Promethee_Hades

Membre
  • Compteur de contenus

    5 807
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de Promethee_Hades

  • Rang
    Chien Fou forumeur
  • Date de naissance 01/04/1934

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu
    Normandie

Visiteurs récents du profil

16 451 visualisations du profil
  1. Bonsoir Mite Railleuse, bisous Tout a fait.
  2. Si t'en a pleins les glaouis, faut penser à les vider. En tout cas au niveaux génétique c'est sur que tu es pour la paix des races. Puis les chiens bâtards sont les plus intelligents , et cool ne t'en fait surtout pas. Tu es moins taré qu'un pédigré à sa mémère
  3. Je suis tout ce qu'il y a de plus d'accord en ce qui concerne la nature dans le réchauffement climatique nul ne peut le contester, il y a des cycle naturel, mais que certain laisse entendre que c'est la nature qui soit responsable de notre changement climatique actuel là, je reprouve complètement. D'ailleurs nous avons des outils scientifiques, des moyen d'observations, c'est vrai sur une trop courte échelle des temps pour certain phénomènes, nous avons tout un tas de moyen pour savoir la part de la nature, comme celle de l'homme, que certain refusent d'accepter une culpabilité, je les comprends, ce ne fait jamais plaisir de se sentir responsable d'une chose, mais c'est pas par ce que l'on nie cette responsabilité, que nous n'en sommes pas coupable. Hors même si la nature à sa part, les taches solaire, et tout le reste, il n'en ai pas moins que l'homme en à la plus grande culpabilité actuelle. Le nier ne sert absolument à rien. De plus c'est complètement improductif,nous voulons faire perdurer le mythe de la croissance, pour le bien être de tous, enfin d'une espèce très spécifique, mais tôt ou tard nous nous trouverons face au gouffre, ou au pied du mur qui va nous écraser. Et là il y aura t'il alors les moyens de nous en sortir ? Car nous aurons tout épuiser, ou détruit ce qui permettrait à une minorité de s'en sortir. L'avenir le dira. Quand à ceux qui mettent leur confiance aveugle dans des projet comme ITER, c'est super, c'est l'avenir, mais manque de chance c'est contesté, je demande simplement au scientifiques du site pas aux autres sont pas foutu de comprendre. De lire la thèse de Cedic Reux, sur Etude d’une méthode d’amortissement des disruptions d’un plasma de tokamak. J'en dis pas plus.
  4. Ce n'est pas qu'il soit unique, mais d'un totalitaire trop humain qui le rends surtout douteux, même dans son existence. Ce ne peut être un Dieu, mais un semblant, si Dieu est c'est tout autre choses. D'ailleurs du temps de Jésus déjà le philosophe Juif, Philon d'Alexandrie, l'a fortement contesté, et en à fourni une vision bien plus grandiose. Plus prés de nous Baruch Spinoza en a fourni une vision aussi plus totale encore, dans une approche plutôt panthéiste, mais nettement plus compréhensible.
  5. Bonjour Métal Guru, poigne de mains. Tu as parfaitement raison dans cette remarque objective, mais en plus il y avait derrière de très nombreuses intentions pas du tout orthodoxe caché, entre autre de prendre une suprématie dans la région, en s'asseyant sur un pouvoir exorbitant que l'on donnait au prêtre et qui étaient en même temps sonnant et trébuchant. D'ailleurs ce pouvoir à toujours cours plus de 2617 ans après.
  6. Du tout, du tout, ce n'est pas par ce que tu rentre à la maternelle, que tu as les connaissance d'un doctorant ou d'une préparation d'une agrégation, je te signale entre nous bien que ça fasse pas du tout plaisir à la majorité, que nous sommes toujours en maternelle, en ce qui concerne le domaine de la spiritualité.
  7. Ce concept est trop manicheen, et encore c'est pas le bon terme, excessif, ou mal compris. Le bien fait partie intégrante du mal, comme tout mal est un bien en devenir, il s'agit d'un phénomène non statique mais en mouvement. Puis par mal , c'est quoi au juste, une erreur, une incompréhension, une ignorance, cela peut même être un excès du bien. Personnellement je pense que bien malin celui qui connaît le bien du mal, sans se cantonner aux apparences, aux a priori, aux idées reçues. Je vois que tu fait référence au nouveau testament en citant romains 12,2 , bien donc tu admet ce qui en fait sa fondation, l'ancien testament ( ce qui à mes yeux est un non sens ) donc relis bien le chapitre de la genèse, de la chute d'Adam, celui ci a chuté ( le 7eme jour et nous le sommes toujours d'ailleurs, aucun huitième jour ne fut crée ) en mangeant du fruit de la connaissance du bien et du mal, la bible est formelle dans ses écrits, l'homme ne l'as toujours pas. C'est pas par ce qu'un mec clame haut et fort qu'il sache que vraiment il sait, ce n'est pas par ce que l'un va dire je suis le meilleur qu'il le soit et tout est a l'avenant. Donc le Bien comme le Mal ?
  8. Non pas teubés nous sommes tous teubés alors, chacun à son propre degrés d'évolution ou de connaissance. Tu ne connais pas la trigonométrie sphérique, es ce que tu es un teubé, tu n'as pas eu les moyen de l'apprendre mais avec un élastique et une balle je peux faire comprendre à un enfant certain concept de trigonométrie sphérique, il ne fera pas les équation, mais en comprendra le principe, les mécanisme. Le paganisme c'est la même chose, faire comprendre à une personne certain concept qu'il n'a pu encore apprendre, il n'est en rien un teubé il a besoin d'exemple concret pour comprendre l'abstrait. Es tu capable d'imaginer un trou noir comme les champs de force d'aspiration autour de lui, on ne peut le comprendre que par l'outil mathématique, ou alors faut avoir une cervelle qui n'est pas du tout comme les autres capable de visualiser en 4 dimension au minimum, déjà que la majorité des humain ont du mal en trois dimension. Pourtant aucun teubé la dedans. Si cela t'intéresse, et si tu as envie d'approfondir, un texte en PDF que tu peux télécharger, t'expliquant les origines de la gnose http://www.frequentiels.com/wp-content/uploads/2015/10/Corpus-Hermeticum.pdf La traduction n'est pas merveilleuse, mais l'essentiel est quand même là.
  9. Il n'est ni bon ni mauvais il est Dieu, en tant que Dieu il crée, il crée le haut le bas, la droite la gauche, le devant le derrière, il crée le Bien, mais il crée aussi le mal. Puis Dieu c'est quoi, le concept gnostique du Démiurge, qui est le Dieu que l'on présente dans toute les religions surtout du livre, bien qu'on le retrouve aussi dans d'autres antérieur. Mais si on utilise ce concept faut aussi en admettre la vision plénière du gnostique, c'est que l'homme est le frère jumeau de ce Dieu enfin l'homme c'est plus complexe que ça, il n'est pas que terrestre, mais cosmique. Sans compter que l'homme est tant Dieu car le frère jumeau du Démiurge, que poussière, les texte mentionne bien que l'homme est double de nature, dans la matière soumis au mal comme à la mort, et esprit car immortel. Pourquoi l'homme est il là, tout simplement car il veut créer dans l’œuvre de son frère le Démiurge, hors pour créer dedans il doit la connaitre, mais dans son besoin de connaissance il en est tombé amoureux. Tout ceci est un concept qui a présidé à la fondations des grandes religions, qui n'en sont que des dérivées au final. Puis dans les religions du livre, surtout la première, il est gênant de voir dans les texte, un Dieu tribal, tout comme un Dieu cosmique, ce Dieu tribal de plus n'est que trop humain. Quand au paganisme il ne me dérange pas du tout, il offre une autre vision plus proche de l'humain dans de nombreux cas permettant une compréhension plus facile de choses abstraite à des personnes peu apte de les saisir.
  10. Il est bon car le bien comme le mal sont deux aspect de la même chose, une évolution.
  11. Des rêves non je me souviens pas, je pense n'avoir jamais eu de rêve homos. Par contre des fantasme alors oui à la pelle, entre je suis une fille qui subit une torture sous le regime de Pinochet, puis ensuite violée. Ça peut être sous tout régime totalitaire, entre le tortionnaire qui torture un mec et qui ensuite s'en sert pour femme, j'ai eu de tout mais de tout comme fantasme, des super trash, enfin tout plein de choses, qui sont ma partie sombre que je ferai jamais. Pendant des années, je me suis masturbé en pensant que je baisais la mort avec sa grande faux, c'était une brune magnifique avec de long cheveux noir geai, des yeux noirs, une bouche sanglante. Dans mes fantasme j'ai tout les sexes, même celui de ne pas en avoir, même celui d'être hermaphrodite, et en plus je change aisément de rôle. Ils sont tous uniquement masturbatoire, mais ils sont des plus vivant dans mon esprit. En fait j’entends ou je lit une histoire vraiment terrible qui me choque profondément, mais je suis extrêmement choqué, cette histoire se transforme quelque heure après en fantasme, c'est ma façon personnelle de la digérer, pour quelle me choque plus. Ne vous affolez pas, je suis cinglé, mais je le sais et j'assume.
  12. Le coupable c'est pas l'imbécile qui fait du n'importe quoi, il n'est qu'un instrument, c'est le problème idéologique qui a toute responsabilité.
  13. La laïcité permet de croire en n'importe quoi, n'importe quelle croyance aussi loufoque quelle soit, nous avons bien les adorateur de l'oignon, elle respecte tout tant que cela demeure dans la sphère privé, mais elle interdit que la croyance déborde de la sphère privée, ni aucune imposition religieuse qui soit hors de cette sphère pour le bien être comme la paix de tous.
  14. C'est très loin d'être une argumentation par ce que le fait de lire un livre, ne veut pas dire que l'on ne le comprenne pas, on comprends très bien les mots, les idées comme les concept que ce livre utilise. On peut lire presque tout les livres, hormis certains d'une très haute technicité scientifique voir mathématique, et les comprendre très bien, je vois pas en quoi le Coran serait spécial à cet égard. De plus c'est pas la fréquentation des musulmans qui va nous permettre de comprendre l'islam, combien sont incapable de le comprendre ils l'appliquent, mais le comprendre c'est l'auberge espagnole, sans compter que le nombre d’illettré, là dedans est néanmoins conséquent. Après on peut dire la même chose des musulmans, ils comprennent très bien ce que l'on veut leur faire comprendre, comme ils comprennent ce qu'ils veulent. Il ne s'agit pas uniquement des radicalisés mais de tout un chacun. Nous avons la même chose ailleurs, pas uniquement dans l'Islam. Si je condamne en lisant les évangile l'existence même de Jésus, par les textes pourtant écrit, que je les lise en français grec ou araméen j'arrive au même conclusions, alors que je m'adresse au chrétien, je vais avoir une levée de bouclier, des insultes, en tout genre du monde musulman, et pourtant on a lu avec la plus extrême attention les textes des évangiles. Si par une lecture comme un vrai travail, sur la genèse de la bible, je me mette à contester à juste escient l'existence même d'Abraham, ceci pour une prise de conscience du monde juif, je vais avoir un résultat identique. Quand à Moïse n'en parlons pas c'est le même topo. Et tout ça par le Coran à repris des fadaises de propagande tant chrétienne que juive. En racontant de plus n'importe quoi dessus. Le simple fait de ne pas reconnaître Mahomet pour un prophète, nous place immédiatement dans la catégorie des islamophobe. Hors j'ai lu le Coran plusieurs fois je ne vois ni ne reconnais au nom de la raison, Mahomet pour un prophète, mais pour un pauvre type qui a raté une opération de théurgie pourtant très simple. Une chose est amusante, tout les patriarche ont parlé avec Dieu, tout les prophète aussi, sauf de bien entendu Mahomet qui lui a parlé avec un ange. Ça me rappelle Joseph Smith le prophète des Mormons, qui lui s'est entretenu avec l'ange Moroni. C'est la même tarte à la crème.
  15. Oui j'en ai connu des hommes comme ça, bien qu'il n'avaient pas connu ce que tu as vécu. Par contre pour les femmes certaine oui des jalouses, c'est infernale. Mais les hommes aussi sont pas mieux c'est l'enfer. Mais des fois c'est cocasse je vais te narrer une histoire qui m'est arrivé avec une femme jalouse. Nous voyageons pas mal, et nous dormons à l’hôtel, ce jour là je vais prendre ma douche et en sortant ma belle, me trouve très à son goût, décide de me photographier à poil, elle me prends sous toutes les coutures avec un appareil numérique, chez moi je range les photos dans un dossier. Puis trois ans passent un jour je sort voir mes copains au café, en rentrant je voit ma compagne en pleurs, qui me fait une gueule mais une gueule longue, mais longue entrecoupé de sanglots ou elle s’étouffe presque, je lui demande ce qu'il va pas silence, toute la soirée soupe à la grimace et aux pleurs, j'ai beau essayer de savoir mutisme complet. Elle sanglote toute la nuit le matin c'est pas mieux, puis d'un seul coup elle me lance tu était où avec qu'elle femme, je lui dit mais avec nos copains, elle me dit non pas hier, mais là et elle me sort les photos qu'elle avait prise il y a trois ans, en me disant tu était avec moi a cette époque, et là tu n'es pas à la maison, ni chez moi à mon travail, je vois des dessous féminin, une bouteille de parfum tu était avec une femme, je lui dit mais c'est les tiens nous devions être chez nous mais elle ne veut rien savoir, mais rien de rien, et moi comme un grand couillon de la lune je vois vraiment pas. Pendant une semaine elle est très malheureuse, brutalement je reçois à la maison un coup de fil d'elle elle est au travail, et me dit que je suis bête, je me rappelle l'endroit c'était dans telle ville nous étions a cet hôtel dans telle chambre, c'est moi qui ai pris les photos mon chéri pardonne moi de t'avoir mal jugé, et d'avoir cru que tu étais avec une femme. J'ai tant souffert pour rien. Bien oui une histoire typique de jaloux, je le suis pas je connais pas du tout ce genre d’affres, d'ailleurs j'ai un mal fou à comprendre la jalousie. Mais elle a souffert inutilement tout ça pour de mauvais film qu'elle s'était fait. Alors je me suis mis en devoir de la guérir et de lui montrer que c'était des plus idiot , en la rendant jalouse, et en lui montrant qu'elle n'avait aucun raison de l'être pour moi il n'y a qu'elle. C'est une sorte de sadisme je doit bien le reconnaître, mais ça a fait son office, elle es devenue presque plus jalouse, comprenant que c'était complètement idiot. Mais ce qui lui a fait du bien c'est un jour au bal du 14 juillet, un tout jeune de trente ans rentre et d'un seul coup flashe à mort sur ma compagne, le jeune lui propose de danser, il l'a dragué en dansant toute la soirée avec , moi je ne disais absolument rien, j'ai confiance en elle. A la fin nous sommes rentré bras dessus bras dessous sous les yeux incrédules du jeune qui n'en revenait pas, et elle s'est senti super valorisé, un jeune avait voulu la séduire, elle était donc toujours très séduisante. La j'ai tout gagné, sans compter qu'elle a compris dans sa raison que la jalousie était vraiment inutile voir stupide. Je pense que pour réussir une belle histoire d'amour faut aussi beaucoup de raison, qui est le cavalier qui dirige le cheval Amour, c'est ce qui permet d'aller le plus loin.