Aller au contenu

bouddean

Membre
  • Contenus

    1 476
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de bouddean

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 25/10/1964

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Intérêts
    discussion

Visiteurs récents du profil

1 475 visualisations du profil
  1. Salut Quasi-modo, Oui, il est incohérent d'interdire aux gens de se droguer en évoquant la liberté: "Aucune guerre, aucun combat ne sera gagné quand les gens ne pourront plus, mais seulement quand ils ne voudrons plus " Tant que tu interdiras cette chose, cette chose ne se fera pas tant que tu maintiendras cette interdiction, mais dès que tu n'auras plus la possibilité de maintenir cette interdiction, cette chose se rependra encore plus . Si tu expliques pourquoi ne pas se droguer et que tu es dans le vrai, tu seras convaincant, et c'est de leur propre choix que les gens ne se drogueront pas . Là, tu auras gagné le combat . Concernant le voile, c'est autre chose,mais du moment qu'il ne m'empêche pas de voir leurs yeux, il ne me prive de rien
  2. Je n'ai pas pris la défense de riad, je vous ai donné mon point de vu sur le fond de sa pensée, le seul risque que j'ai pris était que riad lui même me contredise, ce qu'il n' a pas fait et au contraire, m'a signifié que j'étais sur le bon chemin, je crois pouvoir en dire plus, mais j'irais (ou pas) prudemment, pas a pas, pour ne pas aller trop loin . En fait, il m'est aussi souvent arrivé de ne pas comprendre ce que me disait une personne , et c'est une troisième personne qui m'expliquait ce qu'avait voulu dire la première, et c'est ça qui est intéressant ,je crois que c'est presque une obligation dans la communication, que plusieurs personnes s'adresse à une seule pour bien expliquer, parce que chacun utilisera des mots différents ,ici, ce n'est pas facile, parce qu'il faut d'abord être sûr d'avoir compris ce que voulait dire le premier, d'ou la nécessité d'avancer pas à pas . Ce n'est pas de participer aux discussions d'un forum Français en étant marocain qui est courageux, c'est de faire de l'autodérision sur les marocains quand on est marocain, sur un forum Français. C'est pas la même chose, l'autodérision c'est de l'humour, donc quand vous faites de l'humour, le premier risque est de ne pas être compris, le deuxième et le plus dangereux est de faire démarrer d'autres personnes dont l'humour serait peut être d'un autre registre . Et oui, c'est courageux, à l'heure du politiquement correct et a l'époque ou on à bientôt plus le droit de se moquer de qui que ce soit,, faire de l'humour sur les marocains, c'est courageux, l'autodérision, c'est toujours courageux . Et si vous parliez l'arabe et que vous alliez faire rire les arabes,et ben oui, vous seriez un bon ambassadeur pour la France. Les arabes ne savent pas ce qu'ils perdent
  3. Si celui qui sait ne parle pas, cela veut dire que quand Lao Tseu a dit ça, il ne savait pas Oui, a l’extrême, si tout le monde possédait l'omniscience, il n'y aurait pas d'utilité de parler, mais justement, ne parlons nous pas a l'inverse parce que nous avons acquis un savoir et que la survie passe par la transmission de ce savoir ? Ils préfèrent l'action ? Et en plus aujourd'hui, c'est Dimanche, alors hein ...
  4. Salut Enchantant, Aujourd'hui, nous avons un vocabulaire élaboré et nous pouvons nous en servir pour communiquer des informations, pour prévenir, pour séduire, pour s'informer, bref, pour beaucoup de choses, mais la communication n'est pourtant pas toujours simple @riad** , salut riad**. Je pense que riad** utilise souvent l'autodérision, et je vais te dire, je trouve ça courageux de sa part . Riad est marocain , en se moquant de lui même, il fait passer le message que la moquerie, l'humour à une certaine dose n'est pas si grave et qu'il ne faut pas toujours y voir un acte raciste, il est lui même marocain, il risque pas d'être raciste vis a vis de lui même . Je trouve ça courageux et je trouve que ça cadre dans l'idée que nous nous exprimons pour alerter d'un danger . L'autodérision est peut être la forme d'humour qui a la possibilité d'apporter un peu de paix : quand un blanc se moque d'un noir,ça peut être pris pour du racisme, quand un noir se moque d'un noir, c'est de l'autodérision . Aujourd'hui, on commence a voir des humoristes de toutes nationalités , couleurs et confessions se moquer d'eux même, je dirais que ce sont les débuts de la tolérance . Mais ce n'était pas pour ça que je l'avais cité, c'était pour répondre a @Vintage, qui disait que les Français aiment parler de tout tout le temps, tous les hommes que j'ai rencontré , quelque soit leur nationalité aiment parler de tout et tout le temps,et je trouvais que riad** en était la parfaite illustration
  5. Hello , Je suis parti de l'hypothèse que , la maîtrise du son par les êtres vivants à la base avait été motivé par la nécessité de prévenir d'un danger . J'ai donc fais des recherches archéologiques dans le fond de mon jardin, et j'ai découvert qu'il y a très très longtemps, vivait une grosse bestiole constituée d'une bouche, d'un tube digestif,d'un trou du Q, et première trace d'une épine nerveuse, le truc qui devait être bien philosophe . Pour se déplacer, il se recroquevillait sur lui même puis se détendait, à la manière d'un vers, et à chaque fois,quand il retombait sur le sol; ça faisait boum -boum, d'ou son nom : le Boumboum. Il se nourrissait d' animaux qui lui ressemblait mais en plus petit , et plus plats . Quand le Boumboum arrivait, il rentrait dans le troupeau des petits animaux et il faisait un carnage. Les petits animaux finirent par savoir que quand le sol faisait : boum boum, ça allait pas être la fête, alors ils se sauvaient , mais pour se sauver, ils étaient génés par ceux qui les entouraient, ils ne pouvaient pas passer, alors il à fallut prévenir les autres pour qu'ils se sauvent aussi, pour les prévenir, ils ont cherché à imiter le bruit du Boumboum, mais ils étaient tout petits ! Quand ils tapaient le sol, ça faisait tam- tam- tam, c'est pourquoi on les a appelé les Tamtam, l'origine de la première langue . Un troupeau de langues Du coup, quand le Boumboum arrivait, les Tamtam le signalaient et tout le monde se sauvait et le toupeau vivait en paix,mais le troupeau de Tamtam, après avoir mangé finissait par s'emmerder,alors pour s’amuser, certains Tamtam se sont mis a imiter les boum-boum du Boumboum, ça faisait sauver les autres, et ça les faisait marrer. Mais le Boumboum qui n'avait plus à manger, avait compris qu'il ne fallait pas faire boum-boum, alors il s'approchait doucement ,et il se mit à faire tam- tam , puis il s’aperçut que non seulement les Tamtam ne s'enfuyaient plus mais qu'en plus ça les faisait venir! C'est ainsi que naquirent l'humour et le mensonge , et c'est pourquoi ils sont si difficiles à reconnaître, parce qu'ils sont nées à peu près en même temps, et qu'il peuvent servir l'un et l'autre à prévenir ou a tromper. (Ils commençait en plus tous à s'intéresser à un autre bruit, les pom-pom, c'était les cœurs qui commençaient à apparaître, mais au milieux des boum-boum ,des tam-tam, des faux bou-boum et des faux tam-tam, les pom-pom avaient du mal a se construire ,mais on verra ça plus loin )
  6. Comment interprètes tu le mot : " simples " ?
  7. bouddean

    Que peut-on s'approprier ?

    Oui,toujours le sens des mots . La question de départ est : " Que peut on s'approprier" , c'est donc sur le verbe :" pouvoir" qu'il faut réfléchir, parce qu'on pourrait dire qu'on peut tout s'approprier, une personne, un terrain, un pays, une idée, un animal, mais peut on réellement s'approprier c'est choses, en être vraiment maître ? Et finalement, n'est on pas nous même possédé par ce dont on croit être le propriétaire ? Donc, si je réfléchis au verbe : " pouvoir", finalement, n'ai-je pas comme réel pouvoir sans m’aliéner de ne m'approprier que ce qui m'appartient déjà, et je n'ai que deux choses,et l'une d'elles est du temps .
  8. Oui, mais la finalité de la connaissance n'est elle pas la liberté ?
  9. Oui, c'est exactement le mot: quelle est la finalité du langage ? Dans une discussion , @Quasi-Modo m'a fait comprendre qu'il y avait une différence entre l'objectif,le but et la finalité. Visiblement toi tu sais , mais tout le monde ne le sait pas, c'est pourquoi je voudrais d'abord apporter cette précision,sans chercher à vexer personne, juste pour qu'on soit d'accord: par exemple: nous travaillons pour gagner de l'argent qui va nous servir à acheter de la nourriture qui va nous permettre de vivre. le but est de travailler,l'objectif est de gagner de l'argent, la finalité de travailler est de vivre, enfin, c'est comme ça que je le comprends. Pour en revenir au langage, je suis d'accord qu'il commencent par la pensée, les mots sont la matérialisation d'une pensée,d'un ressenti. Par contre, je part de l’hypothèse que la finalité du langage est la libération . Notre libération, et non pas la Possession, qui elle à l'inverse est aliénante et source de souffrance . Je dirais donc que lorsque les mots sont sincères, ils sont libérateurs, lorsqu'ils sont aliénants, ils sont dans le mensonge ou du moins dans l'erreur,bien sur on peut se mentir a soi même, on peut croire, être sûr de ce qu'on dit,le mensonge n'est pas toujours conscient.
  10. bouddean

    Que peut-on s'approprier ?

    C'est a dire que ce qui définie une propriété, ce sont ses limites, c'est pourquoi j'aime autant considérer que la pensée ne m'appartient pas, ça m'évite d'avoir une pensée limitée
  11. bouddean

    Que peut-on s'approprier ?

    Tu n'as que deux choses à toi et tu n'as besoin que de ces deux choses, c'est avec elles que tu construiras tout ce que tu auras dans ta vie . L'une des deux est le temps, ton temps est à toi, il t'appartient , prends le, ou approprie le toi, si tu préfères .
  12. Salut eriu, Je m'étais dit que la parole est un son et que le son est une vibration, que la maîtrise de cette vibration avait eu pour cause de départ la nécessité ou la volonté de prévenir ses congénères d'un danger , mais elle a peut être une autre cause de départ, au lieu de prévenir ses congénères d'un danger et de les faire fuir, elle a peut être eu pour but de départ de les appeler, de les retrouver . Je ne sais pas pourquoi, j'ai la conviction que le but de départ de la parole est de libérer, que c'est sa véritable raison d'être . Attends que @riad** passe par là, tu vas voir a +
  13. Depuis quelque temps, je m’interroge sur la parole, les mots. Pourquoi parlons nous, et pourquoi avons nous tant de mal a nous comprendre les uns les autres alors que justement ces mots devrait nous permettre d'y arriver ? Je place ce topic dans inclassable,je l'aurais bien placé dans philosophie, mais @January ne peut pas blairer la philosophie, je l'aurais bien placé dans science, mais le vocabulaire scientifique est propre au scientifiques et trop précis justement,en discutant avec @eriu, l'idée m'est venue de le placer dans Education et famille , mais comme l’intérêt à mon avis est d'avoir tous les avis, je pense que sa meilleure place est dans inclassable, donc ici, votre avis à tous est désiré . Alors, à votre avis, pourquoi avons nous développé la maîtrise du bla bla bla ?
  14. lorsqu'il y a des fumeurs autour de moi, si ils sont assez jeunes pour que le message ait un impact, je leur éveille l'esprit sur le coût du tabac à long terme, c'est exactement le genre de campagne que je mènerais dans les cours de récréation des écoles primaires et des collèges. Ceux qui fument 1 paquet de clopes par semaine, c'est 10€ X 4 = 40€ par mois, soit 480€ par an, soit 4800 e pour 10 ans et 9600€ pour 20 ans, soit les frais de notaire d'une jolis petite maison . Celui qui fume un paquet de clope par jour, c'est 10€ X 7 = 70€ par semaine, soit 3360 € par an , soit 33600€ sur 10 ans, soit 67200€ sur 20 ans, soit le prix de la moitie de la maison. Et quand un môme , tu lui dis que c'est le prix de son scooter qui part en fumée sur 4 ou 5 ans, ça le fait réfléchir , et faire réfléchir les gens, c'est exactement l'inverse de ce que fait cette société en leur collant une oppression et une répression fiscale qui les radicalise ...
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité