Aller au contenu

hybridex

Membre
  • Contenus

    1981
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de hybridex

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Cergy
  • Intérêts
    écologie éducation théâtre

Visiteurs récents du profil

1917 visualisations du profil
  1. Montre nous la courbe des hospitalisations suédoises, on verra bien. Pour le moment c'est une affirmation gratuite. On verra alors si tu bricoles, comme je le crois ou si tu dis vrai.
  2. Ce que montre très bien le graphique des nouvelles hospitalisations que tu nous exhibes, c'est 1) que le début de leur effondrement correspond parfaitement au décalage d'une quinzaine de jours avec les mesures de confinement, pure coïncidence? 2) que c'est un véritable effondrement avec un pic aigu. Pas le type de courbe en cloche avec un sommet plus ou moins arrondi correspondant à une atténuation progressive de virulence. Difficile d'être plus démonstratif.
  3. Les chiffres d'hospitalisations, décès, réanimations, guérisons, sont mis à jour quotidiennement ou presque et sont parfaitement accessibles à toute personne de bonne volonté. Personne n'est obligé de se soumettre au discours médiatique Au regard de ces chiffres je constate que tu as une bien malheureuse tendance, toi, à bricoler et occulter tout ce qui dérange tes préjugés.
  4. Ils sont virologues, infectiologues, épidémiologistes, urgentistes .... , ils sont tous experts Chacun est remarquablement compétent dans son domaine d'expertise, je n'en doute pas Chacun s'exprime avec beaucoup d'autorité dans les médias. Le bon peuple se perd dans leurs divergences d'opinions. Dans une boite où j'ai longtemps bossé une maxime définissait ainsi l'expert "un expert c'est quelqu'un qui sait presque tout, ........ sur presque rien" Ce presque rien est évidemment extrêmement précieux et justifie complètement l'expert, mais uniquement dans son domaine de compétence. Quand un expert exprime dans les médias, s'exprime-t-il es qualités, dans son domaine de compétences, ou bien couvre-t-il de son autorité une opinion qui vaut celle qu'un quidam quelconque?
  5. Pourquoi les mauvais esprits seraient-ils de bon conseil? Il est plus que regrettable que nos autorités sanitaires aient royalement merdé au début de l'épidémie, perdant ainsi durablement toute crédibilité. Ce manque de crédibilité oblige nos dirigeants à multiplier les messages alarmants pour faire passer leurs décisions, même les plus raisonnables. C'est à nous d'essayer de faire preuve de discernement. "Quand le sage montre la lune, le fou regarde le doigt" Nos dirigeants sont parfois loin d'être sages, raison de plus pour prendre en compte l'intérêt collectif éventuel des mesures qu'ils prennent plus que les raisons tordues pour lesquelles on croit qu'ils les prennent.
  6. Si je comprends quelque chose aux effets du masque, tout en regrettant que leur fonctionnement physique ne soit pas bien étudié et connu, ils limitent très fortement la propagation des aérosols émis, soient qu'ils soient retenus par le masque de l'émetteur, soit que l'énergie du souffle soit très diminuée par le masque. C'est pour ça que le port du masque protège fortement autrui. Il a un intérêt collectif important, puisqu'il permet que chaque contaminé contamine moins de personnes il diminue ce fameux coefficient de propagation R0 dont on ne peut que souhaiter qu'il passe et reste en dessous de 1 si on est dans une stratégie de contention de l'épidémie. La protection du porteur est insuffisante pour assurer sa propre sécurité mais ça ne veut pas dire que cet effet soit nul puisqu'on lui prête une réduction de contamination de 85%, ce qui ne serait pas négligeable.
  7. Les nouvelles hospitalisations ont cessé de baisser depuis une quinzaine de jours, c'est un indicateur plus important que le stock de personnes hospitalisées. Il y a un délai de 15 jours environ entre le moment ou la contamination commencerait à croître à nouveau et sa visibilité dans les chiffres de nouvelles hospitalisations. Ce délai serait suffisant pour que l'épidémie reprenne de l'ampleur. D'où la nécessité de faire avec des indicateurs moins fiables. Il se peut très bien que certaines mesures de précaution dépassent le besoin réel, il se peut aussi que d'autres manquent de prudence, c'est compliqué quand on doit anticiper avec des données de qualité médiocre. Mais on est constamment sur le fil du rasoir. Bien sur qu'on porte un masque essentiellement pour protéger les autres, ce n'est pas moins important pour autant dans les lieux très fréquentés. La protection fournie au porteur n'est quand même pas négigeable.
  8. hybridex

    Le cas professeur Raoult

    Oui. Pourtant, il s'en remettra, si j'en crois Brassens car "il y a peu de chances qu'on ....." Merci, j'aime bien quand c'est gratuit.
  9. hybridex

    Le cas professeur Raoult

    Un moteur de recherche ça peut aussi te servir pour autre chose que pour trouver des éléments qui confortent ton discours
  10. hybridex

    Le cas professeur Raoult

    https://fr.wiktionary.org/wiki/pantailler pour @Solatges
  11. Si, avec des manips compliquées ça donne en décès à l'hôpital depuis le 1er mars au 31/07/2020: âge décès 0-9 3 10-19 4 20-29 21 30-39 95 40-49 250 50-59 927 60-69 2363 70-79 4421 80-89 7279 90 et plus 4256 Le nombre de décès des moins de trente ans est, par exemple, très inférieur à celui des morts par noyade. https://geodes.santepubliquefrance.fr/#c=indicator&f2=0&i=noyade.nb_noyade_acc_deces&i2=sp_pos_quot.tx_pos_quot&s=2018&s2=2020-07-28&t=a01&t2=a01&view=map2v
  12. La laine de bois n'est pas comparable à la laine de roche https://conseils-thermiques.org/contenu/laine-de-bois.php Je ne doute pas que 30 cm de ouate de cellulose fasse mieux que 20 cm de laine de roche tassés par le temps.
  13. Ça n'a rien de bizarre, c'est une question d'inertie thermique. Les flocons n'en ont quasiment pas. Ils sont très isolants et donc très performants contre le froid parce que la chaleur passe très peu mais le peu de chaleur qui passe suffit à les faire monter en température, avec une consommation d'énergie très faible, c'est très bien l'hiver. En été, il laissent aussi passer très peu de chaleur mais ce peu de chaleur est bien suffisant pour qu'ils montent en température et on a trop chaud. Pour un bon confort thermique il vaut mieux utiliser des isolants à plus grande inertie thermique comme la laine de bois mais, en rénovation, ça revient bien plus cher que l’insufflation de flocons sous toiture. Quand les combles sont habitables, une bonne solution serait de déposer les tuiles, poser des panneaux de laine de bois sur la charpente à nu et remettre les tuiles par dessus. Ça devrait au moins s'envisager quand on a besoin de refaire son toit, pour limiter les surcoûts
  14. Quand on aime quelqu'un, on ne va pas fouiller dans ces affaires
  15. Hé bé on n'est pas égaux. Dans mon village à moi, à environ 150 km de Bordeaux, mais un peu plus au sud et nettement plus à l'est, il y avait un coiffeur. A cette belle époque le rasoir type coupe-chou était son instrument de base Alors pour se faire couper les cheveux, il fallait se lever de bonne heure, parce qu'à partir de 11 heures du matin c'était dérapage assuré. Lui est mort d'une cyrrhose .... à 35 ans!
×