C'est bien l'homme! Si nous envisageons plus loin! Si nous entités du désert soyons + ... De mes yeux je voie mon visage et le leurs de mon esprit je retiens chaque lieux visité ou bien les odeurs et saveurs.. Alors peut être que hier est a jamais disponible.. Chaque expériences en chacun ? .. La véritée et sont long périple n'a aucunement besoin d'être comprise je l'avoue mais pourquoi pas s'en y accorder le luxe ? Peut être que les anciens étais plus éclairé que nous a ce jour.. Bien enveloppé dans nos certitudes ! Alors voilà le problème!! Nos certitudes.. Ne rien savoir nous approcherais t'ils de la vérité qui est trop simple pour que des être avancé la comprenne.. Parmis les écris ou bien prophète croyant les plus populaire la plupart mentionne avoir eu contact avec une force supérieur.. Par exemple Jésus .. C'est bien malheureux mais de nos jours celui-ci serais à l'hôpital psychiatrique en révélant communiquer avec son père.. Je n'ai rien contre la religion mais aujourd'hui elle est manifestement basé sur des choses qu'ont mentionne comme folie.. Nous avons oublié qui nous sommes.. Des êtres vivant prisonniers de certitude.. Longue vie a vous et a vos âmes
  6. J'ai ma réponse, vous l'aurez déjà comprise (j'espère): par le jeu! (Questions & critiques sont bienvenues, évidemment) Et vous? Qu'en pensez-vous? Le "penseur" doit-il devenir "acteur"? Lénine, par exemple, n'eût-il pas rendu un grand service à l'humanité (et surtout au peuple russe) en continuant de penser en Suisse plutôt qu'en devenant acteur en Russie? Et si, comme moi, vous considérez que la "pensée politique ne peut être légitime que si elle est conçue en perspective de sa réalisation, c'est-à-dire "sous responsabilité", donc à charge pour le "penseur" d'envisager (en amont) de "mettre les mains dans le cambouis" un jour ou l'autre, que proposeriez-vous comme moyen(s) de transition entre la pensée et l'action? Et si, contrairement à moi, vous considérez que les "penseurs" (intellectuels, philosophes...) n'ont pas vocation à l'action, puis-je vous demander "pourquoi"? Pourquoi et comment le "penser" et "l'agir" pourraient-ils à ce point être de natures si différentes que, comme l'eau et le gaz, les mélanger conduirait toujours à l'explosion? PS: Ah, oui, j'oubliais: je dédie bien cordialement ce post @Annalevine (je suis sincèrement très intéressé par son idée sur cette question) Libre à elle, bien entendu, d'accepter ou non ma dédicace. Ce n'est pas un défi...
  7. Quelles seraient les avantages et les inconvénients de la participation des philosophes dans des émissions POPULAIRES ou POLITIQUES de télévision ?
  8. Un philosophe qui milite pour motiver les paysans à former des coopératives agricoles est un intellectuel organique ou un utopique un peu naïf ?
  9. Croirez-vous qu’Emmanuel Macron, ex-assistant de Paul Ricoeur, est un philosophe et qu’aucun de ses mots n'est le fruit du hasard ? Il y a des livres qui le disent. Qu’en pensez-vous ?
  10. Bonjour, je trouve paradoxal que Descartes de l'École du Rationalisme cartésien ait pu écrire Méditations Métaphysiques. Le rationalisme et qui plus est cartésien ne serait-il pas totalement opposé à la métaphysique qui se base sur l'empirisme et la remise en question de l'existence de Dieu ? PS : je débute en philo et je suis un peu perdue
  11. Bonjour à tous. Je voudrais de l’aide pour la deuxième partie svp: pour cette deuxième partie j’ai trouve une idée aussi que le travail est une valeur politiquz qui permet le développement du pays car si il n' y aurai pas eu de travail le pays ne serai pas beaucoup développer c'est a dire que sans le travail personne n'aurai construit de nouvelle usines des entreprise . Je pense que le travail est un devoir c'est grace au travail que tu t'en sors et que tu aide ta famille , tu pays les impôts et que tu n'a pas de problèmes financiers . Il y a beaucoup de pays qui n'ont pas construit des nouveau entreprise comme par exemple en Afrique , la ba beaucoup de personne ont du mal a nourrir leur famille parce que ils ne travaillent pas et ils n'arrivent pas a trouver un travail. Le travail a toujours été au service d'une cohérence sociétale. C e n'est pas aussi facile de trouver un travail meme pour travailler au magasin ou dans un restaurant. Comment je peux formuler sa avec une référence philosophique et quel référence philosophique ? et ensuite avec Hobes dans son ouvrage intitulée « Leviatan » qui traite la question de la tyranie comme système politique qui convient à la nature humaine. Je peux dire quoi grâce à cette référence philosophique par rapport à la question posé ?
  12. Bonjour à tous. Est ce que vous pouviez m’expliquer deux références philosophiques svp en développant et en m’expliquant ce que l’auteur veut dire svp :
  13. Hormis les questions vitales ou utiles et nécessaires, il semble que nombre de personnes se contentent des questions pragmatiques du quotidien, du genre: " qu'est ce que je met pour sortir ", " qu'est ce qu'on mange ce soir ", " je prends tel ou tel truc dans telle boutique ", " est ce que j'aurais assez d'argent pour partir en vacances ", " cette année on part sur la Méditerrannée ou à l'océan ", " Où est ce qu'on sort ce soir ", " qu'est ce qu'on fait ", " comment je vais payer telle facture ", etc... Autant certains passerons leur vie à se questionner en profondeur sur eux et le monde, autant il existe une majorité qui ne le fera pas! Pour quelles raisons? Manque de moyen, de conviction, d'intérêt, de temps, d'utilité, d'action, de vision à court, moyen ou long terme, faute d'y avoir songer une fois, par peur, angoisse, ennui ou incompatible avec une vie tournée vers l'hédonisme, l'épicurisme?
  14. Elisabeth Badinter déplore qu'« en dehors de Marine Le Pen », plus personne ne défende la laïcité 29/09/2011 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] La philosophe et écrivaine Elisabeth Badinter a estimé, mercredi 28 septembre, dans un entretien accordé au journal Le Monde des religions, qu'"en dehors de Marine Le Pen, plus personne ne défend la laïcité". A la question "quels sont, selon vous, les combats à mener les prochaines années ?", l'épouse de l'ancien garde des Sceaux Robert Badinter répond qu'"en dehors de Marine Le Pen, plus personne ne défend la laïcité. Au sein de la gauche, le combat a été complètement abandonné, si ce n'est par Manuel Valls". Selon elle, "la gauche a laissé s'installer l'équation suivante : défense de la laïcité égale racisme. Cela est tragique." Suite de l'article... Source: Le Monde
  15. BHL et Arielle Dombasle: la fin d'une belle histoire? Dimanche 06 Juin - 12:04 Image © Keystone Le célèbre philosophe a été surpris avec une belle blonde, héritière des bières Guinness, sur la Côte d'Azur. Le couple mythique qu'il forme depuis vingt ans avec l'actrice et chanteuse Arielle Dombasle a-t-il du plomb dans l'aile? «Ils sont déjà séparés, le Tout-Paris le sait», affirme un connaisseur. Par Bertrand Monnard Suite de l'article... Source: lematin.ch
  16. Comment s'y prendre pour qualifier un philosophe de l'attribut bon? Qui peut y prétendre, le formuler?
  17. On ( nous sur le forum ) débat souvent de ce qu'est faire de la philosophie, ou qui peut se clamer d'être un philosophe, et quels sont les critères, mais à ma connaissance, on ne se demande rarement ou jamais, une fois les deux premières questions mises de coté ou résolues, quel devrait être le comportement du philosophe d'un point de vue moral, lui qui est à même de porter un regard critique sur le monde, ne doit-on pas se demander comment sa pratique de la philosophie peut nuancer, influer, assoir ou discréditer ses espoirs, ses thèses, ses révélations écrites ou orales ? Par exemples, gagner de l'argent ou d'obtenir une certaine notoriété par l'intermédiaire de ses livres ou de ses diplômes, ne contreviennent-ils pas à la noblesse même de l'art philosophique ? Est-ce là le but du philosophe, d'avoir des rentrées pécuniaires ou d'avoir la célébrité, ou au contraire de se départir autant que possible de toute étiquette, de tout préjugé, de toute servitude, de toute dépendance, de toute gloire personnelle revendiquée/ostensible !? Comment peut-on être le plus objectif, le plus sincère, le moins reprochable sur ses dires, si l'on est partie prenante du système que l'on critique en tout ou partie ? Le philosophe en son âme et conscience, ne doit-il pas rester à l'écart/distance du monde commun, pour garder justement sa vision perçante, son indépendance, son impartialité, ce qui le conduit à une vie d'anonyme, de gagne-petit inexorablement ? Peut-on être à la fois philosophe et activiste/partisan politique, sans se perdre soi-même, de jouer à un jeu de dupes ? Et puis, notre philosophe pour être cohérent, n'a t-il pas pour tâche première de s'efforcer d'appliquer en premier lieu, toutes ses belles idées à lui-même, dans sa vie quotidienne, de mettre en pratique pour lui ce qu'il pense du monde et des ses semblables, à son échelle, d'éviter l'hypermétropie par tout moyen !? Ne doit-il pas avoir clairement une éthique irréprochable pour que sa philosophie ait une valeur morale ?
×