Aller au contenu

sovenka

Membre
  • Contenus

    1 032
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de sovenka

  • Rang
    Forumeur alchimiste
  • Date de naissance 31/10/1980

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays
  • Lieu
    Loin, dans la forêt profonde
  • Intérêts
    voyages, histoire, environnement, musique, animaux

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

Activer
  1. sovenka

    La tentation d'une alimentation végétarienne

    Enchanté Dautrip ! Oui je fais attention aux vitamines et oligo-éléments, y compris la vitamine B12 avec des jus vitaminés qui en sont enrichis (et il y en a normalement dans les œufs et le poisson donc puisque j'en mange ça devrait aller). Je ne consomme pas des steaks végétaux et autres ersatz industriels (en dehors des saucisses végétales que je trouve très bonnes -la marque c'est herta) mais je prépare moi-même des galettes, boulettes, falafels, ets. à base de lentilles, de pois chiches, de polenta... varie les recettes, les légumes, les féculents, consomme des céréales et des amandes, du lait de soja, d'avoine, d'amandes... Et ça me plait ! Chez moi je n'impose pas mon régime aux autres mais j'ai déjà convaincu une personne, et j'ai la chance de ne pas me prendre de critiques. Même dehors, les gens semblent s'être habitués aux végétariens et aux végans, ils n'y prêtent plus tant attention. C'est en passe d'être intégré dans les mœurs. Plusieurs restaurants et même de chaîne prévoient des menus végétariens : subway, macdo...
  2. sovenka

    La tentation d'une alimentation végétarienne

    Trois mois ont passé, je reviens faire le point : Trois mois d'alimentation végétarienne et je me porte très bien ! Moralement bien sûr mais physiquement aussi. Je n'ai pas éprouvé une seule fois la moindre fatigue, j'ai perdu mes petits bourrelets du temps où je consommais de la chair animale et que je ne parvenais pas à faire partir malgré une activité sportive régulière et la privation de sucreries. D'où ma certitude de la corrélation entre consommation de viande et surpoids. Non pas que la viande en elle-même ferait grossir, mais les compléments que l'industrie commande de faire ingurgiter aux pauvres animaux pour augmenter leur masse. On ne me fera plus croire le contraire désormais. Mon unique source de protéines animales étant les œufs de poules élevées en plein air et le poisson d'élevage. Quelqu'un a fait remarquer en gros que ces poissons étaient nourris avec des cochonneries (cela se peut bien qu'un éleveur ne soit pas autorisé à leur donner n'importe quoi), mais que croyez-vous qu'avalent ceux vivant dans des cours d'eau et océans pollués ? Des résidus chimiques et de métaux lourds de l'industrie, des éléments radioactifs, des déchets humains... Au moins en consommant uniquement du saumon d'élevage je ne nuis pas aux stocks naturels. Enfin tout va bien au final. Donc je ne regrette rien.
  3. sovenka

    Ou aimez-vous aller vous baigner ?

    Sans hésitation les lacs. Ces dernières années les lacs du Jura en l'occurrence : le lac de Clairvaux peu profond avec une eau qui devient vite chaude, le lac de Chalain, le lac de Narlay (froid car très profond, idéal quand c'est la canicule)... Le lac de Chalain Près de Besançon le lac artificiel d'Osselle est bien car surveillé comme une piscine publique. J'aime aussi me baigner en Suisse (ci-dessous le Léman) : Me baigner dans le Doubs ce sera un pis aller pour moi car les fleuves, c'est bien connu, sont hyper pollués par les métaux lourds, particules de déchets des villes, produits chimiques de l'industrie. De toute façon les cours d'eau, fleuves ou même rivières, représentent plus ou moins un risque du fait des courants. Je crains particulièrement les "marmites", ces creux où l'eau fait comme un tourbillon auquel on ne s'attend pas en nageant. A cause de ces pièges naturels des malheureux se noient dans le Doubs chaque année. La mer c'est plein de dangers. J'ai été franchement déçues par certaines plages en raison des individus sans vergogne qui les fréquentent et font preuve d'incivisme, parfois volontairement comme si ça les grandissait. Je ne mettrai plus jamais les pieds sur les plages de Marseille, dégoutantes et envahis par des gens agressifs et stupides qui ne respectent rien ni personne. La plage de Cassis m'avait bien plu en raison de la beauté du site et de ses fonds, mais il y a hélas trop de monde en période estivale. Qui a vu Paris mais n'a jamais vu Cassis n'a jamais rien vu ! Les plages de la côte atlantique me font peur à cause des courants et des vagues de fond. La piscine ça me dégoûte : tout le monde qui s'entasse dedans et sue et crache et file ses verrues plantaires. Immonde !
  4. sovenka

    Miel bio ! Ça existe ???

    L'apiculteur leur a dit "les filles, chez nous on fabrique du bio alors interdiction d'aller butiner du côté des champs et de l'autoroute !" et les abeilles obéissent.
  5. sovenka

    Que signifie votre pseudo de ForumFr?

    La petite chouette (en russe) : je préfère la nuit !
  6. sovenka

    Some more hair, please !

    Sur certaines chaînes beaucoup de séries des années 70 sont diffusées. Ce qui fait que j'ai eu l'occasion de découvrir Arabesque, la petite maison dans la prairie... Du coup j'ai fait une recherche et en ai visionné d'autres sur youtube : l'incroyable Hulk, Dallas, Shérif fais-moi peur, Starky et Hutch, l'homme de l'Atlantide. Ce qui m'épate ce sont les tignasses des acteurs : fournies, épaisses, soyeuses, moirées, irisées de reflets magnifiques... J'aurais aimé enfoncer mes mains dans ces crinières et tricoter leur mèches avec mes doigts. Il parait que les shampoings de l'époque étaient mauvais pour la santé, plein de trucs cancérigènes, du paraben... Pourtant des cheveux comme ça, cela méritait le nom de "cheveux" ! (Bon ça exclut Kojak qui est arrivé comme un cheveux sur la soupe dans le lot). Pourquoi ne revient-on pas à ces coiffures ? Ce serait trop bien vraiment ! Je n'aime pas les coupes actuelles (je parle pour les hommes) : boule à zéro ou juste rasé sur les côtés, ça leur donne des têtes de fachos, d'oiseaux sortis de l'œuf, de sconses... Pas élégant un brin ! En plus on voit la peau rougeaude du crâne, c'est... beurk beurk ! Et même les femmes elles veulent toutes avoir les cheveux raides, maussades. Enfin c'est juste mon avis.
  7. sovenka

    La raison c'est le diable !

    J'suis déçue, je m'attendais à voir l'homme politique grimper sur le bureau et faire des bonds en poussant des cris aigus.
  8. Six corbeaux, spécialement dressés pour le ramassage des mégots et des déchets, participeront dès la semaine prochaine au nettoyage du parc de loisirs du Puy du fou, a indiqué vendredi 10 août son président, Nicolas de Villiers. Parmi ces oiseaux, certains sont déjà entrés en action, les autres devant les rejoindre à partir de lundi 13 août. Christophe Gaborit, spécialiste de l'affaitage des rapaces, a inventé une petite boîte, contenant d'un côté des croquettes dont raffolent les corbeaux, et offrant de l'autre un espace vide, destiné à accueillir des mégots, ou autres petits déchets. Lorsque le corbeau dépose un mégot dans la boîte, un mécanisme se déclenche, et une croquette lui est délivrée. Motivés par la récompense, les corbeaux ont vite compris comment fonctionnait le jeu. L'installation a ensuite été réorganisée de manière à ce qu'une seule boîte, de la taille d'une brouette, permette à tous les oiseaux de déposer leur butin. Un corbeau peut remplir un seau en moins de 3/4 d'heure ! SOURCE
  9. sovenka

    La raison c'est le diable !

    Les humains sont des animaux, que croyez-vous qu'ils soient ?!!! Ce n'est pas infamant d'être un animal, ce n'est pas non plus une idée forcément athée (moi je ne le suis pas athée, ce qui ne m'empêche pas de le penser). Non l'humain n'est pas dépourvu d'instincts : il a l'instinct de survie déjà. Il peut lutter contre l'instinct de conservation en choisissant de ne pas se reproduire, lutter contre l'instinct de survie c'est une autre histoire (bien que le suicide existe). Placez des humains dans des conditions extrêmes et vous verrez si leur instinct de survie ne reprend pas le dessus ! Dans un lieu hermétique où l'oxygène vient à manquer : ils se battent entre eux pour s'approprier l'air restant. Sur un radeau en pleine mer : ils passent au cannibalisme. Ce sont des situations qui ont existé. Maintenant que l'humain soit un animal à part, se distinguant du restant des animaux parce qu'ils est doté de parole, parce qu'il raisonne, parce que ses sentiments positifs comme l'amour sont très développés, etc. d'accord. Que cela fasse de lui un être supérieur c'est un autre débat.
  10. sovenka

    La raison c'est le diable !

    1) Le principe c'est l'origine première d'une chose, le début absolu de quelque chose avec l'idée de causalité. On peut parler de prime cause d'où découle une règle de conduite : un principe moral, une loi fondamentale. Des principes qui prennent racine dans l'histoire d'un peuple, de sa religion, etc. et peuvent poser problème dans une société quand une partie de la population s'accroche à des principes dont l'autre partie de la population ne veut plus : c'est le clivage entre les conservateurs et les réformateurs ou progressistes ou évolutionnistes. 2) Les sentiments jaillissent un peu comme l'eau d'une source, involontairement, on ne les forme pas comme la raison, on ne les maîtrise pas comme la raison. Tout à l'heure tu me disais que le racisme était un sentiment. Je le pense aussi, mais qui doit tirer son origine très loin, quand ces groupes d'hominidés dont nous descendons (les australopithèques par exemple, mais il en existe d'autres plus anciens encore) voyaient arriver un nouveau comme un rival dans leur course aux femelles et comme de la nourriture supplémentaire à partager. D'ailleurs on peut remarquer que les racistes sont plutôt des gens brutaux et frustes, qui réagissent au contact des étrangers par des réflexions se rapportant à la nourriture (ils viennent manger notre pain) et à la transmission des gènes (ils viennent baiser nos femmes). Donc quelque part le racisme aurait une part d'instinct primitif chez certains individus ? Il n'y aurait que la raison et les sentiments positifs altruistes pour lutter contre.
  11. sovenka

    La raison c'est le diable !

    Tout d'abord, je suis une dame. Donc interdiction de m'appeler mec. Ensuite, ne faut-il pas reconnaître que les animaux sont largement plus dans les instincts que l'humain et qu'ils n'ont par conséquent pas le temps de se préoccuper de si c'est mal ou bien ? Ce n'est pas un reproche que je leur fais d'ailleurs.
  12. sovenka

    Rendre la monnaie de sa pièce à ce pervers narcissique

    En l'état je pense que cela ne sert à rien de chercher à rendre la monnaie de sa pièce à un PN : le mec ne changera pas et en prime il prendra les autres à témoins pour faire passer Starqueen pour la méchante. Multiplier les disputes dans des tentatives d'explication s'avèreront vaines aussi, et puis quelle existence ! En fait des malades comme lui préparent ainsi le terrain au drame que leurs pulsions destructrices espèrent provoquer, parce que soit la conjointe s'anéantit doucement mais sûrement pour au final devenir sa chose, soit elle se rebiffe et en prend plein la figure et ne s'en relève pas toujours. (J'ai mis le PN au masculin et la conjointe par rapport au sujet mais on peut inverser : PN femme et conjoint.) Donc : ne plus chercher à changer le pervers narcissique, ne plus espérer d'amélioration avec lui, ni même une quelconque prise de conscience de sa part, rompre tout simplement et se réfugier sans délai chez des proches, ou bien partir sans laisser d'adresse pour s'éviter des ennuis d'harcèlement qui ne manqueront pas de suivre. Le pervers narcissique est fou : il estime que la personne qui partage sa vie est sa chose, il ne lui reconnaît pas le droit d'être elle-même, et si elle le quitte il ne verra en elle qu'une coupable qui mérite d'être détruite physiquement.
  13. sovenka

    La raison c'est le diable !

    Qu'est-ce que j'entends par raison, qu'est-ce que j'entends par sentiment dans le sujet. La raison c'est la faculté qui permet de juger et d'agir conformément à des principes, de bien juger et d'appliquer ce jugement à l'action. Quand on parle par exemple de la raison d'Etat il est question d'un principe au nom duquel des hommes d'Etat s'autorisent à violer le droit au profit d'un critère supérieur. Machiavel le recommandait. Par raison on comprend également les facultés intellectuelles d'une personne, sa lucidité. Quant aux sentiments : un sentiment est une conscience, une connaissance plus ou moins claire et intuitive, une perception, une sensation, une impression morale (sentiment de joie, de peur...). Le sentiment comporte des éléments affectifs et intuitifs. En dernier je rajouterais les instincts qui sont des impulsions intérieures déterminant certains comportements immuables propres aux individus d'une même espèce. J'ai tenté de définir au mieux ces termes, peut-être que certains parmi vous l'expliqueront plus justement.
  14. sovenka

    La raison c'est le diable !

    Pour commencer, écoute : j'ai jamais eu la prétention d'imposer des idées toutes faites, ceci n'est qu'un sujet de philo, pas une messe. Donc donne-toi la peine de lire les cinq pages de réflexions et puis tu comprendras peut-être mieux. Ensuite quand on parle du cœur dans ce sujet on parle de l'ensemble des sentiments, pas de l'organe musculaire.
  15. sovenka

    Rendre la monnaie de sa pièce à ce pervers narcissique

    J'ai connu une femme qui était comme ça et avec tout le monde : son mari, sa mère, sa sœur... Enfin, avec tout le monde. Avec ceux qui se laissaient faire plus précisément. Avec ceux qui partaient au quart de tour en vendetta elle s'abstenait, ou alors rentrait bien vite dans sa niche après avoir montré les dents. Comme quoi ce ne sont pas que des trucs de mec. Bon bref : si un/e conjoint/e se comporte ainsi, qu'il vous fout la honte et vous rabaisse en public chaque fois que l'occasion se présente, quittez-le. Quand on aime quelqu'un on ne fait pas des choses comme ça, si lui le fait c'est donc qu'il ne vous aime pas, que vous êtes juste son docteur Watson, son faire-valoir en somme. Parce que quand on aime quelqu'un on le loue en public et on le reprend dans l'intimité, jamais l'inverse. Un pervers narcissique c'est quelqu'un à fuir, donc pas hésiter.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité