konvicted

Membre+
  • Compteur de contenus

    26 420
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de konvicted

  • Rang
    I. C. Wiener
  • Date de naissance 29/11/1991

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Dans les détails
  • Intérêts
    Type sans intérêt
  1. Déjà qu'on ne peut plus battre sa femme, v'là maintenant qu'on nous interdit même d'en rire à l'idée. Mais ce qui m'interpelle vraiment dans cet article, c'est d'apprendre que Tex est humoriste ! Bon, le mec se fait virer d'une émission pour une blague qui n'a même pas le mérite d'être sulfureuse mais seulement le tort d'être éculée, qu'il a faite dans une émission qui n'a rien à voir et sur une chaîne concurrente de surcroît, cette même chaîne où par ailleurs voir un chroniqueur avec des nouilles dans le caleçon est le signe d'un programme de qualité. Si la voix du peuple peine à se faire entendre en démocratie, faut avouer qu'elle est assourdissante dans la dictature de la pensée unique. Apprécions toutefois l'ironie. L'émission de C8 qui a causé la perte de Tex s'appelle Ce n'est que de la télé. Son boulot d'animateur, ce n'était que de la télé ; il va maintenant pouvoir se consacrer à des activités moins futiles.
  2. ADIEU Johnny Hallyday

    Pour plagier une citation de Desproges, le jour de la mort de Chester Bennington, j'ai pleuré comme un môme alors que, c'est curieux, ce soir j'ai repris deux fois des moules. Mais si la mort d'un chanteur que j'ai adoré depuis moins de dix ans et que je n'ai pas même vu en concert a pu me retourner, je n'ai aucun mal à m'imaginer que des gens ayant suivi Johnny pendant 20, 30, 40, 50 ans soient anéantis aujourd'hui. Les politicons y vont peut-être un peu fort en le comparant à la tour Eiffel, mais il fait bel et bien partie du patrimoine français. Je comprends aussi l'agacement que le battage médiatique engendre chez certains, mais j'ai envie de dire, si vous craquez dès le premier jour, vous feriez peut-être mieux de balancer votre TV par la fenêtre, et sur la tête d'un militaire, s'il vous plaît, parce que ça s'annonce plus intense encore que pour MJ à l'époque.
  3. C'est qu'il faut refaire la toiture.
  4. Les voyageurs du RER A et B seront dédommagés

    C'est toujours ça de pris, mais, j'ai beau être payé au lance-pierres, c'est encore loin de dédommager les heures que j'ai perdues du fait d'incidents tous plus ridicules les uns que les autres.
  5. Quel effet l'alcool a sur votre comportement ?

    Je ne m'en souviens pas.
  6. J'en ai une dizaine les bras levés, connard, tu crois pas que c'est plutôt lui qui m'aide à démarrer mon réseau ? Sont cons, ces bots.
  7. Le sexe en société - Règles et comportement ?

    En ce qui me concerne, j'aimerais qu'elles commencent par apparaître. Ça me paraît évident...
  8. Demain ne naît jamais

    J'espère ne pas mettre de nouveau huit mois pour accoucher du prochain.
  9. Demain ne naît jamais

    Demain ne naît jamais J'ai jamais su conjuguer plus d'un verbe au futur Et je compte pas m'y mettre, à quoi bon gamberger ? Infoutu de projeter ne serait c'que mon ombre Dans cette nuit noir artère encore bien trop sombre Pour tirer des plans décents sur l'étoil' du berger. Je ne trouve plus de sens dans les épistémès Qu'ont su me persuader que le ciel s'allumait ; Si je sais où j'mets les pieds, c'est à force d'ampoules, L'oiseau de nuit le plus sûr se couche avec les poules Et le coq ulule car demain ne naît jamais. Je me suis sûrement mis un titan grec à dos, Genre Hypérion ou Cronos, un qui fait pas d'cadeau, Je vois la terre tourner plurielle et résolue Or j'en suis au même point quand elle est révolue, Des tours et des tours plus tard, je suis le mêm' qu'ado. Mais c'est quand je crois que l'temps qui s'écoule est bénin Que l'aiguille quoiqu'au trot distille son venin, Irresponsable fini, le choix me tétanise, J'finis la tête sous l'eau que par ailleurs j'anise Aussi sûr que bébé qu'on abandonne à son bain. Si t'attends, avec le temps tout ne fait qu'empirer, Je mentirais prétendant que j'entends m'en tirer Quand j'observe le silence entre quatre murmures De lamentation manquant d'iodure et de bromure Et pourtant je sais bien que demain je mourirai.
  10. Tout ça pour ça

    Toujours très peu.
  11. J'ai tué l'îlotier

    Paraît même que je suis né dans le béton, coincé entre deux maisons.
  12. Printemps prochain, 20 après

    Je rattrape mon retard en lecture, et je fais bien. J'adore les deux strophes qui se font écho :
  13. Freemium & Premium

    De tous les textes de plus de trois lignes traitant d'économie que j'ai réussi à lire jusqu'au bout, je crois que celui-ci est le premier.
  14. Quel est le dernier film que vous venez de voir

    Thor: Ragnarok, très divertissant. The Square, un film bizarre truffé de scènes mémorables, tantôt hilarantes tantôt dérangeantes. Je retiendrai aussi ce moment où Christian et ses filles montent un escalier (il doit bien se passer 5% du film dans des escaliers). On les voit monter plusieurs étages dans la cage d'escalier et la caméra monte et tourne en même temps, si bien qu'ils sont toujours au même endroit de l'écran. Ça m'a donné l'impression qu'ils montaient un escalier infini, j'ai trouvé ça génial. Coexister. C'est le troisième film de Fabrice Éboué en tant que réalisateur. Je n'avais pas trouvé Case départ folichon, je n'ai pas vu Le crocodile du Botswanga, mais j'ai adoré Coexister. C'est très drôle, le film enquille les vannes à un rythme quasiment aussi effréné que dans un stand-up et le casting est nickel. Jonathan Cohen, que je connaissais comme Serge le mytho, est particulièrement désopilant.
  15. Les reprises des chansons...