Aller au contenu
  • billets
    6
  • commentaires
    12
  • vues
    103574

À propos de ce blog

Le goût de la fuite,
Qui s'échappe de tes cuisses,
S'efface. Sans suite.


 

Billets dans ce blog

 

Les toiles de minuit

Emporté par la houle, frappé par les vents, Rafiot décevant qui se brise et qui coule. Rescapé du naufrage, hélas survivant, Sur les flots dérivant quand la nuit s'écroule. Dans le froid mortifère de l'obscurité, Où le sang et le sel ne sont plus que doux jeu, Mutine lumière vient offrir sa clarté Et nourrir mes espoirs d'un avenir radieux. Sa joliesse me réchauffe le palpitant Et me fait me débattre en plein cœur d'océan, Dans le seul but de l'atteindre et l'étreindre.

Kégéruniku 8

Kégéruniku 8

 

Bonne nuit Kégéruniku (3)

Les retours sont des adieux et les adieux des retrouvailles. Pour ne pas ruminer la colère stérile qui m'obnubilait, j'errai de ports en porc. Me plongeant à corps retrouvé dans l'exploration, plus gloutonne que méthodique, des intimes eaux tièdes et doucereuses qui bordaient ma dérive. Je collectais ces délicats nectars avec d'autant plus d'enthousiasme que j'avais connu et la diète et la disette. Et je goûtais d'autant plus mon plaisir que j'étais cet iris n'ayant pas vu la rose, à nouv

Kégéruniku 8

Kégéruniku 8

 

Bonne nuit Kégéruniku (2)

Quel que soit le chemin emprunté, quelle que soit l'issue, parfois il n'y a que la colère. Je me souviens les chaudes nuits passées dans la torpeur la plus profonde et réconfortante, où l'absence se changeait en oxygène faisant de chaque inspiration un souffle béni. Blotti dans l'obscurité silencieuse, je goûtais les plaisirs de l'isolement et de la déréliction, avide de vacuité, comme une chance de s'extraire d'un brouhaha quotidien et continu. Errant paisiblement, libéré de toutes les con
 

Bonne nuit Kégéruniku

Je veux être dieu. Non pas dieu de toutes choses. Je déteste les groupes, les foules, les nombres. Ils sont inconsistants et n’existent probablement que pour me nuire. Et plus encore, je hais leur mécanique, vulgaire et terriblement indiscrète. Rien n’égale la singulière saveur du secret. Non, je veux être un dieu personnel. Partagé, pourquoi pas. Si c’est par une poignée d’adeptes. Et je veux que chaque adoration soit singulière dans son histoire et dans son expression. Je ne veux pas être ce f

Kégéruniku 8

Kégéruniku 8

 

Improvisite

Personnes quelconques, vie banale, Je crois que la télé nous a banane. On restera pas dans les annales, La chance nous a fait le coup de la panne. Tu voulais vivre dans les étoiles Et en fait ta vie s’étiole. T'aurais voulu mettre les voiles Mais t'étais qu'une petite tafiole. Et comme tous les autres tu t'es rangé Loin de ces rêves qui te démangeaient. Entre picole et canapé, Tu veux juste qu'on te foute la paix. Si l’amour propre est un moustique T’as prévu le stock d

Kégéruniku 8

Kégéruniku 8

 

Loverdose

Ce qui me tue c'est la joie. Sa logique, ses idées, sa façon de faire. Si les filles de joie sont des salopes, je ne sais plus quoi penser de la mère. Insuportable trainée qui se donne, sans faire payer, au premier des abrutis. Mais qui va se refuser, ou du moins se faire prier, pour quiconque à de l'esprit. Je veux bien comprendre, qu'étant plus simples à divertir, elle choisisse les imbéciles, pour n'avoir que moins d'efforts à fournir, parce que se donner de la peine est une chose que la jo

Kégéruniku 8

Kégéruniku 8

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité