Aller au contenu

Blaquière

Membre
  • Contenus

    5 803
  • Inscription

  • Dernière visite

3 abonnés

À propos de Blaquière

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

21 000 visualisations du profil
  1. Blaquière

    La volonté

    Je te suis bien, mais c'est un peu contradictoire. Agir par évidence, ne pas avoir de choix que faire le bon choix, c'est ne pas avoir le choix. La volonté, c'est une affirmation (limite imbécile) c'est pas une réflexion. Elle est avant la réflexion, et... après. En fait la volonté en tant que telle shunte la réflexion ! C'est pour ça qu'elle est volonté. Elle est... énergie pure. Elle "vient" d'ailleurs, d'ailleurs de l'esprit. Elle est derrière un mur infranchissable. Le mur entre le vivant et le pensant. Elle est là (en quelqu sorte) pour faire plier l'esprit (en tant qu'intelligence), là pour l'asservir. Malgré la prétention de l'esprit, c'est elle qui tient les manettes. Elle est fille (je m'amuse) des pulsions primaires. Et il n'y a que deux pulsions primaires : une, inclure (dans soi), deux, exclure (hors de soi). Il nous revient de tout construire à partir de ça. On peut rêver d'une volonté au service de l'esprit...
  2. Blaquière

    L'invention de l'écriture, avec Philippe Geenens

    Désolé ! J'ai suivi le lien de Maroudiji et je me suis retrouvé sur le sujet de 2016 (en sciences) que j'ai fait remonter ! Mais là, je dois dire que je n'ai pas compris la problématique de ce sujet. On nous y parle de l'homme et de l'écriture (?) d'il y a un million d'années ?!... Comme si l'écriture était un don divin ? Comme si l'homme d'il y a un million d'années était déjà le même qu'aujourd'hui ?... Non je ne comprends pas le sujet de @Maroudiji. Ce qui est cité de l'auteur Philippe Geenens ne se distingue pas de ce que dit notre ami... bref je ne comprends rien... Le passage de l'oralité à l'écrit... L'oral, c'est des sons. l'écrit c'est des signes qui renvoient --soit à des idées illustrées, imitées graphiquement (idéogrammes) Ces idéogrammes en général évoluent et de figuratifs deviennent plus abstraits... --soit à des sons, la parole. Mais dans ce cas, c'est la parole reconstituée d'après les sons notés par écrit (comme un enregistrement) qui renvoie à des idées... De quoi on parle, là ? Noter par écrit l'oralité, n'est en fait qu'un intermédiaire : le but de l'écriture est de noter des idées (et des idées de choses) . C'est exactement le même but que celui du langage -oral- lui-même qui "dit des choses, des idées". L'écrit est un langage. Un vinyle avant... la lettre !
  3. Blaquière

    J'apprends Le Français Aidez moi S'il vous Plait

    En fait tu peux t'en sortir avec un dictionnaire. Il suffit de bien cibler (de bien viser, trouver) les mots qui posent problème. Ainsi dans ton texte tu as "plus onéreux" c'est seulement le mot onéreux qui te gêne j'imagine, car dans la question, tu as : "Il revient plus cher de..." plus onéreux" signifie "plus cher" tout simplement. les deux sont équivalents. Dans une question, tu as le mot "majoré" c'est lui qu'il faut chercher il signifie "augmenté" et tu peux répondre à ta question : "être conditionné" ce n'est pas "être augmenté"? Il faut chercher exactement ce qui pose problème. "Bonne chance!" ou plutôt "Merde pour ton exam !" comme on dit pour "bonne chance" !! (Niveau de langage très populaire, mais sympathique !)
  4. Blaquière

    L'invention de l'écriture

    Mais non ! Passer de la chasse à l'élevage, c'est du même genre que de passer de l'oral à l'écriture. personnellement, je pense que ça se ressemble. je peux me tromper, mais il y a là de quoi réfléchir. Il faudrait commencer par définir ( rechercher ) des structures. D'ailleurs, il semblerait même que l'écriture ait été INVENTÉE pour compter les troupeaux (et autre chose). Le troupeau dans l'enclos reste là. On n'a pas besoin d'aller le chercher dans l'espace. L'écrit reste là, on n'a pas besoin d'aller chercher ce qu'il dit dans sa mémoire... (Par exemple), D'accord, je "force" la ressemblance !... je l'invente, je l'imagine autant que je la découvre... Mais dans les deux il semblerait qu'on assiste à une stabilité accrue... Si l'aspect massacre de gentilles brebis te gêne, (ça me gêne aussi) on peut penser à la cueillette/agriculture... (Le cri de l'artichaut, on s'en fout !) (Il me gêne un peu quand même...) Tu n'arrives pas à apprécier les "moments" importants, admirables, et j'ose le mot "quasiment magiques" de l’Évolution ! Le cerveau s'est développé pour répondre aux exigences vitales, (a pu se développer parce qu'il permettait de répondre à ces exigences) pour être plus efficace dans la survie de l'individu et de l'espèce, et voilà qu'il nous permet EN PLUS de nous interroger sur le pourquoi du comment du monde ! De la même façon, l'écriture a été inventée par des "propriétaires possédants" pingres pour qu'on leur fauche rien, et voilà qu'elle permet EN PLUS de faire (de noter) les mathématiques et la philosophie. (Et même de conserver des délires religieux débiles pour qu'on n'en perde pas une miette !) C'est inattendu ! Imprévu ! Bref, génial !
  5. Blaquière

    J'apprends Le Français Aidez moi S'il vous Plait

    "Sine die", c'est du latin et donc sensé être d'un niveau de langage très élevé ! Il s'agit d'une formule de Droit (lois, législation) qui est passé dans le langage courant "assez châtié". Un peu snob, disons !
  6. Blaquière

    J'apprends Le Français Aidez moi S'il vous Plait

    Je finasse exprès, mais c'était au départ d'un assez bon niveau, et très compréhensible.
  7. Blaquière

    « Boire un grand bol de sommeil noir... »

    Ce que je trouve le plus remarquable chez Eluard, c'est l'agencement dans la/une "beauté" des sons. Quand on prononce ce qu'il écrit, ça fait du bien dans la bouche ! Ses vers se "mâchent"... En plus, ici il parle de bouche... de belles dents !... J'ai entendu des enregistrements d'époque (début XXème) de poètes lisant leurs poésies. J'ai été surpris et dépité par leur ton grandiloquent, emphatique... Je ne me souviens plus des noms hélas.
  8. Blaquière

    Les satanistes qu'en penser?

    Ça, c'est du lourd : j'adore ! Mais ça reste un peu flou, Avec plus de précision, plus de B, A, BA, , de premièrement, deuxièmement, de petit a, petit b, ça gagnerait en... en quoi au fait ? En poésie ? ("Là où est la précision, commence la poésie.")
  9. Blaquière

    Une ville dédiée aux français de souche

    ça, c'est le degré zéro !
  10. Blaquière

    Une ville dédiée aux français de souche

    Et des noirs... aussi ? (C'est du troisième degré !)
  11. Blaquière

    Une ville dédiée aux français de souche

    C'est bin ici le sujet où on dit des conneries ? OK ! Moi, je suis très fier de mon ancêtre noir ! D'ailleurs j'en ai conservé certains attributs qui m'ont valu des compliments....
  12. Blaquière

    Une ville dédiée aux français de souche

    Je crois qu'on se laisse tous manipuler. "Français de souche" c'est mal. C'est raciste... etc Il vaut mieux la diversité, s'ouvrir aux autres cultures, tendre vers un universalité de l'humanité... Je suis le premier d'accord ! Mais en réalité, c'est pas ça le problème. L'important c'est pas français ou blanc, l'important c'est "la souche". La racine. C'est cette racine, notre, nos racines à chacun qu'"on" tient à faire disparaître. Nous devons devenir des pions. L'universalité de la culture, le métissage ( à de rares exceptions près comme le jazz), c'est plus aucune culture du tout. Ou plutôt une culture qu'on nous impose afin qu'elle soit éminemment compatible avec ce qu'on attend de nous. Je l'ai déjà dit : le plus petit village du canton quand j'étais gamin : 40 habitants. (Je croyais me souvenir de 80, mais j'ai demandé à une copine qui y habitait et elle m'a bien dit 40 !) Aujourd'hui, 5000 ! Pour la fête on y danse la country ! Et ce sont tous des bons français de souche ! Nos racines, nos "souches" nous sont dictées par les médias. J'avais lu qq part que l'erreur de Marx était de penser que la révolution viendrait du prolétariat ouvrier : en réalité c'est que dans les pays aux fortes populations agricoles qu'elles sont advenues et ont pu (un temps) se maintenir... ça doit avoir un rapport avec les racines profonde des peuples. Dans les pays modernes, il n'y a plus de paysans, il n'y a plus de racine, de souche, il n'y aura donc plus de révolution. Le capitalisme financier a gagné ! Et vive la Country ! -- On va se faire des milliers... de milliers... de Dollars ! Clint Eastwood : -- On appelle ça des millions !
  13. Blaquière

    Problème d'énergie renouvelable

    Dans mon prochain post, je vous explique tout sur la pierre philosophale... J'y suis presque... Flûte, j'ai dû inverser un truc : je transforme l'OR en... PLOMB ! Je vais tout reprendre à zéro...
  14. Blaquière

    Suicide et Dieu

    Ben oui ! Imaginons un instant que tous les gens "normaux" se suicident ? Il resterait qui pour travailler et pour nourrir les religieux ? Vous voudriez quand même pas qu'ils TRAVAILLENT ?!
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité