Aller au contenu

Fantasio128

Membre
  • Contenus

    181
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Fantasio128

  • Rang
    Forumeur inspiré

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Intérêts
    Gaming / Divertissements

Visiteurs récents du profil

3549 visualisations du profil
  1. Une autre étude menée après l’attaque terroriste dans la ville d’Oklahoma aux États-Unis, en 1995, attestait par ailleurs des mêmes conclusions. Lire aussi : Découvrez pourquoi il y a un pic de naissance le 23 septembre Pourtant, selon certains experts, cela ne signifie pas qu’un baby boom va se produire après l’épidémie du Coronavirus. Interrogé par la presse Canadienne, le professeur Richard Macroux, du département de sociologie de l’Université Laval, a en effet expliqué que psychologiquement, le climat n’était pas idéal pour concevoir un enfant. “Les gens sont stressés, et dans un contexte de stress (...) les projets familiaux sont reportés”, a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : “La plupart du temps les crises économiques sont plutôt associées à une baisse de la natalité”. Sachant que le Covid-19 aura un impact très négatif sur l’économie de nombreux pays, il ne faudrait donc pas s’attendre à un baby boom. Comment faire l'amour à 1 mètre ou 1,50 mètres de distance ? Je crois au contraire qu'il y aura un effondrement des naissances. Période beaucoup trop anxiogène pour avoir envie de procréer. Pas envie du tout.
  2. Aujourd'hui je suis allé faire les courses à Auchan et là surprise : il n'y avait plus aucune boite d'œufs. Plus un seul œuf en rayon. Le rayon était entièrement vide. Pourquoi les œufs ? Après le papier Q et les pâtes les gens ont vidé le rayon des œufs. Ils sont quand même bizarre tous ces gens qui font leurs courses. J'ai demandé à plusieurs personnes pourquoi les œufs et personne ne savait…
  3. Dimanche j'ai mangé des asperges.
  4. Fantasio128

    Je me sens mal

    Salut Taziglout ! Qu'est ce que tu as ? Pourquoi t'as envie de crier ? Moi ma rage elle est intérieure. Des fois j'ai aussi envie de crier.
  5. La petite maison dans la prairie, en ce moment tous les jours, confiné chez moi.
  6. Je me suis toujours fait larguer en premier car je ne large jamais. Quand j'aime c'est pour la vie. Une rupture qui m'a marqué : je pensais avoir trouvé l'amour de ma vie. A l'époque la vie était belle, on était bien. J'étais très amoureux mais je ne voulais pas, je ne pouvais pas m'engager tout de suite ; ce que nous avions à l'époque me satisfaisait amplement. On était ensembles mais on ne vivait pas ensemble. Il y a pas mal de couples qui font ça de nos jours : être ensembles sans vivre ensemble. Nos discussions rendaient mon quotidien effervescent. Un peu comme quand on met cachet effervescent dans un verre d'eau plate. Comme j'adorais discuter avec ce que je croyais être à ce moment là l'amour de toute ma vie. Avec du recul je me demande toujours pourquoi on s'est séparé, enfin pourquoi je me suis fait larguer comme une vieille chaussette, seul abandonné au bord du quai. En fait c'est quand on a perdu quelqu'un qu'on se rend compte à quel point cette personne comptait pour vous. Malgré notre rupture je ne l'ai jamais oublié, j'y pense très souvent, tout le temps même, toutes les semaines encore. Malgré qu'on soit plus ensembles j'ai l'impression qu'il y a toujours quelque chose qui nous ramène l'un vers l'autre, à un moment donné, même après avoir perdu le contact durant un certain temps, on s'est un petit peu retrouvé, un bref moment puis à nouveau j'ai l'impression malgré cette reprise de contact d'avoir été mis de côté. C'était un sacré personnage avec un sacré caractère qui me rendait incroyablement heureux. J'aurais voulu que ça dure la vie entière. Je serais prêt à tout donner pour que ça recommence entre nous. Mais j'ai l'impression que les meilleurs moments de la vie ne reviennent jamais. Je suis plutôt quelqu'un d'optimiste dans la vie et je me dis que peut-être je pourrais à nouveau entendre sa voix et ça serait la plus belle chose qui puisse m'arriver en ce moment.
  7. Je trouve le confinement très difficile à vivre. Je vais avoir du mal à tenir le coup jusqu'au bout
  8. Depuis quelques années, je me suis mis à planter des pommiers, au printemps, un ou deux chaque année, de différentes variétés. Je me retrouve maintenant avec un très beau verger avec plein de pommes à ramasser chaque automne. C'est mon père qui m'a donné cette passion des arbres fruitiers puisque lorsque j'étais gamin je l'ai souvent vu planter des arbres fruitiers avec plein de pommes, poires et autres à ramasser chaque année.
  9. Moi j'aime bien le lapin. Le Week-end dernier j'ai fait un civet de lapin au vin blanc. Je prends une cocotte en fonte. Un filet d'huile d'olive au fond. Lorsque l'huile est bien chaude, je dispose les morceaux de lapin au fond et je fais bien rôtir sur toutes les faces. Une fois les morceaux rôtis, je rajoute des carottes coupées en morceaux et un oignons en rondelles. Après quelques minutes, je saupoudre de farine, mélange bien l'ensemble, rajoute du vin blanc sec et de l'eau. Je fais cuire une bonne heure à feu moyen. C'est meilleur si c'est préparé la veille et réchauffé le lendemain car le civet est meilleur réchauffé. Recette de famille, ma grand-mère et ma mère en faisaient quand ma grand-mère élevait quelques lapins dans son jardin.
  10. Je pense à cette crise du coronavirus ; tout ça dans son ensemble est méga stressant. C'est quand même incroyable qu'à notre époque avec tous les moyens techniques, scientifiques… à l'époque où on envoie des sondes sur Mars qui arrivent à s'y poser, prendre des photos les transmettre sur Terre, avec tous les scientifiques, les prix nobel, et tous les savants du monde entier, il y ait 2 milliards d'individus qui soient confinés et qu'on n'ait pas encore un traitement pour soigner ce méchant virus, non ?
  11. Fantasio128

    Le confinement.

    Aujourd'hui j'ai jardiné, confiné chez moi. A l'extérieur il y a beaucoup à faire au printemps. J'ai décidé de faire un semis de tomates. Il faut 2 mois entre le semis et le moment où elles sont prêtes à être plantées en terre. Ca porte mi-mai… mouais j'ai le temps de les voir pousser.
  12. Et bien il ne me reste plus que l'option tondeuse….
  13. Fantasio128

    Le confinement.

    J'suis méga stressé par ce confinement. Matériellement je ne manque de rien. Côté loisirs et divertissements j'ai tout ce que je peux souhaiter à la maison, j'ai largement de quoi m'occuper et me divertir en restant chez moi. Mais au bout d'un moment, on a beau tout avoir à domicile on a quand même envie de sortir, aller faire du vélo, se promener en ville, aller au ciné, au théatre et faire plein de truc à l'extérieur. En plus en restant chez soi, on a tendance à regarder d'avantage les chaines d'infos en continu style bfm… et là c'est l'angoisse totale avec ce coronavirus. En fait j'ai plus envie de regarder les infos ça me stresse trop.
  14. Je viens de réaliser que les salons de coiffure sont fermés. J'ai vraiment besoin de me faire couper les cheveux. Est-ce que les coiffeurs à domicile travaillent toujours ? Sinon j'ai l'option de me couper les cheveux moi même à la tondeuse avec les différents sabots. Un petit dégradé ça doit pas être très compliqué. Puis si je me rate c'est pas grave, ça repoussera...
×