Aller au contenu

konvicted

Membre+
  • Contenus

    26 469
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de konvicted

  • Rang
    I. C. Wiener
  • Date de naissance 29/11/1991

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Dans les détails
  • Intérêts
    Type sans intérêt

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Activer
  1. Ça m'est arrivé quelques fois de sortir d'un resto en ayant mal à la tête tellement l'endroit était bruyant. Je n'ai pas souvenir qu'il y ait eu un seul gosse, ni même des gens qui parlaient excessivement fort. Un resto c'est en général agencé de façon à pouvoir accueillir le maximum de couverts dans un espace réduit à l'acoustique atroce alors pour peu qu'il soit bien rempli, c'est le brouhaha assuré.
  2. Ah bon, la loi irlandaise n'accorde pas le droit à la vie aux personnes adultes, même irresponsables ?
  3. konvicted

    Homosexualité - A-t-on le droit de ne pas aimer ?

    Ça veut dire quoi, " reconnaître officiellement l'homosexualité" ? Techniquement, on ne peut même pas voir des hétéros. On ne peut que voir un couple hétéro et supposer que l'homme et la femme qui le composent sont hétéros, alors qu'ils pourraient aussi bien être bi. Ah bon, tu connais beaucoup de boîtes de nuit qui sont dédiées aux hétéros ?
  4. Sachant qu'il s'est supposément torturé lui-même pour l'avoir si longue et qu'il refuse de se la faire réduire par pure vanité, il est à plaindre, effectivement, mais pour ce qu'il a dans la tête.
  5. konvicted

    la prochaine saison de kho-lanta arrêtée

    Je sais bien, je trollais. Je faisais référence aux témoignages d'autres candidats.
  6. konvicted

    la prochaine saison de kho-lanta arrêtée

    Si, justement, il serait immédiatement sorti du jeu pour avoir apporté une bouteille de cidre clandestinement ! La différence, c'est surtout qu'il y aurait probablement des preuves. Là, c'est juste parole contre parole. En l'occurrence, la parole de Candide contre la parole de pas mal d'autres candidats, quoiqu'on puisse légitimement douter de la pertinence d'un témoignage d'un type disant : "Pour moi, c'est un homme bien" d'un mec qu'il connait depuis une poignée de jours sur un jeu où il est capital de se faire bien voir. Et puis, l'argument "je ne vois pas pourquoi il aurait fait ça parce que c'est un papa heureux", ça ne vaut pas tripette non plus.
  7. konvicted

    la prochaine saison de kho-lanta arrêtée

    Pas d'agression sexuelle, j'espère, parce qu'en l'occurrence c'est un viol que tu décris là.
  8. konvicted

    Deadpool 2 le trailer final

    C'était tout bonnement dément. Je l'ai trouvé encore plus drôle que Game Night pour le comparer à une autre comédie de ce début d'année qui m'a fait beaucoup rire ; Deadpool 2 ne serait qu'une comédie qu'il serait déjà dans mes films préférés. Niveau action, c'est un peu plus inégal mais y a des scènes magnifiquement intenses ou intensément magnifiques (celle avant le générique de début et la première avec Domino en action notamment), les personnages secondaires sont géniaux (en particulier The Vanisher qui est plus que secondaire mais un bijou d'absurde, mais surtout en particulier Domino qui est ultra bad-ass), Cable est bien plus intéressant que j'imaginais. Bref, deux heures de pur bonheur.
  9. konvicted

    Osez-vous dire que vous êtes Blanc en France?

    Oui, j'en suis sûr. Mon identité est ce qui me rend unique. Ma couleur de peau me rend semblable à des centaines de millions d'autres personnes, et certainement pas identique. Si on me demandait de me présenter, je ne dirais pas : "Je suis blanc. Point.". Si je croise un blanc et un noir dans la rue et que je tape la discute avec eux, rien ne me dit que j'aurai plus de choses en commun avec le premier qu'avec le second. Ma couleur de peau n'est pas mon identité. Maintenant, y contribue-t-elle ? À un certain degré, sans doute. Mais contribue-t-elle uniformément à l'identité de chaque individu blanc ? J'en doute fort. La couleur de peau n'est qu'un facteur parmi d'autres dans la construction de l'identité et considérer celui-ci plutôt qu'un autre est parfaitement arbitraire ; et, au-delà de la perversité qu'il y a à prétendre lutter contre le racisme sur la base d'une théorie raciale essentialiste qui aura d'autant plus de réalité dans les faits qu'on l'ancrera dans l'inconscient collectif, je ne pense pas que ce soit un facteur très pertinent. La classe sociale dans laquelle on naît est bien plus importante que la teneur en mélanine de notre épiderme. L'injustice sociale réside évidemment dans la corrélation entre les deux. Et ce n'est pas en faisant des non blancs les victimes prédestinées d'un racisme systémique qu'on va la réparer. Plutôt que d'inculquer à nos enfants blancs la culpabilité d'un prétendu avantage les dépouillant d'une fierté légitime en cas de réussite et à nos enfants noirs le fardeau d'un parcours fatalement difficile les déresponsabilisant en cas d'échec ; élevons nos enfants, noirs ou blancs, avec la croyance, bien sûr illusoire, que seul le travail est récompensé et qu'ils pourront réussir ce qu'ils voudront pour peu qu'ils s'en donnent la peine. Ça, c'est indéniable. Je dirais même que l'idée qu'on se fait du regard des autres est au moins aussi importante que le regard qu'ils nous portent réellement. Je ne pense pas que l'identité relève de l'autodétermination, mais au contraire que l'on n'a que très peu de contrôle dessus ; on n'est guère plus qu'un produit de son environnement.
  10. konvicted

    Osez-vous dire que vous êtes Blanc en France?

    Je pense que ta question, à première vue triviale pour ne pas dire ridicule, en sous-entend deux autres qui sont beaucoup plus délicates et importantes : La France est-elle un pays blanc ? Vous revendiquez-vous blanc ? À la première question, la réponse ne peut être que non. Statistiquement, si tu es français, il est certes plus probable que tu sois blanc que noir, jaune ou métis ; autrement dit, la France est un pays majoritairement blanc. Mais être blanc en France ne te rend pas plus français que n'importe quel Français non blanc. À la deuxième question, je réponds non pour une raison très simple : blanc n'est pas une identité. Mes valeurs, ma culture, ma personnalité ne sont pas déterminées par ma couleur de peau. Mais si j'étais noir, me revendiquerais-je noir ? À ce propos, tu soulèves un point intéressant : Il y a une dissymétrie évidente sur la question de la couleur de peau selon qu'on appartient à la majorité ou à une minorité, en cela que les minorités sont bien plus sujettes à discrimination. Quelle réponse apporter au racisme ? On vit dans des sociétés faites de mélanges où des gens d'origines diverses jouent ensemble, travaillent ensemble, font des enfants ensemble parce qu'ils ne partagent peut-être pas une caractéristique aussi (littéralement) superficielle que la couleur de leur peau mais des valeurs, des aspirations, des traits de caractère. Ce que je dis là est d'une banalité inouïe, et pourtant, l'antiracisme est dans une ère où ce que tu as le droit de dire sur une communauté ou de faire en regard de la culture propre à cette communauté, sous peine de subir la vindicte des réseaux sociaux, est tributaire de ton appartenance à cette communauté. On est arrivé à un niveau d'absurde où des courants de pensée prétendument antiracistes sont capables de qualifier un acte ou un propos de raciste sur la base de la couleur de peau de son auteur. Cet essentialisme identitaire est déconnecté de la réalité du vivre ensemble, et il ne gangrène pas que l'antiracisme, c'est une mentalité récurrente chez les défenseurs des minorités opprimées, et dans certains courants féministes bien que les femmes ne soient pas une minorité. Arrêtons de présumer de ce que chacun est ou pense selon ce que l'on en voit et arrêtons de nous revendiquer de ce qui n'est qu'une fraction de notre identité. Blanc n'est pas une identité. Noir n'est pas une identité. Chrétien n'est pas une identité. Juif n'est pas une identité. Hétéro n'est pas une identité. Gay n'est pas une identité. Personne n'est défini par sa couleur de peau, sa nationalité, sa religion, son sexe, son orientation sexuelle. Je finirai sur les mots de Morgan Freeman répondant à la question : How are we gonna get rid of racism? ("Comment va-t-on se débarrasser du racisme ?") : Stop talking about it. I'm gonna stop calling you a white man. And I'm gonna ask you to stop calling me a black man. ("Arrêtez d'en parler. Je vais arrêter de vous appeler un homme blanc. Et je vais vous demander d'arrêter de m'appeler un homme noir.")
  11. Ça doit être cette même génération qui a inventé le loto. C'est qu'elle ferait presque passer son opportunisme pour du militantisme. S'il n'y a rien d'immoral à faire fortune sur son propre dos, je reste tout de même perplexe devant une telle mentalité. Faire de la richesse une fin et du sexe un moyen pour y parvenir, c'est doublement malsain.
  12. Se tuer au nom d'une cause, c'est avouer son impuissance à la faire avancer de son vivant, mais surtout la prétention insolente d'y contribuer par sa mort. Mourons pour des idées, d'accord, mais de mort lente, comme le chantait Brassens.
  13. konvicted

    Chine : un bébé naît quatre ans après la mort de ses parents

    Légitimer un cas de GPA avec un argument douteux qu'on croirait sorti de la bouche de Christine Boutin, c'est tout de même assez curieux.
  14. konvicted

    Mathématiques

    Oui, tu as raison. D'ailleurs, je suis tombé dessus par hasard avec mon deuxième cylindre : c'est quand h = 2r. On a S = 2 * pi * r² + 2 * pi * r * h. Or, h = V / (pi * r²). Donc S = 2 * pi * r² + 2 * V / r. On considère ici V comme une constante, on dérive S comme une fonction de r, on trouve S'(r) = 0 si et seulement si h = 2r. Autrement dit, la surface du cylindre est minimale quand son diamètre est égal à sa hauteur. Maintenant que j'y pense, j'avais déjà vu ce résultat quelque part.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation