Aller au contenu

zenalpha

Membre
  • Compteur de contenus

    17 441
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    13
  • Points

    28,590 [ Donate ]

zenalpha a gagné pour la dernière fois le 12 septembre 2021

zenalpha a eu le contenu le plus aimé !

4 abonnés

À propos de zenalpha

  • Date de naissance 09/12/1968

Informations Personnelles

  • Titre
    Agitateur Post Synaptique
  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Lille (59)

Visiteurs récents du profil

42 945 visualisations du profil

zenalpha's Achievements

Forumeur vétéran

Forumeur vétéran (13/14)

  • Dévoué Rare
  • Première semaine terminée
  • Un mois plus tard
  • Un an ici Rare
  • Premier post

Badges récents

7,6 k

Réputation sur la communauté

  1. Pour faire simple j’ai vécu de longs mois avec passion accompagné de ces merveilleuses personnes dont @zenalpha faisait partie.. 

    zenalpha nous éclaire sur ce monde avec humour et une incroyable compétence.  Il n’est pas question ici d’idolâtrer qui que ce soit, pour autant je garde un souvenir formidable de sa patience accompagnée du désire de transmettre.

    Une pensée toute particulière pour toi « mon«  zena! :dance:

  2. Des "bizarreries", c'est le lôt des statisticiens, on redresse nos échantillons, on élimine les valeurs extrêmes... Le petit problème est que mon ami @SolarisXXX s'était déjà planté avec les explications d'une première petite vidéo youtube à propos du calcul de l'espérance de la loi de Cauchy... il aime bien les vidéos d'étudiants de 18 ans ça reprend bien ses manquements Je préfère les vidéos des pointures personnellement Donc sur ce point, je pense qu'on est déjà bien d'accord Monsieur Solaris, L'espérance pour la loi de Cauchy n'est pas infinie nous sommes bien d'accord sur le fait que je gagne ce premier point ou vous faut-il un ralenti ? Premier échec et mat Clôturons à présent le second point, ce point qui est donc l'objet de son post Comme je l'ai indiqué.... il y a un lien incontournable concernant les distributions continues de probabilités...à savoir que la différence entre la moyenne et la médianne est au plus d'un écart type... j'ai donné le lien wikipedia et la démonstration d'Hotteling et Solomons... Le débat est déjà plié second échec et mat J'ai aussi expliqué qu'il n'avait pas calculé la médiane de x... mais juste la probabilité que l'intégrale de f(x) de 1 à l'infinie soit = 1/2 qu'on retrouve donc pour x=2 en gros il a calculé E(x) et P(X <=2) et non med (x) C'est vrail.... il a raison.... dans une VRAIE loi de probabilité... on peut faire son calcul pour calculer la médiane de x... Mais son petit calcul de mathématicien débutant... ne représente pas une loi de probabilité... Qu'est ce qu'il ne pige pas ? La réponse est dans sa vidéo.... Condition 1 d'une loi de proba : est une application de dans [0,1] ; Je suis OK, son intégrale de 1 à l'infini varie bien de 0 à 1, il est OK Condition 2 d'une loi de Proba : Je vais résumer cette condition même s'il il faudrait préciser la notion d'ensemble mais ça correspond bien à ce que l'aire sous la courbe soit égale à 1 Et donc @SolarisXXX fait la fête.... il a pondu de ses petites mains une superbe LOI DE PROBABILITE faite maison Oui... mais NON Car en réalité... il y a une 3ème condition non explicitée dans la vidéo car elle serait confusante pour un débutant Condition 3 d'une loi de Proba : est -additive, c'est-à-dire pour toute famille finie ou dénombrable d'éléments deux à deux disjoints de : En particulier, . Cette sigma additivité (ou additivité dénombrable) signifie qu'aucun point particulier ne peut se voir affecter pour lui-même une probabilité calculéé... donc si on préfère que la probabilité calculée pour un x donné ne soit pas calculé QUE sur x mais de [1 à x], cette probabilité étant représentée par l'aire sous la courbe en partant de 0 (si ça ne part pas de 0, ce n'est pas additif au point précédent...) Et donc... ce que ça signifie... c'est qu'il n'est pas possible d'avoir SA FONCTION DE DENSITE issue du chapeau avec ce profil ou f(x) en x=1 prend une valeur directement non nulle... C'est la raison pour laquelle il est IMPOSSIBLE de tracer sa fonction de densité ci-dessous POUR UNE LOI DE PROBA à partir de x=1 et sans partir de f(x)=0 Prenez n'importe quelle fonction de densité de n'importe quelle loi de probabilité.... la fonction de densité aura TOUJOURS une forme "de cloche" qui part de l'abscisse ou P=0 pour revenir sur l'abscisse avec cette forme Troisième échec et mat Monsieur @SolarisXXX, j'ai quand même trouvé astucieux votre petit montage mathématique pour nous présenter votre fonction sortie du chapeau (mathématiquement cette supercherie est de qualité) Maintenant, ce n'est pas une fonction de densité d'une loi de probabilité Et vous vous adressez à un excellent statisticien du moins aux dernières nouvelles, j'étais plutôt déjà assez brillant dans une promotion elle même assez brillante Au plaisir cher "confrère", arrêtez donc de chercher et appelez moi, nous allons trouver pour vous ce que vous pourrez alors enseigner Je facture 2000€ la journée Amitiés
  3. Meux que la dernière vidéo qui vous avait convaincu que l’espérance de la loi de Cauchy était infinie... Ou est le calcul d’une médiane finie pour une moyenne infinie ? J’ai pas vraiment bien vu...
  4. Bien sûr je pars. Le bonjour à vos étudiants imaginaires Et vu ce que vous étiez supposé travailler dans votre "migration de SAS à R", tentez d'apprendre le copié coller de votre interface et le double clic pour vos outils imaginaires Courez...le prof de master 1 va vous gronder
  5. En dehors du simple bon sens, en dehors de ma longue expérience, en dehors du lien wiki, en dehors de mon expertise Concluons par des sources, je n'aime pas les ambiguités dans mes exposés. Avouons que, généralement, je baigne plutôt dans des problématiques beaucoup, beaucoup, beaucoup plus complexes et aussi beaucoup plus opérationnelles... L'analyse de données puisque vous êtes "enseignant chercheur en analyse de données", ce n'est pas que "des statistiques pures", c'est surtout un énorme savoir faire à développer pour des outils professionnels clés en main 1- Moyenne ou médiane ? G Haesbrock - Université de Liège - Congrès de la SBPMef - Août 2017 - Université de Liège The limit of a mesure of skewness https://docplayer.fr/60842974-Moyenne-ou-mediane-g-haesbroeck-departement-de-mathematique-universite-de-liege-congres-de-la-sbpmef-aout-2017.html Extrait page 23 2 - Extrait vers l'article original signé par Hotteling et Solomons https://projecteuclid.org/journals/annals-of-mathematical-statistics/volume-3/issue-2/The-Limits-of-a-Measure-of-Skewness/10.1214/aoms/1177732911.full Cette fois je vous laisse cher "collègue" J'aurais juste regretté chez vous un jargon non maîtrisé pour des exposés faux sans aucune notion de base en stats Avouons que c'est embêtant En synthèse Non le calcul de l'espérance pour la loi de Cauchy n'est pas l'infini Oui votre calcul d'une médiane finie pour une moyenne infinie dans le cadre d'une loi de probabilité est faux
  6. Plutôt que d'essayer de comprendre les... bases ... les bases du métier, publiez votre propre démenti de la démonstration faite en 1932 par Harold Hotteling et Leonard Solomons. Le coefficient d'asymétrie ou le kurtosis...ça doit pas tellement vous parler... Toujours est il que ce qu'ils ont démontré, c'est que pour toute loi de proba, donc répondant à une...vraie fonction de densité, et je vous invite à comprendre ce qu'est une fonction de densité....(la moyenne - la médiane) / écart type prenait toujours une valeur bornée entre -1 et 1. Cette valeur est d'ailleurs une des mesures de l'asymétrie de la distribution d'une variable Ce qui revient à dire que la différence entre la moyenne et la médiane est toujours inférieure à un écart type toujours...sans exception...sauf la votre Publiez votre espérance infinie et votre médiane = 2 dans le cadre d'une loi de proba nous fera rire un peu. Mais si vous voulez vraiment une reconnaissance mondiale, publiez aussi votre démonstration que l'espérance de la loi de Cauchy est infinie... Arrêtez d'ouvrir une bouche comme un poisson rouge devant 2 équations Comprenez les...
  7. L'exactitude d’une virgule qui masque l’idiotie du raisonnement Cqfd
  8. Oui...dans un contexte de collage de gommettes que vous aviez fait où, au lieu de comprendre l'intérêt du raisonnement présenté necessitant ... de le comprendre vous en aviez tiré comme conclusion une lapalissade sans intérêt du lien entre produit scalaire et dispersion comme le nez au milieu de la figure au hasard d'une équation... En fait vous êtes capables de "bon calculs" pour tirer de mauvais indicateurs et donc mauvaises conclusions Oui 24×31 = 744 mais ce calcul nous donne autre chose que le nombre de minutes par jour... Les statistiques cher ami c'est pouvoir rendre des conclusions justes qui ont du sens. Vous faites ce tour de force permanent de vous tromper dans l'interprétation de calculs pour des conclusions fausses En parvenant de plus à ce que ce soit sans intérêt et totalement inexploitable Continuez professeur, vous ne servez à rien mais vous le faites avec brio. Comment on dit à Marseille deja pour des gens comme vous ? Ah oui...un kéké Ciao l'artiste
  9. Euh...déjà nous n’avons pas élevé vos cochons ensemble... cher professeur Je ne sais où vous habitez à Marseille mais chez moi on a plus de tenue, quand je pense que vous invitiez à de la tenue le vernis craque Ne perdez pas vos... déjà...très faibles moyens... Et fort justement, vous ne savez pas ce qu'est une LOI de probabilité, définir sous quelles conditions une variable X suit cette loi, calculer sa fonction de densité, sa fonction de répartition, procéder aux tests inferentiels depuis votre échantillon de données à partir des distributions théoriques de ces lois etc etc etc ... Ce en quoi... 1 Vous resterez le seul et unique enseignant chercheur au monde à calculer une espérance infinie pour une fonction qui ne diverge pas et ne converge pas comme l'espérance de Cauchy. Bravo 2 Vous resterez le seul et unique enseignant chercheur au monde à décréter une fonction de densité sans aucune variable sous jacente depuis laquelle la calculer ou à l’inverse sans capacité de retrouver les valeurs distribuees de x à partir de cette fonction densité. Félicitations 3 vous resterez le seul et unique enseignant chercheur au monde à savoir calculer sur une variable X suivant une loi de proba une espérance infinie et une médiane finie. Formidable Adieu et...le bonjour à vos étudiants imaginaires bien sûr professeur... FIN.
  10. Pour toutes distributions de probabilité, pour une...distribution de probabilité...je valide Une distribution de probabilité est définie à partir de la distribution de la variable x sous jacente, ça tombe pas du ciel... Et donc pas pour n’importe quelle fonction "au hasard du net" pour laquelle une intégration sur un intervalle donné borné = 1.... La preuve, vous êtes incapable depuis votre fonction de densité de représenter graphiquement la variable x vu que c’est impossible... Je vous prends au mot Expliquez moi ce que signifie ce paragraphe pour une distribution de probabilité maison à la @SolarisXXX https://fr.wikipedia.org/wiki/Médiane_(statistiques) Inégalité impliquant les moyennes et les médianesModifier Pour les distributions continues de probabilités, la différence entre la médiane et l'espérance est au plus d'un écart type. Comment obtenez vous une médiane finie et une moyenne infinie pour votre...distribution de probabilité....?? Alors que la différence pour une loi de probabilité est d’1 écart type max ? Quand vous m'aurez répondu...jamais bien sûr, vu que c’est impossible à expliquer... Expliquez moi comment vous calculez cette esperance infinie pour l’esperance... pour la loi de Cauchy...sachant qu’elle ne diverge pas et ne converge pas mais prend empiriquement des valeurs aléatoires suivant elles même une loi de Cauchy Je vous écoute...
  11. Oui c’est affreux...et donc mon tout dernier lot de.. vérités n’étant pas là pour halloween 1- qu’on soit statisticien ou mathématicien, la loi de Cauchy n’à pas d’esperance calculable definie (elle ne converge pas et ne diverge pas) et donc..., on prend comme indicateur de tendance centrale la médiane en remplacement pour cette loi et l’esperance n’est donc pas égale à l’infini comme vous l’avez écrit Extrait wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Variable_aléatoire_à_densité "La moyenne empirique ne converge pas vers une quantité déterministe (à savoir l'espérance de la loi). Au contraire, cette moyenne reste aléatoire : elle est elle-même distribuée selon une loi de Cauchy" Espérance : non définie 2- qu'on soit statisticien ou mathématicien, le calcul présenté en introduction pour la médiane de x ... est un calcul ...juste techniquement mais...qui ne calcule pas la médiane de x...qui calcule juste la probabilité pour que l’intégrale de f(x) calculée entre 1 et l’infini soit égale à 0,5 ce qu’on obtient pour x = 2 Vous resterez ad vitam eternam dans l’impossibilité de représenter les points de la variable x avec une moyenne infinie et une médiane finie Et pour cause Extrait wiki : https://fr.wikipedia.org/wiki/Médiane_(statistiques) Inégalité impliquant les moyennes et les médiane : Pour les distributions continues de probabilités, la différence entre la médiane et l'espérance est au plus d'un écart type. Une toute dernière : Il est possible de faire croire n’importe quoi....à presque n’importe qui...n'importe comment sur un réseau social y compris au grand nombre Ce grand nombre devrait s’interroger....ou pas....par définition presque... Malheureusement... pas moyen concernant les statistiques de faire gober des énormités auprès d’un statisticien professionnel expert (ou sont vos productions sur R, vous avez eu les miennes sur R comme sur SAS...) Vous faites des stats a la gouache...et c’est pas beau Le mot FAKE est donc parfaitement et définitivement approprié mais chacun verra auprès de qui l’utiliser... Ceci dit...l’ensemble de vos commentaires HS concernant mes posts sur la mécanique quantique étaient....tous....du même acabit Allez, ciao la compagnie... et bonne science professeur....
  12. Je vais le faire oui Quand un statisticien pro a une problématique relative à des variables dont il faut déterminer des inférence ou des proba, toute démarche commence par de simples tris à plat pour synthétiser les formats de données, les types de variables, les types de traitements qui vont être possibles Se référer à une fonction de densité d’une loi de probabilité...connue...ayant un intérêt et un sens bien précis devient vite une thématique Et à part sur Mars, je ne connais aucun statisticien mais sans doute quelques mathématiciens qui n’y connaissent RIEN (je pèse mes mots) pour partir d’un INPUT que serait la fonction de densité f(x) = 1/x^2 sans rapport aux variables sous jacentes et définies à priori sur un intervalle [1, infini] qui ne représente RIEN de concret pour aucune variable initiale de ses DATA Alors bien sûr oui je m’en vais... je perds mon temps avec des gens comme vous et si vous êtes unique pour inventer votre métier (ou presque), j'ai effectivement pas été scotché par le niveau et l’attitude générale Cure de désintox en effet Je vous propose de vous consacrer à vos élèves mon cher enseignant chercheur en analyse de données spécialisé dans le traitement des DATA de volume extrêmement conséquent et cher collègue Vous avez mon intronisation Au revoir all
  13. Jolies claquettes Je vous demande le graphe représentant les différentes valeurs de x qui vous ont permis de calculer la fonction de densité f(x) = 1/ x carre En gros la matière première de tout statisticien professionnel Je reste très impressionné par votre capacité de vous défiler Pas le choix vous me direz
  14. Au passage, ce serait vraiment cool que tu fasses part de ta démonstration que l’esperance pour la loi de Cauchy est infinie, vu que là, tu es le seul au monde... Et au moins la loi de Cauchy propose une fonction de densité qui a du sens...
  15. @SolarisXXX, En réalité la fonction de densité f(x) qu’on intègre pour calculer une P(x) sur un intervalle x donné peut se représenter par un simple histogramme en projetant des intervalles discrets (on regroupe les x en classes) de x (par exemple et dans un cas simple en représentant la frequence entre 6,4 et 6,5 ci-dessous), une fonction continue de densité comme la tienne étant cette loi continue quand les intervalles discrets de x tendent vers 0 (on obtient alors la fonction de densité sous forme d’une courbe en rouge) Et on peut évidemment calculer la médiane et l’esperance de x (petit x) ainsi que les probabilités d’être inférieurs ou supérieures voire comprises à des valeurs de x données Ta "fonction de densité" f(x) = 1/x^2 n’en est pas une.... Tu n’es pas parti de la distribution des x pour construire cet histogramme ou cette fonction de densité qui en découle.. C'est vrai que, si on fait scrupuleusement cet exercice, et si l’intégrale d’une telle fonction sur l’intervalle [min x, max x] = 1 on peut alors calculer des proba pour x c'est vrai... Mais...tu as ... POSE ... A PRIORI une fonction dite de densité... comme postulat de ton raisonnement en COUPANT AU SCALPEL l’intervalle ]- infini, 1] alors que cela n’a aucun sens....strictement aucun sens relativement... à x... Je vais te dire en langage métier ce que ta médiane (X) grand X calcule Déjà, elle ne calcule pas la médiane de x, variable qui prend par définition des valeurs s’étendant de 1 à l’infini.... et dont la médiane n’est évidemment pas 2, médiane et moyenne de x sont évidemment infinies ici... Tu as donc fait un bon calcul pour E(x) et un mauvais pour med (x)...tu as simplement fait P (X) < 0,5 avec une fonction tronquée... En fait tu as simplement démontré avec ton calcul sur X (grand X) qu'il y avait une probabilité de 50% pour qu’un point situé dans l’aire comprise entre 1 et l’infini sur l'axe des x et ta courbe f(x) = 1/x^2 se retrouve dans l'aire comprise entre 1 et 2 et ta courbe... Point barre... Et comme ta fonction de densité est tronquée sans lien à x, ce n’est pas la médiane de x.. Ce qui est amusant pour un véritable statisticien comme moi, c’est que lorsqu’on calcule des proba sur une variable, on est toujours capable de la définir précisément, la représenter sur un graphe et associer à ce graphe la représentation de la moyenne et de l'espérance... C’est même le...STRICT MINIMUM Peux tu nous présenter un graphe représentant x, 1000 valeurs aléatoires de x sous forme d’un nuage de points...et représenter la médiane de x =2 et la moyenne de x=infini stp ? Évidemment non...chose impossible...
×