Aller au contenu

Jedino

Membre
  • Contenus

    47 784
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Jedino

  • Rang
    Jedi pas oui, jedi pas no
  • Date de naissance 03/04/1993

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme

Contact

Visiteurs récents du profil

128 600 visualisations du profil
  1. C'est un intérêt égoïste qui nuit nécessairement à d'autres. Que ce soit une violence symbolique n'est pas moins pardonnable, d'autant que relativement à la violence physique, elle est bien plus meurtrière généralement, bien qu'indirectement. Quand ils s'amusent à spéculer contre un pays ou des entités essentielles de ce pays, ce n'est pas en toute innocence et sans savoir que cela va nuire réellement à des personnes qui n'ont effectivement rien demandé. Tout comme celui qui sort une arme ou bombe en pleine rue, en effet. Je ne suis pas totalement convaincu en réalité qu'il ne faille pas le faire. Au contraire, la violence physique fait beaucoup écran de fumée à la violence symbolique. Elle est largement instrumentalisée pour faire passer des lois totalement liberticides et inacceptables si les politiques étaient véritablement sincères. Les rapports de force politique et économique sont des mots bien faits pour donner une belle robe à des actes de violence qui sont bien plus meurtriers que les actes de guerre dont on a l'habitude d'entendre parler et qui cachent, justement, la gravité du reste. Typiquement, quand un Président décide d'un embargo unilatéralement sur un pays, ce ne sera pas appelé du terrorisme (dans le camp en tout cas de ce pays) alors que ça nuira à toute une population qui ne lui a rien demandé et qui contient nécessairement des innocents. Je ne vois pourtant pas la différence avec un acte de guerre physique banal mené par idéologie : au bout du compte, tu as de véritables victimes, ou "dommages collatéraux", comme il est bon de les nommer, sous-prétexte de montrer qui est le patron et qui va dicter les règles. Autrement dit, pour qu'un acte puisse être "terroriste", il faudrait à la fois le faire selon une vue bien précise et idéologique et agir de façon systématique à l'encontre de personnes (qui peuvent être morales) pour parvenir à cette vue-là, généralement en usant de moyens d'intimidation ou de terreur (tu noteras que je n'évoque pas la nature de la violence dans ma façon de le redéfinir ici). De fait, la Résistance, les actions de Daesh, de Breivik, de politiques visant à déstabiliser un pays, de spéculations visant à déstabiliser une entreprise, sont des actes de terrorisme, en cela qu'elles visent à nuire à quelqu'un pour installer ce qu'on veut y mettre à la place ou pour remettre dans les rangs ceux qui n'y sont plus comme il faut. Pour le dire autrement, c'est la finalité principalement qui compte, et non pas les moyens de violence qui peuvent être très variés (dont peut faire partie, de fait, des invectives ou des actions symboliques comme l'envoi de soldats dans la société civile, ou même l'inscription dans la loi de droits théoriquement exceptionnels comme étant des choses communes). Je vais être plus clair : je ne laissais pas entendre que tel Président, trader ou personne, est un terroriste et l'autre non, je faisais simplement la remarque que dès lors qu'on agit systématiquement à l'encontre de l'intérêt de bien d'autres et sous-couvert d'une idéologie quelconque, qui peut être l'adhésion totale à un système et dont on est qu'un pion, en faisant l'usage de moyens de violences physiques ou symboliques, on peut très bien tomber dans le terrorisme. Ce n'est donc pas la nature de l'acte qui compte, celui-ci est bien plus varié que sortir une arme, c'est la finalité idéologique et le degré de nuisance qui permettent de trancher. Que je puisse commettre cet acte par intérêt personnel, parce que je suis persuadé que cela me rendra riche, me donnera une place privilégiée tout là-haut ou est ma mission, importe peu. Je le fais dans le cadre de l'idéologie du système dans lequel je m'inscris et que j'accomplis par cet acte, au détriment de bien des personnes. Donc, en effet, un rapport de force entre puissances équitables n'est pas terroriste. Un rapport de force où l'un écrase l'autre et où le rapport n'est que factice peut être vu ainsi s'il est fait en vue de nuire selon quelques prétextes idéologiques. L'humiliation à proprement parler n'est pas un acte de terrorisme, encore que ce peut être selon le degré un acte de terreur ou d'intimidation, mais elle peut l'être si elle est le reflet d'une idéologie et à volonté à nuire et à participer à l'écrasement d'une partie ou toute de la population. Ce n'est pas parce que ces agissements-là sont acceptés tacitement qu'ils sont acceptables véritablement et ne sont pas des actes nuisibles. Mais il est probable, comme tu le dis, que le degré de nuisance ne sera a priori pas le même qu'un acte de violence physique, même si je serais bien plus nuancé sur le sujet. Typiquement, Eichmann n'a jamais commis aucun crime physique et est vu comme l'exemple du fonctionnaire qui fait son travail avec dévotion et pour sa carrière, donc par intérêt personnel (je m'appuie là sur la vue de Arendt sur le sujet, c'est discutable, mais c'est juste une illustration). De même, Goebbels est encore plus éloigné des actes physiques, il n'a jamais que fait de la manipulation et transmission d'information sous-couvert d'une idéologie, ne manquant sans doute pas d'humilier une partie de la population. Bien évidemment, un mouvement anarchiste peut l'être et l'a d'ailleurs été fût un temps. Un mouvement organisé de casseurs, si c'est systématique voire idéologique et en vue de déstabiliser réellement, éventuellement aussi. Mais des casseurs isolés du dimanche, juste là pour faire chier, non, et d'autant moins si tu y mets un prétexte politique dans la définition.
  2. Mettre un terroriste sur le même plan qu'un casseur ou qu'un militant de Green Peace, fallait oser. Qu'on puisse désapprouver les actions de Green Peace ou se scandaliser de l'attitude de gens qui sont là pour se défouler sur des gens qui n'ont rien demandé à personne, c'est un fait. Mais mettre sur le même plan un acte de guerre comme le sont les actes terroristes avec les deux autres, faut pas pousser. Le premier est un abruti qui cherche à provoquer une autorité pour une raison ou une autre, le deuxième à faire prendre conscience de problèmes par des actions généralement pacifiques. Sinon, je peux pousser, et pas forcément à tort, votre façon de raisonner : en cela, un tradeur qui spécule et fait écrouler une entreprise ou deux au passage, voire une économie ou deux, est un terroriste, en cela que par son attitude systématique et idéologique il nuit à l'intérêt général et la paix sociale par une déstabilisation profonde et la création d'une misère qui peut mener à des victimes bien réelles. Le politique qui, par ses choix, agit de façon systématique et par idéologie dans le sens contraire de l'intérêt général et à la paix sociale, amenant à une déstabilisation du pays et des dégâts nombreux, est en cela aussi un terroriste. En effet, la violence n'est pas que physique, tout comme pour le trader, elle peut être symbolique et nous y sommes parfaitement. En cela, lorsqu'une autorité d'Etat menace d'envoyer l'armée, c'est un acte d'intimidation, qui est d'ailleurs digne des pays autoritaires. Donc non, un terroriste n'est pas forcément que ce qu'on a en tête au départ, comme suggéré dans le sujet initial. Mais c'est bien sans rapport avec un casseur qui est un emmerdeur violent et dont les actes sont davantage de la provocation que de l'intimidation ou de la terreur. Breivik est clairement un terroriste, au sens où son acte est profondément idéologique et ayant vocation à inspirer la terreur dans la population visée, au même titre qu'un type de Daesh quelconque qui agit de la même sorte. C'est moins évident, typiquement, pour un adolescent qui commet le même genre d'actes dans une école aux Etats-Unis puisqu'en ce sens il ne le fait souvent pas par idéologie mais par souffrance. C'est bien plus évident en revanche, de façon symbolique, pour des personnes qui font des actes de violences symboliques pour déstabiliser une entreprise, une partie ou tout d'une population. La guerre économique n'est pas innocente et fait bien des victimes, on y trouve sans mal ses terroristes non-nommés. Je peux faire le même type de conclusions quand on s'entête à opposer une réponse policière, voire militaire actuellement, à un problème politique, ou qu'on s'amuse à envenimer sans raison aucune des tensions par des paroles prononcées hors de ses frontières. Tout ça contribue à maximiser la misère et donc le contrôle sur la population au nom d'idées qu'on suit de façon entêtée, et on combat son opposition en l'écrasant par les moyens d'intimidation qui existent et qui sont la stratégie de base aujourd'hui pour faire passer tout et n'importe quoi. Dans le même ordre d'idée, je pourrais sans mal placer le genre d'activités que la NSA, ou son équivalent, peut avoir sur la surveillance de masse des données et les usages qui peuvent être faits avec ça, notamment pour intimider. Tout ça pour dire que ce qui est du terrorisme, ou non, est souvent affaire de perspective. Si j'en suis partisan, de cette idéologie, j'y verrai un acte raisonnable et nécessaire. Si je ne le suis pas, j'y verrai un acte immoral et intolérable, condamnable. La seule vraie référence objective sur le sujet est le degré de nuisance à l'égard d'autrui que ces actes ou paroles génèrent, davantage qu'au nom de quoi elles sont faites. Mais nos politiques et médias maîtrisent aujourd'hui parfaitement, consciemment ou non, les leviers de la réactance. Soyez donc rassurés, les casseurs et Green Peace sont vos pires ennemis.
  3. La critique de Kant est surtout dans les Fondements de la morale, tu n'as donc pas besoin d'avoir lu Kant pour lire Schopenhauer sur son oeuvre qu'est le monde comme volonté et comme représentation. Dans l'ensemble, son langage m'avait paru assez clair et pas spécialement déprimante. Le pessimisme qu'il pourrait avoir n'est pas forcément déprimant. Par contre on parle de 2000 pages, faut donc s'accrocher.
  4. Intelligente, belle, drôle, gentille, sympathique, riche, féminine, 1m70, 55kg, blonde, parlant dix langues, follement amoureuse de moi, écrivant comme Hugo en son temps, parlant comme Jaurès en le sien, adorant me faire plaisir, amatrice de lecture, cinéma et art, aimant à la fois s'amuser par les soirées en groupe et disserter lors des soirées à deux, étant fascinée par les infiniment petites choses comme les grandes (et n'y voyez là aucun sous-entendu), sportive (j'ai failli l'oublier), passionnée par le voyage (lui aussi), de nature à aider son prochain, compatissante, fidèle, et je pense avoir fait le tour, mais n'hésitez pas à me dire si j'ai oublié un critère important, on a vite fait d'oublier.
  5. La Chine a interdit à 17,5 millions d’individus d’acheter des billets d’avion et à près de 5,5 millions de faire l’acquisition d’un ticket de voyage en train. 128 personnes ont même reçu l’interdiction de quitter le territoire. Il s’agit là des chiffres du rapport 2018 issus du centre chinois en charge de la gestion des informations du système de crédit social en test dans le pays depuis 2014. Suite de l'article : https://www.developpez.com/actu/249262/La-Chine-interdit-a-23-millions-de-personnes-d-acheter-des-billets-de-voyage-dans-le-cadre-de-son-systeme-de-credit-social/
  6. D'aucuns diraient que ma situation est compliquée. Pourtant, j'arrive à relativiser : vont-ils vraiment laisser faire jusqu'au bout ? Je sais pourtant qu'il se disait que oui, je n'y ai jamais trop cru. Je suis bien trop raisonnable pour ça, mon esprit rationnel s'y refusait. Et je les vois tous, là, devant moi, à me fixer du regard. Il faudrait peut-être que je trouve en moi la force d'éprouver une quelconque haine à leur égard, mais rien n'y fait. Je terminerai donc cette histoire définitivement niais. L'ambiance se réchauffe, quelques clameurs se font entendre. Il est vrai que ce n'est pas un spectacle si fréquent que cela, il faut en profiter. Rien ne me laissait présager trois jours plus tôt que j'allais finir ainsi. Je vivais paisiblement, comme tout le monde, dans ma petite maison, à mener mes petites affaires et à vivre mes petites défaites et victoires du quotidien. Il aura fallu que débarque des inconnus pour que la routine s'émancipe et me quitte. Je ne comprendrai jamais ce besoin de voyage que d'autres peuvent ressentir. Sûrement là l'effet de l'instant présent qui me donne un côté morose. Pas de quoi s'inquiéter cependant, cela passera bien assez vite. Je sens des picotements, j'ai connu plus agréable. La ferveur du public ne décroît pas, cela fait chaud au cœur de l'entendre. Pour être tout à fait honnête, je ne me souviens plus très bien des raisons qui ont justifié que je sois malmené si durement. Il me semble que c'est une affaire de superstition ou d'argent, quelque chose dans ce délire-là. Ce qui est sûr, en revanche, c'est que je n'ai rien avalé depuis tout ce temps et que j'ai l'estomac léger. Mes yeux tournent un peu, je dois l'admettre. L'envie de crier me vient, je crois que je l'ai fait. L'effet sans doute de la frustration si longuement accumulée, il faut m'en excuser. Sur ma gauche, un groupe ricane de l'odeur de cochon brûlé qui se ressent dans l'air. Je ne comprends pas trop pourquoi ils disent une telle chose, je ne sens rien. Après, on m'a toujours dit que je n'avais pas l'odorat fin. Je suis par contre réputé pour ma sueur abondante, et je sens de la gêne à être à ce point trempé en ce moment. Tout de même, je ne suis pas seul et au centre des attentions. J'oublie où je suis, me voilà évanoui. J'espère qu'ils resteront polis avec moi, je ne me sens pas très appétissant. Après, en effet, je reste biaisé sur le sujet et ne suis pas nécessairement le plus gourmet. Restons patient, je finirai bien par apprendre. Ne dit-on pas que tout vient à point à qui sait attendre ?
  7. Plus de billet de blog depuis 1 an Jed'... Ta plume va sécher... Ça serait dommage.

    1. Afficher les commentaires précedents  1 en plus
    2. Loopy

      Loopy

      Etre vieux, c'est dans la tête :dry:

       

    3. Jedino

      Jedino

      Bien sûr ! Je le suis dans ma tête alors :D

    4. Jedino

      Jedino

      Allez, c'est cadeau, je suis d'humeur

    5. aa
  8. Jedino

    Mon forum

    J'ai pas vu de fiche présentant en quoi tu es meilleur que FFr. Du coup je fais le client chiant et je n'y vais pas.
  9. Si tu proposes un système de rémunération par nombre de contributions, je suis tout à toi.
  10. Vous pouvez creuser à partir de ça : https://fr.wikipedia.org/wiki/HI-SEAS https://www.nationalgeographic.fr/espace/passer-un-sur-mars Il existe par ailleurs une tonne de documents (en anglais pour la plupart) sur le sujet de la psychologie et du facteur humain en général, même si tout est loin d'être abordé. Comme en aéronautique, il y a une importante conscience du caractère essentiel du sujet et une volonté d'en tenir toujours plus compte pour mieux le gérer. https://www.apa.org/monitor/2018/06/mission-mars Si vous allez sur le site de la NASA et cherchez dans la barre de recherche "psychology", vous trouverez plusieurs documents sur le sujet. Cela peut être une porte d'entrée si vous souhaitez vraiment affiner la question.
  11. @Quasi-Modo Avant de répondre quoi que ce soit, il faudrait si possible que tu définisses ce que tu entends ici par morale que je ne parte pas sur une réponse qui serait mon interprétation de ta propre définition.
  12. Jedino

    Les rats

    L'honneur de faire parmi des noms cités me flatte. J'ignorais avoir quelques fans à combler de ma prose maladroite. De feu Jean de la Fontaine
  13. Je viens de terminer ce quiz. Mon score 60/100 Mon temps 230 secondes  
  14. Bonsoir, Tu trouveras un exemple de ce qu'il est possible de faire par ici : https://www.developpez.net/forums/d50229/javascript/general-javascript/alert-personnalise/ Tu pourras y trouver la méthode classique consistant à créer un "div" et à l'afficher/masquer selon ton bon vouloir. Le code n'est pas parfait mais te donnera une idée de comment le réaliser. Si tu préfères passer par des librairies, tu trouveras un paragraphe à ce sujet sur le lien suivant pour la librairie JQuery : https://openclassrooms.com/fr/courses/1631636-simplifiez-vos-developpements-javascript-avec-jquery/1636887-jquery-ui
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité