Aller au contenu
  • billets
    188
  • commentaires
    1 398
  • vues
    775 061

À propos de ce blog

♫ Il y a peu de chances qu'on détrône le roi des kons ♫

Billets dans ce blog

 

Le bonheur des autres

Le bonheur des autres Le cul sur un banc public ou une banquette Dans un bistrot de banlieue, quoique mal barrés 1, Les amoureux de tous bords, peux pas les carrer, Ça se sourit, s'embrasse, s'abreuve aux sornettes ; Comme si j'avais besoin que l'on me rappelle Qu'il me manque une bouche où donner de la pelle. Afin d'enfin réparer cette iniquité, Je prie le grand manitou en qui je crois pas De servir à leur amour son dernier repas, Que

konvicted

konvicted

 

C'est quoi l'amour ?

C'est quoi l'amour ? Dites-moi que l'amour n'est autre qu'égoïste, Ce n'est que pour mieux s'aimer qu'on s'éprend d'autrui ; Je veux croire que le cœur ne se montre altruiste Qu'afin qu'on ne préfère pas un autre fruit Que sa pomme, que sa pomme. Avouez-moi que l'amour ne peut pas durer, Que dès lors qu'on le connaît, il est ennuyeux ; Je veux croire que le cœur ne peut endurer Plus que le temps d'un clin d'œil de battre pour deux, Même

konvicted

konvicted

 

Je te dirai pas que t'es belle

Dans la lignée d' Érato faite humaine, Je te dirai pas que t'es belle Ne t'avise surtout pas de t'imaginer, Sous peine d'être déçue, en me faisant boire Pouvoir me faire avouer que t'es belle ce soir, Alors que ton visage laisse deviner La salle de bains longtemps monopolisée Par tous tes cosmétiques, ton fer à friser. L'est pas laid, ton fardage, l'idée pour laquelle Je refuse de te dire à quel point t'es belle, C'est que les magazines

konvicted

konvicted

 

Érato faite humaine

Érato faite humaine Il est des femmes belles mais dès lors que celle À qui je rends hommage met le pied dehors, Les plus polis lui jettent, et cela l'honore, Un œil d'émerveillement devant ce recel De la beauté de Vénus. Bien que les plus vulgaires la sifflent, quand elle A le malheur de porter une jupe, alors Voulant la lui soulever contre un moindre effort, Démontrant ne pas valoir mieux que des mortels, Voilà qu'Éole s'y met.

konvicted

konvicted

 

Cœur d'artichaut

Cœur d'artichaut Peut-être qu'il me trouve être une bonne pomme Quand il tâte de son arc pour la viser tel Que ferait à l'arbalète un Guillaume Tell ; Quoi qu'il en soit, Cupidon, ce vil semblant d'homme Par son manque d'adresse n'atteint que mon cœur Et comme un mauvais perdant finira vainqueur Ou pas du tout, j'en ai peur. Pointant dans la direction d'une demoiselle Délicieuse s'il en est, le tout premier trait Au mur de ma mémoire cl

konvicted

konvicted

 

Célibarbe

Célibarbe Comme certains comptent leurs années de mariage, J'additionne celles que je passe seul ; C'est vite calculé, c'est à peu près mon âge. Les plus sympathiques se foutent de ma gueule, Les plus cons se disent las du concubinage ; Ils seraient bla bla bla moins libres qu'ils le veulent. Mon célibat vieillit et sa barbe me pique, Mais l'âme désirée pour enfin la raser, Un hameçon encore ancré dans le gosier, N'en a rien à ferr

konvicted

konvicted

 

Errer à perdre la maison

Le titre fait référence, en en étant une contrepèterie, à une chanson d'un grand moustachu de la chanson française dont je vous laisse deviner le nom sachant qu'il a cassé sa pipe, même s'il n'en fumait pas à ma connaissance, en 2010 et qu'on en retient La femme est l'avenir de l'homme, C'est beau la vie mais encore bien d'autres non-sens. En dehors de ça, le poème n'a rien à voir avec Jean Ferrat. Errer à perdre la maison Fermer la porte pour de bon Et puis fuguer comme un

konvicted

konvicted

 

Me taper dans l'œil

Me taper dans l'œil "Je t'ai bien regardé, tu t'y prends comme un manche. Y'a vraiment des soirées où tu remplis ton pieu ? - Tu serais surprise, tiens, ce dernier dimanche Par exemple, chez Pat, c'est quand même pas vieux. - Mais elle s'en souvient ? C'est pas toujours facile Avec le GHB que t'as dû lui fourguer. - Déjà je t'emmerde, c'était du Lexomil Et si t'es si douée, montre comment draguer." C'est à ce moment-là qu'elle m'a mis un gnon

konvicted

konvicted

 

Six pieds sous taire

Six pieds sous taire Il est des vérités à jamais inaudibles, Des mots cadenassés que nul ne peut soustraire ; Il est des silences à l'écho peu crédible, Des non-dits assaillant les esprits grabataires D'un fantôme impoli. J'en ai des souvenirs et autant de regrets ; La Mort ayant porté ses mains à mes paupières, Je ne peux déterrer mon éternel secret Enfoui dans mon jardin jusque six pieds sous terre, Au pied du mimosa. J'étai

konvicted

konvicted

 

Le non de la rose

I - Ma (notre ?) certitude Je suis agnostique, suspicieux, Sceptique, méfiant et parano ; Ma confiance s'accorde piano, Je doute des hommes et des cieux. Mais j'ai quand même une certitude, Celle que j'ai trop peur du bonheur Qui me tend ses gros bras de boxeur, Je n'en ai vraiment pas l'habitude. Alors par pitié, prends-moi la main Voire même les deux à la fois, Fais-moi oublier que j'ai les foies Et ne me lâche pas en chemin.

konvicted

konvicted

 

Adieu mon pote

Adieu mon pote Certes, tu n'as jamais été un bon vivant Mais maintenant que t'es un plus vivant du tout, Je t'assure, tu fais moins la gueule que nous ; Si tu nous voyais, tu la ferais plus qu'avant, Histoire de paraître le plus malheureux, Je te jure, on te croirait cette fois, mon vieux. Tu nous avais dit que t'avais raté ta vie Et qu'avant tout la vie t'avait raté aussi, Que tu ne raterais sûrement pas ta mort ; Toi qui nous avais ha

konvicted

konvicted

 

Tombe la pluie !

Tombe la pluie ! Quatre vérités, ça en fait du bruit, Glissées à l'oreille de mon narcisse ; J'ai grand besoin que Morphée l'assourdisse, Que tombe la nuit, que tombe la nuit ! Sur l'ego vexé mais bien établi, Que tombe la nuit, ainsi que l'oubli ! Je suis attendu par le fond du puits, Poussé dans le dos par l'accès de honte ; Ne peux que prier que Zeus me remonte, Que tombe la pluie, que tombe la pluie ! Ou qu'il me descende, il a bien le choix, Que

konvicted

konvicted

 

Jet de chrysanthèmes

Jet de chrysanthèmes Le docteur a revu les calculs de mes reins, Dit qu'on allait devoir bientôt m'en soustraire un Mais pour tout vous dire, ça ne m'étonne en rien, Cela fait un moment que la Camarde a l'œil Sur mes prises de sang, les virus vénériens Et autres infectieux à qui je fais accueil ; Sitôt qu'elle aura mis la main sur un linceul, Ma famille entière se sentira bien seule. Que j'ouvre les vannes, que je coule un airain, Je sens la Faucheuse qui

konvicted

konvicted

 

Le bleu de tes yeux

Le bleu de tes yeux J'ai, non sans vouloir, brisé un miroir ; Certains disent que ça rend malheureux, Sûrement pas autant que de m'y voir, N'en déplaise aux superstitieux. Ses réflexions m'avaient mis sur les nerfs ; Désormais, pour mon reflet, je ne veux Plus demander le désespérant verre, Mais juste le bleu de tes yeux. Jusque là, seuls ces deux globes sur terre Ont décelé matière à faire taire Mes complexes les plus honteux

konvicted

konvicted

 

Un peu, beaucoup, et tout le tintouin

Un peu, beaucoup, et tout le tintouin Empruntant à Venus l'un de ses miroirs prune, Je m'enquiers de ma valeur aux yeux de ma brune ; Elle m'aime pas du tout, dit le spéculaire. On ne peut plus contrarié par la réflexion, Je veux un second avis, porte l'attention Sur une pensée à l'air moins patibulaire ; Mais elle encore me sert la même salade. Alors je suis énervé, l'envoie en balade, Moi avec par là même, je cherche la porte Mais mar

konvicted

konvicted

 

Ouvrir les vannes

Ouvrir les vannes Deux nuages chargés de pluie Intimident mon ciel gris cœur, Mais leur crime n'est pas tout cuit Car Jupiter jamais ne pleure. Dans l'atmosphère lourde plane De ce fait la crainte pérenne De ne jamais vider mon crâne De ces baudruches d'eau trop pleines. Je ne peux m'expliquer la peur Et donc l'inaction qui s'ensuit ; L'idée de chercher l'âme sœur Me fout la tête dans le puits. Je ne vis pas, vivote à peine ; Je ferais mieux d'

konvicted

konvicted

 

Saint-Valentin d'enfer

Saint-Valentin d'enfer En un tapis rouge, les pétales de roses Allongés sur le sol de la chambre au palier, La table du salon ornée d'un chandelier, De flûtes attendant qu'un mousseux les arrose ; Tout est exactement comme l'année dernière, Comme l'image dont ma mémoire a fait prêt, Soirée déjà vécue, au petit détail près Que tu ne rentreras pas de toute manière. Alors, cette année-ci, je mange et bois pour deux, Mais je ne viendra

konvicted

konvicted

 

What I haven't done

Un petit texte sans grand intérêt, juste pour le plaisir d'écrire un peu en anglais : What I haven't done My hell's paved with more should'ves Than I could ever recall; Regrets, I believe, are all My memories are made of. My mind's stuck on yesterday, Hoping for no tomorrow; I cannot feel but sorrow As I while my life away. I can't afford to should've Myself any longer, so Today's the day I let go Of the past I'm dying

konvicted

konvicted

 

Baptême du feu

Baptême du feu Maman m'a fait mettre un costume flambant neuf, Celui que j'avais au mariage de tonton Est trop petit et il lui manque des boutons. Nous nous étions tous bien marrés à cette teuf, Aujourd'hui par contre, on va pas rire beaucoup Dit p'pa me mettant ma cravate autour du cou. Maman me dit que mamie fait un gros dodo, Elle est morte en fait mais j'ose pas l'avouer À maman qui est déjà assez retournée. La mort, papa dit que c'

konvicted

konvicted

 

Pour nos vingt-et-un ans

Pour nos vingt-et-un ans Nous ne sommes pas toujours d'accord, tous les deux, Fréquents sont les jours où je te hais ou t'en veux ; Je t'accuse par tous les mots de tous mes maux, Je te laisse honte et désespoir pour mémos. Mais, partis pour vivre ensemble encore un moment, Efforçons-nous de cohabiter gentiment ; Je m'avance à faire le premier pas vers toi, Tu en feras de même si tu es courtois. Alors, comme c'est notre anniversaire auj

konvicted

konvicted

 

Ma femme idéale

Ma femme idéale Ma femme idéale, non contente De ne vouloir que moi pour bonhomme, Est sublime à tomber dans les pommes. Je peux bien exiger ce qui me chante, Les gonzesses dans ma vie affective Sont de toute façon toujours fictives. Ma femme idéale est un prix Goncourt, Également un Nobel de chimie, Ce à tout juste vingt ans et demi. Là où elle est carrément hors concours, C'est qu'elle a découvert une raison De me donner de

konvicted

konvicted

 

Ramasser des cailloux

Ramasser des cailloux Notre feignasse d'étoile encore couchée, Je finis par me sortir du lit, pas trop tôt ! Trop tard pour le petit-déj' ou pour me doucher, J'enfile mes fringues et après le manteau, Je n'oublie pas mon masque, mon seul accessoire Pour jouer le rôle de Monsieur Tout-le-monde, Prétendre ne pas souffrir du tout de m'asseoir Parmi mes semblables au conformisme immonde, Vachement semblables entre eux, indiscernables, À l'image

konvicted

konvicted

 

Ma certitude

Ma (notre ?) certitude J' suis agnostique, suspicieux, Méfiant, sceptique, parano ; Ma confiance s'accorde piano, Je doute des hommes et des cieux. Mais j'ai bien une certitude : J'ai vachement peur du bonheur Qui me tend ses bras d' boxeur, J'ai vraiment pas l'habitude. J' compte sur toi pour m' prendre la main Voire même les deux à la fois, M' faire oublier qu' j'ai les foies, Sans me lâcher en chemin. J' sais qu' j'ai

konvicted

konvicted

 

À quand le silence ?

À quand le silence ? Mon cœur s'est découvert un' passion, Il est batteur dans un group' de rock ; Il aim' la musiqu' plus que d' raison, Le problème est qu' c'est pas réciproque. D'ailleurs, dans son groupe, il est tout seul, Seul's ses baguett's ont bien voulu d' lui, Et encor', just' pour s' fout' de sa gueule, Bien qu'il boss' comme un fou jour et nuit. C'est en premier lieu pour les groupies Qu' mon cœur a monté son group' de rock

konvicted

konvicted

 

La vie en rose

La vie en rose Une bouteille de bière en guise de vase Pour une rose rouge, ça prête à sourire ; J'ai d'ailleurs probablement perdu une case, Le bien-être m'habite, comme les fous rires, Et je vois la vie en rose. Les murs, les plafonds repeints en rose bonbon, Mes branches de lunettes pris's au forsythia, Mes assiettes bien pourvues en rose jambon, Jusqu'à mon joli poster au soutif fuchsia, Je vois mon appart' en rose. Je lai

konvicted

konvicted

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité