Aller au contenu

Kégéruniku 8

Membre
  • Contenus

    7 202
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Kégéruniku 8

  • Rang
    Avis contre faits
  • Date de naissance 08/11/1988

Contact

  • Facebook
    Sexyblonde@veryhotmal.cum

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Entre matière grasse et matière grise
  • Intérêts
    Je rêve de faire fortune en créant une entreprise pour aider les suicidaires à passer à l'acte.

Visiteurs récents du profil

47 125 visualisations du profil
  1. Kégéruniku 8

    Histoire de vieux pots

    Petite balade à Belleville. Entre les putes et les civils, Je déambule d’un air tranquille, En quête d’aventure, pas d’idylle. J’ai sorti le swag, je suis trop trop soin, Prêt à casser de la tchoin, J’ai mon tinder qu’attend pas loin, Je suis préparé, j’ai tout fait bien. J’arrive au lieu de rendez-vous. « Salon de massage Paisible bambou » J’ai compris le message, j’entre ; Je me dirige vers l’hôtesse et lui glisse, tendre : « Je veux qu’une asiatique m’astique Et je veux qu’elle gobe vite, je veux pas qu’elle mastique. Je crache la purée, j’envoie du mastic. Bébé, j’ai sorti l’huile, je veux que tu masses trique. Vas-y joue moi des tours, je veux qu’y ait masse tricks. Je veux tes lèvres autour et sentir paroi gastrique. » Elle m’envoie la gérante, m’envoie au casse-pipe ; Je vois la vieille qui rentre, je sens le bad trip. Mémé toute souriante, genre stéréotype, M’emmène tranquillement en tirant sur mon slip. M’installe sur table haute, M’entrave avec menottes. Tandis qu’elle se dépiaute Je cris « c’est toi Maki hot ? » Elle acquiesce, me décalotte. Résigné, je la plote. Et là Je te l’ai tendue, Détendu, nu, Ma tentacule Tant attendue, L’attente l’accule. T’as tendinite Alors je descends ta culotte. Débridé donc je tripote Toute ridée mais je m’y frotte Peinture rupestre dans ta grotte. Je viens niquer comme Cro-Magnon, Te limer jusqu’au moignon. Je viens pour faire craquer l’oignon. Vide mes bourses, prend mon pognon ! Je déverse liquidités, Découvert illimité ! Je découvre félicité Dans la fente d’un fruit gâté. Terminé par femme mature, Je suis battu, j’ai courbatures, Tandis qu’elle part dans un fou rire, Vieille peau me laisse en confiture.
  2. Kégéruniku 8

    Improvisite

    Personnes quelconques, vie banale, Je crois que la télé nous a banane. On restera pas dans les annales, La chance nous a fait le coup de la panne. Tu voulais vivre dans les étoiles Et en fait ta vie s’étiole. T'aurais voulu mettre les voiles Mais t'étais qu'une petite tafiole. Et comme tous les autres tu t'es rangé Loin de ces rêves qui te démangeaient. Entre picole et canapé, Tu veux juste qu'on te foute la paix. Si l’amour propre est un moustique T’as prévu le stock de citronnelle. Aucune chance qu’il ne te pique Qu’il ne t’érafle ou te cherche querelle. T’as l’air plus zen qu’un moine bouddhiste Mais t’es juste mort à l’intérieur. A vivre sa vie sans prise de risque Elle y perd toute sa saveur. Ce qui t’entoure n’a aucun goût, Ceux qui t’entourent te dégoûtent ; Balance tout à l’égout, Dégueule jusqu’à la dernière goutte. Mais t’es trop lâche pour tout lâcher, Tu mérites juste de te faire lyncher. Tu sais rien faire sauf te cacher Et pleurer tes chances gâchées. Et tu sombres tout doucement Pour ne pas prendre de décision. Et tu te places en isolement Comme si t’étais ton propre maton. La vie c'est dur, ma bite aussi. Deux points de suture, pourquoi tu cries? T'engueules les murs, t'habite ici. Tu joues sécure et tu fais l'aigri?! Serait peut-être temps de changer de disquette! Disent que tu t'uses comme une gisquette. Tise gin, suze, juste une lichette; Tchin et motiv' finit en moquette. De jolis mots plein la bouche Mais y a rien quand t'accouches. Tu fais qu'attendre les cafouilles, Toujours à faire le guet. Mais souvent quand ça bafouille En fait c'est toi qui bégaie. Tu t'imagine comme géant Qui peine à s'éveiller. Mais t'es qu'un petit con gênant Qui a bien assez veillé! Tu sais la vie ne livre pas. Tu sais pas quoi dire, ne l'ouvre pas. Tu cherches l'avenir, délivre toi. Les faux départs ça n'arrive pas.
  3. Kégéruniku 8

    Vous pensez vous séduisant(e) ?

    En fait j'étais surtout en train de te donner un conseil. Quitte à ajouter une deuxième phrase, si ça te rassure, il fallait alors aller dans l'extravagant, du genre: Moi sur la défensive? j'ai une tête à être sur la défensive? Ou encore Moi sur la défensive? Je vais t'offenser, tu vas voir la défensive.
  4. Kégéruniku 8

    Vous pensez vous séduisant(e) ?

    On a compris, mais l'intention ne suffit pas, l'humour c'est sérieux mec. On plaisante pas avec l'humour. "Moi sur la défensive?" C'était pas mal du tout, subtile ce qu'il faut et c'était une jolie pirouette par rapport à mon QCM. En y ajoutant une autre phrase, ça casse l'effet par un surplus d'information. Du coup, soit on se dit que tu es effectivement sur la défensive et tu passes pour un idiot, soit on se dit que tu as voulu trop en faire et tu passes pour un forceur.
  5. Kégéruniku 8

    orgasme silencieux ou parlant?

    Pour le bien de la communauté, je pourrai lui envoyer mon CV.
  6. Kégéruniku 8

    orgasme silencieux ou parlant?

    En matière de sexualité, je suis un homme orchestre. Oralité, percussions, je met la corde de côté avant de lancer le pipeau, et le tout mené à la baguette. Je me demande même si je devrais pas vendre des places pour assister aux représentations.
  7. Kégéruniku 8

    Vous pensez vous séduisant(e) ?

    C'était une question à choix multiple, alors ça ne veut clairement pas dire que toutes les propositions étaient vraies. Du coup, c'est marrant que tu te sois focalisé sur celle ci. Par contre, pour que ce soit vraiment drôle, la première phrase aurait suffit, la deuxième gâche le truc quand même.
  8. Kégéruniku 8

    Reportage choc sur les membres de ForumFR

    On doit se farcir tes interventions, et c'est nous qui te gavons?
  9. Kégéruniku 8

    Vous pensez vous séduisant(e) ?

    Que peut on en conclure? - Que les gens aiment rire ensemble, sauf avec toi, parc qu'avec toi il faut être méchant et puis c'est tout! - Que ce n'est pas parce qu'on veut faire de l'humour qu'on est forcément drôle. Les ratés, ça arrive. A certains peut être plus qu'à d'autres, mais ça c'est parce que l'humour, c'est technique en fait. - Que mettre un smiley qui rigole à la fin d'une phrase ne suffit pas forcément pour faire de l'humour. -Que changer tes propos peut être une façon de rire avec toi et qu'on ne rit à tes dépends que parce que tu te mets tout de suite sur la défensive. Indice: C'est une question à choix multiples.
  10. Kégéruniku 8

    orgasme silencieux ou parlant?

    J'ai joui sur ton dos, c'est la faute à Rousseau. J'ai aussi joui par terre, c'est la faute à Voltaire.
  11. Kégéruniku 8

    Reportage choc sur les membres de ForumFR

    C'est vrai qu'il nous gave.
  12. Kégéruniku 8

    orgasme silencieux ou parlant?

    Je dois être un putain de cérébral vu qu'il m'arrive de raconter des blagues durant le rapport.
  13. Kégéruniku 8

    Richesse des expressions françaises

    Dans le même genre que "l'habit ne fait pas le moine", j'aime bien "la cape ne fait pas l'espagnol". "Prendre son pied" qui est une expression de pirate à la base, puisqu'il s'agissait de prendre sa part du butin qui se mesurait en pieds. Sinon, j'ai pour habitude de "boire un coup" avant de "tirer un coup" pour enfin "prendre mes jambes à mon cou". Je suis aussi particulièrement fan des expressions estropiées. Ou quand "d'une pierre, deux coups" devient "deux pierres d'un coup."
  14. Kégéruniku 8

    Vous pensez vous séduisant(e) ?

    Bah non justement, il n'aspire, tu peux t'y complaire et chercher à l'apprivoiser, ou même en faire ton foyer. Mais même la gravité n'empêche pas de s'élever et d'être léger. C'est tout le contraire, rayonner c'est bien souvent une façon d'attirer à soi. Alors pourquoi cela devrait signifier n'avoir besoin de personne? On peut trouver ça con, mais il n'y a que les étoiles qui rayonnent tout le temps. Et encore. L'abîme, c'est ce qui t'abime.
  15. Kégéruniku 8

    Vous pensez vous séduisant(e) ?

    Elle regarde en toi, elle ne t'emporte pas pour autant. Rayonner, c'est une question de choix, pas d'altitude. D'ailleurs, il paraît qu'on ne brille jamais tant que dans l'obscurité.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité