Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'biodiversité'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

27 résultats trouvés

  1. D'après les estimations, les abeilles sont directement responsables de la production de 70% des fruits, légumes et noix que nous consommons quotidiennement. Si certains végétaux sont capables de s'auto-polliniser, sans les abeilles, ils ne parviendraient tout de même pas à perdurer car le boulot des insectes, c'est de renouveler les rencontres génétiques, les plantes ne pouvant, jusqu’à preuve du contraire, pas se déplacer par elles-mêmes. Sans ce mélange favorisé par les abeilles, les végétaux auraient ainsi toujours les mêmes gènes à transmettre. Si les insectes disparaissaient, ce sont donc de nombreux aliments qui se feraient de plus en plus rares dans nos assiettes. Et malheureusement, ce sont aussi les plus riches en vitamines et minéraux. Les carences en nutriments peuvent avoir des effets dévastateurs sur la santé humaine, avec un risque accru de diabète, de cancer et de maladies cardiaques, ainsi que de malnutrition et de mortalité dans les régions moins développées. De la viande et des produits laitiers impactés Néanmoins, les fruits et légumes de nos assiettes ne seraient pas les seuls impactés. Les abeilles sont aussi impliquées dans la reproduction de la luzerne et du trèfle. Des végétaux qui constituent une part importante de la nourriture du bétail et d’autres animaux de pâture. Donc sans elles, le lait, fromage, beurre, les yaourt et même la viande se feraient plus rares et plus coûteux. Du petit-déjeuner au dessert, les images de Fairmont dévoilent pour chaque repas l'impact qu'aurait la disparition des abeilles : - au petit-déjeuner : nous pourrions dire adieu au jus d'orange, au beurre sur la tartine, au lait, aux myrtilles, framboises et fraises dans les céréales. Le plus important de tous pour certains disparaitrait aussi : le café ! Eh oui, celui-ci deviendrait cher puisqu’il y en aurait beaucoup moins et de moindre qualité. - au déjeuner/diner : sans surprise, on pourrait dire adieu aux légumes, concombre et tomates comprises. Mais les frites se feraient aussi plus rares puisque si la pollinisation n'est pas nécessaire pour faire pousser les pommes de terre, elle l'est pour les faire reproduire. De même, les oignons deviendraient bien plus chers à produire. L’offre deviendrait ainsi très en dessous de la demande. - au dessert : le dessert ne serait pas non plus épargné, il ferait même partie des plus impactés. Adieu les fruits bien juteux, pommes, mûres, kiwis mais aussi de fait, les gâteaux fruités. Et les produits laitiers ne pourraient pas rattraper le manque puisque eux aussi viendraient à manquer. Pour empêcher cette disparition de se concrétiser, Fairmont appelle la population à réduire son utilisation des pesticides et insecticides, de signer des pétitions pour l'interdiction de ces produits, de construire des hôtels pour abeilles ou encore de faire passer le mot sur l'importance de ces pollinisateurs. source 1 source 2 source 3
  2. Flipped13

    Besoin de renseignement

    Bonjour tout le monde, Je me présente rapidement pour introduire ma demande, je suis actuellement étudiante en filière technico-commerciale spécialisée en animalerie. J'ai choisi cette filière étant perdu dans mes idées et projets, je pensais que le commerce serait utile pour plus tard au cas ou... Mais je suis avant tout passionné par les animaux ! Plus les semaines passent dans cette école et plus je me rend compte que je n'aime pas la filière, les cours et ma classe. J'ai décidé depuis le mois d'octobre de finir l'année et de partir pour quelque chose de différent en septembre 2020. Mais, je vais de moins en moins en cours, et j'ai quelque problème dans ma classe avec les autres élèves.. Alors j'ai décidé d’arrêter complètement dès lundi. Mais vous imaginez mes parents, qui voient leur fille arrêter les études et n'avoir aucune issu de secours! Et c'est la raison pour laquelle j'ai besoin de vous ! :3 Je suis passionné par les animaux, je rêve de travailler dans des parc (zoo, resserves, ect...) Mais je n'ai aucune expérience, mise a part des stages dans des élevages bovin et caprin. Des idées de formation pour adultes ? Ou de lieux qui recrutent pour ce genre de boulot ? (J'ai postulé pour le Puy du fou)
  3. Bonjour à tous, mon Bac +5 touchant à sa fin, je dois rendre mon mémoire dans quelques semaines. Pour cela j'ai réalisé un questionnaire sur la biodiversité en entreprise qui m'aidera à récolter des données qualitatives et quantitatives sur ce sujet. https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLScm8oWRyEv_bf8m3IoqMLPotPKIRO38csxrV6KM5W574nAM-A/viewform Merci à tous
  4. Bonjour le gouvernement autorise le piégeage cruel des oiseaux une honte! on ne doit pas laisser faire ça https://reporterre.net/Le-ministere-de-la-Transition-ecologique-veut-autoriser-le-piegeage-cruel-des Pathétique ce gouverne (ment) décidément l'homme détruit tout jusqu’au jour ou il finiras par s'autodétruire de lui-même Entrainant toutes les autres espèces dans sont déclin Les produits phytosanitaires, néonicotinoïdes, les chasseurs, l’agriculture, etc.. homo sapiens destructor est très fort pour détruire mais pas l'inverse Laissons les vivres car ils sont importants pour les écosystèmes et la biodiversité merci de rajouter un commentaire pour dire non à cette horreur sur le site de notre très chère gouvernement qui dit agir au nom de la "tradition" mais que fait Nicolas hulot ? .
  5. L'état préoccupant de la biodiversité en chiffres Par AFP le 16.03.2018 à 09h37 Bébé orang-outan pris en photo à Ketapang en Indonésie le 4 août 2016 AFP/ARCHIVES - BAY ISMOYO Alors que la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES) s'apprête à révéler l'état des lieux de la flore et de la faune de la planète, voilà ce que nous en savons à ce jour: -- Deux espèces de vertébrés ont disparu chaque année depuis un siècle en moyenne -- La Terre est confrontée à une "extinction massive", la première depuis la disparition des dinosaures il y a environ 65 millions d'années, la sixième en 500 millions d'années -- Environ 41% des amphibiens et plus d'un quart des mammifères sont menacés d'extinction -- Près de la moitié des récifs coralliens a disparu ces 30 dernières années -- Les populations de 3.706 espèces de poissons, oiseaux, mammifères, amphibiens et reptiles ont diminué de 60% en seulement 40 ans à partir de 1970 -- 25.821 des 91.523 espèces, figurant sur la "Liste Rouge" établie par l'Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN) et actualisée en 2017, ont été classées comme "menacées" -- Sur ce total, 5.583 étaient "sévèrement" en danger, 8.455 "en danger" et 11.783 "vulnérables" -- Le nombre d'éléphants africains a chuté d'environ 111.000 entre 2006 et 2016, à 415.000 spécimens -- Notre planète compte environ 8,7 millions d'espèces de plantes et d'animaux selon des estimations, dont 86% des espèces terrestres et 91% des espèces marines restant à découvrir -- De celles qui sont connues et répertoriées, 1.204 espèces de mammifères, 1.469 d'oiseaux, 1.215 de reptiles, 2.100 d'amphibiens et 2.386 de poissons sont menacées Suite: https://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/l-etat-preoccupant-de-la-biodiversite-en-chiffres_122092 Des chiffres à méditer.......
  6. Invité

    Les espèces invasives

    Le moustique tigre, le frelon asiatique, l’ambroisie, la pyrale du buis, le nématode du pin, la termite de Formose, xylella fastidiosa ou la grenouille taureau ont la particularité de faire partie des » EEE », les espèces exotiques envahissantes nuisibles pour la biodiversité et la santé. C’est un fait : de nombreuses espèces exotiques envahissantes – micro-organismes, animaux et plantes invasives – se propagent à la surface du globe de façon accélérée en suivant les voies de circulation d’une mondialisation coupable de négligence . Ce sont des espèces qui peuvent devenir de sérieux dangers sanitaires en cas de proliférations. Ces espèces ont fait irruption en Europe ces 35 dernières années et selon les scientifiques, leur nombre a bondi de 76 % dans ce laps de temps. On compte désormais 12 212 espèces exotiques sur le Vieux Continent dont plus de 1 000 sont considérées comme invasives. Affectant non seulement l’agriculture, à travers l’émergence de ravageurs, mais aussi la santé publique, à l’image du moustique tigre vecteur des virus de la dengue et du chikungunya, ces bios agresseurs invasifs sont également de graves nuisances écologiques pour les écosystèmes et la biodiversité, tels que le charançon nuisible aux palmiers de la Côte d’ Azur, les grenouilles-taureaux fatales aux reinettes, ou la plante jussie, cauchemar des milieux aquatiques… On attend la déclinaison pratique de la nouvelle Stratégie nationale relative aux espèces exotiques envahissantes en 2018 pour les surveiller et les contrôler. (...) https://www.franceinter.fr/emissions/la-tete-au-carre/la-tete-au-carre-19-decembre-2017
  7. En Asie du Sud-Est, la culture intensive de l’hévéa, qui sert à la fabrication du caoutchouc, défigure les paysages de la forêt tropicale et abîme la biodiversité. Le journaliste Charles C. Mann a mené une enquête au long cours qui nous entraîne du Brésil à l’Asie du Sud-Est. suite de l`article
  8. De nouvelles espèces découvertes au Pérou mais pas pour les bonnes raisons Mardi 28 Décembre - 09:25 Un nouvel oiseau y est repéré tous les ans et un mammifère tous les quatre ans. L'Amazonie péruvienne est un foyer de biodiversité, mais ces découvertes peuvent paradoxalement représenter un danger pour ces animaux car elles sont souvent dues à la déforestation. Connu comme un pays andin, le Pérou est en fait à plus de 60% amazonien. C'est le havre de 25.000 variétés de plantes, - 10% de l'herbier mondial -, le deuxième pays pour les espèces d'oiseaux (1.800) et il figure dans les cinq premiers pour les mammifères (515) et reptiles (418). Ces dernières années, sa population s'est enrichie d'une mini-grenouille à tête de feu et pattes bleues (Ranitomeya amazonica), d'un oiseau-mouche à la gorge violette (Heliangelus viola) ou encore d'une "sangsue tyrannosaure" à huit dents (Tyrannobdella reina). Suite de l'article... Source: 20minutes.fr
  9. L'étang de Thau, une pelouse sous-marine sous surveillance Lundi 01 Août - 09:52 La richesse sous-marine de l'étang de Thau est exceptionnelle, et donnera lieu à une protection rapprochée à partir de la rentrée. Mais l'équilibre de cet écosystème reste fragile... A côté des activités conchylicoles, l'étang de Thau, classé site d'intérêt européen pour son herbier de 2.400 hectares et ses magnifiques hippocampes, va bénéficier à partir de septembre d'une protection rapprochée. Sur les 19,5 km de cet étang entre Balaruc et Marseillan, l'étang de Thau, large de 4 km, est surtout connu pour la qualité de ses huîtres, de Bouzigues. Mais cette réserve naturelle, mélange d'eau douce et d'eau de mer, est aussi un écrin. Les vaguelettes bercent paisiblement des herbes «zostères». «Il y en a deux sortes. Les marines, les plus grandes, qui peuvent aller jusqu'à 1,2 m, et les naines de 0,3 à 0,5 cm», explique Muriel Alexandre, en charge du programme de protection Natura 2000 débuté en 2009. Cet herbier, sorte de pelouse sous-marine, est d'un intérêt majeur pour la biodiversité. «Avec les nutriments qui s'y trouvent, les plantes aquatiques et une multitudes d'espèces se développent parfois de façon disproportionnée», constate le président des plongeurs héraultais Emmanuel Serval. «Les daurades et d'autres poissons y viennent pour se gaver», ajoute ce passionné. «Une huître s'y développe deux fois plus vite que dans l'Atlantique», complète le président du syndicat mixte du bassin et maire UMP de Sète François Commeinhes. Suite de l'article... Source: 20minutes.fr
  10. http://www.20minutes.fr/article/852750/quand-loups-font-repousser-arbres
  11. Des biologistes alertent sur la menace d'extinction d'un quart des mammifères Mercredi 17 Août - 10:32 Il est urgent de mettre en place une stratégie pour préserver la diversité des espèces de mammifères sur Terre, dont un quart risque de disparaître, ont mis en garde mardi 16 août des biologistes... Si la défense du tigre, de l'ours polaire ou du panda géant suscite l'adhésion de millions de personnes, les perspectives sont plus sombres pour des espèces moins visibles, pourchassées par des braconniers ou risquant de perdre leur habitat naturel, relèvent-ils. «Il faut d'urgence une stratégie globale pour les mammifères», préviennent-ils dans une revue publiée par la Royal Society, l'académie des sciences britannique. Un quart des 5.339 espèces de mammifères recensées vivant actuellement à l'état sauvage sont menacées d'extinction, selon leurs estimations publiées dans la revue Philosophical Transactions. «Jusqu'à maintenant, il n'y a pas encore de stratégie complète, largement acceptée, de conservation à l'échelle mondiale pour faire face au déclin des mammifères», regrettent Carlo Rondinini et Luigi Boitani (Université Sapienza de Rome) et Ana Rodrigues (Centre d'écologie fonctionnelle et évolutive, Montpellier, France). Suite de l'article... Source: 20minutes.fr
  12. Bonjour, Les sénateurs ont adopté le 21 janvier quatre amendements au projet de loi sur la biodiversité, qui se veulent "une réponse à la disparition silencieuse des chemins ruraux". (...) Que prévoient-ils ? "L'enjeu est de préserver les 750.000 kilomètres de chemins ruraux qui sillonnent la France, destinés en priorité à desservir les exploitations agricoles et les communes entre elles. Ces dernières y voient un enjeu environnemental et touristique important pour revaloriser les territoires ruraux. Ces chemins constituent souvent la base d'une trame verte avec cheminements bordés de haies et d'arbres. Ils sont aussi le moyen pour les usagers d'avoir accès à la nature ordinaire par les nombreux parcours qu'ils représentent", a expliqué la sénatrice de Vendée Annick Billon, signataire des amendements. Mon lien
  13. Biodiversité en déclin, écosystèmes dégradés, sols et ressources naturelles sous pression, milieux aquatiques souillés, pollution atmosphérique alarmante, déchets mal recyclés... C'est un tableau plus noir que vert que dresse le rapport 2015 de l'Agence européenne pour l'environnement (AEE), rendu public mardi 3 mars. « Notre analyse montre que les politiques européennes ont relevé avec succès beaucoup de défis environnementaux au fil des années. Mais elle montre aussi que nous continuons à malmener les systèmes naturels dont dépend notre prospérité », commente Hans Bruyninckx, directeur général de l'agence de l'Union européenne (UE).Cette synthèse de quelque 200 pages couvre une zone géographique de trente-neuf pays, aux vingt-huit membres de l'UE s'ajoutant l'Albanie, la Bosnie-Herzégovine, l'Islande, le Kosovo, le Liechtenstein, la Macédoine, le Monténégro, la Norvège, la Serbie, la Suisse et la Turquie. Les cinq années écoulées depuis la publication du dernier rapport, en 2010, permettent de mesurer les progrès accomplis dans certains domaines, comme la qualité de l'air et de l'eau ou la réduction des émissions de gaz à effet de serre. « La mise en œuvre des politiques environnementales et climatiques a été dans l'ensemble bénéfique au fonctionnement des écosystèmes en Europe ainsi qu'à la qualité de vie et la santé de ses citoyens », souligne le document.Mais dans beaucoup de secteurs, la tendance récente est au contraire « à la détérioration » : c'est le cas pour la biodiversité des milieux continentaux et aquatiques et celle du milieu marin, l'utilisation des terres, l'impact du changement climatique sur les écosystèmes, ainsi que pour les risques sanitaires liés au changement climatique et aux substances chimiques. Or, l'étude, dont l'intérêt est aussi d'établir des projections à moyen terme, annonce qu'au-delà des deux prochaines décennies, la situation devrait continuer à se dégrader pour la biodiversité, les sols, les écosystèmes ou les risques sanitaires. Voici, en quelques indicateurs, l'état des lieux de l'environnement en Europe. Lire la suite de l'article
  14. Un incendie menace un sanctuaire végétal au Paraguay Jeudi 08 Juillet - 11:31 © KEYSTONE | Le Pantanal est considéré comme l'une des plus grandes richesses de biodiversité au monde éCOLOGIE | Le sanctuaire du Pantanal, qui abrite des milliers d'espèces, est menacé. ATS Suite de l'article... Source: 24heures.ch
  15. 2010 : année de la biodiversité Samedi 26 Décembre - 22:17 [/Justifier] [Justifier] 2010 c'est l'année internationale de la biodiversité. Depuis le sommet de la terre de Rio en 1992, la diversité biologique est reconnue comme "héritage commun" de l'humanité. La nature nous offre des trésors d'idées. Lorsque vous vous arrêtez à une station service, vous faites le plein de biodiversité. Le pétrole est issu de la décomposition d'organismes vivants Le velcro breveté en Suisse en 1951 est considéré parmi les 50 plus grandes inventions du 20ème siècle. Son inventeur Georges de Mestral a imaginé ce système de fermeture grâce à son chien. L'animal revenait de ses promenades dans la nature le pelage recouvert de fruit de bardane. La plante a d'ailleurs développé ce système pour diffuser ses graines et assurer sa reproduction. En observant la graine au microscope, Georges de Mestral a reproduit le système, le velcro est né. [...] Observer la nature ne permet pas toujours de la copier... Les scientifiques ont beau étudier le fil de l'araignée, si souple et pourtant 5 fois plus résistant que l'acier, ils n'ont pas encore réussi à produire ce matériau en grand quantité mais ils cherchent. Suite de l'article... Source: France Info
  16. Sauver la biodiversité pour sauver les hommes ? Mardi 07 Décembre - 18:03 La biodiversité est en péril et c'est un grave problème pour l'Homme. Cette réduction de la diversité des espèces serait responsable de l'augmentation des maladies humaines liées à des pathogènes. Le mieux pour se prémunir : se battre pour préserver la biodiversité ! La biodiversité est d'autant plus à préserver qu'elle serait le garant de la santé humaine. En effet, des chercheurs américains du Cary Institute of Ecosystem Studies à Millbrook ont pu montrer que la disparition des espèces, aussi bien visibles (animaux) qu'invisibles (bactéries) provoquerait une augmentation des maladies infectieuses. Suite de l'article... Source: futura-sciences
  17. L'expo Natura Maxima: la biodiversité en Equateur Jeudi 27 janvier - 07:58 Le Jardin des Plantes à Paris accueille pour quelques jours encore une formidable exposition sur la biodiversité équatorienne... Il ne vous reste plus quelques jours pour visiter l'exposition Natura Maxima organisée au Jardin des Plantes, à Paris. Au menu: des photographies d'espèces animales et végétales, prises en Equateur par deux biologistes, Olivier Dangles et François Nowicki. L'équateur se révèle une terre d'exception pour la biodiversité mondiale. En une journée, dans une forêt humide équatorienne, on y observe plus d'espèces de papillons que durant toute une vie dans une région tempérée. Sur le tronc moussu d'un seul arbre fourmillent pas moins de 98 espèces différentes de plantes. Suite de l'article... Source: 20 minutes
  18. Bonjour à toutes et à tous, après quelques lectures et avec un intérêt poussé pour le sujet, une question m'est venue et je me suis finalement décidé à lancer un débat afin de comprendre au mieux l'esprit général qu'évoque cette problématique. Voilà donc ; pourquoi en sommes nous toujours au stade de sensibilisation de la population sur les problèmes environnementaux, sur la biodiversité, et si peu avancé en terme de projet concret et d'action? Bien sûr j'ai mes idées mais je préfère en débattre avec vous au fur et à mesure.
  19. Bonjour, Il a la main verte et l’esprit visionnaire. Cet artiste new-yorkais a donné vie à un arbre hybride, riche de 40 espèces fruitières. Allégorie de la biodiversité, cette sculpture vivante a été conçue intégralement par greffes végétales. Un résultat magique et écologique. Suite & source
  20. Accord "historique" pour protéger la biodiversité de la planète Vendredi 29 octobre - 21:15 Le plan stratégique 2020 fixe comme objectif une augmentation sensible des aires protégées de la planète. REUTERS/YURIKO NAKAO Une espèce d'amphibien sur trois, plus d'un oiseau sur huit, plus d'un mammifère sur cinq, sont menacés d'extinction au niveau mondial, selon l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). Pays du Nord et du Sud, réunis sous l'égide des Nations unies, sont parvenus, vendredi 29 octobre, à un accord sans précédent sur un plan de préservation de la biodiversité. A l'issue de deux semaines d'intenses négociations, les représentants de près de cent quatre-vingt-dix pays ¿ à l'exception notable des Etats-Unis, qui n'ont jamais ratifié la Convention sur la diversité biologique (CBD) ¿ ont adopté un plan stratégique pour 2020 fixant vingt objectifs pour protéger la nature et freiner le rythme alarmant de disparition des espèces. Suite de l'article... Source: lemonde.fr
  21. La biodiversité de Mélanésie aiguise la curiosité des naturalistes Mercredi 22 Juin - 07:42 Il y a cinq ans, la mission "Santo 2006" au Vanuatu a donné un nouvel élan aux grandes expéditions naturalistes. Alors que la diversité des espèces s'érode, l'exploration va se poursuivre en Mélanésie, en Papouasie Nouvelle-Guinée puis en Nouvelle-Calédonie. Après Madagascar et le Mozambique en 2009-2010, le consortium IRD, Museum d'histoire naturelle et pro-Natura International remet le cap sur la Mélanésie. En 2012, une expédition, avec une centaine de scientifiques embarqués, est programmée à Madang, sur la côte nord de Papouasie Nouvelle-Guinée. [/TAB]"C'est le pays des superlatifs en matière de biodiversité", se réjouit d'avance Philippe Bouchet. [TAB] Pays montagneux couvert de forêt tropicale, la Papouasie Nouvelle-Guinée est située dans le "Triangle de corail", zone de l'océan Pacifique s'étirant entre les Salomon, l'Indonésie et les Philippines, qui concentre la plus riche biodiversité marine du monde. Suite de l'article... Source: 20minutes.fr
  22. Vingt-cinq espèces de primates en danger immédiat d'extinction Jeudi 18 Février - 18:02 © AFP | Photo d'un bébé singe Hoolock Gibbon dans un zoo de l'Etat d'Assam (Inde) le 18 décembre 2008. FAUNE | Vingt cinq espèces de primates vont disparaître si des mesures efficaces ne sont pas rapidement prises pour les protéger, selon un rapport de l'Union mondiale pour la nature et d'autres organisations de défense de la biodiversité. AFP Suite de l'article... Source: 24heures.ch
  23. doug

    Global Sushi

    Global sushi : de la mer à l'assiette Mardi 02 Février - 19:41 "Global sushi": de la mer à l'assiette, pas de sursis pour les poissons En moins de vingt ans, le sushi est sorti des frontières du Japon pour devenir l'un des emblèmes de la «world food». Pourtant, sa consommation en particulier et celle du poisson en général n'est pas sans conséquences sur la biodiversité marine. La plupart des scientifiques considèrent en effet que, d'ici à 2050, 75 % des espèces de poissons auront disparu. Ils estiment en outre que la flotte mondiale de bateaux de pêche a une capacité de capture deux à trois fois supérieure à ce que la mer peut fournir chaque année à l'espèce humaine. En remontant la filière du sushi, Jean-Pierre Canet, Damien Vercaemer et Jean-Marie Michel expliquent en quoi la pêche intensive et destructrice malmène les océans. name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src=" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="580" height="360"></embed></object>&"> name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src=" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="580" height="360"></embed></object>&" type="application/x-shockwave-flash" wmode="transparent" width="425" height="350" /> Suite de l'article... Source: Le Nouvel Obs
  24. Les jardins de Chaumont-sur-Loire célèbrent la biodiversité heureuse Samedi 07 Mai - 17:45 Le festival international des jardins a été inauguré jeudi. Les créations artistico-botaniques sur le thème de la biodiversité sont à découvrir tout l'été... Abeilles, vers de terre, diversité et plantes disparues sont à l’honneur cette année à Chaumont-sur-Loire. Comme chaque année, le château de Diane de Poitiers, entre Blois et Amboise, se transforme le temps d’un été en un festival international des jardins rassemblant de jeunes paysagistes prometteurs. Pour l’édition 2011, ils ont planché sur le thème de la biodiversité «heureuse», une manière de redonner la parole aux plantes sur un thème souvent politique ou scientifique. Du «Jardin des plantes disparues» à «La bibliothèque du souvenir» «Nous avons voulu proposer, dénoncer et poétiser la biodiversité», explique Chantal Colleu-Dumond, directrice du Domaine et du Festival des jardins de Chaumont-sur-Loire. Proposer des jardins d’avenir, comme «Le jardin à la rue», composition qui revisite les trottoirs des grandes villes, ou «Lucy in the sky», qui propulse les fleurs sur les toits des gratte-ciels. Suite de l'article... Source: 20minutes.fr
×