Aller au contenu

Il y a des religiosités mensongères, conspirationnistes, misogynes et même mafieuses, mais y a-t-il un athéisme éthique, une alternative morale ?

Messages recommandés

Mohamed Chaari Membre 23 messages
Forumeur balbutiant‚ 56ans
Posté(e)

Il y a des religiosités mensongères, conspirationnistes, misogynes et même mafieuses, mais y a-t-il un athéisme éthique, une alternative morale ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Abigaïl. Membre 134 messages
Forumeur inspiré‚ 33ans
Posté(e)

Vous avez trois heures pour plancher sur le sujet. 

- Portables et calculatrices sont interdits - 

  • Like 1
  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gouderien Membre 15775 messages
Obsédé textuel‚ 67ans
Posté(e)
il y a 30 minutes, Mohamed Chaari a dit :

Il y a des religiosités mensongères, conspirationnistes, misogynes et même mafieuses, mais y a-t-il un athéisme éthique, une alternative morale ?

Et pourquoi l'athéisme devrait-il être éthique? Après tout, les athées n'ont de comptes à rendre à personne - ce n'est pas comme s'il existait une Bible ou un Coran de l'athéisme, avec des obligations à suivre comme dans les religions.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
old kyfran Membre 109 messages
Forumeur inspiré‚ 113ans
Posté(e)

il ni a pas de règle, perso je crois en jésus, Mahomet et et moise, parce que je pense que se sont des bonhommes qui ont fait leurs histoires, dieu lui, n'est que la peur de la mort, il suffit de se concentrer sur la mort,qu'est ce que la mort, qu'est ce qui va m'a arriver quand je serai mort, rien que le mot fait flipper, personne n'en sait rien et pourtant on va y arrivé, alors que je me tape des vierges ou le paradis ou je ne sais quo,i c'est la flippe, mais c'est comme ça....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 5934 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
Il y a 1 heure, Mohamed Chaari a dit :

..., mais y a-t-il un athéisme éthique,

Non

Citation

une alternative morale ?

Oui

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'ornithorynque Membre 720 messages
Forumeur forcené‚ 76ans
Posté(e)
Il y a 9 heures, old kyfran a dit :

dieu lui, n'est que la peur de la mort, il suffit de se concentrer sur la mort,qu'est ce que la mort, qu'est ce qui va m'a arriver quand je serai mort, rien que le mot fait flipper

Je suis totalement athée et depuis longtemps, je ne crois en aucune façon à un forme de survivance après la mort, rideau ! Et donc je ne crains pas la mort elle même, par contre la souffrance qui semble accompagner l'approche de la mort et l'instant fatidique m'effraie.

Je me demande depuis longtemps si ce n'est pas l'idée d'une existence post mortem, sans savoir quoi ni comment, qui crée l'angoisse de la mort. 

Il est amusant de demander à des croyants chrétiens comment ils s'imaginent le paradis (la bible n'est pas très explicite), et l'on constate que chacun se fait sa petite idée de la question ...

@riad** pourquoi n'y aurait il pas une ethique athée ?

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bondgers Membre 1503 messages
Forumeur alchimiste‚ 101ans
Posté(e)

La plupart des hommes, qu'ils soient croyants ou athées, rêvent d'étiques et de justice. Donc ils essaieront de créer le paradis sur Terre. Ils n'y arriveront biensûr jamais totalement, mais ils tendront vers de plus en plus d'étique et de justice

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zerethoustre Membre 31 messages
Forumeur balbutiant‚ 22ans
Posté(e)
Il y a 12 heures, Mohamed Chaari a dit :

Il y a des religiosités mensongères, conspirationnistes, misogynes et même mafieuses, mais y a-t-il un athéisme éthique, une alternative morale ?

Blaise Pascal disait - paix à son âme, lui qui vécu dans la peur constante de la mort : "Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie."

L'homme n'a pas inventé les religions par hasard. Il est le seul que ces espaces infinis effraie. Et même les athées, ceux qui se prétendent athées, éprouvent le besoin d'inventer des religions. Tenez par exemple, affirmer que toute les religions ne mènent nul part, que dieu n'existe pas, est dans 99,9% des cas une religion.

L'homme est prêt à tout pour se rassurer. Tuer, violer et pis encore, épouser des illusions. Sa peur du vide, viscérale, l'empêche de voir le vide pour ce qu'il est.   

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kyoshiro02 Animateur 9935 messages
Fou échappé de l'asile‚ 30ans
Posté(e)
Il y a 12 heures, Mohamed Chaari a dit :

y a-t-il un athéisme éthique

Oui, l'athéisme est nettement plus éthique que la religion...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fraction Membre 1075 messages
Forumeur alchimiste‚ 42ans
Posté(e)
Il y a 15 heures, Mohamed Chaari a dit :

Il y a des religiosités mensongères, conspirationnistes, misogynes et même mafieuses, mais y a-t-il un athéisme éthique, une alternative morale ?

Bonjour,

Ce n’est pas tant l’athéisme que le matérialisme qui est moralement suspect.

Le matérialisme instille la peur de tout, et les astéroïdes ont toujours raison.

La peur est mauvaise conseillère, et le système moral qui est susceptible de déboucher d’un matérialisme mécaniste revendiqué ne m’inspire pas grand pacifisme, faute de dissociation et d'exclusivité atomiste.

 

En revanche, il existe un athéisme anthropocentrique qui, à la fois, sacralise et relativise la volonté et sa primitive morale.

C’est, par exemple, l’idéalisme de Schopenhauer, qui absolutise le déterminisme de la volonté.

C’est à mon sens excessif, mais cela dénote le volet moral incontournable de l’idéalisme.

Pour Kant, c’est le bien qui est souverain, reste à déterminer son caractère exogène, son niveau d’étrangeté et d'objectivité que personnellement, je réfute.

L’idéalisme reconnait la transcendance des valeurs, sans pour autant les personnifier.

C’est un peu comme si Dieu avait créé le Bien, puis que le Bien s’était substitué à Dieu, et dieu que c’était bien.

Cordialement, Fraction.

Modifié par Fraction
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 8469 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 22 heures, Mohamed Chaari a dit :

Il y a des religiosités mensongères,

Là je t'interromps ! TOUTES LES RELIGIONS SONT MENSONGÈRES !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
épixès Membre 731 messages
Forumeur forcené‚ 45ans
Posté(e)
Le ‎07‎/‎09‎/‎2019 à 21:07, Mohamed Chaari a dit :

Il y a des religiosités mensongères, conspirationnistes, misogynes et même mafieuses, mais y a-t-il un athéisme éthique, une alternative morale ?

Il y aurait plus de sens à parler d'une éthique athée que d'un athéisme éthique.

L'athéisme n'est que l'absence de croyance en dieu, voire l'affirmation de son inexistence mais il ne possède aucun contenu narratif, normatif, idéologique ou axiologique et chacun vit son athéisme sans se référer à une doctrine codifiée et collective.

Sans doute cette absence de croyance peut avoir des conséquences sur la façon que l'on a de vivre sa vie et dans notre relation à l'autre mais l'athéisme n'en prescrit aucune en particulier et chacun est libre d'en tirer les conclusions qu'il souhaite ou bien de n'en rien faire. Pour ma part, mon absence de croyance en dieu n'a pas plus d'influence sur ma moralité que mon absence de croyance aux leprechauns.

Il me semble qu'en réalité la question que vous posez est: "Peut-il y avoir une morale en dehors de la religion ?"

Si c'est bien le cas ma réponse est oui.

- Nombre de philosophes, Lucrèce et Epicure en tête ont produit une pensée morale en dehors de toute croyance religieuse.

- La religion peut apparaitre comme un frein à la morale: la promesse de tourments sans fin conjuguée à celle d'une félicité éternelle pour la réalisation de certains actes affaiblit quelque peu le caractère potentiellement moral de ces derniers.

- Les neuro sciences, la psychologie évolutionniste, l'anthropologie, l'économie comportementale et même l'éthologie attestent de bases biologiques au sens moral (au moins en partie), sens d'ailleurs partagé par nombre d'animaux autres que les humains.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 4606 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
à l’instant, épixès a dit :

Si c'est bien le cas ma réponse est oui.

Mais cette morale ne repose que sur du vent. Elle est simplement une convention mais elle n'engage à rien sauf de ne pas être pris en flagrant délit. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
L'ornithorynque Membre 720 messages
Forumeur forcené‚ 76ans
Posté(e)
Il y a 12 heures, Maroudiji a dit :

Mais cette morale ne repose que sur du vent. Elle est simplement une convention mais elle n'engage à rien sauf de ne pas être pris en flagrant délit. 

Quelle tristesse ! Donc la morale ne serait qu'un marché entre un dieu et celui qui y croit ? Et n'existerait que dans ce cas? Ne pas faire de mal seulement dans l'espoir d'avoir une récompense post-mortem ...
L'altruisme n'existerait pas, pas plus qu'une bonté naturelle ou la simple raison du vivre ensemble, rien que des calculs ?
Je préfère de loin mon athéisme et une éthique suscitée par l'empathie.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maroudiji Membre 4606 messages
Forumeur alchimiste‚ 64ans
Posté(e)
à l’instant, L'ornithorynque a dit :

Quelle tristesse ! Donc la morale ne serait qu'un marché entre un dieu et celui qui y croit ? Et n'existerait que dans ce cas? Ne pas faire de mal seulement dans l'espoir d'avoir une récompense post-mortem ...
L'altruisme n'existerait pas, pas plus qu'une bonté naturelle ou la simple raison du vivre ensemble, rien que des calculs ?
Je préfère de loin mon athéisme et une éthique suscitée par l'empathie.

De toute façon toute représentation ou idée ne peut se faire ou exister que sur les bases de l'ancien. Même quand tu penses ou parles, tu ne fais que reprendre ou imiter tes parents et tes ancêtres. Platon ou Dostoïevski ont bien expliqué ce principe. Même un athée notoire comme Michel Onfray dit qu'il croit en l'âme... 

Modifié par Maroudiji

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 654 messages
Forumeur forcené‚ 64ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Maroudiji a dit :

Même un athée notoire comme Michel Onfray dit qu'il croit en l'âme... 

Ben c'est que c'est difficile de ne pas croire en son âme propre...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
deja-utilise Membre 4927 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)
Le 07/09/2019 à 21:07, Mohamed Chaari a dit :

Il y a des religiosités mensongères, conspirationnistes, misogynes et même mafieuses, mais y a-t-il un athéisme éthique, une alternative morale ?

Je comprends l'idée qui se peaufine derrière une telle assertion.

 

Il faudrait sans doute se demander en premier lieu, pourquoi les gens croient, pourquoi ils affectionnent tant la religion, quelle qu'elle soit. Est-ce pour ses vertus morales ? Et que même, si elles ( = les valeurs morales ) ne sont que de façade, elles ( = les religions ) n'en donnent pas moins le " la " sur lequel danser, comme un jalon servant de référence.

 

Il faut garder à l'esprit que la " morale ", n'est qu'affaire de conventions locales et est de facture assez arbitraire, ou tout du moins, c'est le beau rôle que l'on tente d'afficher en tête de gondole, devant un parvis qui nous observe, mais dès que ces regards disparaissent pour quelque raison, et les beaux oripeaux se délitent ostensiblement, il suffit de lire l'Histoire ou à défaut, de se pencher sur la vie privée des individus, comme de prendre connaissance des délits et crimes consommés. 

 

Si une telle moralité existait quelque part, il est évident que les armées, les services de police et le système judiciaire n'existeraient tout bonnement pas, nous avons donc des revendications qui ne sont manifestement que rarement mises en application concrète, alors que pourtant plus de 90% de la planète est croyante, il faut donc croire, que les vertus morales prônées par les religions ne sont pas une condition suffisante pour être efficientes, ni aujourd'hui, ni hier...

 

Qu'avons-nous à proposer de mieux, si ce n'est d'ériger un système philosophique qui s'appuierait sur les faits et des principes raisonnés, dans un tout cohérent et consistant, tant sur nos pensés, que nos dires et nos actes ?! Une simple règle peut à elle seule sacrément dégrossir cette entreprise, connue de tout temps et de tout lieu, et qui est une simple idée pleine de bon sens: " Ne pas faire à autrui, ce que je ne voudrais pas qu'il me fasse ", ainsi on voit distinctement qu'elle n'a pas besoin de s'appuyer sur un impératif transcendant ou supérieur à l'humain, bien au contraire, elle peut même et devrait être vue comme universelle pour toutes les créatures vivantes, " autrui " étant un autre terrien - un animal non-humain aussi - car la plupart si ce n'est toutes les religions sont spécistes, et en étendant ainsi ce précepte à tout être vivant on surpasse les réductions injustifiables religieuses, d'une moralité douteuse et primale/archaïque quand bien même elle serait effective !   

 

 

 

" Athéisme éthique ": Le Vrai et le Juste ( ou le Bien ), le Beau et le Bon - dans cet ordre - et sans qu'aucun ne vienne en conflit avec un autre !

 

Alors que, monsieur et madame-tout-le-monde, croyant ou pas, est obnubilé par le dernier comme l'avant dernier, en le(s) confondant avec le premier ou le deuxième, y compris chez les philosophes: être un bon chrétien, un bon maitre à penser, un bon convive, un bon avocat ou un bon vivant, et cetera... Et puis aujourd'hui avec le culte du corps et de l'apparence, le beau s'invite partout, au détriment du reste bien souvent, on soigne sa santé physique ou son image à outrance mais on néglige odieusement son hygiène mentale/cognitive/intellective/" spirituelle ", pire on la dissimule par la première, un mirobolant contenant qui n'enferme que du vide ! Pathétique.

 

Modifié par deja-utilise

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blaquière Membre 8469 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a une heure, deja-utilise a dit :

Je comprends l'idée qui se peaufine derrière une telle assertion.

 

Il faudrait sans doute se demander en premier lieu, pourquoi les gens croient, pourquoi ils affectionnent tant la religion, quelle qu'elle soit. Est-ce pour ses vertus morales ? Et que même, si elles ( = les valeurs morales ) ne sont que de façade, elles ( = les religions ) n'en donnent pas moins le " la " sur lequel danser, comme un jalon servant de référence.

 

Il faut garder à l'esprit que la " morale ", n'est qu'affaire de conventions locales et est de facture assez arbitraire, ou tout du moins, c'est le beau rôle que l'on tente d'afficher en tête de gondole, devant un parvis qui nous observe, mais dès que ces regards disparaissent pour quelque raison, et les beaux oripeaux se délitent ostensiblement, il suffit de lire l'Histoire ou à défaut, de se pencher sur la vie privée des individus, comme de prendre connaissance des délits et crimes consommés. 

 

Si une telle moralité existait quelque part, il est évident que les armées, les services de police et le système judiciaire n'existeraient tout bonnement pas, nous avons donc des revendications qui ne sont manifestement que rarement mises en application concrète, alors que pourtant plus de 90% de la planète est croyante, il faut donc croire, que les vertus morales prônées par les religions ne sont pas une condition suffisante pour être efficientes, ni aujourd'hui, ni hier...

 

Qu'avons-nous à proposer de mieux, si ce n'est d'ériger un système philosophique qui s'appuierait sur les faits et des principes raisonnés, dans un tout cohérent et consistant, tant sur nos pensés, que nos dires et nos actes ?! Une simple règle peut à elle seule sacrément dégrossir cette entreprise, connue de tout temps et de tout lieu, et qui est une simple idée pleine de bon sens: " Ne pas faire à autrui, ce que je ne voudrais pas qu'il me fasse ", ainsi on voit distinctement qu'elle n'a pas besoin de s'appuyer sur un impératif transcendant ou supérieur à l'humain, bien au contraire, elle peut même et devrait être vue comme universelle pour toutes les créatures vivantes, " autrui " étant un autre terrien - un animal non-humain aussi - car la plupart si ce n'est toutes les religions sont spécistes, et en étendant ainsi ce précepte à tout être vivant on surpasse les réductions injustifiables religieuses, d'une moralité douteuse et primale/archaïque quand bien même elle serait effective !   

 

 

 

" Athéisme éthique ": Le Vrai et le Juste ( ou le Bien ), le Beau et le Bon - dans cet ordre - et sans qu'aucun ne vienne en conflit avec un autre !

 

Alors que, monsieur et madame-tout-le-monde, croyant ou pas, est obnubilé par le dernier comme l'avant dernier, en le(s) confondant avec le premier ou le deuxième, y compris chez les philosophes: être un bon chrétien, un bon maitre à penser, un bon convive, un bon avocat ou un bon vivant, et cetera... Et puis aujourd'hui avec le culte du corps et de l'apparence, le beau s'invite partout, au détriment du reste bien souvent, on soigne sa santé physique ou son image à outrance mais on néglige odieusement son hygiène mentale/cognitive/intellective/" spirituelle ", pire on la dissimule par la première, un mirobolant contenant qui n'enferme que du vide ! Pathétique.

 

" Athéisme éthique ": Le Vrai et le Juste ( ou le Bien ), le Beau et le Bon - dans cet ordre - et sans qu'aucun ne vienne en conflit avec un autre !

Tu as écrit ça et ça mériterait plus d'un sujet !

Ça mériterait tellement de réflexion et de développements que ça rend flagrante les simplifications religieuses et à quel point elles correspondent à un abêtissement intellectuel...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
deja-utilise Membre 4927 messages
If you don't want, you Kant... ‚
Posté(e)
Il y a 15 heures, Blaquière a dit :

" Athéisme éthique ": Le Vrai et le Juste ( ou le Bien ), le Beau et le Bon - dans cet ordre - et sans qu'aucun ne vienne en conflit avec un autre !

Tu as écrit ça et ça mériterait plus d'un sujet !

Ça mériterait tellement de réflexion et de développements que ça rend flagrante les simplifications religieuses et à quel point elles correspondent à un abêtissement intellectuel...

Oui, tu as sans doute raison, mais d'une part ce n'est pas mon topic, je ne me sens donc pas obligé de le développer jusqu'à son paroxysme, et d'autre part, je ne crois pas qu'il soit très judicieux de noyer des lecteurs potentiels derrière un exposé indigeste et rebutant. D'ailleurs l'auteur n'avait pas demandé d'argumenter, mais si, grosso-modo, c'était possible, et il me semble que dans ce cas, j'ai plus que rempli la mission.

 

Je ne suis pas sûr, entre-nous, qu'il ait " plus " d'ânes bâtés du côté des religieux que des non-religieux, en tout cas proportionnellement, alors qu'en valeur absolue ils sont bien plus nombreux sur ce bout de cailloux certainement, puisqu'ils pèsent les 9/10ème de la population.

 

J'attire quand-même l'attention sur le point que la croyance n'est pas l'apanage du fait religieux, si l'athée ne croit pas en une ou plusieurs entités divines, il n'en demeure pas moins, qu'il n'est en général pas exempt de croyances en tous genres, que ce soit les complotistes, les scientistes, les aficionados d'une idéologie politique, les fadas de l'astrologie, du mysticisme, de l'ésotérisme, des rebouteux, des sourciers, d'E.T. à domicile, etc... D'ailleurs il est remarquable je pense de savoir par exemple dans l'association Mensa, qui regroupe sur la base du bénévolat/volontariat les personnes qui ont un QI>140, que lors d'un questionnaire envoyé aux membres, la moitié a reconnu s'intéresser à l'astrologie ou plus prosaïquement de lire son horoscope !  

Il faut bien comprendre que l'intelligence ou la raison n'immunisent pas contre l'irrationalité, que celles-ci sont même non seulement facilement renversées par des forces émotionnelles puissantes, mais que de surcroit, elles finissent même par servir ces dernières, tel qu'il est évident de le voir chez les mégalomanes: Alexandre le Grand, César, Napoléon et Gengis Khan, par exemples. Dans la religiosité puisque c'est quand-même un peu le sujet de fond, la théologie est justement la rationalisation de la foi, et qu'à bien y regarder il faut une intelligence particulièrement développée pour pouvoir mener aussi docilement des foules entières de fidèles, ou que des gens réputés intelligents fassent des bourdes monumentales, comme certains politiciens qui défrayent les chroniques de temps à autres, ou encore plus grave il me semble, que des philosophes et non des moindres comme E. Kant, soient de parfaits misogynes, et que dire de M. Heidegger ayant fricoté avec le parti nazie !

L'ingrédient qui manque cruellement à chaque fois, est tout bonnement une sensibilité, jamais pointée du doigt comme élément majeur pour diriger sa vie et philosopher, alors que c'est une condition sine qua non, si l'on ne veut pas faire n'importe quoi et n'importe comment, et selon mon expérience personnelle, ce n'est pas une faculté hypertrophiée chez mes congénères, bien au contraire, elle est plutôt atrophiée, les conduisant à une certaine cécité ou non-réceptivité sur nombre de choses de la vie... ( en dehors de la cause sur laquelle ils se sont focalisés par on-ne-sait quel heureux hasard ). Finalement j'ai tout de même réussi à ne pas faire court et simple.

  • Like 3
  • Haha 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Don Juan Membre 654 messages
Forumeur forcené‚ 64ans
Posté(e)

Vous pouvez difficilement aller contre la nature Estienne. :)

 

Ouest.

Modifié par Don Juan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité