Aller au contenu

ouest35

Membre
  • Compteur de contenus

    16 979
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Jours gagnés

    1
  • Points

    16,806 [ Donate ]

4 abonnés

À propos de ouest35

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

7 952 visualisations du profil
  1. Ce n'est pas la maire qui salit mais bien chaque parisien qui ne respecte pas l'élémentaire civilité ... Est-ce que lorsque les parisiens mange une glace dans son salon il jette l'emballage par terre ? La rue est est a tous elle se repecte par chacun .... Dans ma ville c'est idem Paris ne fait pas exception ... les français sont inciviles et sales !
  2. Moi aussi parce que c'est un droit .... et je n'aimerais pas qu'il soit perdu.
  3. Oui on opère ... bout par bout mais la maladie qui la provoque l'artérite doublée souvent de diabète fait terriblement souffrir .... les artères sont bouchées dans les membres inférieurs le sang n'afflue plus ... si vous avec d'autres pathologies invalidantes vous empêchant de marcher vous souffrez sans relâche ... les nuits sont épuisantes ! On ne peut pas balayer la souffrance des autres d'un "ça se soigne", "ça s'opère" la douleur et les maladie ne se partage pas ... elles sont on ne peu plus personnelles et vécues par chacun !
  4. « La douleur est pur éprouvé dont la subjectivité radical ne peut être objectivisée. La douleur n’est qu’à celui qui souffre, elle ne se voit pas, ne s’entend pas, ne se palpe pas.De ce fait il n’existe pas d’accès à la douleur d’autrui. Toute approche de la douleur passe par la communication avec lui. Etablir une communication avec celui qui a mal est le premier acte du clinicien qui veut tenter de le soulager… Tout ce qui est décrit comme une douleur est une douleur. En l’absence d’accès direct a la douleur de l’autre, est considéré comme douleur tout ce que le sujet
  5. Mais vous n'êtes toujours pas parfait ..... Je ne supporte pas, ne sublime pas et ne dis surtout pas merci a mes douleurs pour leurs bienfaits et m'avoir rendue meilleure ...je lui tord le cou en la mettant en dérision pour éviter de me plaindre, les autres m'intéressent et je reste curieuse, attentive et a l'écoute : la pitié a mon égard m'horripile .... les "tu as l'air en forme" ... me remplissent de joie et les douleurs ont perdu la partie ... on ne me plaint pas et je ne me plains pas ........" Je" parle de ses ressentis et de ses sentiments envers la souffrance .... résumé en c'st
  6. Je ne suis pas Amélie, pas artiste .... J'ai non seulement le droit mais Je revendique d'être une pleutre face à la douleur quasi incessante ! Je ne suis pas non plus Jésus-Christ mes souffrances ne sauveront pas le monde (d'ailleurs ça a servi a quelque chose ... le monde est toujours aussi con) !
  7. Je parle en JE et de ce que JE en pense et vit ... sublimez jamais ! Et j'estime que ma parole est respectable ... les autres pensent et font ce qu'ils veulent sur ce sujet ! Bonsoir monsieur ......
  8. Je suis donc une exeption a la généralité de FFR sur le sujet ; je n'ai jamais été dans la situation donc je ne peux que redire que je ne sais pas si j'aurais refusé un enfant avec ce risque ... A Rennes (il y en a d'autres villes en France) il y a un café qui emploie des jeunes en difficultés cognitives dont des trisomiques... tous les plats brasserie sont fait par ces jeunes ainsi que les pâtisseries ... ils servent également avec des moyens mémos ... (jetons couleurs par exemple) Ils sont adorables et ils discutent avec nous et nous avons tojours un "joyeux appétit " ... alors oui je
  9. Le suicide assisté est demandé par une personne ayant ses facultés mentales .... pour une personne âgée les ayant perduesces facultés, la famille n'a aucune légalité a le faire il y faut un papier officiel signé de l'intéressé ... dans les épadh "seul un comité de médecins, d'infirmières, soignants et psychologue peut décider de commun accord de l'arrêt d'un traitement et entamer les soins palliatif avec ce que celà comporte ....même avec les directives anticipées en dernier ressort c'est ce comité qui décide du moment en accord avec la personne et la famille ... (je fais entièrement con
  10. Qu'est-ce que j'ai dit de contraire .... 1 - "que les chercheurs et scientifiques au lieu de jouer aux apprentis sorciers devraient s'atteler sérieusement a défaut de l'éradiquér complètement a soulager mieux la douleur et les souffrances "... 2 - pour vous l'appuyer " car (au lieu de mais) ni la vieillesse ni la maladie ni la mort n'ont besoin de la souffrance ! " Oui au lieu comme le font certaines religions "sublimer " la souffrance .... j'aimerais que la recherche s'applique a nous rendre la vie supportable toute cabossée qu'elle soit .... au lieu de s'acharner a cloner
  11. "Ce qu'on veut c'est cesser de souffrir" Bien sur ... Mourir c'est inéluctable surtout si l'on est vieux c'est dans l'ordre des choses .... mais ni la vieillesse ni la maladie ni la mort n'ont besoin de la souffrance !
×