Aller au contenu
  • billets
    187
  • commentaires
    1 386
  • vues
    773 657

Ma certitude

konvicted

142 vues

Ma (notre ?) certitude

J' suis agnostique, suspicieux,

Méfiant, sceptique, parano ;

Ma confiance s'accorde piano,

Je doute des hommes et des cieux.

Mais j'ai bien une certitude :

J'ai vachement peur du bonheur

Qui me tend ses bras d' boxeur,

J'ai vraiment pas l'habitude.

J' compte sur toi pour m' prendre la main

Voire même les deux à la fois,

M' faire oublier qu' j'ai les foies,

Sans me lâcher en chemin.

J' sais qu' j'ai jamais tant aimé

L' goût du sang que quand j'ai mis

L' doigt sur l'aiguillon promis

Au brave nigaud qui se met

En tête de vouloir cueillir

La plus singulière des fleurs

De la roseraie qui affleure,

Car je peux m'enorgueillir

D'avoir alors d'viné qu' sous

Les pétales hémoglobine

J' trouverais bien mieux qu' la bibine

Et plus sain pour m' rendre soul.

J' vais faire trêve de métaphores,

Craignant d'être compris d' travers

Si je te noie dans mes vers.

Je t'adore encore plus fort

Que j' m'en serais cru capable

Et j'approuve cette déraison.

J'en arrive à la raison

De mon p'tit poème minable ;

J'ai une question à t' poser,

Tu vas la trouver osée

Mais sensée, j'ose supposer :

Tu voudrais pas m'épouser ?

À suivre...


  • Like 1
   Alerter


9 Commentaires


Commentaires recommandés

C'est vraiment adorable.. Enfin, au début j'ai fait la grimace mais au final... Non.

J' compte sur toi pour m' prendre la main

Voire même les deux à la fois,

M' faire oublier qu' j'ai les foies,

Sans me lâcher en chemin.

Mets de la glu ! (et/ou des menottes)

Faux Konnard ;)

(si ce commentaire te parait trop "préjudiciable", n'hésites pas a le supprimer, je comprends que tu tiennes a garder ta réputation.. :sleep: )

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Merci.

J'aime l'idée des menottes, j'en prends note. girl_devil.gif

(Je ne vois pas de quoi tu parles. Je n'ai écrit ça que pour dénoncer la bêtise qu'est l'amour. Je ne comprends même pas qu'on puisse l'interpréter autrement. sleep8ge.gif)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Ca m'fait penser à la poésie de Vian, quoi que lui se prend pas autant la tête sur la forme.

Je dis ça parce que je l'ai lu récemment. Me serait pas passé dans l'esprit (à croire que c'est une route, c'truc là), sinon.

Cela dit, tu parles beaucoup d'amour. Négativement, d'ailleurs, bien souvent.

Donc ma question est : quand comptes-tu en mettre une dans ton lit à long terme?

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Ah, c'est cool, je crois. Mais faut que tu arrêtes d'avoir des références que je n'ai pas. Pour faire au plus simple, arrête d'avoir des références. :p

Tout ce que je connais de Boris Vian, c'est Le Déserteur. Et encore, je connais ce poème parce que Renaud l'a repris à sa sauce, en plus acide quoi. Mais bon, je l'ajoute à ma liste de gus à lire, avec Paul Valéry. T'as des poèmes en particulier à me conseiller ?

Oui, effectivement ; il en est question dans 8 de mes 10 derniers poèmes, plus ou moins directement. Ça fait peur. mellow9wl.gif

Ma réponse est : pourquoi une et pas deux un ? J'espérais que ce soit toi. blush.gif

Je sais compter avec des nombres, mais pas avec des sentiments. Et pour répondre plus explicitement - mais pas trop non plus - à ta question, disons que si se mettre en couple, c'est faire un gâteau, j'ai la pâte mais je n'ai pas trouvé de moule - ne pas y voir d'allusion perverse - , encore moins un qui veuille faire un gâteau avec moi - ouais bon, l'analogie a ses limites. En même temps, ce n'est pas comme si je traînais souvent dans les rayons ustensiles de cuisine. C'est surtout que je n'ai pas le courage de chercher un moule, en fait.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Non mais je trouve que les poèmes de Vian ne sont pas exceptionnels. Ca se lit. Puis, je n'en ai lu qu'un bref recueil "je voudrais pas crever". Cela dit, les lettres qui suivent dans le même livre sont sympa's aussi.

Mais, le livre qui sort du lot reste "j'irai cracher sur vos tombes". Les autres sont cools aussi, mais tout à fait différents, et à vrai dire, plus proche de ce qu'il semble être souvent. Un brin décalé.

Peur, je ne sais pas. Mais, je compatis :D

Oh :blush:

Pourquoi ça? Tu as peur d'avoir un mauvais rapport qualité/prix? T'es gay? Tu n'as pas confiance en ta propre pâte? Le moule est important, oui, mais faut pas oublier que c'est la pâte qui fait le gâteau, et pas l'inverse. Enfin, je ne suis pas doué en cuisine, mais j'ai pas l'habitude de manger les moules, on va dire, sauf les moches qui sortent de la mer. Faudra pas confondre. Enfin, cela dit, on peut aimer ces moules-là aussi. Paraît que les goûts et les couleurs, ça se discute pas. Moi je crois que si. Sûrement pour ça que j'ai pas eu l'occasion de m'faire un gâteau.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

"Je voudrais pas crever", hein ! A priori, il y a peu de chances que j'adhère à Vian sur ce point-là, du moins pas sur la philosophie. Cela dit, je viens de lire le poème éponyme dudit recueil, ça ne m'a pas trop convaincu mais ça a le mérite d'être original et j'aime beaucoup les trois derniers vers :

"Je voudrais pas crever

Avant d'avoir goûté

La saveur de la mort."

C'est dommage qu'il soit mort à 39 ans mais la faucheuse l'a quand même cueilli à un moment assez cocasse. Être victime d'une crise cardiaque durant la projection de l'adaptation de son roman, projection contre laquelle on a protesté, c'est la classe, surtout avec J'irai cracher sur vos tombes pour titre du roman et du film.

Quand j'aime, je ne compte pas. J'ai plutôt peur de tomber sur un moule qui n'est plus disponible ou qui refuse de faire un gâteau avec moi. J'ai peut-être aussi peur de trouver le bon, puis de le perdre. Toujours est-il que je n'ai pas la volonté de prendre des risques.

drinks.gif Aux biscuits et autres substituts de gâteaux !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Je te rassure, je crois que le titre est parfaitement ironique.

Mais oui, le style est particulier. C'est pas vraiment le poète du siècle, quoi. Mais, c'est agréable malgré tout. Faut dire que je ne suis pas difficile, de ce côté-là.

"La mort est une journée qui mérite d'être vécue", comme dirait l'aut'. Moi j'crois qu'on refait pas sa vie. Alors, autant réussir sa mort.

Bah mon vieux, j'ai jamais vu quelqu'un réussir un gâteau sans même l'avoir commencé. Mais ouai! :drinks:

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

A quoi bon essayer si tu vises la défaite?

A quoi bon attendre? Le gâteau ne rentre pas dans le moule tout seul! Le contraire est encore moins vrai.

A quoi bon espérer si c'est pour attendre?

Bref, je comprends.

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité