Aller au contenu

Mr_Fox

Membre
  • Contenus

    8 326
  • Inscription

  • Dernière visite

7 abonnés

À propos de Mr_Fox

  • Rang
    Animal sauvage

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

16 123 visualisations du profil
  1. Si c'est ce qu'ils ont fait, ils les ont nassés, gazés et leur ont tiré dessus dès 10 du matin. Souviens toi il y a 1 mois on comptait 1 flic pour 5 manifestants, maintenant 1 pour 2, je pense que bientôt on aura 2 flics par manifestant et pourtant ils seront toujours impuissants mais jamais tu ne remettras en cause la véracité des chiffres. -_- ce qu'il faut pas lire. Taubira n'a rien retiré du tout la loi étant passée en 2013 contre 3 millions de manifestants. Et le reste date de l'époque du réel, quand il y avait la liberté d'expression et d'information dans ce pays. T'es pas payé si tu réponds quelque chose de sensé ? C'est quoi le topo, on part sur le roman d'Orwell, si ton chiffre falsifié dit 10000 aujourd'hui on considère que ce chiffre est constant depuis le 17 Novembre ? 5 x 300 000 ça fait 1,5 million, soit un seuil ou ton gouvernement aurait immédiatement laché selon toi. C'est ce qu'il y avait lors des 4 premiers week end. Du coup sur quoi tu mens exactement, j'ai du mal à m'y retrouver. Le nombre qu'ils étaient, le nombre qu'ils sont, le seuil qui fera lacher le gouvernement ? Il semble que tu mens sur tout. Ce que tu penses n'engage que le ministère de l'intérieur.
  2. Si tu avais lu cet échange tu saurais que là tu viens juste de bouler la boucle et que grâce à ton intervention on tourne en rond. Cliques sur les petites flèches pour savoir à quoi tu réponds, ça peut s'avérer utile.
  3. Comme prévu tu ne sais pas lire et donc tu dis n'importe quoi. J'ai dit la chose suivante : - On se révolte contre l'injustice - On agit parce qu'on a rien à perdre. On étant un adjectif indéfini se référant dans la phrase à "la nature humaine". Je n'ai pas dit "je" car "je" a quelque chose à perdre, et donc "je" n'agit pas. Lorsque j'emploie une forme impersonnelle c'est parce que je ne parle pas de moi. On a déjà eu cette discussion : "je" n'est pas le sujet, on parle d'autre chose que de "je". On parle des motivations des gens et de pourquoi jamais la totalité du monde n'ira dans la rue même si une bombe atomique leur était envoyé dans la tronche. Parce que quelqu'un aura toujours quelque chose à perdre. Tu as dit un truc qui ressemble mais qui est moins clair, moins concis et plus faux. On se révolte contre l'injustice car elle est injuste, ce qui est purement subjectif. Et d'après toi tous ces gens qui se révoltent contre l'injustice et qui vont dans la rue parce qu'ils n'ont rien à perdre. Pourquoi ils y vont ? Tu dis la chose suivante : les gens ne se révoltent que si c'est grave et pas de leur faute. Comme ils ne se sont pas révoltés contre les nazis, donc l'invasion était juste. Tu voudrais que je réponde quoi à ça ? Les gens n'ont pas de juste rémunération pour leur travail, ils participent au fonctionnement de leur pays qui leur crache à la gueule en retour. Ce que tu dis c'est ce qu'on voudrait avoir pas ce qu'on a. Le jour ou le dialogue fondé sur une réelle considération pour ton interlocuteur sera une option pour toi, tu seras moins dénigrée je te l'assure. Qui peut donc bien être "les gilets jaunes" ? La pensée collective c'est pas si simple. Bien sur pas mal de monde pense que Macron a échoué et doit partir, même si en ce qui me concerne c'est plus la Vème qui doit partir. Elle n'a plus rien de démocratique, elle est un machin qui n'assume ni ce qu'il est ni ce qu'il fait. On nous impose des politiques dont personne ne veut ni en France ni dans les autres pays de l'union au nom de la démocratie lorsque seule la commission non-élue a tous les pouvoirs. Mentir ça ne marche pas. Il faut dire "nous sommes une dictature oligarchique" si c'est ce qu'on est, tout le monde saura alors à quoi s'en tenir et ce qu'il faut faire. Chacun connaitra la forme de la société et sa place dans celle-ci. Ce qui ne marche pas c'est pas qu'on soit une dictature oligarchique, c'est qu'on dise qu'on est une démocratie alors que personne n'y croit. C'est comme l'URSS en 1988 personne ne croyait au communisme et tout le monde devait faire semblant de l'être.
  4. Le réel ça a fini d'exister vers le 11/9/2001 et Sarkozy l'a annoncé officiellement en 2008 pour ce qui concerne la France. Maintenant tu as la narrative, la propagande, le baratin. Tes 10000 mecs pour 5000 flics désemparés, désolé mais faut être sérieux 5 minutes a 9000 flics ils contrôlent 300 000 personnes, toujours selon la même narrative. Donc achètes toi une cohérence sinon on te croira pas. D'ailleurs on ne te croit pas. Il y a 1/2 heure sur France info ils parlaient de 200 casseurs, et ce matin ils parlaient d'un flic filmé entrain de piller une boutique. Même si tes chiffres étaient crédibles rien de ce qui va avec n'est intelligible et encore moins véridique. Et la gauche elle a plié devant 3 millions de français en 2013 ? Non. Parce que le réel a cessé d'avoir la moindre emprise sur le politique tout simplement. Sauf que ça engendre une rupture du continuum espace-temps parce qu'on est censé être en démocratie d'après le dépliant. C'est pas parce qu'on a envie d'en arriver là, c'est juste parce que ce système a échoué et qu'il doit partir. J'ai appliqué un facteur de falsification officiel datant de la semaine dernière. C'est une multiplication par 5, rien de bien sorcier. Et 5x300 000 ça fait 1,5 million (de quoi écouter la voix du peuple comme en 84). Les chiffres ... les chiffres sont falsifiés avant d'être comptés. Hillary Clinton a été présentée après que le parti ait officiellement truqué les chiffres pour évincer Bernie Sanders. Les mecs mentent, ils disent qu'ils mentent et demandent qu'on les croit quand même. Faut être un sacré malade pour croire les infos dont on t'annonce officiellement qu'elles sont bidon. Même les journaux qui ont leur organisme officiel de truquage des chiffres sont démentis par le ministère parce que leurs chiffres sont trop faibles. Tu ferais quoi à ma place ? LOL
  5. Je réponds à ce que tu écris qui se résume ainsi : l'autre est le Mal et il est donc totalement en tort. S'il cessait d'être le Mal tous les problèmes se résoudraient. Le jour ou tu admettras que l'autre est quelqu'un comme toi, avec un point de vue, le dialogue deviendra possible et avec lui la paix. Et les solutions aux problèmes. La Suisse a le referendum d'initiative populaire dont tu prétends qu'il est impossible. Or il est possible puisqu'il existe. Tu nies le réel comme tu nies les autres, leurs droits, leurs points de vue. Je ne "compare" rien du tout. Quelle méconnaissance du genre humain. On se révolte contre l'injustice et on agit parce qu'on n'a rien à perdre. Et jamais ne viendra le jour ou personne n'aura rien à perdre. Donc cette assertion n'a aucun sens. Ta phrase valide l'occupation par les nazis bordel de m@#/3 c'est pas possible de dire des idioties pareilles.
  6. C'était à l'époque ou la France existait, avait un état, et ou le réel entrait en considération. C'est comme si tu me disais que la presse a déjà dit la vérité dans les années 70. Oui c'est arrivé. Dans une période qui n'existe plus.
  7. Même si on leur balançait une bombe atomique dans la gueule rien ne ferait se révolter l'ensemble des français. Comme les gens qui sortent dans la rue sont minoritaires comme en Mai 68, cette phrase peut-être utilisée dans n'importe quel contexte. Tu peux toujours la dire, ce qui lui enlève toute valeur signifiante.
  8. Je sais pas de quoi tu parles ni à qui tu parles, mais une chose est évidente : tu fais exactement ce que je décrivais en rejetant la totalité de la faute sur l'autre, celui qui n'est pas toi, qui est l'incarnation du tort, du faux, de l'erreur et du Mal. Ca ne résout rien. Tu ne peux concevoir la solution qu'en admettant le problème. Quel est le problème ? les autres sont l'incarnation du Mal, de l'erreur, du faux, du tort. T'as d'autres analyses pertinentes à fournir ou tu en as fini ? L'idée que 70% de la population dont la majorité ont ton age sont donc des ignorants qui n'ont pas vécu et ne savent pas ce qu'est la vie. Le hooligan de base est plus conscient et nuancé que tu ne l'es. Oui, la suisse est surréaliste, elle n'existe pas n'a jamais existé, n'existera jamais. Ni le Danemark, ni l'Angleterre on connait la chanson, la totalité du réel est impossible.
  9. Tout ça c'est un cercle vicieux, les mauvais comportements des uns alimentent les mauvais comportements des autres. Si les gens tuent le temps au travail c'est pas parce que c'est le paradis mais probablement parce que c'est pas terrible. Le problème c'est que dire ça implique que le décideur aussi a une part de responsabilité. Et le décideur ça peut aussi être le législateur qui interdit tout un tas de choses, pose des seuils au delà desquels il te prend toute te recette etc ... Si les gens n'ont aucun intérêt à travailler pourquoi le feraient-ils ? Le rapace ne se pose pas cette question il décide que l'autre doit travailler, le plus possible, afin de tout lui prendre. Ce n'est pas raisonnable. Si l'état était responsable, il ne garderait pas des pans entiers de la société dans le chomage et la précarité en les payant à dealer avec les impots de ceux qui touchent des salaires de merde. Il ne vendrait pas les infrastructures stratégiques et rentables de l'état au privé pour des raisons idéologiques. La vérité c'est que l'état rejette la nature humaine de même que l'URSS le faisait au profit d'une vision qui les arrange. Traiter les gens de feignants les arrange car ça les dégage de toute responsabilité dans leurs propres décisions, la faute revenant exclusivement à l'autre, celui qui n'a aucun pouvoir de décision. C'est un peu facile et pas franchement véridique. Ce que l'état aurait intérêt à faire, s'il gouvernait dans l'intérêt de la France, ce serait d'inciter les gens à travailler. En leur laissant garder leur argent. Pas con hein ? D'après toi que disait ce mouvement des gilets jaunes à l'origine ? Trop de prélèvements obligatoires.
  10. Tous les managers que je connais ont fait un burn out et sont repartis en prod de base sans responsabilité. Ca dit quelque chose de cette société pour ceux qui ont envie d'en entendre parler. Le passé c'est le passé. On milite pour le présent. Moi aussi j'ai vu les films de Jean Janne ou la France a vraiment l'air d'être le paradis.
  11. Oui, balancer les traitres et les imposteurs ça se fait. Il y a des gens sur terre pour qui l'instinct de survie n'est pas à blamer, et c'est ceux qui survivent. Les autres montent dans des trains pour la Pologne en se disant que ça ira. Tu te l'es peut-être jamais dit mais quand tu vis dans un pays ou un autre s'accapare tout ton travail par magouille, ça n'incite pas à travailler. Le jour ou le travail sera récompensé en France, les gens travailleront et arrêteront de se plaindre. Ce jour n'est pas venu. Tous les managers que je connais ont fait un burn out et sont repartis en prod de base sans responsabilité. Ca dit quelque chose de cette société pour ceux qui ont envie d'en entendre parler.
  12. Bien sur 70% des gens n'ont plus aucun problème avec le racket fiscal qu'ils subissaient en Décembre car le gouvernement a fait le nécessaire pour les faire changer d'avis -_- Avec de la pub et des matraques. Bien sur que l'opinion reste ce qu'elle est, pourquoi elle changerait ? Les gens ont arrêté de se faire voler tout leur fric par l'état qui vend tous les services publics ou les entreprises rentables ? L'état a conservé la FDJ ou les aéroports de Paris ? Les tarifs des autoroutes sont redevenus acceptables ? Le prix des voitures a baissé ? Rien de tout ça, on nous a juste dit "regardes ce blackbloc Hollandais : c'est un gilet jaune".
  13. Toutes les semaines vous nous sortez ces foutaises. La manif contre le climat manifeste pour du vent. D'autre part aucune manif pacifique n'a jamais obtenu quoi que ce soit, raison pour laquelle pas mal de GJ cautionnent plus ou moins la casse même si on peut déplorer que les cibles soient systématiquement les mauvaises. Ceci étant les blackbloc étrangers n'ont vraiment rien à foutre des conditions de vie des français, ils cassent parce que quelqu'un les paye pour le faire. Quant aux chiffres : 40 000 selon le ministère 200 000 selon les comptages relevés par la police, ça donne une idée assez précise de la confiance qu'on peut accorder aux chiffres que tu avances : strictement aucune. Si on applique ce facteur de falsification on est en mesure d'estimer que les premières manifs à Paris mobilisaient autour d'un million et demi de personnes. On s'en balance car la question n'est pas pertinente. Ce que veulent les français c'est un état opérationnel, les americains ne veulent pas d'état du tout. Et ce que veut l'état c'est être américain, seulement au lieu de demander une carte verte ils restent ici à faire ce que personne ne veut de ce côté de la Manche ou de l'Atlantique. Poutine ne considère pas la Russie comme son ennemi c'est pourquoi il n'a pas besoin de la combattre. Il la prend pour ce qu'elle est et lui offre ce qu'elle veut. Macron lui, combat la France. Alors que c'est elle qui est censée lui donner sa force à lui. C'est comme ça que les choses marchent, le leader reçoit sa puissance du peuple qui est à son service. L'auto-destruction n'est pas une démarche d'avenir.
  14. On a déjà le système à poigne qui fait taire tout le monde et le degré de satisfaction relatif est que les gens sont dans la rue. C'est le problème de toujours imiter ce qu'on ne sait pas faire. Ca fait plus de 100 ans que la république a théorisé ce qui ne marche pas avec la France, Peillon a donné mille conférences actuellement en ligne sur le sujet. Renseignes toi un peu que diable. Avant de poser des questions de merde tu devrais te demander si les americains sont des français et vice-versa. Comme la réponse est non ainsi que l'ont diagnostiqué les franc maçons depuis plus de 100 ans et que de nombreux ouvrages sont parus sur le sujet comme par exemple celui-ci : https://www.amazon.fr/Français-Américains-Lautre-Pascal-Baudry/dp/2744062634 Il en résulte que peut-être les connards de merde de fils de putes qui nous managent dans les entreprises et qui nous gouvernent devraient tenir compte de ces différences afin de parvenir à réaliser leurs objectifs plutôt que d'échouer de manière invariable. Et donc Trump n'hésiterait pas, parce que jamais un americain n'irait dire que c'est dégueulasse qu'un flic lui crève un oeil. Mais on n'est pas des americains, nous on vote aux élections parce qu'on veut un système en lequel on puisse croire contrairement aux americains qui pensent que le système est pourri et qu'il ne faut compter que sur soi. Poutine tue ses ennemis et se met le peuple dans la poche, il ne règne pas par la terreur. Macron quant à lui a adopté la stratégie Eric Cartman :
  15. Mr_Fox

    Paris brûle-t-il ?

    C'est un sujet qu'on a déjà traité quelque part, normalement le rôle de l'état afin d'assurer la paix est d'organiser et de codifier le conflit social individuel ou collectif afin que chacun puisse s'estimer justement entendu et servi. Quand il échoue, alors il arrive qu'il se fasse taper dessus. Mais depuis 2007 échouer dans ce domaine en fermant toute ouverture à un quelconque dialogue est sa stratégie. Macron tient sa part de responsabilité mais c'est plus ancien que ça, il fallait bien que ça pète.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité