Aller au contenu

Les suicidaires, lâches ou courageux ?

Noter ce sujet


Messages recommandés

20ans Posté(e)
Rachel5 Membre 8 messages
Baby Forumeur‚ 20ans
Posté(e)

Sont-ils lâches d’abandonner ou courageux d’affronter la « mort » sans savoir ce qui pourrait s’en suivre  ?

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
52ans Posté(e)
lepequenot Membre 3 312 messages
Un intellectuel assis va moins loin qu’un con qui marche‚ 52ans
Posté(e)
Citation

Les suicidaires lâchent ou courageux ?

Ils lâchent quoi? Des ballons, des chiens, des canards sauvages? :D

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
46ans Posté(e)
Katana Dex Aïe Membre 874 messages
Forumeur accro‚ 46ans
Posté(e)

Il faut avoir du courage pour aller au bout de sa décision. Dans mon entourage, j'ai eu des cas de suicide ou de tentative. Il n'y a pas de lâcheté, jamais je prononcerais ce mot. J'aurais l'impression de salir la mémoire.

Modifié par Katana Dex Aïe
  • Like 1
  • Merci 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
39ans Posté(e)
Mak Marceau Membre 4 186 messages
Leader‚ 39ans
Posté(e)

Les courageux et les téméraires ne sont pas pareil. Ça se ressemble certainement comme le pain et l'eau qui se mangent. Et ça c'est en général; je m'explique: pour un agent secret qui se suicide avant de se faire tortionner, c'est courageux de se suicider. Mais ça c'est des cas spéciaux et rare.

En général, je dirais plustot que c'est les faibles qui se suicident et non les lâches. Oui certains sont surement lâches par contre; laisser tomber son monde, ses femmes, sa famille, ses alliés, ses partenaires, est surement lâche. Je pense bien que ceux qui se suicide sont en général dans une mauvaise situation et ont pas d'ami(e)s.

Edit et add:

Ce que je voulais dire sur courageux et téméraire: C'est que selon moi, ce beau mot avec eu, courageux est réservé aux actes de vaillances comme sauver sa femme d'un accident de voiture en feu. Et que téméraire est pour ceux qui font des affaires mauvaises dans le genre le terrorisme. Et ce que veux vraiment dire est que c'est pas le mot courageux qui doit être utiliser pour les suicidaires; en général.

Modifié par Mak Marceau
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Passiflore Membre 4 935 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 19 minutes, Rachel5 a dit :

Sont-ils lâches d’abandonner ou courageux d’affronter la «mort» sans savoir ce qui pourrait s’en suivre ?

 

Ce n'est pas toujours un acte réfléchi. Parfois, il est dû à un accès de démence à l'instant T menant le malheureux à l'irrémédiable.

 

Dans la maison du hameau à 300 m de la mienne vivait un homme que l'on savait "dérangé", tous les habitants du hameau (moi comprise) étaient inquiets de sa présence car il avait des attitudes étranges...

 

Un jour, la police est venue parce qu'il s'était enfermé chez lui et menaçait de se tuer avec sa carabine. Ce jour-là, il n'a rien fait... Les policiers s'apprêtaient à repartir et, passablement inquiète, j'en ai apostrophé un : "vous partez ??? Vous nous le laissez là, sans rien faire, alors qu'il peut recommencer à tout instant ???" Voici ce qu'il me répondit : "apparemment il ne présente un danger que pour lui-même. Tant qu'il n'agresse personne, nous ne pouvons rien faire" et ils partirent...

 

Peu de temps après, pris d'un accès de démence, il se trancha la gorge avec un opinel...

 

 

 

  • Triste 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
51ans Posté(e)
Ed. Membre 92 messages
Forumeur en herbe‚ 51ans
Posté(e)

Je ne suis pas psychologue mais il me semble qu'il ne s'agit pas d'une question de courage ou de lâcheté mais de perception de ce que l'on a à perdre ou à gagner.

Le malade condamné qui souffre le martyr ou qui se sait cloué à vie dans un lit verra peut-être un avantage à ne plus attendre que les jours passent, plus lentement les uns que les autres. C'est un choix rationnel.

La personne humiliée, déshonorée, harcelée ou déçue qui se focalise sur son mal-être aura du mal à relativiser, à envisager des jours meilleurs ; son esprit tourne en boucle sur un problème qui lui semble éternel, sans issue.

Est-il courageux de tenter de vider la mer avec un seau ? 
Est-il lâche de ne pas essayer ?

Modifié par Ed.
typo
  • Like 4
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • January a modifié le titre en Les suicidaires, lâches ou courageux ?
43ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 13 492 messages
Explorateur de Nuages‚ 43ans
Posté(e)

Ni l'un, ni l'autre. Je pense que c'est être à  côté de la plaque que de poser la question ainsi, que ce n'est absolument pas selon ces notions qu'un individu se suicide. 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
Passiflore Membre 4 935 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 16 minutes, Pheldwyn a dit :

Ni l'un ni l'autre. Je pense que c'est être à côté de la plaque que de poser la question ainsi, que ce n'est absolument pas selon ces notions qu'un individu se suicide. 

 

Cependant il peut être perçu comme une forme de lâcheté (faiblesse) dans le lâcher prise qu'est le suicide.

  • Like 1
  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
71ans Posté(e)
boeingue Membre 6 242 messages
Forumeur alchimiste‚ 71ans
Posté(e)

sujet plusieurs fois évoqué !!

méme réponse , les personnes sont malades et on besoin d'une aide psychologique !

pas de cour de pseudo moral à la con !

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité riad**
Posté(e)
Invité riad**
Invité riad** Invités 0 message
Posté(e)
il y a une heure, Talon 1 a dit :

"Nul n'est mal longtemps qu'à sa faute." Montaigne

Il a dit ça ? :o putain qu'est ce qu'il était con ce Montaigne.

Je plaisante, il a raison.

Modifié par riad**
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
47ans Posté(e)
Tequila Moor Sérial Banneur 10 812 messages
`‚ 47ans
Posté(e)

Ils sont carrément lâches de se suicider, oui.

Et ceux qui restent en vie sont tout autant lâches de ne pas se tuer.

De même, les gens qui trompent leurs conjoints sont lâches de le faire, en ne disant pas la vérité à ces derniers.

Cependant, ceux qui ne trompent pas leurs conjoints sont lâches de ne pas s'abandonner à leur désir, lâches de ne pas abandonner la morale.

S'il y a bien un état qui caractérise l'être humain, c'est la lâcheté.

  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
25ans Posté(e)
Selena 56 Membre 23 messages
Forumeur balbutiant‚ 25ans
Posté(e)

Il n y a pas de lâcheté  ou de courage. 

La personne  qui se suicide passe à  l acte car sa souffrance  est tellement  grande  qu elle ne voit pas d autre issue.

J ai , dans mon entourage  un collègue  qui s est suicidé,  un surplus de problèmes,  perso , professionnels,  et puis , un jour , la goutte d eau de trop , parfois un petit  rien qui nous semble  anodin et le mécanisme  s enclenche .

C est l incompréhension  pour ceux qui restent,  de multiples questions  sans réponse. 

Il ne trouvait pas le chemin  pour ne plus souffrir , alors , il a arrêté de vivre.

  • Like 2
  • Triste 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
shyiro Membre 13 422 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 3 heures, Rachel5 a dit :

Sont-ils lâches d’abandonner ou courageux d’affronter la « mort » sans savoir ce qui pourrait s’en suivre  ?

 

Les 2 interpretations sont possibles, tout depend du raisonnement, de la situation, du moyen employé.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
43ans Posté(e)
Pheldwyn Membre 13 492 messages
Explorateur de Nuages‚ 43ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Passiflore a dit :

 

Cependant il peut être perçu comme une forme de lâcheté (faiblesse) dans le lâcher prise qu'est le suicide.

Lâcheté face à quoi ? 

Tu es lâche si tu n'as pas le courage d'affronter une épreuve, si tu la fuis. 

Mais le suicide, ce n'est pas se détourner d'une épreuve, ou ne pas vouloir l'affronter, c'est y être confronté, la subir et en souffrir au point de ne plus la supporter, et vouloir en être délivré. Il n'y a donc pas de lâcheté en soit, et ce n'est pas non plus du courage. 

Encore une fois, ce n'est pas selon ce schéma qu'un individu qui pense au suicide réfléchi. Du moins me semble-t-il. 

  • Like 2
  • Colère 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
75ans Posté(e)
Talon 1 Membre 15 441 messages
Talon 1‚ 75ans
Posté(e)
Il y a 2 heures, riad** a dit :

Il a dit ça ? :o putain qu'est ce qu'il était con ce Montaigne.

Je plaisante, il a raison.

Et c'est époustouflant puisqu'il était catho.

"La préméditation de la mort est préméditation de la liberté. Qui a appris à mourir, il a désappris à servir.

Souvent ce que l'on voit de loin nous paraît plus grand que de près.

A celui qui disait à Socrate: « les trente tyrans t'ont condamné à mort: et nature, eux, » répondit-il.

C'est pareille folie de pleurer de ce que d'ici à cent ans nous ne vivrons pas, que de pleurer de ce que nous ne vivions pas, il y a cent ans.

Tous les jours vont à la mort, le dernier y arrive.

Il est l'heure de mourir lorsqu'il y a plus de mal que de bien à vivre.

Le sage vit tant qu'il doit, non pas tant qu'il peut.

La nature n'a ordonné qu'une entrée à la vie, et cent mille issues.

La vie dépend de la volonté d'autrui, la mort de la notre.

C'est faiblesse de s'abandonner aux maux, mais c'est folie de les nourrir.

Fortune peut toute chose sur celui qui est vivant, mais fortune ne peut rien sur celui qui sait mourir."

Montaigne

 

  • Merci 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
67ans Posté(e)
jacky29 Membre 19 279 messages
Forumeur alchimiste‚ 67ans
Posté(e)
Il y a 6 heures, Rachel5 a dit :

Sont-ils lâches d’abandonner ou courageux d’affronter la « mort » sans savoir ce qui pourrait s’en suivre  ?

tout dépend du pourquoi du suicide! il est honorable de mourir par sa main quand il s'agit d'honneur et de vie honorable.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
50ans Posté(e)
Irisbleu Membre 703 messages
Forumeur forcené‚ 50ans
Posté(e)

Ceux qui se font hara kiri ne sont pas considérés comme des lâches, bien au contraire.

Par chez nous, il me semble que la souffrance doit être absolument insupportable pour que l'instinct de survie ne joue plus son rôle.

 3 voisins , des agriculteurs, se sont pendus autour de chez moi, étranglés par les dettes.

1 autre, épuisé car s'occupant de sa ferme tout en travaillant à l'abattoir du coin pour joindre les 2 bouts.

Je n'irai jamais dire d'eux qu'ils étaient des lâches, jamais.

Courageux, ils ont lancé toutes leurs forces dans la bataille, mais un rouleau compresseur leur est passé dessus (les lois, les banques, les huissiers).

Qu'on se suicide car maladie mortelle et très douloureuse, compréhensible aussi. On n'en peut plus, c'est sans issue, on est une charge pour la famille.

Qu'on se suicide de honte (pédophilie , assassinat, escroquerie), très bien dirai-je, mais sans joie mauvaise pour autant.

 

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
110ans Posté(e)
stvi Membre 19 833 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
Il y a 5 heures, Tequila Moor a dit :

De même, les gens qui trompent leurs conjoints sont lâches de le faire, en ne disant pas la vérité à ces derniers.

pour qu'ils se suicident , non merci ... 

le suicide c'est aussi une façon de culpabiliser l'autre ... 

  • Like 1
  • Haha 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement
×