Constantinople

Membre
  • Compteur de contenus

    9 011
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Constantinople

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Informations Personnelles

  • Pays

Visiteurs récents du profil

16 843 visualisations du profil
  1. les francais.

    En fait pas tant que ça : les peuples Germaniques comme les Francs étaient peu nombreux, et composaient une aristocratie guerrière et foncière. Celle ci a été stable pendant des siècles. Il y a eu des invasions normandes, également, mais marginales. Autant de vagues très importantes politiquement qui auront un impact décisif sur le pays mais marginale sur le plan du nombre, et ethnique. En réalité d’après ce que je lis en ce moment, même les migrations /invasions gauloises représentaient 200 à 300 000 personne, sur un étalement de 5 siècles, sur une population indigène d'un million et demi de personnes. Ce sont des estimations évidemment, mais tout ça pour dire que l'importance des migrations en France était plus politique qu'ethnique, et que la France était un pays extrêmement sédentarisé, et stable.
  2. Doit-on se mettre à genoux devant les riches ?

    A votre disposition.
  3. prières de rue

    Vu que tu n'as absolument rien à dire de réel ou sensé sur le sujet, tu devrais t'en tenir là en effet.
  4. prières de rue

    (erreur)
  5. prières de rue

    Il n'y a aucun problème de surpopulation dans les lieux de cultes musulmans en France. C'est une évidence qui s'inscrit dans la phrase "les musulmans ont lus de facilité en France pour aller prier que dans pas mal de pays musulmans même" Après on peut discuter de la nécessité de construire des énormes mosquées mais simplement dans l'idée de faire de l'islam une religion plus visible, mieux installée, avec des bâtiments reflétant mieux la place réelle des musulmans en France, certainement pas par manque de places de lieux de cultes. Ca c'est de la connerie made in frunobax. Ouvrez le à la page observation également. Donc vous pensez que l'islamisme est un problème interne à la communauté musulmane et que l'islamophobie ou le racisme n'a rien à y voir ? Aucune édulcoration. Peut être n'est pas de la bêtise finalement, mais un problème de compréhension du français. C'est une phrase qui ne veut rien dire. Est ce que la majorité des musulmans se désolidarisent de la partie orthodoxe selon vous ? Ou la considére elle plutôt positivement ? Autrement dit pensez vous que vous avez plus de chance d'entendre "la France est un pays islamophobe" ou "on a un gros problème dans l'islam avec les orthodoxes" ? Certainement pas. Aucune édulcoration. Il est évident que si on continue sur ce rapport là, une majorité musulmane finira inévitablement par se dégager. Je ne peux pas vous dire si ce sera dans 30, 50, ou 70 ans, mais ce sera imparable. Je viens de lire votre sujet. Très drôle. Vous nous dite que la composition ethnique d'un territoire comme la Seine Saint Denis, ou Marseille n'a pas changé. Ou est apparu par génération spontanée. La quasi totalité de la population musulmane française est apparue depuis une cinquantaine ou une soixantaine d'année : mais c'est négligeable. Vous êtes un grand malade.... « On constate de grandes disparités dans l'accroissement de la population de descendants suivant l'origine. La population originaire d'Europe est quasi stable. En revanche, la population d'origine turque ou des pays d'Afrique hors Maghreb croît sur un rythme extrêmement rapide (qui conduirait à un doublement en moins de 10 ans s'il se maintenait)... (souligné par l'auteur) « ... l'indicateur conjoncturel de fécondité des femmes nées en Turquie est d'environ 3, comme pour les femmes nées en Afrique hors Maghreb. Il est plus proche de 3,5 pour les femmes nées au Maghreb, tandis qu'il n'est que de 2 pour les femmes nées en Europe, notamment en France ». Michelle Tribalat. L'Insee ajoute que la fécondité des femmes immigrées, une fois qu'elles sont installées en France, rejoint assez rapidement la fécondité des natives au carré et donc que le nombre de leurs enfants baisse en l'espace d'une génération. Mais comme le rythme migratoire ne faiblit pas et n'est pas freiné par une quelconque politique de contrôle, l'accroissement démographique reste significatif en raison du nombre des nouveaux arrivants. Par ailleurs, La communauté musulmane est extrêmement endogame, et pour cause, toute personne qui fréquente des familles musulmanes sait que la mariage avec un non musulman est mal accepté, pour parler par euphémisme. La religion Musulmane est également celle qui se transmet le mieux de par sa nature communautaire où la pression sociale est forte. Admettons que la communauté musulmane fasse 6 millions de personnes en France, cela signifierait en gros qu'à l'horizon 2025 ils seraient déjà 12 millions. La suite est exponentielle. cela sans prendre en compte les nouveaux flux de migrants qui arrivent continuellement et dans lesquelles l'immigration musulmane a la part du lion.
  6. prières de rue

    Non. Tout musulman en France à un lieu de culte ou/et une mosquée disponible dans sa zone d'habitation, et bien souvent plusieurs : c'est factuel. En fait un catholique souhaitant assister a un office en moyenne a bien plus de difficultés : c'est le comble. Tout personne fréquentant des musulmans le sait, il y a une solidarité tacite de la communauté, l'oumma, avec l'orthodoxie et les prédicateur orthodoxes. Tu peux le nier tant que tu veux, on s'en tape, c'est la réalité. Je ne sais pas quoi dire à part un lol. Tu vas tellement loin dans la négation, que c'est en fait du ressort comique. Oublie l'expression polémique "grand remplacement" il est évident pour toute personne possédant deux yeux dans les orbites que la communauté musulmane a fait un progrès démographique énorme en 30 ans, et que le rythme exponentiel se poursuit. Il est évident que la population française a changé spectaculairement de composition ethnico religieuse en 50 ans. Nier cela, ou prétendre que la démographie ou les flux migratoires vont brutalement stopper de logique, c'est de l'ordre de la maladie mentale. Je suis vraiment désolé, Frunobax, mais vous décrétez des choses qui sont tellement éloignées de la réalité que je ne peux pas nommer ça autrement que des conneries. C'est sans esprit d'invectives, juste un simple constat. Je n'ai rien déformé du tout hélas...vous êtes vraiment con à ce point là : Mais vous commencez a réaliser alors, c'est positif. Dites moi un seul propos que je vous ai fait tenir que vous n'avez pas tenu. Un seul. Si vous en trouvez un, j'admettrai mon erreur. 1°) vous prétendez que les phénoménes liées à l'islamisme n'ont rien avoir avec la communauté musulmane 2°) vous prétendez que si on donne la place adéquate à cette religion et sa communauté en France, ce qu'on ne fait pas à cause des islamophobes, les problémes seront réglés. Ce qui est quelque peu contradictoire car d'un autre coté, vous prétendez que tout va bien donc si tout va bien, pourquoi devrions nous régler des problémes ? C'est juste parce que je mets en lumière l'imbécilité de vos théories que vous jugez que je vous fait tenir des propos : mais le fait est que vous croyez vraiment ça. En fait, ce n'est pas parce que vous dite quelque chose que c'est réél : je me base sur un constat qui peut être palpable pas toute personne honnête et lucie Oui, il y a un changement dans la composition ethnico religieux de la France depuis 30 à 50 ans Oui, de par l'immigration et la démographie ce changement de composition ne fait qu'augmenter. Oui, il y a clairement une solidarité de la communauté musulmane autour de valeurs, de concepts, appelez ça comme vous voulez, tenant de l'orthodoxie religieuse, et celle ci est de trés loin supérieure a une solidarité, une appartenant à des valeurs et des concepts qui souderait à la France traditionnelle. Oui, la volonté de multiplier mosquées et lieu de cultes, de même que les opérations comme les prières de rues qui apparaissent depuis des années font partie d'une stratégie de conquête, d'une part, et de volonté de garder soudée la communautée musulmane autour de l'orthodoxie religieuse Ceux qui nient toutes ces constations sont des menteurs, ou ne sont pas réalistes.
  7. prières de rue

    Je suppose que quand on a pas vécu dans une ville qui s'est progressivement islamisée, et qu'on doit en constater l'évolution chaque fois qu'on y retourne, effectivement, ça doit passer un peu au dessus de la théière et se la jouer "au dessus de tout ça". Ne vous en faite pas, vu la trajectoire démographique du pays et la soumission ambiante, vos enfants et petits enfants, si vous en avez, auront tout le loisir de s'en préoccuper à votre place.
  8. prières de rue

    ils ne l'ont pas "bien cherché", ils sont victimes comme les autres : Si tu dis ça dans ces cas là, les français types frunobax qui ont péri dans les attentats l'ont bien cherché également....Une victime est une victime quel que soit sa pensée et sa religion. Je disais ça parce qu'il faut arrêter de faire passer les musulmans pour des gens n'étant pas acteur du phénomène de l'Islamisme et sa face émergée, le djihadisme. C'est un cancer strictement islamo islamique. La communauté musulmane est complice au moins par passivité. Il faut être de mauvaise fois pour ne pas remarquer que les islamistes prosélytes viennent et prospèrent au milieu des quartiers musulmans, dont le meilleure terreau est la haine anti sémite et anti occidentale : qu'on ne vienne pas dire que personne ne les voit où ne les entends. ce que je dis simplement sur la communauté musulmane, c'est qu'ils voient d'un bon oeiil le prosélytisme ultra orthodoxe, et que globalement, le jour ou il y aura une majorité de musulmans en France, et même avant, si ils ont le choix entre la chariah et la loi émanant des traditions culturelles françaises, il n'y aura même pas l'ombre d'une hésitation : La chariah. Ceux qui prétendent le contraire sont soit menteur, soit n'ont jamais fréquenté la communauté musulmane sunnite. Quand au djihadisme type DAESH là dedans il y est vu soit comme une manipulation de la part de je ne sais trop qui, soit comme une chose négligeable en tant que tel, et dans tous les cas, aucune remise en question de leur foi et communauté. Ils sont bian aidés en cela par les gauchistes type frunobax qui sont sur la même ligne : au mieux ce sont des manipulations n'ayant rien avoir avec l'Islam, strictement aucun rapport, ni même l'ambiance des quartiers musulmans en terme de haine anti occidentale et juive (qui n'existe tout bonnement pas), soit au pire c'est de la faute des racistes et islamophobes français.
  9. prières de rue

    Je tiens à faire remarquer encore une fois, à tous les observateurs impartiaux, que qui est là pour défendre, justifier et agréer les prières de rues de la part des forces les plus motrices et orthodoxes de l'Islam par victimisation ? Les gauchistes. les mêmes qui réclamaient la destruction d'une croix dans l'espace public au nom de la laïcité Il faut quand même réaliser que ces gens mènent à la ruine ce pays. - Tu dis qu'il y a un problème de nombre et de capacité d'accueil des lieux de cultes, c'est faux, la France est un des pays du monde où la communauté musulmane à le plus de facilités et de dispositions pour aller prier pays musulmans inclus . J'invite les gens de peu de foi à consulter le site "trouve ta mosquée" en France, pour se désinformer des conneries frunobaxiennes relayées pour justifier n'importe quoi. http://www.trouvetamosquee.fr/?s=clichy - tu dis que les prières de rues sont une manière de revendiquer pour que des soucis de cet ordre soient réglés et que ce sera terminé une fois réglé c'est à dire qu'on aura cédé aux exigences, c'est également faux, les prières de rues sont une habitudes prise depuis des années en France avec chaque fois des revendications à la clé : C'est sans fin, car il y a toujours quelque chose à réclamer du point de vue d'un orthodoxe musulman, et le réel but est le bras de fer d'abord, la soumission si possible. - Je ne déforme rien, quand aux invectives, si tu es assez idiot pour vraiment croire en ce que tu dis, ce n'est tout de même pas de ma faute. Je ne vas pas faire semblant que tu es intelligent et pertinent alors que tu ne l'es pas. Ne dis pas de conneries, et je ne te dirai plus que tu en dis, ça ne tiens qu'à toi. Il ne faut pas avoir plus de 5 de QI pour réaliser que même dans tous les pays musulmans, les groupes les p us actifs et orthodoxes continuent à militer pour obtenir des concessions supplémentaires par des techniques similaires : le but n'est pas d'obtenir une revendication précise, pour un mieux être de la communauté musulmane au sein de la société musulmane, le but est la conquête, pas à pas, la soumission, pas à pas, à la volonté de Dieu qui ne se limite en aucun cas aux seuls croyants musulmans.
  10. prières de rue

    En France, la quasi totalité des cibles ne sont pas musulmans, et la totalité de leurs auteurs sont musulmans. Ailleurs la totalité des membres de DAESH sont musulmans, également. On a le droit de le remarquer ? Passe encore la serenade du pas d'amalgame, mais en plus victimiser la communauté musulmane alors que le cancer islamiste en est issu, c'est fort de café.
  11. prières de rue

    Il y a TRES largement assez de mosquées et lieux de culte en France pour tous les musulmans, et en particulier à Clichy qui en est farci. Il est plus facile pour un Musulman en France d'aller prier que sur beaucoup de terres d'Islam. Arrêtez de raconter des conneries, ça changera un peu. Ce que vous demander c'est d'accepter par principe la construction de mosquées ou d'établissement de lieux de cultes pour n'importe qui, à la sauvage, afin de céder au chantage des prières de rue qui n'ont aucune chance d'arrêter, en particulier si les mecs s’aperçoivent que les autorités sont assez con pour céder. La prière de rue n'est pas une événement circoncis revendiquant des choses précises, mais une pratique qui s'est établie depuis des années dans une optique d'imposer un rapport de force et une visibilité visant au double objectif de rallier les musulmans et soumettre l'état français. Mais de toute façon des barbus pourraient crier allah ouabar en bas de chez vous que vous trouveriez une raison rationnelle n'ayant rien avoir avec un esprit de domination, genre, c'était une manière de manifester leur amour de la France en la bénissant dans un lieu public.
  12. les francais.

    A noter que cette thèse "out of africa" a été remise en cause depuis l'orge : l'origine de l'homo sapiens moderne aurait plusieurs berceau, notamment européen.
  13. les francais.

    Celtes, latins, germains.
  14. ça n'a pas plus sa place en musique ça ? La période Bon Scott c'était magique....
  15. prières de rue

    Non lo pas compris, apparemment. Et il n'a de toute façon rien à dire. Du coup il tente une énième fois le smiley ricanant tout pourri pour masquer une nouvelle fois le vide intersidéral de ses propos. Ça marche aussi, oui : D .