Aller au contenu

sovenka

Membre
  • Contenus

    1 210
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de sovenka

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 31/10/1980

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Lieu
    Loin, dans la forêt profonde
  • Intérêts
    voyages, histoire, environnement, musique, animaux

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. sovenka

    nutella ou beurre de cacahuète

    Entre les deux sans hésiter le beurre de cacahouètes... que je conseille de manger lentement après avoir manqué m'étouffer avec. Mais au fond je ne jure que par la crème de marrons : j'en ai toujours en réserve et dès qu'on me parle de l'Ardèche je ne peux me retenir d'en ouvrir une boîte ! La pâte à tartiner aux spéculoos est aussi très bonne. Le Nutella devrait être interdit tant que la marque ne vire pas l'huile de palme. Il existe d'excellentes pâtes à tartiner similaires avec de l'huile de tournesol donc c'est possible d'en faire sans huile de palme.
  2. sovenka

    Aimez-vous le cinéma ancien ?

    Charles Boyer, natif de Figeac dans le Lot : un autre bel et grand acteur français qui conquit Hollywood. Les plus grandes actrices de son époque furent ses partenaires : Bette Davis (L'Étrangère), Greta Garbo (Marie Walewska), Marlène Dietrich (Le Jardin d'Allah), Danielle Darrieux (Mayerling, Madame de...), Irene Dunne (Elle et lui), Olivia de Havilland (Par la porte d'or), Ingrid Bergman (Hantise, Nina), Michèle Morgan (Maxime). Il continue encore d'avoir des rôles jusqu'à sa mort, mais avec un succès moindre. En 1938, il décroche le fameux rôle de Pépé le Moko (version américaine de celle avec Jean Gabin), le voleur en fuite dans Casbah, un remake en langue anglaise du film français Pépé le Moko (avec Jean Gabin). Bien que dans le film, Boyer n'ait jamais dit à Hedy Lamarr « Viens avec moi à la Casbah », cette phrase était présente dans la bande annonce du film. La phrase lui collera à la peau, grâce aux parodies des Looney Tunes : l'animateur Chuck Jones responsable du personnage de Pépé le putois, la mouffette rayée romantique (et non un putois) apparaît pour la 1re fois en 1945 dans Odor-mesure Kitty. L'accent de Boyer a également été parodié dans les dessins animés de Tom et Jerry, notamment lorsque Tom essayait de courtiser une chatte. Charles Boyer se suicida le 26 août 1978 à l'aide d'une dose de barbituriques, deux jours après le décès de sa femme, l'actrice Pat Paterson, des suites d'un cancer, et deux jours avant de fêter son 79e anniversaire, ainsi que treize années après le suicide de son fils unique. Il est enterré au Holy Cross Cemetary à Los Angeles.
  3. sovenka

    les monastères encore actifs

    Les monastères peuvent vivre des gains de leur production : bières, spiritueux, sucre d'orge, fromage, bougies... Les bières des abbayes belges sont réputées, tout comme la liqueur "bénédictine" de l'abbaye de Fécamp et la chartreuse du monastère des chartreux en Isère. Le fromage de Cîteaux de l'abbaye du même nom en Bourgogne...
  4. C'est un petit sujet de réflexion sur les difficultés de rester soi-même dans son espace affectif. Par espace affectif, j'entends l'ensemble de tous ceux et de tout ce qu'on aime : la personne dont on est amoureux, la famille, les amis, les voisins et collègues qu'on apprécie, les passions... Ce sera illustré par des schémas : des dessins d'un personnage fictif que j'appellerai monsieur Moi placé dans un camembert colorié représentant son espace affectif. Dans le premier schéma : Monsieur Moi n'est jamais lui mais une sorte d'être multicéphale ne montrant aux autres que la figure qu'eux souhaitent voir. Dans ce cas monsieur Moi est divisé, morcelé. Il s'arrange pour se mettre au diapason avec l'un ou l'autre mais pas avec l'ensemble, il n'est jamais vraiment lui-même, il n'est plus l'époux de sa femme quand il est en compagnie de ses amis ou chez ses parents, il n'est plus le fils de ses parents ni l'ami de ses amis quand il est avec sa femme... Quand il est avec celle qu'il considère comme l'amour de sa vie il préfère être loin de sa famille de crainte de savoir ce que sa famille pourrait penser de mal d'elle, et vice-versa. Quand il est avec ses amis ils peuvent tout lui imposer : leurs choix politiques, leur religion, leurs goûts... Il n'est plus Moi, il est eux ! Il ploie comme une brindille sous ce qu'on nomme la pression des pairs : ado il a fumé sa première cigarette pour continuer à faire partie du troupeau puis en regagnant le bercail il a menti à ses parents qui lui avaient déjà parlé des méfaits du tabac. Adulte il accepte de boire un seul verre avec des amis mais va rentrer rond comme un boudin chez lui parce qu'il n'aura pas su refuser d'autres verres de peur de passer pour un rabat-joie. Evidemment cela lui vaudra une scène de ménage, son épouse pourrait même en arriver à lui demander de choisir entre elle et ses amis. A la longue le voilà pris dans une zone de tensions (symbolisés par les éclairs rouges) se traduisant par des comportements et paroles de noircissement envers les autres de la part de ceux qui ne supportent pas ce que monsieur Moi devient quand il est avec eux. Son espace affectif ne lui appartient plus, il est en train de se noyer dedans et sa faiblesse va en faire un enfer. Réapprendre à être soi-même tout en harmonisant son espace affectif : Il faut parvenir au deuxième schéma : Monsieur Moi sait dire non quand il le faut, il ne tolère pas d'être pris à partie par les uns contre les autres, il décide de la portion qui revient à chacun car, dans son espace affectif, on est tenu de se côtoyer en parfaite harmonie sans chercher à empiéter sur les uns ou les autres. Monsieur Moi sait dire "je t'aime mais Untel représente ceci pour moi et j'ai le droit de passer du temps avec". Quand la famille critique l'épouse de monsieur Moi, celui-ci lui fait comprendre qu'il aime sa famille, qu'elle compte énormément pour lui, que les liens familiaux doivent rester forts, mais que la famille doit malgré tout respecter sa femme et l'accepter telle qu'elle est parce qu'elle est l'amour de sa vie. Quand l'épouse reproche à monsieur Moi de consacrer du temps à ses amis, à ses passions, il lui répond qu'il l'aime plus que tout mais que c'est mauvais pour le couple quand des conjoints s'étouffent l'un l'autre et que d'être amoureux de quelqu'un ne signifie pas devenir sa chose, que cela ne doit pas empêcher d'avoir des passions ou des amis. Quand les amis cherchent à s'approprier monsieur Moi pour revivre la vie de garçons qu'ils menaient ensemble, monsieur Moi leur explique qu'il les considère toujours comme ses amis, que leur place n'a pas changé dans son cœur, qu'ils comptent toujours pour lui : la preuve, il vient toujours les voir. Cependant ils sont désormais des hommes, lui est marié et ne tient pas à décevoir sa femme en rentrant ivre. Il ne boira par conséquent pas plus d'un verre pour trinquer avec eux, point barre. Ou comment faire de son espace affectif un jardin paisible et harmonieux. Cela dit il ne faut pas tomber non plus dans le schéma n° 3 : Monsieur Moi est un pervers narcissique qui considère son espace affectif comme un prolongement de sa personne. Il agresse ceux de son entourage, leur fait du chantage affectif pour parvenir à ses fins et leur met la pression pour qu'ils soient tel qu'il les veut lui.
  5. Je rajoute : 300, Dracula de Coppola, la trilogie Starwar dernière génération. 300 a au moins le mérite de me faire rire par moment, comme quand le grand Xerxès roi de Perse arrive sur son trône perché, tiré par des esclaves : j'imagine la chute du mec si l'engin avait malencontreusement buté contre un caillou. En plus il a foutu son moule-teub, sûre qu'il a planqué une patate dedans !
  6. sovenka

    Pierre Soulages ou la transmutation du noir

    Nul ne m'avait jamais aussi bien parlé de cet artiste que grâce à toi j'apprends à mieux aimer.
  7. sovenka

    Aimez-vous le cinéma ancien ?

    Comme votre grand-mère je suis une fan inconditionnelle de Jean Marais qui est pourtant d'une autre époque. C'est le plus bel acteur que la France ait jamais donné, et l'un des meilleurs aussi.
  8. Matrix, les Ch'tis, les Tuches, Intouchables, le Fabuleux destin d'Amélie Poulain, tous les Taxi, la Vie est belle, 2001 l'Odyssée de l'espace.
  9. sovenka

    Aimez-vous le cinéma ancien ?

    La Belle et la Bête : Film le plus populaire de Jean Cocteau qui le définissait lui-même comme "un rêve dormi debout". Il remporta le Prix Louis Delluc 1946, récompense annuelle et unique pour le cinéma français. Pour les petites anecdotes, le tournage traversa bien des aléas : Cocteau qui était malade, Jean Marais mal en point à son tour à cause d'un furoncle à la cuisse et d'un eczéma provoqué par le masque, les restrictions d'électricité... C'est le husky de Jean Marais qui servit de modèle pour le visage de la Bête. Il fallait environ trois heures pour fixer ce masque et une heure pour chaque griffe. Les dents du monstre étaient accrochées à celles de l'acteur par de petits crochets, ce qui n'était pas très pratique pour manger. La « bête carnivore » se nourrissait donc essentiellement de nourriture en bouillie. Dans la réalité, Jean Marais a eu une liaison avec l'actrice Mila Parély qui tient le rôle de méchante sœur de la Belle. Les scènes ont notamment été tournées au Moulin de Touvoie à Rochecorbon en Indre-et-Loire (c'est la maison de la Belle) et au château de Raray dans l'Oise (celui de la Bête). Les costumes, en particulier les robes de la Belle sont de pures merveilles !
  10. Sept ans après son passage dans l'émission "Secret Story", sur TF1, Morgane Enselme a diffusé sur YouTube une vidéo d'une demi-heure pour livrer son point de vue sur les coulisses du programme. Profitant de la fin de sa claude de confidentialité, elle dénonce les frustrations quotidiennes dont font l'objet les candidats et les techniques du producteur, la société Endemol, pour les manipuler. (...) Une semaine avant la première émission, le 8 juillet 2011, elle est placée en isolement dans une chambre d'hôtel. "C'est une enquête du KGB, le truc... La nana a déplié tous mes vêtements un par un, a démonté mon étui à lunettes, la doublure de ma valise et a passé tous mes produits de beauté avec une lumière blanche pour savoir si je n'avais rien caché dans ma crème de jour." Une femme est chargée de la surveiller pendant trois jours. Quand on va aux toilettes, on n'a pas le droit de fermer la porte, et quand on prend notre douche, cette personne nous regarde, soi-disant pour ne pas qu'on se suicide. Une personne de la production m'a ensuite avoué que c'était pour nous habituer à obéir, à perdre notre intimité. Une fois dans la maison où se déroule le jeu, "la production change complètement de visage avec nous, complètement", poursuit la jeune femme. Elle décrit la privation des loisirs les plus élémentaires (livres, films, matériel pour écrire...) – "ils veulent qu'on soit tout le temps sous pression" –, le rationnement de l'eau chaude – "30 minutes par jour sachant qu'on était 18, avec deux douches collectives" – et la saleté des logements – "au bout d'un mois, j'avais des plaques sur le corps à cause de l'humidité et de la crasse". (...) J'ai vu des gens se taper la tête contre les murs, dormir par terre recroquevillés ou commencer à se battre, sachant que la sécurité n'a pas toujours le temps d'intervenir. Elle accuse enfin la production de diffuser des images partielles des événements qui se produisent dans la maison. "La voix nous donne des missions pour de petites sommes – faire semblant d'être amoureux de quelqu'un ou provoquer une dispute – mais après c'est diffusé comme tel". SOURCE
  11. sovenka

    Blagues d'animaux

    Les pires c'est les singes pour les blagues douteuses à ce qu'on peut voir .
  12. sovenka

    Blagues d'animaux

    Les animaux ont de l'humour (et c'est parfois déplacé !)
  13. sovenka

    Les insultes désuètes mais savoureuses

    fesse-Mathieu = radin pierreuse = prostituée des rues (aussi : coureuse de remparts) faquin, gredin, maroufle... cuistre muscadin ancien de chez ancien les insultes de l'empire romain : irrumator (en latin = enfoiré, suceur), lupatria (salope, charogne), caries (pourriture), lutum (ordure, misérable, infame)...
  14. sovenka

    avez vous peur de l'amour?

    Pour moi la bassesse c'est quand on colle certains émoticones pour descendre un message en flèche. Je n'ai rien contre le fait qu'on n'approuve pas ce que j'écris, je respecte la contradiction mais faut avouer : c'est quand même plus courageux d'apporter une explication au moins en quelques mots.
  15. sovenka

    avez vous peur de l'amour?

    Quelqu'un qui se relève d'une perte en amour aussi facilement que d'une petite chute dans le sable c'est à mon sens qu'il n'a pas de sang dans les veines. Le genre de navet qui n'aime pas vraiment, ses histoires d'amour c'est juste épidermique, rien de profond.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité