Aller au contenu

ouest35

Membre
  • Compteur de contenus

    4 056
  • Inscription

  • Dernière visite

2 abonnés

À propos de ouest35

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

2 218 visualisations du profil
  1. Elle ... c'est une belge !
  2. Le bus de l'amitié judéo-musulmane

    Tout comme la chrétienté s'est formée en autre à la Philosophie grecque antique, ainsi Avicenne et l'a transmise : l'oeuvre importante et diverse d'Avicenne s'est introduite en Occident et c'est pourquoi "perso" "je" pense qu'elle fait partie d'un patrimoine commun (5 siècles de fréquentations et échanges ne sont pas rien et font partie de "nos"cultures ce qui ne veut pas dire "Nos Cultures" c'est un apport à la notre comme nous en avons apporté a l'Orient ! http://unesdoc.unesco.org/images/0007/000747/074765fo.pdf#page=36&zoom=auto,-12,764 Au 21ème siècle nous avons oublié et ceux du 21ème en Occident et en Orient n'ont plus rien a voir avec ceux des 5 siècles avant le 15ème ! "que" mon avis ....
  3. Venezuela : Au bord du gouffre

    Le petro va peut-être générer de la spéculation, mais il sera toujours préférable à la situation du bolivar. Dit dans le texte : 1) Le petro “est en fait une émission de dette masquée et une pirouette pour déjouer le blocus des États-Unis”, affirme Nabil Berouag pour sa part. 2) Le petro va peut-être générer de la spéculation, mais il sera toujours préférable à la situation du bolivar. 3) Pas sûr que les États-Unis ou d’autres pays dits riches voient d’un bon œil qu’un nombre croissant de pays sortent ainsi du système financier traditionnel pour échapper à des sanctions économiques ou aux griffes des créanciers. Pour les Vénézuéliens je souhaite que ça marche ... jusqu'à ce que les pays qui font blocus comprennent qu'il est temps d'arrêter la comédie ! .... à suivre !
  4. Un texte d'avril 2013 ... il y a 5 ans ... C'est idiot d'autant qu'ici ce n'est pas un fil sur le pays de Maduro
  5. Venezuela : Au bord du gouffre

    Bon on ranime la flamme hein ! A partire de demain 20 février à 8h30 mise en circulation de la cryptomonnaie le "pétro" ... " Le petro présente l'avantage d'être indexé sur le cours du pétrole. Contrairement à ses concurrentes, dont le cours dépend souvent de la spéculation, il aura une valeur intrinsèque, et non des moindres. Avec plus de 300 millions de barils de pétrole, Caracas dispose des plus vastes réserves d’or noir au monde, devant l’Arabie saoudite. " " Si le Venezuela “réussit son pari, c’est fou”, assure Nabil Berouag, trader chez Krechendo trading, contacté par France 24. Des nouvelles cryptomonnaies se créent certes tous les jours, mais elles ont toujours été le fruit d’initiatives privées. Le fait qu'un État charge sa Banque centrale de faire de même est non seulement inédit mais aussi, dans un sens, contraire à l’esprit de ces monnaies. “Elles sont antisystèmes dans leur philosophie, mais aussi dans leur construction, puisqu’elles sont décentralisées [tout le monde peut participer à leurs créations, NDLR]. Aussi, voir une Banque centrale ‘gérer’ sa crypto est étrange”, remarque Nathalie Janson, économiste et spécialiste des bitcoins à l'école de management Neoma Business School, contacté par France 24. " “Le Venezuela n’a pourtant guère d’alternative”, reconnaît-elle. Il lui faut de l’argent frais pour rembourser ses dettes, mais à cause des sanctions économiques américaines et européennes, personne ne peut ou ne veut lui prêter de l’argent contre des bons du Trésor. Le petro “est en fait une émission de dette masquée et une pirouette pour déjouer le blocus des États-Unis”, affirme Nabil Berouag pour sa part. En ce sens, les cinq milliards de dollars que Caracas peut espérer lever grâce au petro ne changeront pas la face de la dette nationale, comprise entre 100 et 150 milliards de dollars. Mais “il faut concevoir cette expérience comme un test grandeur nature pour évaluer la viabilité d’une levée de fonds en dehors du système financier traditionnel”, estime Nabil Berouag. En d’autres termes, ce pourrait être le début d’une histoire d’amour entre le Venezuela et les cryptomonnaies. Pour le gouvernement, le petro est aussi un moyen de combattre un autre fléau national : l’inflation galopante. “L’autre pays qui a évoqué la création d’une devise dématérialisée nationale est le Zimbabwe, qui connaît un même phénomène de très forte hausse des prix”, rappelle Nabil Berouag. Pour ces pays, les fortes fluctuations du bitcoin et autres ne sont que des tempêtes dans un verre d’eau comparées aux soubresauts de leur monnaie nationale. Le petro va peut-être générer de la spéculation, mais il sera toujours préférable à la situation du bolivar. Nicolas Maduro a, d’ailleurs, assuré que cette nouvelle cryptomonnaie pourrait être utilisée pour payer ses impôts, ses amendes ou encore des services publics comme les transports en commun. Le président vénézuélien ne précise cependant pas si le paiement se fera via un smartphone, une carte de débit spécifique ou un autre moyen. “L’idée est d’imposer lentement le petro comme une devise complémentaire plus stable”, résume Nabil Berouag. Ces grandes ambitions exigent que la levée de fonds soit un succès. Pour cela il faut une demande. “Une monnaie attire parce qu’elle rend des services de paiement à faible coût, qu’elle est largement acceptée et qu’elle est stable”, rappelle Nathalie Janson. Selon elle, le petro va avoir du mal à remplir toutes ces cases car “un gouvernement, largement remis en cause par la population et dont la Banque centrale a failli dans la gestion monétaire, qui créé une ‘crypto’, ne donne pas une bonne publicité pour un lancement”. Mais pour Nabil Berouag, “des particuliers et investisseurs se ruent actuellement sur les émissions de nouvelles cryptomonnaies, souvent sans se soucier du sérieux des démarches”, rappelle ce trader. Dans ce contexte, il ne serait pas surpris que le lancement du petro – qui a l’avantage d’être adossé au pétrole – soit un succès. Mais, le vrai test sera de voir s’il tient sur la durée. Et pas seulement pour le Venezuela. “D’autres pays confrontés à des problèmes d’inflation ou de dettes en Amérique du Sud ou en Afrique pourraient s’en inspirer si l’initiative se solde par un succès”, estime-t-il. Pas sûr que les États-Unis ou d’autres pays dits riches voient d’un bon œil qu’un nombre croissant de pays sortent ainsi du système financier traditionnel pour échapper à des sanctions économiques ou aux griffes des créanciers. Première publication : 19/02/2018 http://www.france24.com/fr/20180219-petro-venezuela-bitcoin-cryptomonnaie-blocus-dette-inflation Bonne lecture
  6. Le bus de l'amitié judéo-musulmane

    Le bus a changer sa ligne ....?
  7. Venezuela : Au bord du gouffre

    Bonne soirée Jacky
  8. Le bus de l'amitié judéo-musulmane

    Ce n 'est pas le sujet ds textes !
  9. Le bus de l'amitié judéo-musulmane

    Rien de romantique dans les liens ... juste pour montrer que les sciences des uns entrecroisent celles des autres, c'est une question d'influence et non d'ingérence .... et qui ne glorifie ni les uns ni les autres mais donne sa place a chacun des acteurs . Tout comme celui-ci qui est une thèse qui me semble digne d'intérêt ! http://www.ac-sciences-lettres-montpellier.fr/academie_edition/fichiers_conf/DUMAS 2013.pdf " L’évolution de l’enseignement médical au cours du XIIIe siècle est similaire à Paris, Bologne et Montpellier. Au début du siècle il semble que l’influence de Salerne et des traductions de Constantin l’Africain soient prédominantes.On enseigne l’ sagoge de Johannitius, le Pantegni d’Haly Abbas, les Aphorismes d’Hippocrate et le Techne de Galien. Il faut attendre les trente dernières années du XIIIe siècle pour assister à l’éclosion des textes arabes traduits par Gérard de Crémone. Sur le programme montpelliérain de 1309, établi par la bulle papale de Clément V, Hippocrate et Galien voisinent avec Avicenne, Rhazes et Constantin. A Montpellier le Canond’Avicenne est ainsi enseigné pendant toute la durée du XVe siècle." Moi j'ai fait entre autres choses 2 années sur les Croisades par des bons pères prof a la Fac d'Angers vues côté chrétien et côté arabe et ça ne fait pas de moi une spécialiste juste celà m'a rendu curieuse d'où l'achat de ce livre cité sur l'autre post. On peut ne pas avoir fait de grandes études et acquérir des connaissances en étant curieux, gourmands de connaître ... limité certes (je ne serais jamais une mathématicienne mais il est des domaines où l'on peut s'enrichir avec une intelligence "moyenne" ! Par contre le mépris sur mes lacunes j'ai du mal a l'accepter car elles viennent des circonstances de ma vie et plus les gens sont au-dessus du panier plus ils sont modestes et "considèrent" les moins chanceux : c'est la constatation que je fais tous les jours. Bonne journée à vous.
  10. Mort de Didier Lockwood

    A 62 ans c'est tôt pour tirer sa révérence ... mais quel talent ! Adieu donc...
  11. Le bus de l'amitié judéo-musulmane

    Encore des auteurs qui sont des imbéciles. Et avoir lu aussi rapidement les trois liens : Chapeau pour la dextérité ! Bref la conclusion condensée je pense pour faire peu de cas de la personne qui émet "après recherche" ! Bonne journée DDR et no comment s'il vous plait..
  12. Le bus de l'amitié judéo-musulmane

    Et ne pas oublier le 3ème Avicenne ... "L’influence philosophique d’Avicenne en Occident a été dépassée par celle d’Averroès, qui a remis en cause ses commentaires d’Aristote, mais elle est constante dans le monde iranien. Son oeuvre est contemporaine de la constitution du corpus ismaélien (branche du schisme qui représente l’ésotérisme de l’islam). - Sa pensée sur la distinction de l’«essence» de l’être et de l’existence sera exploitée par Thomas d’Aquin ; elle est une des bases de la philosophie scolastique néo-aristétotélicienne du Moyen Âge chrétien. - Du XIIe au XVIIe siècle, l’enseignement et la pratique de la médecine musulmane et occidentale sont fondés sur son monumental Canon de la médecine, entièrement traduit par Gérard de Crémone entre 1150 et 1187. Ainsi, au moment où les chrétiens d’Europe traversent la Méditerranée pour partir en croisade contre les Infidèles et brûlent les hérétiques sur la place publique, en Europe les médecins chrétiens tirent quotidiennement parti, pour soigner les maux du corps, de la sagesse des médecins musulmans. Une première contestation du Canon apparaît à la Renaissance : Léonard de Vinci rejette l’anatomie selon Avicenne et Paracelse brûle le Canon à Bâle. Mais c’est surtout à partir de la découverte de la circulation sanguine (Harvey, 1628) que le Canon apparaîtra dépassé. http://classes.bnf.fr/dossitsm/b-avicen.htm https://www.lesclesdumoyenorient.com/Avicenne-Ibn-Sina-980-1037.html J'ai acheté ce bouquin d'occasion il y a 5 ans http://www.deboecksuperieur.com/ouvrage/9782711753260-avicenne-et-averroes
  13. Venezuela : Au bord du gouffre

    Le contraire m'eut étonné ....
  14. Ces ratonnades sanglantes que Marseille a préféré oublier

    Avant 1973 il y eut aussi à Paris "https://www.histoire-pour-tous.fr/histoire-de-france/3815-17-octobre-1961.html
  15. Suicide, la solution finale ?

    Que ceux qui ne sont pas passé par une TS ou qui n'ont pas eu a "porter" un des leurs ayant fait une TS fassent silence ! Qui connait ce que ressent celui qui veut attenter a sa vie ?
×