Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'éthique'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

32 résultats trouvés

  1. Si vous aviez le pouvoir de modifier une seule chose à l'architecture des réseaux sociaux, que feriez vous ? Personnellement, ce qui m'inquiète le plus dans l'architecture actuelle des réseaux sociaux, ce n'est pas l'idée que nous serions enfermés dans des "bulles" hermétiques, comme certains décrivent les "groupes sociaux" et autres "niches" qui se forment sur internet, et dont ils imaginent qu'elles s'isolent progressivement les unes des autres. Ce qui m'inquiète le plus c'est l'inverse ! C'est justement le fait que ces cercles se rencontrent et s'intersectent en raison du design de la "toile". Cela a des conséquences fâcheuses parce que être exposé à des croyances avec lesquelles nous ne sommes pas d'accord est une souffrance (chose que les philosophes comme nous oublions souvent ^^ étant donné que c'est un effort qu'on a appris à aimer). Il faudrait pouvoir se frotter aux croyances qui nous contredisent lorsqu'on est vraiment prêts. Pas lorsqu'on va sur twitter tard le soir parce qu'on s'ennuie. C'est un peu comme lorsqu'on a un stress post traumatique : certes l'un des aspects de la thérapie est de s'exposer de nouveau aux déclencheurs du stress post traumatique, mais il faut le faire intelligemment et pas au petit bonheur la chance. Si je pouvais modifier une seule chose dans l'architecture des réseaux sociaux, je ferais en sorte que la rencontre des groupes se fasse intelligemment et systématiquement, et pas au hasard. Rencontrer des visions du monde différentes c'est bien, mais il y a un temps et un lieu pour tout, et l'organisation sauvage d'internet créé un contre-coup qui ferme les esprits en essayant de les ouvrir quand ils ne sont pas prêts. Notre façon d'interpréter naïve -- qu'il s'agisse de notre "psychologie de village" ou de "l’herméneutique classique" -- est peu adaptée à la façon d'organiser un réseau social qui génère le plus de clics possibles. Il faudrait un ensemble de "bonnes pratiques" qui entre en compétition avec cela. Je ne m'y connais pas assez en nouvelles technologies pour comprendre le détail de ce à quoi cela ressemblerait. Le seul aspect de la question que j'arrive à saisir c'est la façon dont l'ère du numérique devrait réformer notre herméneutique : Si vous lisez l'anglais, je vous conseille de lire cette dissertation de William McClain : "Network Hermeneutics: Interpretation of Texts as SocialPractice and Performance in the Age of Digital Media" digitallibrary.usc.edu/cdm/ref/colle…ll3/id/463734 C'est cet auteur qui m'a fait me rendre compte du défi que pose notre époque à l'herméneutique traditionnelle. Si vous le voulez vous pouvez écouter les deux épisodes de mon podcast qui traitent de la question, peut être que ça aiderait à clarifier mon propos d'ici : https://soundcloud.com/user-930224367/le-miroir-tranquille-episode-8-sentendre-a-lere-du-numeriquepartie-1 https://soundcloud.com/user-930224367/le-miroir-tranquille-episode-9-sentendre-a-lere-du-numeriquepartie-2 Je me demande quelle serait les autres choses à réformer en profondeur dans les réseaux sociaux. Surement l'abondance de stimuli, de notifications, etc. L'espèce de game-ification du réseau. Comme je l'ai dit tout à l'heure : on va parfois sur twitter lorsqu'on s'ennuie. Réduire ce genre de comportement réduit le problème de l'exploration au hasard des croyances d'autrui.
  2. Bonjour, Je voudrais m’initier dans le sujet de l’éthique et la morale. Malheureusement je ne sais pas du tout par où commencer. Est ce que quelqu’un aurait des livres à me conseiller? Des livres pas trop compliqué pour bien débuter dans le domaine pour ensuite me lancer dans une lecture plus approfondie. Merci en avance 😄
  3. Bonjour ! Je soumets cette question à votre considération : "À notre époque, quelle est la question philosophique la plus urgente ?" Et j'aime beaucoup cette variante : "Quelle est la question philosophique la plus urgente sur laquelle peu de philosophes travaillent ?" J'ai trouvé cette variante sur le site internet américain du mouvement "effective altruism", de vrais utilitariens qui font de l'excellent travail : https://www.effectivealtruism.org/?gclid=CjwKCAiAhc7yBRAdEiwAplGxXwkTqGjZaN1tZpL8PSFapBFmOyHKo2itm53pjl86fZFZlJ_DhDikVxoCGGgQAvD_BwE . J'ai deux réponses possibles à cette question. Ces deux réponses ont la même prémisse : étant donné l'incertitude dans laquelle on est vis à vis des défis que nous posent l'avenir, les questions philosophiques sur lesquels il est plus urgent de travailler sont très générales, plutôt que d'être spécifiques, car ce qu'il est urgent de développer c'est une sagesse qui peut servir dans presque tous les cas (j'emprunte cette idée à Nick Bostrom, de son article "Crucial Considerations and Wise Philanthropy" disponible sur le site ci dessus). Cela veut dire que ce ne sont pas des questions telles que "L'IA peut il être consciente?" ou "peut on copyrighter une séquence ADN ?" (je dis ça au pif ^^ ) , etc. Les deux questions que je propose comme candidats sont : "Comment expliquer les malentendus?" et "Jusqu'où va les vertus thérapeutiques de la pleine conscience (méditation de pleine conscience)". La première parce qu'il me semble que tout risque existentiel technologique sera aggravé par des clivages sociaux graves, et donc par la multiplications des malentendus qui suit la multiplication des conversations sur internet. On a besoin d'une culture qui corrige notre tendance à nous mécomprendre. Je base mon impression que peu de penseurs travaillent la dessus sur le fait que nul part dans mes études on a étudié l'herméneutique dans le cadre d'internet, plutôt que des livres. La deuxième parce qu'on à besoin de rester lucide face aux dangers, quel qu'ils puissent s'avérer être. Et qu'on va avoir besoin de calibrer cet outil formidable (mais limité) qu'est la méditation de pleine conscience. Je base mon impression sur le fait que peu de penseurs travaillent sur le sujet sur le fait qu'on est encore dans une phase où il s'agit de promouvoir la pratique, qui ne va pas de soit pour beaucoup de gens. J'anticipe la phase d'après la lune de miel Pour ceux que ça intéresse, j'ai commencé un podcast qui traite parfois de ces questions : J'ai par exemple un épisode sur les malentendus en politique , et un autre sur la critique (pas forcément négative) de la pédagogie de la méditation de pleine conscience . Je suis par ailleurs en train de publier des épisodes qui s'appellent "S'entendre (à l'ère du numérique) et qui s’intéresse à ce que j'ai décrit plus haut de façon directe. Mais dites-moi : quelles sont les questions les plus urgentes selon vous ? Sont elles spécifiques ou générales ? Sont elles millénaires ou toutes récentes ?
  4. Afin que cessent les multiples cas de mauvais traitements sur les animaux à La Réunion, la ministre des Outre-Mer ainsi que le préfet doivent intervenir. Nous pouvons ensemble leur écrire. Le ministère n'ayant pas prévu la possibilité pour le public de le contacter par mail, envoyer SVP une lettre par voie postale à : Ministère des Outre-Mer Madame la Ministre Annick Girardin 27 Rue Oudinot 75007 Paris Pour la préfecture, il est possible d'utiliser le formulaire de contact : http://www.reunion.gouv.fr/par-service-r16.html La violence existe partout dans le monde. La démarche étant exclusivement à vocation altruiste, merci de bien vouloir rester courtois dans votre courrier. Si vous le voulez, vous pouvez vous inspirer de cette lettre : A l'attention de Madame Annick Girardin, Ministre des Outre-Mer et à l'attention de Monsieur Jacques Billant, Préfet de La Réunion Madame la Ministre, Monsieur le Préfet, Par la présente, je souhaite retenir tout votre intérêt à l'égard de la maltraitance animale qui sévit à La Réunion. En effet, depuis très longtemps, force est de constater que d'innombrables actes de cruauté ont lieu particulièrement sur cette île. A juste titre, ils sont systématiquement dénoncés, mais malheureusement vainement, par les associations protectrices des animaux. De fait, vous ne pouvez ignorer ces cas, hélas les plus répandus, que je me permets ici de vous rappeler brièvement : - utilisations d'animaux (chiens, chats) comme appâts vivants pour la pêche aux requins. - déchets rejetés dans la mer par des pêcheurs et des éleveurs, attirant les requins vers les plages et impliquant les attaques sur les surfeurs. - commerces illégaux de chair de requins sur des marchés locaux. - errances massives de chats et de chiens, entraînant de nombreuses euthanasies. - élevages et abattoirs clandestins, sans contrôles vétérinaires ni sanitaires. - maltraitances sur chiens, chats, cabris (retrouvés mutilés ou brûlés). - animaux percutés volontairement par des automobilistes. - rituels religieux illégaux de sacrifices d'animaux. Ces agissements, aussi horribles que répréhensibles, sont visibles par les résidents et les touristes. Ils sont rapportés régulièrement dans les médias réunionnais et ceux de la métropole. Je suis atterré de constater que ces exactions perdurent, de surcroît à la connaissance de tous, dans un des départements de la France et à une époque où le statut de l'animal, sa souffrance, ses droits suscitent de plus en plus d’intérêt, de compassion et de changements des consciences. Pour ces raisons, je vous demande de prendre des mesures rapides d'information, de prévention, de rappels à la loi à destination du public et des corps de métier concernés, ainsi que de mettre en oeuvre des inspections, des enquêtes et les poursuites judiciaires à destination des contrevenants afin d'enrayer toutes ces violences commises sur les animaux. A titre indicatif, je vous transmets le contact de l'association réunionnaise Stop Zoocide qui est à votre disposition : associationstopzoocide@gmail.com Très cordialement, (nom,prénom)
  5. Il y a des religiosités mensongères, conspirationnistes, misogynes et même mafieuses, mais y a-t-il un athéisme éthique, une alternative morale ?
  6. Que dites-vous du male alpha ? Est-ce de la faiblesse ou de la naïveté qu’un homme soit pudique ou qu’une politique soit éthique ? Comment voyez-vous le pragmatisme, le charisme et les rapports de forces ?
  7. Le devoir d’exemplarité éthique est-il réaliste et véridique chez les politiciens ou chez les religieux ?
  8. En observant les humains il apparaît facilement que l'égalité stricte ne nous concernera jamais. La diversité génétique fait même intrinsèquement partie de notre espèce, chaque patrimoine génétique étant unique, et chacun est doté d'une histoire tout aussi unique qui en fait un individu particulier, avec un certain phénotype (caractéristiques physiques), certaines compétences, certains savoirs-être, etc... Pour contourner le problème très évident que pose cette diversité et ces inégalités originelles, nos démocraties qui sont fondées sur l'idée que nous sommes tous égaux, partent du principe que notre égalité ontologique ne devra pas tant porter sur des capacités physiques ou mentales, des savoir être ou des savoir faire, mais plutôt sur la dignité humaine. Que veut-on dire par là? C'est à dire que nous serions égaux dans notre capacité à obéir à la loi morale et à prétendre en être le garant, ou plutôt que nous serions égaux dans notre capacité à utiliser nos capacités inégales précédemment citées pour favoriser le bien moral plutôt que le mal moral. Or c'est très généralement sur cette idée que se fonde la philosophie des Lumières et notre démocratie. Certes, nous sommes toujours libres d'employer nos talents pour une cause ou pour une autre, mais en dehors même de la sempiternelle polémique sur la nature profonde du bien et du mal, mais une fois le bien et le mal établis, sommes-nous tous égaux dans cette capacité à oeuvrer pour le bien plutôt que pour le mal? Je crains manifestement que non pour le moins chez une même personne à différents instants de sa vie, ne serait-ce qu'avec le phénomène de ce que je pourrais appeler la "charge mentale" : si vous venez de vous faire passer un savon par votre supérieur ou que votre femme vient de vous enguirlander, vous serez moins disposés à la bienveillance envers autrui du fait de votre préoccupation, pour le moins cela s'observe couramment dans la vie quotidienne. Mais il y a aussi les frustrations en tous genres qui nous rendent plus aptes à céder à certaines sirènes ou certains discours qui tendent à justifier la souffrance de l'autre. Et vous, pensez-vous que nous soyons vraiment égaux en dignité? En quoi résiderait cette égalité à tout le moins, et peut-on sauver philosophiquement parlant l'idée d'égale dignité entre les humains qui sous tend l'idée d'égalité devant la loi?
  9. Bonjour à tous, Dans le cadre de notre Master Marketing, nous réalisons une étude sur la vengeance du consommateur. Merci de répondre à notre questionnaire (cela vous prendra seulement 3 min) afin de nous aider à mener à bien notre étude ! Lien du sondage: https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScNTW6DfwSWxa9EcLnUplAJY5R4wvbEunR0qKT5ihb93ow2rQ/viewform
  10. Une réflexion au passage... Un forum comme celui-ci devrait rester un espace d'harmonie, ou si vous préférez un lieu d'échanges entre gens courtois, faute d'être toujours appréciables (on ne peut pas toujours être au top, que voulez-vous). Heureusement qu'il est précisé dans le règlement que le flood et le troll sont interdits, que quand un sujet n'intéresse pas il ne faut simplement pas y participer (ce que certains oublient vite apparemment, pourtant ils ont forcément approuvé pour s'inscrire). Un truc qui me choque surtout, c'est comment certains profitent de l'anonymat du forum : ils s'en servent comme bouclier pour imposer leurs aigreurs ou leur noirceur aux autres, alors que dans la vie ils font sûrement profil bas et ravalent comme des gros lâches. Les administrateurs ne devraient pas permettre ça. Quelqu'un qui participe à un forum, avant d'insulter, provoquer, rabaisser, se moquer d'un forumeur ou d'un sujet, devrait toujours se poser la question "Est-ce que je m'exprimerais comme cela si j'avais la personne en chair et en os devant moi ?" Si c'est non alors pourquoi le faire ? C'est mesquin vraiment ! Quand ça devient trop récurrent ça pourrit carrément l'ambiance. Pourquoi les responsables ne se mêlent pas aux conversations pour rétablir la sérénité quand elle est mise à mal ? Ce ne serait qu'une question d'éthique et ce serait dans l'intérêt du forum. Après tout dans un café où les gens viennent pour se détendre, quand un buveur est désagréable le patron le fout dehors, ou alors s'il ne le fait pas les buveurs désagréables se multiplient, deviennent de plus en plus désagréables, les consommateurs respectables vont consommer ailleurs et à la fin, le café n'est plus qu'un vulgaire assommoir. Mais ce n'est que mon avis.
  11. Bonjour, je suis doctorant en sciences économiques sur la Tarification Dynamique . Je sollicite 7 minutes de votre temps pour répondre au questionnaire suivant, pour une étude sur la perception éthique de ces nouvelles pratiques de tarification: https://fr.surveymonkey.com/r/Tarification_dynamique_doctorant_XR Je vous remercie d'y répondre et de faire suivre. XR
  12. Le PACTE, Parti Antispéciste Citoyen pour la Transparence et l'Ethique, a envoyé une lettre ouverte à Nicolas Hulot lui demandant d'abolir la corrida : Monsieur Nicolas Hulot, Ministre de la Transition écologique et solidaire Vous connaissez bien le caractère cruel de la corrida puisque régulièrement vous faites part publiquement de votre désapprobation à l'encontre de cette pratique. En effet, il s'avère inadmissible de permettre une telle tradition causant tant de sévices sur les animaux et de traumatismes psychologiques sur beaucoup de spectateurs•trices, parfois très jeunes. Par ailleurs, vous n'êtes probablement pas sans savoir l'existence, toujours à notre époque, des effroyables et irresponsables écoles "taurines" où l'on apprend à des enfants le maniement d'armes blanches sur des veaux... Nous vous rappelons aussi la mort du "torero" Ivan Fandiño pendant une corrida à Aire-sur-Adour le 17 juin 2017. Vous conviendrez donc qu'il est temps de mettre un terme à ce "spectacle" si décrié. Il ne doit sa survie que par le recours des subventions publiques et d'une désuète exception juridique qui profane "la République indivisible". Nous nous réjouissons que vous fassiez partie du comité d'honneur d'une association anti corrida, et que vous soyez également signataire du manifeste abolitionniste de la corrida d'une autre association. A ce titre, ainsi qu'en tant que Ministre d'Etat, par cette lettre ouverte nous vous demandons instamment de bien vouloir intervenir pour abolir cette pratique très violente et ultra minoritaire. La France doit rattraper son grand retard concernant l'éthique animale. En ne doutant pas de votre accord, nous vous prions d'agréer, Monsieur le Ministre de la Transition écologique et solidaire, l'expression de notre haute considération. Le Bureau politique du PACTE. http://www.parti-antispeciste.fr/ Le 04/12/2017 N.B. : Qu'est-ce que la corrida ? : http://www.parti-antispeciste.fr/pages/corrida/22.html
  13. Comment la "bonne gouvernance éthique" peut-elle favoriser le développement, le « développement culturel » et le « développement durable ».
  14. Le train se dirige vers B Sur B se trouve la femme et l'enfant de l'homme qui est sur A Si l'homme sur A actionne sa manette, le train ira sur C Si tu actionnes ta manette en premier, le train ira sur A Qu'est qu'il faut faire?
  15. Invité

    Pourquoi continuer à consommer iPhone ?

    Puisque les enfants sont des êtres doués de sensibilité ainsi que la loi le confirme, que reste-t-il comme excuses aux utilisateurs d'iPhones à ne pas arrêter de l'être ? Puisqu'il existe une alternative à ne pas exploiter des enfants dans les conditions ignobles qu'on connait, qu'est ce qui évite que l'on passe de la prise de conscience à l'acte de ne plus "consommer Apple" ?* Qu'attend-on pour jeter nos iPhone ou Ipad à la poubelle ? et boycotter la marque ? L’iPhone et l’enfant de 13 ans travaillant 16h par jour pour 0,70 dollars de l’heure Un fournisseur d'Apple épinglé pour emploi de mineurs en Chine iPhone 5 : Des enfants de 14 ans à la fabrication en Chine Apple : la BBC diffuse un reportage choc sur les conditions de fabrication de l'iPhone Read more at http://www.atlantico.fr/pepites/apple-bbc-diffuse-reportage-choc-conditions-fabrication-iphone-1915829.html#Gf6C3XK0e7kVOf2i.99 Un reportage de la BBC révèle les coulisses de fabrication de l'iPhone 6 *Toute ressemblance avec des faits récents ne saurait être une fortuite coïncidence
  16. Toutes les enquêtes d'opinion font état qu'environ 80% des Français sont défavorables à la corrida depuis plusieurs années. Le quotidien Sud Ouest vient de révéler que les corridas à Bayonne sont largement déficitaires encore cette année en dépit d'un budget de plus de 2 millions d'euros. La mairie devra encore utiliser des fonds publics pour renflouer les caisses des arènes, provoquant la colère des associations de défense des animaux. Jean Grenet, député maire de Bayonne et grand amateur de cette pratique, va initier le 22 Octobre les "Assises de la tauromachie" en invitant les principaux organisateurs français et espagnols de férias afin de sauver la corrida. Cette dernière saison s'avère en effet un désastre économique pour toutes les villes taurines. Ce n'est donc pas l'inscription récente au patrimoine national qui empêche la désaffection du public à l'égard de la corrida. "Les contribuables auront encore à payer la facture de la barbarie sans le savoir." affirme Christophe Lepretre, responsable du réseau Animavie et à l'origine de deux manifestations cet été à Mimizan parce que le maire de la cité balnéaire a autorisé une corrida avec mises à mort, violant la loi qui interdit de nouvelles implantations tauromachiques. "C'est inacceptable, irresponsable et anti démocratique de la part d'un élu !" poursuit-il. Cet activiste organisera une action pendant les Assises tauromachiques devant la mairie de Bayonne le 22/10 au nom de l'Alliance Ecologiste Indépendante. On peut se demander en effet, si ces municipalités du sud n'ont pas (comme partout ailleurs) d'autres priorités à financer qu'une tradition désormais très impopulaire. A noter que c'est la première fois qu'un parti politique signera une manifestation en faveur de la cause animale.
  17. Bonjour, Voilà en exclusivité mon livre Pour un athéisme constructif. Ce livre rassemble sous une forme rassemblée un ensemble de réflexions au sujet de l'athéisme et de la religion. Ces recherches ne prétendent pas à l'exhaustivité, ni à être La Vérité, mais elles recouvrent une large gamme de considérations avec une certaine dose de rigueur. Les idées de ce livre sont davantage une ouverture au débat raisonnable que des affirmations définitives, ainsi toute contribution constructive est la bienvenue. Le livre en téléchargement au format Pdf pour_un_atheisme_constructif.pdf
  18. Message d'un scientifique (et fondateur de Doctisimo) à propos des révolutions prévisible des décennies, et du siècle à venir. Et ses inquiétudes quand à notre réflexion éthique à ce sujet, l'incompétences de nos politiques sur le sujet, ainsi qu'à la guerre technologique qui nous opposera avec la chine (même s'il pense que nous avons déjà perdu la bataille en France) Au sujet : - Implanter des puces dans le cerveau pour faire voir des aveugles et entendre des sourds : nous le faisons déjà. (j'en connais une d'ailleurs) Les "goulags cérébraux", le contrôle de notre esprit critique par puce (en nous laissant productif) sont encore de la science fiction... mais pour combien de temps ? - Le prix du séquençage de notre ADN s'effondre : Il y a 15 ans : 13 ans de travail, des milliers de scientifique, 3 milliards. Aujourd'hui : 15 minutes, un seul technicien, moins d'un millier d'euro... et son prix diminue de moitié tous les quelques mois. Google a même lancé un site de rencontre par génome... pour faire des enfants en bonne santé ^^ (et ficher la population ?) L'amélioration de l'espèce humaine par la génétique ? Pour les américains c'est une priorité. La gestion de population génétiquement modifié ? Nous faisons ça déjà depuis des décennies... pour les bœufs, porcs, moutons... La chine, leader dans ces recherches, a déjà lancé le séquençage de sa population de surdouée. Et l'a clairement annoncé : vous, ça vous fait peur de toucher à tout ça.... nous non ! Eugénisme positif... en France non, mais en chine ? Pourrons nous réellement les en empêcher ? etc... etc... Cette vidéo est édifiante. Même si le type pousse un peu au financement de son gagne pain, ses réflexions sont réelles, et ses inquiétudes quand même pleines de bon sens. ( PS : Je me permet de reprendre le sujet de Timidouveg Dans science. Posté il y a quelques temps et malheureusement passé inaperçu. )
  19. Clifford est un mathématicien et philosophe de renom qui a donné naissance à ce que nous appelons une éthique de la croyance, c'est à dire une thèse philosophique selon laquelle en résumé : "Il est mal de croire sans preuves suffisantes en toutes circonstances, puisque toutes les formes d'immoralités sont susceptibles d'en découler plus ou moins directement." Avec bien évidemment dans le cas de Clifford une pensée toute particulière pour les croyances religieuses en général. Il prendra l'exemple du capitaine d'un bateau qui en dépit d'une absence de preuve sur l'état de son navire décide de croire qu'il sera encore en état suffisamment bon pour faire une nouvelle traversée de l'océan. Et le navire de reprendre le large avec son équipage pour couler à pic une fois arrivé dans le grand large. Immoral selon Clifford parce que ce capitaine n'aurait jamais dû prendre pour acquise une croyance sans une base suffisamment solide. Ce contre quoi William James (ou d'autres comme Wittgenstein) lui feront remarquer l'intellectualisme naïf d'une telle position : premièrement pouvons-nous réellement nous enquérir et nous satisfaire de l'idée que nous ayons choisi les croyances qui nous gouvernent? James écrira d'ailleurs que nous ne refusons de croire que pour la raison que nous croyons déjà en autre chose qui est incompatible avec la croyance que nous refusons : c'est donc bien que la croyance serait première et inévitable, sans oublier, toujours selon ce même auteur, qu'il n'y a pas de "cloche intérieure" qui sonnerait pour nous avertir que nous avons là les preuves suffisantes à notre croyance. Si tel était le cas pour au moins certaines de nos croyances, qu'appellera-t-on en effet une preuve suffisante? Contre l'idée qu'il ne faut jamais croire sans preuve suffisante, James prend, dans l'ouvrage The will to belive, l'exemple d'un aventurier perdu dans une jungle et poursuivi par une bête féroce qui, courant à toute vitesse pour fuir ses griffes et ses crocs, se trouve subitement au détour d'un bosquet devant un large et profond fossé au fond duquel sans pouvoir sauter au delà, il serait condamné. Comme le dirait alors William James, ne faut-il pas alors que cet aventurier soit persuadé, même en l'absence de preuve suffisante, qu'il sera suffisamment fort et puissant pour sauter sur l'autre bord du fossé? Vous situez-vous plutôt du côté de William James ou de Clifford (vous aurez compris ma sympathie à priori pour William James dans cette polémique)? En d'autres termes, pensez-vous qu'une telle éthique de la croyance soit réellement défendable?
  20. jean ghislain

    La Morale

    Puisque notre société est régie par des règles plus ou moins explicites, reconnues ou rejetées selon les cas, nous entretenons tous un rapport avec la morale. Il existe en philosophie l'éthique qui est faite sans obligation ni sanction. Mais, la morale, c'est le bien et le mal. Et c'est encore plus absolu quand on dérive la morale d'une religion, c'est-à-dire si les règles de morale ne servent qu'à poursuivre les premières lois de Dieu, et à les maintenir, stricto sensu. Comme le dit Kant, la morale c'est le tribunal intérieur, en quelque sorte l'intériorisation de l'autre qui nous juge. Or, se regarder et penser toujours en fonction de l'autre, c'est perdre sa propre voie, et avouer sa dépendance, en étant toujours à se demander ce qu'il faut faire et comment bien faire, à l'autre. Être autonome, en revanche, c'est surtout conduire sa vie dans un sens voulu, et donc s'engager dans l'action. Ce qui nous place dans une attitude de refus dans les cas où l'on nous force à aller contre ce que nous jugeons être bon, et qui se trouve nous être malsain. Nous faisons alors preuve de liberté lorsque l'on veut nous en imposer. Cependant réagir n'est pas agir. Et le fait de toujours réagir négativement face à des contraintes extérieures rend parfois impossible une prise de décision, ce qui empêche d'agir. En fait, une loi morale ne repose que sur la confiance qu'elle inspire. Elle peut être remis en question, si on la considère finalement comme une simple hypothèse à examiner, et qui doit faire la preuve de son utilité. Ainsi, en science, une hypothèse est laissée de côté si elle n'offre pas de bonnes perspectives, c'est-à-dire si elle ne pèse que trop peu pour faire avancer le raisonnement, vers un résultat. Nous sommes libres quand nos actes émanent de notre personnalité entière, quand ils l'expriment, quand ils ont avec elle cette indéfinissable ressemblance qu'on trouve parfois entre l'oeuvre et l'artiste. En vain on alléguera que nous cédons alors à l'influence toute puissante de notre caractère. Notre caractère, c'est encore nous; et parce qu'on s'est plu à scinder la personne en deux parties pour considérer tour à tour, par un effort d'abstraction, le moi qui sent ou pense et le moi qui agit, il y aurait quelque puérilité à conclure que l'un des deux moi pèse sur l'autre. Le même reproche s'adressera à ceux qui demandent si nous sommes libres de modifier notre caractère. Certes, notre caractère se modifie insensiblement tous les jours, et notre liberté en souffrirait, si ces acquisitions nouvelles venaient se greffer sur notre moi et non pas se fondre en lui. Mais, dès que cette fusion aura lieu, on devra dire que le changement survenu dans notre caractère est bien nôtre, que nous nous le sommes approprié. En un mot, si l'on convient d'appeler libre tout acte qui émane du moi et du moi seulement, l'acte qui porte la marque de notre personne est véritablement libre, car notre moi seul en revendiquera la paternité. Bergson Penser, c’est dire non. Remarquez que le signe du oui est d’un homme qui s’endort ; au contraire le réveil secoue la tête et dit non. Non à quoi ? Au monde, au tyran, au prêcheur ? Ce n’est que l’apparence. En tous ces cas-là, c’est à elle-même que la pensée dit non. Elle rompt l’heureux acquiescement. Elle se sépare d’elle-même. Elle combat contre elle-même. Il n’y a pas au monde d’autre combat. Ce qui fait que le monde me trompe par ses perspectives, ses brouillards, ses chocs détournés, c’est que je consens, c’est que je ne cherche pas autre chose. Et ce qui fait que le tyran est maître de moi, c’est que je respecte au lieu d’examiner. Même une doctrine vraie, elle tombe au faux par cette somnolence. C’est par croire que les hommes sont esclaves. Réfléchir, c’est nier ce que l’on croit. Qui croit ne sait même plus ce qu’il croit. Qui se contente de sa pensée ne pense plus rien. Alain Ainsi la morale doit être pensée. Puisqu'elle dépend de la progression de chacun dans sa vie, il est important de la réactualiser, surtout dès qu'elle freine la vie.
  21. Les arènes municipales de Tartas (Landes) se situent dans une zone inondable. Malgré de multiples courriers de protestation, la mairie fait la sourde oreille. Rassemblement citoyen le samedi 7 Juillet pour demander légitimement leur démontage. Et bien sûr pour revendiquer l'abolition de cette pratique cruelle. Rendez-vous à 16h30 devant les arènes de Tartas. Organisation : Animavie. Contact : Avec le soutien d'Anti-Corrida Landes, Alliance Ecologiste Indépendante, Animal Cross, Colectivo Antitaurino Animalista Bizkaia, FLAC, Fondation Brigitte Bardot
  22. Invité

    probléme éthique

    bonjour voila le "probléme" qui m'occupe l'esprit depuis quelques jours:partons de l'hypothése que j'hérite d'une certaine somme d'argent et que j'aimerai la placer pour qu'elle me rapporte un peu de sous, seulement voila,je crois au communisme et en faisant cela je rentrerai dans le systéme capitalisme en l'utilisant pour mon profit.c'est vrai que j'ai pas choisis de vivre dans une société capitalisme et que pour s'en sortir de nos jours faut bien se débrouiller mais j'aurai l'impression de renier quelque part mes convictions,ça me prends la téte. vous en pensez quoi?je me prends la téte pour rien ou y a du vrai?
  23. Hier soir, dans l'émission "Ce Soir ou Jamais" présentée par Tadeï, l'un des débatteur a souligné un point dont on avait pas (ou peu) entendu parlé : pour que les gays puissent avoir des enfants, il faudra légaliser la mère porteuse. Rappelons que l'adoption est déjà aujourd'hui saturée, et que la procréation médicalement assistée va être limitée aux lesbiennes (physiologiquement parlant). Voyez- vous une autre solution ? Qu'en pensez-vous ? L'éthique et la morale doit-elle primer sur l'égalité de tous ? J'en profite pour poster ma petite annonce : Loue utérus, jamais servi, ovule compris. Possibilité de monte naturelle ou d'insémination artificielle. Phénotype : 170 cm, cheveux bruns et ondulés, yeux marrons. Points forts : minceur naturelle, intelligence mathématique supérieure à la moyenne, aucun antécédent de cancer. Points faibles : myopie + strabisme, pilosité importante. Tarifs sur demande (acompte + frais + solde à la livraison)
  24. On ( nous sur le forum ) débat souvent de ce qu'est faire de la philosophie, ou qui peut se clamer d'être un philosophe, et quels sont les critères, mais à ma connaissance, on ne se demande rarement ou jamais, une fois les deux premières questions mises de coté ou résolues, quel devrait être le comportement du philosophe d'un point de vue moral, lui qui est à même de porter un regard critique sur le monde, ne doit-on pas se demander comment sa pratique de la philosophie peut nuancer, influer, assoir ou discréditer ses espoirs, ses thèses, ses révélations écrites ou orales ? Par exemples, gagner de l'argent ou d'obtenir une certaine notoriété par l'intermédiaire de ses livres ou de ses diplômes, ne contreviennent-ils pas à la noblesse même de l'art philosophique ? Est-ce là le but du philosophe, d'avoir des rentrées pécuniaires ou d'avoir la célébrité, ou au contraire de se départir autant que possible de toute étiquette, de tout préjugé, de toute servitude, de toute dépendance, de toute gloire personnelle revendiquée/ostensible !? Comment peut-on être le plus objectif, le plus sincère, le moins reprochable sur ses dires, si l'on est partie prenante du système que l'on critique en tout ou partie ? Le philosophe en son âme et conscience, ne doit-il pas rester à l'écart/distance du monde commun, pour garder justement sa vision perçante, son indépendance, son impartialité, ce qui le conduit à une vie d'anonyme, de gagne-petit inexorablement ? Peut-on être à la fois philosophe et activiste/partisan politique, sans se perdre soi-même, de jouer à un jeu de dupes ? Et puis, notre philosophe pour être cohérent, n'a t-il pas pour tâche première de s'efforcer d'appliquer en premier lieu, toutes ses belles idées à lui-même, dans sa vie quotidienne, de mettre en pratique pour lui ce qu'il pense du monde et des ses semblables, à son échelle, d'éviter l'hypermétropie par tout moyen !? Ne doit-il pas avoir clairement une éthique irréprochable pour que sa philosophie ait une valeur morale ?
  25. Pour quelles raison devrait on allumer au moins toujours ses veilleuses , toute la journée et par tout temps ..? Que pensez vous des distances de sécurité et des limitation de vitesse ... et aussi des radars ? Vous arrivez sur un carrefour sans aucune signalisation où trois autres véhicules arrivent au même moment : Un camion arrivant en face et voulant tourner à sa gauche , une moto arrivant sur votre droite et voulant aller en face , et pour finir et arrivant sur votre gauche , un vélomotoriste auriant bien aimé aller en face aussi ... croisant donc ainsi la moto d'en face de lui . Jusque là tout va bien mais vous vous demandez à cet instant le moment grâce auquel vous pourriez enfin tourner à gauche ......... Priorité à droite ? Nous risquerions de tourner en rond ... Que faites vous ?
×