Aller au contenu

Constantinople

Membre
  • Contenus

    9 659
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Constantinople

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Visiteurs récents du profil

17 747 visualisations du profil
  1. Constantinople

    La "science" (sic) au secours du politique dans l'Express

    L'égalité des chances est une blague. Mais il faut être complétement con pour croire qu'un jour tu vivras dans un monde ou tout le monde aura l'égalité des chances. Or, en ruinant les programmes scolaires de l'éducation nationale pour essayer de lisser le niveau, le bac en est un bon exemple, on a sapé les outils qui permettaient beaucoup issus de la classe moyenne basse, voire des classes inférieures de s'en sortir par la méritocratie tandis que les plus favorisés auront toujours des filières pour leur permettre de se hisser au dessus de la masse. C'est pas faux je dois dire, par exemple, l'obsession de la lutte des classes, du déterminisme social, de la propriété privé sont autant de marqueurs qui se résument à une chose : Marxisme, donc une absurdité complétement dépassée. L'obsession de la lutte contre l'auto reproduction de la bourgeoisie, et notamment une obsession sur le capital culturel. Parce qu'en réalité, les conneries de "ah, on apprends aux enfants à apprendre, pas les faits bruts" ce n'est que ça et pas autre chose, viser à ne pas pénaliser les enfants qui sont d'une famille à faible capital culturel, notamment par les reformes Jospin des années 90. Bullshit extraordinairement nocif.
  2. Constantinople

    La "science" (sic) au secours du politique dans l'Express

    Je ne vois pas ce qu'il y a de drôle. Bourdieu, c'est le moteur nucléaire de l'obsession des profs et théoriciens de l'éducation nationale de lutter contre la reproduction de la bourgeoisie, en réussissant à créer exactement l'inverse. Deux penseurs ont été catastrophiques pour la France : Bourdieu, et Foucault, mais dans l'éducation nationale c’est Bourdieu qui depuis les années 80 dirige tel un surmoi les principes directifs des programmes scolaires égalitaristes, et notamment le plus brillant d'entre tous : le lissage par le bas.
  3. Constantinople

    Pour en finir avec la propriété privée

    Ah Bon ? Je me souviens pourtant que vous défendiez bec et ongles cette mesure, comme toutes les autres d'ailleurs, de votre poulain. Si vous croyez que la perte sèche de la taxe d'habitation sera kiffe kiffe du point de vue des proprios supérieure proportionnellement, vous êtes sacrément naïf. Mais c'est pas grave, comme chacun sait, la construction et l'offre de logements va tellement bien en France qu'on peut se le permettre sans aucun souci. Vous ne pensez pas q'il y a un lien entre la construction et l'offre anémique ? Si les APL disparaissaient et qu'on faisait baisser à proportion les impôts des propriétaires qui louent, les loyers baisseraient mécaniquement, à mon avis.
  4. Constantinople

    La "science" (sic) au secours du politique dans l'Express

    Bourdieu était un pitre, et sa théorie des capitaux est grotesque. C'est pour ça qu'il a tant de succès auprès des profs de l'éducation antionale, une des professions qui a le moins de contact avec la réalité tangible de la vraie vie. L'application des théories Bourdieusiennes à l'école aura été une des plus grandes catastrophe que le fléau marxiste aura emmené en France, et Dieu sait qu'il y en a un cortége.
  5. Quelle bande de guignols...Et tous ces mecs, c'est mes impôts qui les paient.Ah bordel...Faut avoir le sens de l'humour pour vivre en France.
  6. Constantinople

    Pour en finir avec la propriété privée

    On se demande bien pourquoi.... Fiscalité immobilière en Europe : la France pénalisée Il y a au moins un domaine dans lequel la France est championne, devançant de loin tous les autres pays, c'est la fiscalité ! Le cabinet FIDAL, à la demande de la Fédération des promoteurs immobiliers, a mené une étude pour comparer la fiscalité applicable à l'immobilier dans différents pays d'Europe. Les précisions de Jean-Michel Guérin, directeur général du site d'annonces immobilières PAP.
  7. Constantinople

    Pour en finir avec la propriété privée

    Ou sinon : baisser le foncier et les taxes sur le salaire pour permettre aux gens de devenir propriétaire. Idée de dingue. C'est pas le mec pour qui vous avez voté qui a favorisé le boursicotage contre l'immobilier et compte augmenter le foncier pour compenser la taxe d'habitation ? Ah si. Conseil de france stratégie. Bah on compensera bien par deu logement social qui va alourdir l'impot et servir à loger des primos arrivant d'une immigration mal régulée pas vrai ?
  8. Constantinople

    La "science" (sic) au secours du politique dans l'Express

    C'est clair qu'on a pas besoin de la science pour démonter Bourdieu très facilement : le triste exemple de l'éducation nationale et son pathétique cortège de prof marxistes ratés suffit.
  9. Constantinople

    Que se passe-t-il en Palestine

    Vous devriez le prendre comme un compliment.
  10. Constantinople

    Pour en finir avec la propriété privée

    Mein got....Quelle réalité ? Déja, aucun rapport avec le rapport d'oxfam et l'idée géniale de supprimer la propriété privée. Quand au fameux rapport qui calculerait que pour les entreprises du CAC 40, 67 % des benefices reviendraient aux actionnaires, 27 aux reinvestissement, et 5 aux employés : 1°) La part des réinvestissement dans l'entreprise est largement réalisée avant le calcul de bénéfices, dans les charges de la société. 2°) Que les 5 % ne représentent que les interressements des salariés, mais il faudrait y rajouter l'essentiel : les salaires. Vous verrez qu'en y cumulant l'interressement, plus la charge de tous les salaires des employés de l'entrperise du cac 40 quelle qu'elle soit, les parts vont brutalement se rééquilibrer. 3°) Que les dividendes ne prennent pas en compte la fluctuation du capital. Pour les entreprises choisies par Oxfam par ex, alors que les dividendes restaient elevées en periode de bénéfice moindre, le capital perdait de sa valeur, et l'actionnaire était perdant en calculant les deux. Si vous avez cents actions dans cet entreprise, quui vous rapportent, je dis n'importe quoi, 200 euros, mais que parallelement l'action baisse et que votre investissement de 3000 euros n'en veut plus que 1500, vous avez perdu beaucoup d'argent. 4°) Enfin, sur 150 euros de benefices l'état en prélève d'office 50. Sur les dividendes, il en prends 30 %. soit environs 20 euros de plus. Au final il aura prélevé 70 euros sur 150 soit pas loin de 50 %.
  11. Constantinople

    Que se passe-t-il en Palestine

    Vous voulez dire qu'il faut mettre dehors tous les colons arabes qui vivent dans les territoires contrôlés par Israël ? Vous êtes dure quand même....Ca doit bien représenter 25 % de colons à mettre dehors : /
  12. Constantinople

    Que se passe-t-il en Palestine

    C'est vous qui simplifiez l'affaire. J'essaie de vous expliquez que si votre intention est de régler l'affaire devant une cours de justice en employant des arguments de droits, ça ne sert strictement à rien. Israël fera toujours passer de trés loin sa position de sécurité qui passe par conserver sa domination actuelle militaire, économique et territoriale à défaut de démographique avant n'importe quel processus de paix ou droit international. C'est l'évidence. La seule option des arabes de Palestine n'est pas de parler de droit au retour, lancer des roquettes, se fier aux états arabes et aux organisations telle que le Hamas mais comprendre que la situation a définitivement changé, on ne retournera ni en 48, ni en 67. Et désolé de vous contredire, mais une énorme partie des arabes palestiniens ne vit que dans l'état d'esprit de revanche définitive contre l'état juif, ce n'est pas la paix, ou alors une forme particulière de paix. Je ne sais pas vous dite que la création de l'état israelien était une spoliation, et que tout ce qui en a découler comme guerre et mouvement de population, n'était que spoliation israelienne : on ne peut en conclure qu'une chose, que Israel ne soit pas créer aurait été juste. L'ONU n'a jamais promis un état palestinien souverain. Il n'a d'ailleurs jamais été revendiqué à l'époque puisque personne n'en voulait, ni les occidentaux, ni les juifs, ni les états arabes voisins, et pas même les arabes de Palestine qui n'avaient pas de sentiment national sinon celle de l'arabité, le pan arabisme en quelque sorte, et l'islam. Il n'y avait pas de partage équitable possible, je crois, et les deux parties étaient lésées. A l'époque Israël en état de faiblesse, cherchait la voie du compromis avec les états arabes. Je vois pas où j'ai contesté ça, ni ce que ça change au déroulé des événements. Vous pensez sincérement, en toute honnêteé, que si Israël n'avait pas agi ainsi en 67, il n'y aurait pas de conflit israelo palestinien aujourd'hui, et Israel serait dans une meilleure position ou plus en sécurité ? Le problème avec votre démarche c'est que vous expliquez les agressions arabes par le sentiment de spoliation, dés 47 : La vérité c'est que dés 47, les arabes veulent une position de suprématie par rapport à l'état d'Israel naissant et que c'est pour cela qu'ils tentent de les vaincre militairement. Pourquoi s'étonner qu'Israel cherche à en faire de même en 67 quand ils commencent à prendre le dessus ? En résumé, vous avez une position de justiciére dans le sens, il faut protéger le faible du fort. C'est cela qui n'a aucun sens, car cela n'aide pas à partir de la réalité. Si Israël n'avait pas acquis cette suprématie, peut être qu'aujourd'hui vous pesteriez contre ces états arabes qui ont rayé Israël de la carte en laissant quelques enclaves où les juifs sont persécutés. Dans les deux cas vous seriez complétement à coté de la plaque. Si vous voulez analyser la situation, il faut partir de la réalité telle qu'elle est et pas telle qu'elle devrait être. En l'occurence la situation est : Israel gardera la capitale comme Jérusalem, gardera tous ses territoires acquis en 67, sera impitoyable envers tout embryon de menace sur son existence et sa sécurité. Pleurer là dessus sempiternellement et ne pas le comprendre ne sert à rien, sinon envoyer des fanatisés se faire tuer pour rien sinon quelques larmes en occident. Attribuer une guerre a une seule des parties en présence est une illustration de ce que viens de dire plus haut : vous fonctionnez avec les gentils, forcément faibles, et les méchants, forcements forts. Ca n'a aucun sens. C Insistez tant que vous voulez, oslo était un faux semblant. De part et d'autre probablement, je vous l'accorde, il n'empêche que ce n'était rien de plus qu'un accord biaisé. Parce que les palestiniens n'auraient jamais accepté une sorte d'appartheid puisque ils comptent en priorité sur leur démographie pour prendre le dessus (question des réfugiés arabes, frontiéres, etc), ni l'abandon de Jérusalem à terme, encore moins un désarmement des groupes comme le hamas, et Israel n'a jamais au fond envisagé Jérusalem autrement que comme leur capitale, et Israel comme un état devant rester démographiquement juif. Dés que les deux parties ont commencé à parler des choses sérieuses, tout était foutu d'avance. Vous en savez des choses. Les Israéliens ont accepté une évacuation de la bande de gaza y compris en démantelant des colonies. Ce n'était pas non plus rien du tout. Evidemment maintenant ils constatent qu'ils ont créér une enclave extrêmement difficile pour y intervenir autrement que par attaque aérienne, dans lesquelles se constituent des bandes qui s'arment contre eux, et peuplé d'une population fondamentalement hostile. Ca n'encourage pas à tenter quelque chose et ça explique l'election d'un mec comme Nethanyaou. D'ailleurs, techniquement, si on envisage les choses de votre manière, tous les arabes vivant dans les territoires israéliens sont des colons, aussi. Cela emmene une sécurité et un acenir pour les Israeliens, et ils font passer ça avant tout le reste, car fondamentalement ils pensent que le pire danger serait de perdre leur position de domination militaire et économique. On ne peut pas dire qu'ils ont tort. Effectivemment, c'est bien de le noter : tant que vous ête dans une analyse de qui est le gentil faible contre le méchant fort, et dresser en fonction de ça une carte du monde telle qu'elle devrait être si le monde fonctionnait comme Melle jeanne voudrait qu'il fonctionne, vous aller tourner en boucle.
  13. Constantinople

    Que se passe-t-il en Palestine

    Cela faisait déja un siècle, au bas mot, que le retour en Israël avait débuté d'autant que les débuts "officiels" du sionisme ne faisaient en réalité qu'accompagner un mouvement. La population juive n'est pas apparue d'un coup en 47, même si évidemment le flot post 47 fut décisif pour l'affirmation de ce peuple dans cette région. Il faut aussi dire que quand les anglais partent, les populations juives et arabes sont déja en guerre, et déja, la guerre froide débute puisque Stalline joue une partition contre les pays occidentaux en soufflant sur les braises, tandis que ces derniers sont divisés sur le sort à donner à la région : Mais absolument aucune option n'a été envisagée, réclamée, comme une Palestine arabe indépendante : c'est en négociation avec la Jordanie que ça se jouait et jamais , à l'époque (et maintenant aussi, à mon avis) il n'était question d'un état autonome, indépendant, et gouverné par un quelconque mufti. Il n'y avait au final pas de bonnes solution : l'expansion d'Israël était programmée, et les arabes n'allaient pas en rester là avec un monde arabe en pleine ébullition, et reconstruction ethnico religieuse et politique due aux séquelles de la disparition de l'état ottoman. Si les populations locales avaient perçu qu'Israël deviendraient la puissance actuelle, peut être que ce se serait passé differemment, car au départ les juifs n'étant pas en position de force, ils étaient prêt à négocier avec les états arabes. Car au final, rien ne sert de remonter les événements : les situations est ce qu'elle est, les deux parties ont violé le droit international à de multiples reprises, et si le sort d'un état palestinien dont personne ne veut vraiment, pas même les arabes palestiniens, devait se jouer avec des avocats devant un tribunal, ça se saurait. On pourrait écrire des livres, des livres, et encore des livres sur la condition des juifs dans telle ou telle partie du monde, les causes des antisémitismes divers et variés, la tension entre idéal national et idéal de la diaspora chez les juifs, on ne va pas pouvoir faire le tour sur un post comme celui ci. Par contre concernant l'empire ottoman, il est largement responsable du désastre des régions du moyen orient...C'était un mastodonte inadapté à la modernité qui a fait prendre un retard quasiment insurmontable aux régions qu'il a occupé. Je conçois qu'ils auraient préféré foutre les Israéliens, ou pré israéliens à l'eau et prendre leur terres pour eux, ils ont essayé d'ailleurs. Le problème est qu'ils ont perdu. Vous auriez préféré qu'Israël ne fut jamais créé, on le comprends fort bien, mais il l'a été permettant aux populations juives de croitre en force, nombre, et territoires. Il est temps maintenant de l'accépter et d'arrêter de rabâcher sans arrêt les points de litiges en droit sachant qu'aucune des deux partie n'a été respectueuse de celui ci. Oui parce que tirer des roquettes au fait, ce n'est pas conforme au droit international non plus. Bref, la seule alternative était de ne pas crééer Israël, ou alors de le faire dans des conditions encore plus précaires : vous pensez vraiment que ça aurait été plus positif en quoi que ce soit ? A la limite si on est cynique, oui, on dirait aujourd'hui Israël et les juifs seraient rayés de la carte au moyens orient et ils n'y aurait plus de guerre israelo palestinienne aujourd'hui : certes. Ils ont choisi de se mettre en position de force pour ne pas dépendre de négociation avec des adversaires dont ils savaient qu'ils ne seraient pas sincéres, oui. Ils ont violé le droit internationale, surement oui, après des guerres civiles et attaques des arabes. du point de vue de l'avenir d'Israël, ont il eu tort ? En effet. Vous partez du principe que si Israël ne s'était pas agrandi et renforcé, les arabes seraient en paix avec cet état ? Vous êtes sérieuse ? Il n'y en a jamais eu de fait sérieusement, des tentatives d'accord de paix. Pour cause : au fond, ils ne veulent pas la paix : ils veulent que cet état disparaisse. Il faut qu'ils comprennent que ça n'arrivera pas, et qu'on ne reviendra jamais en 45 pour jouer le match retour. C'est perdu, définitivement. Parce que c'est le cas. C'est comme si en France nous supportions massivement une organisation ultra nationalise avec comme but fondamental d'éliminer définitivement l'Allemagne sur la carte de l'Europe. Le problème c'est que plus personne ne croit, ni ne veut une solution à deux états. Le problème c'est que plus personne ne croit ou ne veut une paix durable, tout au plus des intermèdes. on est dans une impasse qui va perdurer. La solution pourra venir, eventuellement, d'une solution entre états arabes, Israël et les Etats unis. Mais tant que les arabes de palestines, et je ne parle pas de leurs dirigeant, mais du peuple, ne comprendra pas qu'il faut tourner la page et accepter de perdre Jérusalem et tout ce qu'ils avaient avant 67, au mieux, les Israëliens accepteront la perde définitive de gaza mais contre un desarmement total et un contrôle sécuritaire des frontiéres. Autant dire qu'il n'y a pas de solution, honnêtement, sauf un truc sorti de nulle part genre rattachement à l'Egypte. Ou la sécurité et la perennité d'Israël signifie une hégémonie : Mais pourquoi ? Parce que les arabes n'ont jamais abandonner l'idée d'annihiler Israël. Avec un préalable comme ça, quel accord de paix durable voulez vous conlure ?
  14. Constantinople

    Que se passe-t-il en Palestine

    L'état d'israël n'est pas apparu par magie. Quand les anglais se sonr barrés, il s'est posé la question de savoir quel statut donner à ce territoire : en quoi les Juifs présent sur la territoire et réclamant depuis au bas mot un siecle une sécurité n'auraient pas eu la reconnaissance d'un état d'Israël ? Parce que les arabes n'étaient pas d'accord ? Là où je vous donne raison c'est que c'était une décision biaisée depuis le départ. Le partage ne satisfaisait personne, il était clair que les arabes allaient le rejeter, et que les juifs allaient nécessairement vouloir plus. Les arabes ont tenté d'éliminer Israël dans l'oeuf, avant qu'il ne se renforce, et ils ont échoué. Israël lui a réussi. La force, la manière dont on arrive à faire fonctionner une économie, et la démographie sont les seules légitimité existant dans les rapports internationaux. La diplomatie n'est qu'un élément matérialisant tous les autres. Vous pensez que les Israéliens tirent quand une foule veut forcer leur frontière car ils ont peur militairement ? Évidemment non ; Ils savent que si ils ne contrôlent pas ces frontières, démographiquement, ils sont condamnés à brève échéance, disons 5 ou 6 générations. Les arabes le savent fort bien, que la démographie est leur meilleure arme. les Israéliens savent très bien que leur meilleure arme est leur outil militaire pour garantir les frontières, grâce à une économie développée. Laisser des foules hargneuses, soutenues par le Hamas, piétiner les frontières israéliennes serait bien plus désastreux que perdre 50 israéliens dans un attentat : C'est encourager des mouvements énormes de foules qui a terme, condamnent Israël. Quand vous aurez compris que Israel fait passer sa sécurité et sa perennité trés loin devant n'importe quel processus de paix, vous aurez compris la necessité de la partie arabe de négocier ce qu'on leur donne et arrêter de réclamer des droits au retour et autre fadaise comme la négation du droit d’Israël à exister. C'est pourtant le cas. Le droit de vie de l'état d'Israël n'a JAMAIS été reconnu. Comment pouvez vous dire que la force du hamas ce ne sont que les spoliations Israëliennes ? Je comprends surtout qu'ils devraient s’apercevoir qu'ils sont dans une impasse, et que tous leur soit disant soutiens se servent d'eux pour vivre sur leur gueule. Les juifs ne partirons jamais ni de Palestine, ni de Jérusalem, qu'ils ont comme capitale. Si ils ne sont pas capable de l'accepter, c'est même pas la peine de réclamer quoi que ce soit. Le jour ou vous devrez assurer la vie de votre progéniture avec des gens qui, à quelques kilomètres de vous, jurent qu'ils vont vous exterminer même si ça prendra milles ans et prêts à sacrifier femmes et enfants pour ça, on en rediscutera. Comment le hamas peut il encore exister si il n'a pas le soutient total de la population ?
  15. Constantinople

    Pour en finir avec la propriété privée

    Ambiguïtés - Elliot Perlman Rien avoir avec la capillarité ou le ruissellement Au contraire ça à tout avoir avec l'inverse. Mais c'est pas grave, on t'en veux pas, quand un mec demande sérieusement l'interdiction de la propriété privée et un salaie égal pour tout le monde, en prenant réellement ça pour une théorie économique crédible, on ne peut pas lui en vouloir de se tromper sur les concepts.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation