Aller au contenu

Loopy

Membre
  • Contenus

    2719
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Loopy

  • Rang
    Poisson rouge très très méchant
  • Date de naissance 05/15/1985

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Tête dans les nuages / Pieds sur terre
  • Intérêts
    Environ 15% / an ... * offre réservé aux particulières, de préférence blondasses à gros nichons... *

Visiteurs récents du profil

19339 visualisations du profil
  1. Par contre, Pourquoi x1 - x0 = 1 ? Voici ma proposition : la somme du travail des forces égale la variation d'énergie mécanique entre un point A et un point B dans notre cas, les deux points A et B sont à la même altitude, et dans les deux cas, la vitesse est nulle, donc la variation d'énergie mécanique est nulle. Par ailleurs, 2 forces travaillent : le frottement Fmu (Wf) et la force de rappel du ressort Fk (Wk) Wf + Wk = 0 Le travail d'une force sur un trajet donné, c'est l'intégrale de cette force sur le trajet considéré. Le travail de la force de frottement est donc Wf =Fmu × dx × cos(180) = -Fmu dx Car la force de frottement est constante. Le coefficient de frottement est le coefficient dynamique car on est en mouvement. Le travail de la force de rappel l'integrale entre x0 et x1 de la force de rappel (kx) et est donc Wk = 1/2 k x1^2 - 1/2 k x0^2 = 1/2 k (x1^2 - x0^2) Avec dx = x1 - x0 Fmu = mud m g Donc tu as presque juste mud m g (x1 - x0) = 1/2 k (x1^2 - x0^2) Considérons l'égalité remarquable : x1^2 - x0^2 = (x1 - x0) (x1 + x0) on a alors mud m g = 1/2k (x1 + x0) Cqfd. En règle general je ne donne pas les solutions, mais dans votre cas, vous l'aviez, c'est juste que vous vous êtes un petit peu perdu dans votre raisonnement car vous cherchiez une somme x1 + x0, qui en fait decoule de l'égalité remarquable. Du coup vous cherchiez comment "virer" le "x1 - x0" qui vous embêtait. Je pense que vous raisonnez correctement mais attention à ne pas aller trop vite. Dans ces cas, le mieux est encore de poser le stylo, et de reprendre à 0 un peu plus tard, en détaillant bien chaque étape du calcul et reprenant la définition des différentes notions (travail, énergie, etc...). Vous aviez la solution. C'est bien.
  2. Loopy

    Le cas professeur Raoult

    Sors moi les études chinoises qui sont en adéquation avec ce que dit Raoult ? On va pas faire la liste de ses déclarations foireuses... ce serait trop long. Moi ce qui m'interpelle c'est l'espèce de charisme populaire qu'il se donne, en s'autoprclamant expert mondial sur la base d'un classement qui n'est en rien représentatif de la qualité de son travail (simplement de la quantité d'article qu'ilba signé), en se plaçant dans une posture anti système et anti média bien confortable ces temps ci, quand il publie des chroniques dans les médias mainstream depuis plus de 10ans, quand il reproche (légitimement) aux autres un manque de rigueur dans leur travail sans pour autant remettre en question son propre manque de rigueur. Je l'ai répété des milliard de fois : je ne sais pas si son protocole fonctionne, et je souhaite, pour tous ceux qui l'appliquent, qu'il fonctionne. Mais aujourd'hui, quand le rôle de Raoult est de chercher et de trouver des réponses, il s'applique plus à défendre ses convictions, ce qui est le comportement même d'un homme politique. D'ailleurs ami de beaucoup d'entre-eux, il faut noter que depuis 20 ans voir plus, les postes de Raoult (postes universitaires de direction) sont des postes eminaments politique. Quand son institut affiche clairement sa volonté de séduire et de travailler avec les industries, quand ilbtrouve en permanence un prétexte de revenir sur le devant de la scène, etc... Voila ce qui m'interpelle, moi. Mais visiblement ces éléments ne sont pas suffisant pour douter l'éminente supériorité de Raoult. Car si tous ses pairs sont des vendus, qu'elle force surhumaine pour résister à tout cela. Sauf que tu oublies encore une fois que qu'Einstein n'a pas travaillé seul. Sa prétendue faiblesse en maths est une légende urbaine, même s'il n'avait probablement pas le niveau d'un minkowski et d'un Pointcarré qui ont entre autres aide à la formulation de la relativite. Une théorie complète qui a mis plus de 20ans à éclore et qui évolue encore aujourd'hui. Une théorie qui n'avait rien d'une opinion... Le mythe populaire d'un Einstein qui illumine a lui seul la science en un instant est très largement dépassé.... Je te rappelle pour ma part qu'il y a plus d'exemples de fous qui croyaient en leur conviction au-delà de toute raison, qu'il n'y a eu se génies incompris.
  3. Loopy

    Le cas professeur Raoult

    C'est vrai qu'il vaut mieux ériger ses opinions en vérités scientifiques et attribuer ses manquements au complot, sans jamais se remettre en question et préfèrer énoncer ses certitudes devant les médias mainstream qu'une prudence constructive au sein d'un collectif d'expert. Quand on jette en pâture aux medias et au monde son image pour se branler devant les statue qu'on vous érige, il ne fait s'étonner que d'autant viennent, plus tard, les déboulonner. La réalité se fout bien des prophètes et gourous autoproclamés.
  4. Loopy

    Le cas professeur Raoult

    Ah non, le pb c'est pas ce que les gens déclarent... c'est ma façon dont ils le font. Quelle que soit leur position sur l'HCQ.
  5. Bonjour, Je n'ai pas lu dans le détail, mais rapidement comme ça, je remarque plusieurs choses : la première est que vous utilisez le coefficient de frottement statique dans la question 2, alors que le bloc est en mouvement et qu'il faut donc considérer le coefficient de frottement statique. Par ailleurs, attention : vous écrivez Em(x1) - Em(x2) = F Soit , qu'une énergie est homogène à une force, ce qui est faux. La variation d'énergie est égale à la somme du travail des forces. Enfin, quand la brique est en mouvement, les forces qui s'appliquent sur elle n'est pas uniquement le frottement dynamique, mais aussi la force du ressort. Je partirai donc du théorème de l'énergie totale : Variation d'énergie = somme du travail des forces. la table étant, je suppose, plane, la variation d'énergie est nulle car dans les positions x1 et x0 il n'y a pas de vitesse. les forces en présencprésent le poids, la réaction de la table (qui s'annulent, donc pas de travail), le frottement et le ressort. Le travail de la force, vous devez le connaître dans cette configuration : F.dx avec dx la variation de position (qui est un produit scalaire de vecteur, attention au signe quand la force est opposé au mouvement ) J'espere vous avoir donné des éléments de réponse. Sinon, je pourrais vois aider demain matin si ce n'est pas trop tard.
  6. Loopy

    Le cas professeur Raoult

    Si vous embarquez avec Raoult je vous offre le charter... Et je paye même un bagage en soute pour ranger Peronne avec...
  7. Loopy

    La fusion nucléaire

    Tu oublies 1 des conditions fondamentales.... il faut un rendement positif. Cependant il est vrai qu'on ne vise pas encore avec iter la production réelle. Repy a raison... la fusion (thermonucléaire) n'a rien en commun avec la fission. Le mot "nucléaire" ne désigne pas la radioactivité, mais se réfère au noyau de l'atome. Certains sont instables et donc naturellement radioactif... mais ce n'est pas le cas des noyaux légers. Quant à ce que j'en pense, pour le moment qu'il ne faut pas reproduire les erreur du passé et bien réfléchir à ce qu'on fait. Ce qui semble être le cas. En tant que scientifique je ne peux que saluer la coopération internationale exemplaire sur le plan technique. Sur le plan politique et financier, c'est une autre histoire... mais il n'est pas temps de la raconter. Il y a quelques petites erreurs mineures dans la vidéo, on pourrait en parler. Le mieux est encore de consulter les excellentes communication de Iter eux-mêmes. Enfin, je ne crois personnellement pas que le réacteur démarrera en 2025. Je parlerais plutôt de 2030. Mais on verra. La production d'une première centrale... bin... disons qu'on va déjà finir l'EPR avant de passer quelques Crans au dessus. Je ne tablerais pas sur moins d'un gros siècle, car au-delà du défit technique, nous devons interroger sur des sujets bien pragmatique : combien coutera le kWh ? Comment relancer un tokamak s'il s'arrête ? (Aujourd'hui on le démarre à l'aide d'une centrale... de fission...).... comment assurer sa maintenance ? Etc, etc, etc... dans la vidéos, on compare le projet Iter au projet lunaire. Pour filer la métaphore, finir et faire marcher ITER, c'est un peu comme si on réussissait à envoyer une fusée vide en orbite. C'est bien, mais c'est pas encore gagné...
  8. Les contrôles commande des arrêts d'urgence sont automatisés. La plupart des incident de cette liste sont des exemple de l'efficacité des différentes barrières de sécurité. Personne n'a jamais dit que ces systèmes étaient inutiles. Par ailleurs, les incidents permettent d'améliorer encore les systèmes et les barrières. On notera en particulier que malgré la grande quantité de réacteurs en france, il faut remonter en 1980 pour voir un événement significatif (dans une centrale maintenant fermee). Un exemple d'ailleur de reaction de la première barrière (arret d'urgence). Cet exemple illustre également les évolutions sur les centrales. Des systèmes ont été développés pour détecter ce type d'événement en amont. Si nous faisions la liste des événements qui se sont produit dans d'autres types de centrales, avec des impact parfois équivalente ou Supérieur, je suis convaincu qu'elle serait significativement plus longue.
  9. Loopy

    Le cas professeur Raoult

    Je précise qu'on parle encore d'un écrivain supersonic qui nous vend un bouquin sur le covid quand des gens en meurent encore tous les jours et par paquets. Ces analystes me feraient bien rire s'il n'ybavait pas tant de drames derrière ce cynisme... les voilà a l'analyse d'un phénomène qui n'est même pas terminé. En tant que physicien, je ne peux pas me résoudre à penser que c'est sérieux. Comme Peronne, comme Raoult, encore un danseur dans la valse des bouquins en kiosque qui ne manqueront pas de surfer sur le populisme d'un pseudo expert marseillais (dont la rapidité d'écriture n'est plus à démontrer vu le nombre indécent de publication à son actif...). Encore des couilles en or qui brassent de l'air... non, franchement, non, ce n'est pas sérieux.
  10. Loopy

    Le cas professeur Raoult

    Bah raison de plus d'étudier sérieusement la question, pas comme certains...
  11. Ce que je trouve intéressant, c'est la volonté sous-jacente à vouloir théoriser, généraliser et standardiser le rôle des parents. Je me dis que chacun est fait de sensibilités, de nuances, de force et de faiblesses différentes. S'il y a un role biologique clairement identifiable entre mâle et femelle (quoiqu'encore cela ne vaut qu'en se limitant qu'a certaines espèces), pourquoi faut il que nous ayons des rôles prédéterminés, dans le rapport que nous avons à l'enfant en général et qu'ils soient encore en relation avec nos fonctions biologiques ? Je veux dire qu'on explique pas à une femme que son rôle est de se cantonner à des métiers de l'éducation, nous avons des femmes et des hommes dans tous les domaines, et leurs qualités ne sont pas prédéterminés par leur genre. Dans notre relation à l'enfant, je pense également que notre rôle est plus déterminé par notre caractère, notre approche, nos nuances, notre psychologie, que par notre genre. Le rôle du père, le rôle de la mère, au-delà de la fonction biologique, n'a pour moi aucun sens. C'est comme parler du rôle de la femme et de l'homme dans l'écoute des autres ou l'empathie. Ou alors, si notre biologie et les instincts qu'on lui associe (peut-être même illegitimement) devaient gouverner nos relations a l'enfant, et au-delà, nos relations aux autres, alors autant retourner en troupeaux dans nos cavernes et nos marais... J'ai toujours trouvé les case et les catégories plutôt inquiétantes. Du moins, n'y ai je jamais vraiment trouvé d'utilité flagrante... quand pourtant nous en connaissons bien les dérives.
  12. Loopy

    Le cas professeur Raoult

    Bah sans malade dans la nature, personne n'aurait été contaminé... désolé mais c'est un peu con comme argument
  13. Loopy

    Le cas professeur Raoult

    Voila peut-être un point sur lequel nous pourrions aboutir à ce que, je crois, vous détestez : un consensus...
  14. Loopy

    Le cas professeur Raoult

    Ah ? Aucune étude de ce type n'a été réalisée depuis janvier / février ? Pour ce qui est de l'éthique, c'est l'hopitalbquibse fout de la charité. Ah, le retour de big pharma qui préfère dépenser des millions pour corrompre la moitie de la planète plutôt que d'investir 10balles pour vendre des millions de médicaments. Je pige toujours pas votre logique... Y a plein de gens parait il qui travaillent ou ont travaillé sur d'autres solutions potentielles. Et ça a été fait : la cholroquine a ete prescrite (au jugé et choix du praticien et du patient evidemment) dans les hôpitaux. Ce que vous défendez, c'est qu'il aurait fallu traiter des patients qui ne montraient pas de signe grave de la maladie, ce qui est très different et que rien ne justifie. Je précise qu'il est generalement reconnu impossible de démontrer l'inefficacité d'un traitement : on ne fait que montrer que malgré toute notre bonne volonté on n'observe pas d'effet positif (voir des effets negatifs). A ce titre, avec votre raisonnement, on peut défendre n'importe quel traitement... Oh il y a un paquet d'études qui concluent Vous avez une façon plutôt agressive et insultante d'émettre des réserves. J'avais cru voir 71 de mémoire.... (contre un peu plus de 60 chez les traités).... (contre un peu plus de 40 pour Raoult soit dit en passant xD)
×