Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'isolement'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

10 résultats trouvés

  1. Niti

    l'élection Européenne

    Voter est un acte citoyen, voter c'est exprimer son ressenti devant plusieurs alternatives? ne pas le faire est un droit. Le vivre ensemble est une gageure nous nous supportons difficilement. Pourquoi une bande de tordus veulent ils un rassemblement impossible ? Au vu des précédentes élections Européennes nous préférons l'isolement, est ce défendable ? Nos sociétés vivent et s'accroissent grâce aux échanges commerciaux. devant ce déni de votation sommes nous rester des isolationnistes comme la perfide Albion ? Nous manquons cruellement d'empathie est ce la fin ? ou la continuité d'un individualisme à tous crins ? Pourquoi les partis politiques ne sont ils pas tous progressistes, et ne nous extirpent' ils pas de notre médiocrité ambiante ? leur manqueraient'ils une érine si oui laquelle ? Pourquoi se battre seul quand l'équipe seule peut remporter la victoire ? sommes nous bon individuellement et une bande de c... a partir de 2 ? Federer l'Europe une gageure ou une nécessité devant les défis colossaux qui nous attendent ?
  2. Helpy0909

    Sans amis

    Bonjour, J'ai 14 ans et depuis presque un ans je n'ai plus d'amis... j'ai payé le coût des frais en restant avec un groupe de filles toutes hypocrites les unes que les autres et j'ai préférée laissé tomber ce genre d'amitié vraiment toxique. Actuellement je n'ai que quelques amis garçon virtuels ( je suis une fille ) je m'entend super bien avec eux mais le virtuel ne peux pas changer ma solitude quand je suis seule pendant les récréations. Maintenant que je suis seule, je souris presque plus, je commence à enchaîner les vêtements de couleur sombre ( bordeaux, noir, bleu foncé) et j'arrive plus à être positive. Je suis allée sur plusieurs sites et chaque site montrait que j'était au stade de l'isolement... avant je rigolais et maintenant je rigole très rarement il y a que chez moi ou je peux sourire et rire tranquillement. Mon visage est fermé et je regarde très mal les personnes de mon collège enfin breff j'éspère que vous pourrez me donner quelques conseils ou un peu m'aider sur mon cas de solitude. Bonne journée
  3. Bonsoir, Je suis un jeune homme de 20 ans, vivant dans un milieu plutôt huppé, voir même bourgeois. J'ai toujours été socialement très épanoui, j'ai reçu une très bonne éducation, j'ai un très bon cercle d'ami, bien diversifié (pas que des bourges non plus), je fais des études universitaires où je réussis (non brillamment mais bon pas très important tant que je réussis). Bref la vie sur papier plutôt banale, sensée être satisfaisante, motivante, voir épanouissante. Alors voila ca pourra vous paraître bizarre, mais ces derniers mois, mêmes années, je n'arrive plus à ressentir le bonheur, comme je le ressentais autrefois. Je suis très touché par les injustices sociales de notre société, société dans laquelle les gens ont un plaisir fou à étaler leur vie, montrer qu'ils vivent la vie parfaite, faire du "show". Je suis horrifié par ce monde d'apparences dans lequel je me trouve, sans y appartenir, n'ayant aucune authenticité, que de superficialité. Je n'arrive qu'à voir des clichés autour de moi, des gens qui essayent de rentrer dans des cases toues faites, "être stylé". J'ai l'impression que le but du monde est de montrer aux gens que leur vie est supérieure et enviante, montrant un faux luxe et un faux bonheur. Montrer, montrer et toujours montrer, je ne vois que ça... Tout cela me fait encore plus voir les injustices et inégalités sociales de notre société, car je suis parfaitement conscient de l'immense majorité du monde qui n'a pas les mêmes chances et opportunités que mon entourage et moi même. Je n'arrive même pas à poser de mots représentatif sur le dégoût qui vit en moi, constamment. Je me suis donc petit à petit isolé, en me coupant quelques jours par ci par là, puis progressivement quelques semaines, des réseaux sociaux, en restant seul, sans rien faire de constructif à part étudier de temps en temps. Mais majoritairement, je restais dans mon lit, à fumer des joints, réflechir, écouter de la musique, regarder des films, reportages, articles,... bref rien de constructif. Au fur et à mesure, j'ai développé une espèce de dépendance non pas au cannabis, mais a la solitude. Passer du temps avec mes amis ne me déplaisait pas, mais je pensais toujours au moment où je pourrais de nouveau être seul, avoir la paix, être "tranquil". Je sortais de moins en moins, car être seul me procurait vraiment un sentiment de soulagement, je pouvais souffler et être moi-même à 100%, seul je n'avais aucune gêne à avoir, aucune retenue à avoir, ce n'était que moi. Je pensais que ce dégout de la société venait peut être de ma consommation de cannabis, chose qui m'aidait a me sentir plus normal et moins agacé par mon entourage, à supporter "mon monde". Donc j'ai arrêté (je n'ai toujours pas repris mais je commence a me demander pourquoi j'ai arrêté), pendant plusieurs mois, mais rien n'y fait, le sentiment ne part pas, je vois toujours les choses qu'en gris. Pendant ces périodes de solitude, qui durent encore toujours aujourd'hui, un énorme manque d'ambition, comme un découragement de la vie en société, s'est développé en moi. Je me suis de plus en plus intéressé aux sujets comme l'autarcie,histoire de trouver un moyen de vivre complètement seul, ou alors vivre très à l'écart des grandes villes, dans la nature, isolé, c'en est carrément devenu un rêve. Dans cette vie de rêve, à laquelle je n'arrête pas de penser, j'aurais pour seule compagnie des animaux domestiques (car oui j'ai une passion et un amour fou pour les animaux, je considère leurs émotions tellement authentiques, réelles, il n'y a pas de superficialité chez eux), coupé du monde extérieur, enfermé dans ma bulle. Je ne sais pas si je peux considérer cela comme une sorte d'ambition? Mon ambition serait-elle de ne rien faire, avec personne, coupé de tout? Voilà je suis assez perdu, j'aimerais savoir si des gens se reconnaissent dans ces pensées et ce mode de vie, comment gérez vous tout cela? comment avancer dans la vie sans ambition et sans aucune foi dans la société? Il y'a-t-il des personnes qui sont allées au bout de ce rêve et qui se sont isolées de tout? Est-ce que c'est possible ou est ce que je dois complètement changer? Des témoignages me feraient énormément de bien, surtout histoire de savoir si mon "rêve" est réaliste, je remercie sincèrement les gens qui m'ont lu. Bien à vous. ps: désolé pour les fautes de français je sais que mon orthographe et mon style peuvent laisser à désirer.
  4. Bonsoir, Je suis un jeune homme de 20 ans, vivant dans un milieu plutôt huppé, voir même bourgeois. J'ai toujours été socialement très épanoui, j'ai reçu une très bonne éducation, j'ai un très bon cercle d'ami, bien diversifié (pas que des bourges non plus), je fais des études universitaires où je réussis (non brillamment mais bon pas très important tant que je réussis). Bref la vie sur papier plutôt banale, sensée être satisfaisante, motivante, voir épanouissante. Alors voila ca pourra vous paraître bizarre, mais ces derniers mois, mêmes années, je n'arrive plus à ressentir le bonheur, comme je le ressentais autrefois. Je suis très touché par les injustices sociales de notre société, société dans laquelle les gens ont un plaisir fou à étaler leur vie, montrer qu'ils vivent la vie parfaite, faire du "show". Je suis horrifié par ce monde d'apparences dans lequel je me trouve, sans y appartenir, n'ayant aucune authenticité, que de superficialité. Je n'arrive qu'à voir des clichés autour de moi, des gens qui essayent de rentrer dans des cases toues faites, "être stylé". J'ai l'impression que le but du monde est de montrer aux gens que leur vie est supérieure et enviante, montrant un faux luxe et un faux bonheur. Montrer, montrer et toujours montrer, je ne vois que ça... Tout cela me fait encore plus voir les injustices et inégalités sociales de notre société, car je suis parfaitement conscient de l'immense majorité du monde qui n'a pas les mêmes chances et opportunités que mon entourage et moi même. Je n'arrive même pas à poser de mots représentatif sur le dégoût qui vit en moi, constamment. Je me suis donc petit à petit isolé, en me coupant quelques jours par ci par là, puis progressivement quelques semaines, des réseaux sociaux, en restant seul, sans rien faire de constructif à part étudier de temps en temps. Mais majoritairement, je restais dans mon lit, à fumer des joints, réflechir, écouter de la musique, regarder des films, reportages, articles,... bref rien de constructif. Au fur et à mesure, j'ai développé une espèce de dépendance non pas au cannabis, mais a la solitude. Passer du temps avec mes amis ne me déplaisait pas, mais je pensais toujours au moment où je pourrais de nouveau être seul, avoir la paix, être "tranquil". Je sortais de moins en moins, car être seul me procurait vraiment un sentiment de soulagement, je pouvais souffler et être moi-même à 100%, seul je n'avais aucune gêne à avoir, aucune retenue à avoir, ce n'était que moi. Je pensais que ce dégout de la société venait peut être de ma consommation de cannabis, chose qui m'aidait a me sentir plus normal et moins agacé par mon entourage, à supporter "mon monde". Donc j'ai arrêté (je n'ai toujours pas repris mais je commence a me demander pourquoi j'ai arrêté), pendant plusieurs mois, mais rien n'y fait, le sentiment ne part pas, je vois toujours les choses qu'en gris. Pendant ces périodes de solitude, qui durent encore toujours aujourd'hui, un énorme manque d'ambition, comme un découragement de la vie en société, s'est développé en moi. Je me suis de plus en plus intéressé aux sujets comme l'autarcie,histoire de trouver un moyen de vivre complètement seul, ou alors vivre très à l'écart des grandes villes, dans la nature, isolé, c'en est carrément devenu un rêve. Dans cette vie de rêve, à laquelle je n'arrête pas de penser, j'aurais pour seule compagnie des animaux domestiques (car oui j'ai une passion et un amour fou pour les animaux, je considère leurs émotions tellement authentiques, réelles, il n'y a pas de superficialité chez eux), coupé du monde extérieur, enfermé dans ma bulle. Je ne sais pas si je peux considérer cela comme une sorte d'ambition? Mon ambition serait-elle de ne rien faire, avec personne, coupé de tout? Voilà je suis assez perdu, j'aimerais savoir si des gens se reconnaissent dans ces pensées et ce mode de vie, comment gérez vous tout cela? comment avancer dans la vie sans ambition et sans aucune foi dans la société? Il y'a-t-il des personnes qui sont allées au bout de ce rêve et qui se sont isolées de tout? Est-ce que c'est possible ou est ce que je dois complètement changer? Des témoignages me feraient énormément de bien, surtout histoire de savoir si mon "rêve" est réaliste, je remercie sincèrement les gens qui m'ont lu. Bien à vous. ps: désolé pour les fautes de français je sais que mon orthographe et mon style peuvent laisser à désirer.
  5. La solitude s’aggrave, les jeunes de plus en plus touchés 26/06/13 Éloignement familial, pas d’amis, pas de collègues… La solitude frappe de plus en plus. Phénomène nouveau : les jeunes sont touchés. La solitude concerne, en 2013, 12 % des Français de plus de 18 ans. Il s’agit d’un phénomène en constante aggravation, surtout chez les plus jeunes et les plus âgés. C’est ce que révèle ce mercredi une enquête de la Fondation de France. Lire la suite de l'article Source: Ouest France Viendez sur Forumfr.com !
  6. Mineurs chiliens: un cas d'isolement sans précédent explique la Nasa Samedi 04 septembre - 12:21 Image © Keystone Des experts de la Nasa, venus au Chili aider aux secours de 33 mineurs bloqués dans une mine depuis 29 jours, ont estimé vendredi qu'il s'agit "d'un cas sans précédent", et que les Chiliens sont en train "d'écrire un livre" pionnier en matière de secours. Suite de l'article... Source: lematin.ch
  7. Invité

    Le mystère de la momie du Vieux-Lille

    Le mystère de la momie du Vieux-Lille 23/12/12 Une paire de charentaises attend toujours sagement, au pied du lit. Dans la chambre de trois mètres sur quatre, une table pliante fait office de mobilier ; deux manteaux et trois vestes traînent ici et là, et, au même étage, dans la salle de bains, une plaque électrique est restée posée sur le bord de la baignoire, sans doute pour y faire bouillir de l'eau. Voilà où Alberto Rodriguez a été retrouvé, le 19 octobre, en pyjama gris rayé, la tête sur l'oreiller, les bras tombant de part et d'autre de son petit lit étroit. Voilà plus exactement comment sa momie a été découverte, au premier étage d'une maison de ville, dans l'un des quartiers les plus bobos du Vieux-Lille - en face d'une maison de thé, à deux pas d'une boutique Zadig et Voltaire... Lire la suite de l'article Source: Le Monde
  8. On ( nous sur le forum ) débat souvent de ce qu'est faire de la philosophie, ou qui peut se clamer d'être un philosophe, et quels sont les critères, mais à ma connaissance, on ne se demande rarement ou jamais, une fois les deux premières questions mises de coté ou résolues, quel devrait être le comportement du philosophe d'un point de vue moral, lui qui est à même de porter un regard critique sur le monde, ne doit-on pas se demander comment sa pratique de la philosophie peut nuancer, influer, assoir ou discréditer ses espoirs, ses thèses, ses révélations écrites ou orales ? Par exemples, gagner de l'argent ou d'obtenir une certaine notoriété par l'intermédiaire de ses livres ou de ses diplômes, ne contreviennent-ils pas à la noblesse même de l'art philosophique ? Est-ce là le but du philosophe, d'avoir des rentrées pécuniaires ou d'avoir la célébrité, ou au contraire de se départir autant que possible de toute étiquette, de tout préjugé, de toute servitude, de toute dépendance, de toute gloire personnelle revendiquée/ostensible !? Comment peut-on être le plus objectif, le plus sincère, le moins reprochable sur ses dires, si l'on est partie prenante du système que l'on critique en tout ou partie ? Le philosophe en son âme et conscience, ne doit-il pas rester à l'écart/distance du monde commun, pour garder justement sa vision perçante, son indépendance, son impartialité, ce qui le conduit à une vie d'anonyme, de gagne-petit inexorablement ? Peut-on être à la fois philosophe et activiste/partisan politique, sans se perdre soi-même, de jouer à un jeu de dupes ? Et puis, notre philosophe pour être cohérent, n'a t-il pas pour tâche première de s'efforcer d'appliquer en premier lieu, toutes ses belles idées à lui-même, dans sa vie quotidienne, de mettre en pratique pour lui ce qu'il pense du monde et des ses semblables, à son échelle, d'éviter l'hypermétropie par tout moyen !? Ne doit-il pas avoir clairement une éthique irréprochable pour que sa philosophie ait une valeur morale ?
  9. Le raid contre la flottille pour Gaza fait des ravages sur l'image d'Israël Mardi 01 Juin - 20:24 Image © AFP Un kiosque à journaux à Beyrouth le 1er juin 2010. Le raid meurtrier de la marine israélienne contre une flottille humanitaire au large de Gaza a un effet calamiteux pour l'image d'Israël, accroît son isolement diplomatique et porte un nouveau coup à un processus de paix. Suite de l'article... Source: lematin.ch
  10. Un prisonnier de l'Illinois a été placé en isolement en juillet dernier pour possession d’un « grand nombre de publications anarchistes » et de « plusieurs manuscrits d’obédience anarchiste », selon les extraits du procès verbal. Mark « Migs » Neiweem est en détention à la prison de haute sécurité de Pontiac. Il a, en plus de ses publications et écrits sur l’industrie carcérale, également été trouvé en possession de plusieurs symboles anarchistes. « Je fais ce travail depuis 1979 et je ne peux pas penser à un autre cas où quelqu'un aurait été puni pour quelque chose d’aussi clairement orienté politiquement », a déclaré Alan Mills, avocat de Neiweem et professeur à l'Université de Northwestern. Neiweem possédait également dans sa cellule des documents de l'Anarchist Black Cross, caractérisé par le Département de Correction de l’Illinois comme étant « une organisation politique soutenant activement les personnes ayant commis des activités illégales dans la poursuite d’objectifs révolutionnaires ». C'est une autre façon de dire que le groupe écrit des lettres aux prisonniers et sollicite des dons afin que ces derniers puissent acheter de la bouffe au commissaire de prison. Une carte postale écrite par Neiweem et envoyée à ses partisans via l’Anarchist Black Cross. Les autorités pénitentiaires ont passé des mois à enquêter sur Neiweem, passé sa cellule au peigne fin, et même utilisé un informateur afin d’obtenir plus d'informations sur ses opinions. Selon un rapport disciplinaire daté du 8 août 2013, Neiweem aurait été identifié par l'unité de renseignement comme un anarchiste, tandis que l'informateur aurait indiqué que Neiweem tentait de recruter d'autres prisonniers afin de « créer un véritable collectif ». Lors d'une audience disciplinaire, à laquelle Neiweem n'a pas été autorisé à être épaulé d’un avocat, il a été jugé pour violation de deux règles: celle de posséder des symboles de gangs, et celle de posséder des « documents écrits présentant une menace pour la sécurité et la sûreté des personnes. » Même si Neiweem n'est pas accusé d'avoir comploté pour nuire aux gardiens ou à d'autres détenus, ses convictions politiques seules ont été décrites comme de potentielles menaces. « À aucun moment, ils ne lui ont demandé, Qu'est-ce que l'anarchisme ?, a déclaré Mills. S'ils avaient seulement lu ce qu'il avait écrit, ils auraient eu une impression très différente de la définition du mot ‘anarchisme’. » Pour Neiweem donc, l'anarchisme signifie s’opposer « au patriarcat, à l'homophobie, à l'incarcération de masse, à la destruction de l'environnement et au capitalisme. » Ce n’est pas très abusé, donc. Dans une déclaration publique, il a déclaré que le soutien qu'il avait reçu en prison n'a faisait que renforcer ses croyances antiautoritaires : « Tous ces actes de solidarité continuent de prouver la beauté de notre humanité. Ils montrent pourquoi nous n'avons pas besoin d'un État ou d’une force quelconque pour nous réglementer ou nous aider. » lire en entier sur : http://www.vice.com/fr/read/detenu-anarchiste-en-cellule-d-isolement-en-illinois
×