Aller au contenu

Délinquance: est-ce que les agressions et les cambriolages progressent

Noter ce sujet


Messages recommandés

66ans Posté(e)
petirobert Membre 227 messages
Forumeur activiste‚ 66ans
Posté(e)

Pas moins de 243.500 logements ont été visités l'année dernière. Soit une hausse de 4% et environ une effraction toutes les deux minutes. vous trouvez que c est beaucoup ou ça va ça, n augmente pas trop

autres chiffres

Les coups et blessures volontaires progressent
Le rapport précise que «les violences physiques commises sur les personnes de plus de quinze ans continuent leur progression entamée en 2013». Les services de police et de gendarmerie ont ainsi enregistré quelque 214.800 victimes en 2016 (soit une nouvelle hausse de 1% après des poussées successives de 2% en 2014 et 2015). Le document rappelle que «seulement une faible proportion finit par porter plainte auprès des forces de l'ordre» avant de rappeler que les enquêtes Cadre de vie et sécurité (CVS), réalisées auprès de l'ensemble de la population, ont mis en évidence que «chaque année, autour d'1,1 million de personnes seraient victimes de telles violences (coups, blessures, gifles, bousculades, empoignades, et autres violences physiques)». Soit environ 3000 par jour.

Bien que légèrement en baisse, les vols avec violence, commis en particulier en région parisienne au détriment de jeunes de 18 à 22 ans frôlent de leur côté la barre des 100.000 l'année dernière. La baisse des vols avec armes (-12 %) se poursuit quant à elle pour la 3e année consécutive, pour s'établir à 8800 faits constatés.


Les cambriolages de logement, marqués par un léger reflux (-1%) en 2015, rebondissent à la hausse (+4%) pour atteindre les 243.500 en 2016. Soit une effraction en moyenne toutes les deux minutes. Le niveau reste cependant inférieur au pic atteint en 2013, année noire où pas moins de 250.400 domiciles avaient été «visités». Pointant de fortes disparités territoriales, le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure note au passage que «la Corse est nettement moins exposée aux cambriolages»: en moyenne, 2,8 logements sur 1000 ont y été cambriolés en 2016, contre 9,2 en Île-de-France et 3,9 en Bretagne (deuxième région la moins exposée de métropole).

Au chapitre de «vols sans violences à l'encontre des personnes», l'étude de l'Insee révèle en outre que le nombre de victimes s'oriente de nouveau à la hausse + 2% en 2016, après avoir diminué ( - 1%) en 2015. «Il est en hausse tendancielle depuis au moins 2008, nettement supérieur à ce qu'on observait en 2012», notent même les statisticiens qui relèvent 704.200 vols sans violence enregistrés l'année dernière par les forces de police et de gendarmerie.

Commis en grande partie dans la rue, les transports en commun, et les lieux de sortie (restaurants, commerces, gymnases...), ces délits ont principalement eu comme théâtre l'Île-de-France mais aussi, dans une moindre mesure, la région Auvergne-Rhône-Alpes. Enfin, même s'ils poursuivent depuis 2012 une baisse régulière (-6 % en moyenne par an), les actes de dégradations ou destructions de biens privés appartenant à des particuliers ou encore commerçants ont fait l'objet de 620.000 contraventions ou délits. Soit près de 1700 actes de vandalisme chaque jour.

Ces chiffres sont bons , d après vous, ils émanent du figaro ou vous en avez d autres plus fiables

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
151ans Posté(e)
tontonbon Membre 1 014 messages
Forumeur alchimiste‚ 151ans
Posté(e)

ce qui est certain ; c'est que maintenant certains quartiers sont évités par les braves gens . et que de plus en plus de maisons sont protégées par des alarmes .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
72ans Posté(e)
hybridex Membre 3 635 messages
Forumeur alchimiste‚ 72ans
Posté(e)
il y a une heure, petirobert a dit :

Pas moins de 243.500 logements ont été visités l'année dernière. Soit une hausse de 4% et environ une effraction toutes les deux minutes. vous trouvez que c est beaucoup ou ça va ça, n augmente pas trop

autres chiffres

Les coups et blessures volontaires progressent
Le rapport précise que «les violences physiques commises sur les personnes de plus de quinze ans continuent leur progression entamée en 2013». Les services de police et de gendarmerie ont ainsi enregistré quelque 214.800 victimes en 2016 (soit une nouvelle hausse de 1% après des poussées successives de 2% en 2014 et 2015). Le document rappelle que «seulement une faible proportion finit par porter plainte auprès des forces de l'ordre» avant de rappeler que les enquêtes Cadre de vie et sécurité (CVS), réalisées auprès de l'ensemble de la population, ont mis en évidence que «chaque année, autour d'1,1 million de personnes seraient victimes de telles violences (coups, blessures, gifles, bousculades, empoignades, et autres violences physiques)». Soit environ 3000 par jour.

Bien que légèrement en baisse, les vols avec violence, commis en particulier en région parisienne au détriment de jeunes de 18 à 22 ans frôlent de leur côté la barre des 100.000 l'année dernière. La baisse des vols avec armes (-12 %) se poursuit quant à elle pour la 3e année consécutive, pour s'établir à 8800 faits constatés.


Les cambriolages de logement, marqués par un léger reflux (-1%) en 2015, rebondissent à la hausse (+4%) pour atteindre les 243.500 en 2016. Soit une effraction en moyenne toutes les deux minutes. Le niveau reste cependant inférieur au pic atteint en 2013, année noire où pas moins de 250.400 domiciles avaient été «visités». Pointant de fortes disparités territoriales, le Service statistique ministériel de la sécurité intérieure note au passage que «la Corse est nettement moins exposée aux cambriolages»: en moyenne, 2,8 logements sur 1000 ont y été cambriolés en 2016, contre 9,2 en Île-de-France et 3,9 en Bretagne (deuxième région la moins exposée de métropole).

Au chapitre de «vols sans violences à l'encontre des personnes», l'étude de l'Insee révèle en outre que le nombre de victimes s'oriente de nouveau à la hausse + 2% en 2016, après avoir diminué ( - 1%) en 2015. «Il est en hausse tendancielle depuis au moins 2008, nettement supérieur à ce qu'on observait en 2012», notent même les statisticiens qui relèvent 704.200 vols sans violence enregistrés l'année dernière par les forces de police et de gendarmerie.

Commis en grande partie dans la rue, les transports en commun, et les lieux de sortie (restaurants, commerces, gymnases...), ces délits ont principalement eu comme théâtre l'Île-de-France mais aussi, dans une moindre mesure, la région Auvergne-Rhône-Alpes. Enfin, même s'ils poursuivent depuis 2012 une baisse régulière (-6 % en moyenne par an), les actes de dégradations ou destructions de biens privés appartenant à des particuliers ou encore commerçants ont fait l'objet de 620.000 contraventions ou délits. Soit près de 1700 actes de vandalisme chaque jour.

Ces chiffres sont bons , d après vous, ils émanent du figaro ou vous en avez d autres plus fiables

Si tu reprends les informations d'un article de journal, la bonne règle, vis à vis des autres forumeurs et du journal c'est de mettre l'article en lien (en cliquant sur le petit chaînon dans la ligne de commande en haut du poste. Quand tu passes la souris dessus ça affiche :lien.

Sur le fond c'est compliqué. Toutes ses délinquances sont navrantes et personne n'a envie qu'elles augmentent. Mieux elles sont recensées, plus il est possible de les combattre. Que reflètent les chiffres, une augmentation de la délinquance ou une amélioration du recensement? Il n'est même pas impossible que le recensement soit moins bon et que la réalité soit pire!

Il y a un grand sentiment d'insécurité et ça ouvre un énorme marché, économique et politique. La "petite" délinquance est la plus visible et pénible au quotidien. Aussi désagréable soit-elle, doit-elle être au tout premier plan de nos préoccupations?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
41ans Posté(e)
Beebee Membre 268 messages
Forumeur activiste‚ 41ans
Posté(e)

Bonjour @petirobert

Les chiffres... augmentent, baissent. En 2020 certains sont en nette baisse, normal, il y a eu deux périodes de confinement qui n'ont pas aidé les cambrioleurs. En revanche, les violences intrafamiliales ont augmenté. Voilà un aperçu précis pour ceux qui sont intéressés :

https://www.interieur.gouv.fr/Interstats/Actualites/Insecurite-et-delinquance-en-2019-une-premiere-photographie-Interstats-Analyse-N-24

Je ne suis pas sûre que les statistiques aient grand chose à voir avec le climat d'insécurité. Si on a été témoin ou victime, l'insécurité est une réalité. Et je le comprends! En ce qui me concerne, j'avoue me sentir égoïstement en sécurité, dans ma petite ville, dans ma résidence en face de la mini mini cité qui fait péniblement brûler 2 voitures par an (sont nuls), dans mon lycée général et technique lambda. Attention, il n'y a pas que des enfants de choeur, mais on gère, ensemble.

Modifié par Beebee
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
73ans Posté(e)
G2LLOQ Membre 344 messages
Forumeur survitaminé‚ 73ans
Posté(e)

Bien sur , ils viennent avec des détecteurs de métaux , pour trouver l'or plus facilement  !

moi, documents et objets précieux : dans un coffre a la banque  !!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×