Aller au contenu

Kégéruniku 8

Membre
  • Contenus

    7 212
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Kégéruniku 8

  • Rang
    Avis contre faits
  • Date de naissance 08/11/1988

Contact

  • Facebook
    Sexyblonde@veryhotmal.cum

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Entre matière grasse et matière grise
  • Intérêts
    Je rêve de faire fortune en créant une entreprise pour aider les suicidaires à passer à l'acte.

Visiteurs récents du profil

47 417 visualisations du profil
  1. Je viens de terminer ce quiz. Mon score 11/100 Mon temps 60 secondes  
  2. Je viens de terminer ce quiz. Mon score 50/100 Mon temps 43 secondes  
  3. Je viens de terminer ce quiz. Mon score 40/100 Mon temps 58 secondes  
  4. Je viens de terminer ce quiz. Mon score 62/100 Mon temps 41 secondes  
  5. Je viens de terminer ce quiz. Mon score 85/100 Mon temps 122 secondes  
  6. Je viens de terminer ce quiz. Mon score 75/100 Mon temps 70 secondes  
  7. Je viens de terminer ce quiz. Mon score 40/100 Mon temps 79 secondes  
  8. Je viens de terminer ce quiz. Mon score 70/100 Mon temps 65 secondes  
  9. Je viens de terminer ce quiz. Mon score 100/100 Mon temps 37 secondes  
  10. Je viens de terminer ce quiz. Mon score 10/100 Mon temps 79 secondes  
  11. Kégéruniku 8

    Improvisite

    Personnes quelconques, vie banale, Je crois que la télé nous a banane. On restera pas dans les annales, La chance nous a fait le coup de la panne. Tu voulais vivre dans les étoiles Et en fait ta vie s’étiole. T'aurais voulu mettre les voiles Mais t'étais qu'une petite tafiole. Et comme tous les autres tu t'es rangé Loin de ces rêves qui te démangeaient. Entre picole et canapé, Tu veux juste qu'on te foute la paix. Si l’amour propre est un moustique T’as prévu le stock de citronnelle. Aucune chance qu’il ne te pique Qu’il ne t’érafle ou te cherche querelle. T’as l’air plus zen qu’un moine bouddhiste Mais t’es juste mort à l’intérieur. A vivre sa vie sans prise de risque Elle y perd toute sa saveur. Ce qui t’entoure n’a aucun goût, Ceux qui t’entourent te dégoûtent ; Balance tout à l’égout, Dégueule jusqu’à la dernière goutte. Mais t’es trop lâche pour tout lâcher, Tu mérites juste de te faire lyncher. Tu sais rien faire sauf te cacher Et pleurer tes chances gâchées. Et tu sombres tout doucement Pour ne pas prendre de décision. Et tu te places en isolement Comme si t’étais ton propre maton. La vie c'est dur, ma bite aussi. Deux points de suture, pourquoi tu cries? T'engueules les murs, t'habite ici. Tu joues sécure et tu fais l'aigri?! Serait peut-être temps de changer de disquette! Disent que tu t'uses comme une gisquette. Tise gin, suze, juste une lichette; Tchin et motiv' finit en moquette. De jolis mots plein la bouche Mais y a rien quand t'accouches. Tu fais qu'attendre les cafouilles, Toujours à faire le guet. Mais souvent quand ça bafouille En fait c'est toi qui bégaie. Tu t'imagine comme géant Qui peine à s'éveiller. Mais t'es qu'un petit con gênant Qui a bien assez veillé! Tu sais la vie ne livre pas. Tu sais pas quoi dire, ne l'ouvre pas. Tu cherches l'avenir, délivre toi. Les faux départs ça n'arrive pas.
  12. En fait j'étais surtout en train de te donner un conseil. Quitte à ajouter une deuxième phrase, si ça te rassure, il fallait alors aller dans l'extravagant, du genre: Moi sur la défensive? j'ai une tête à être sur la défensive? Ou encore Moi sur la défensive? Je vais t'offenser, tu vas voir la défensive.
  13. On a compris, mais l'intention ne suffit pas, l'humour c'est sérieux mec. On plaisante pas avec l'humour. "Moi sur la défensive?" C'était pas mal du tout, subtile ce qu'il faut et c'était une jolie pirouette par rapport à mon QCM. En y ajoutant une autre phrase, ça casse l'effet par un surplus d'information. Du coup, soit on se dit que tu es effectivement sur la défensive et tu passes pour un idiot, soit on se dit que tu as voulu trop en faire et tu passes pour un forceur.
  14. C'était une question à choix multiple, alors ça ne veut clairement pas dire que toutes les propositions étaient vraies. Du coup, c'est marrant que tu te sois focalisé sur celle ci. Par contre, pour que ce soit vraiment drôle, la première phrase aurait suffit, la deuxième gâche le truc quand même.
  15. On doit se farcir tes interventions, et c'est nous qui te gavons?
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité