Aller au contenu

Le progrés technologique est-il forcément un mieux pour les individus ?

Messages recommandés

hell-spawn Membre 9172 messages
Forumeur alchimiste‚ 152ans
Posté(e)

Il me semble plus qu'évident que non mais vous avez la parole.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
NicoSss_Ytb Invité 2 messages
Baby Forumeur‚ 14ans
Posté(e)

Bonsoir à toi !

 

Personnellement je pense que oui, le progrès technologique à pu permettre un bon nombre d'avantages (l'aide au personnes en difficultés, la source de connaissances infinis !) mais le progrès de l'humain peut se retourner contre lui. Tous dépend de l'utilisation que l'on en fait ! 

 

  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
soisig Membre 9983 messages
Devezh mat‚ 127ans
Posté(e)
il y a une heure, hell-spawn a dit :

Il me semble plus qu'évident que non mais vous avez la parole.

S'il te semble que non, serais tu prêt à te passer de ton ordi, par exemple, de ton frigo, ton téléphone ? 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'ours 5785 Membre 3562 messages
Ursidé bien léché‚ 69ans
Posté(e)
il y a 28 minutes, soisig a dit :

S'il te semble que non, serais tu prêt à te passer de ton ordi, par exemple, de ton frigo, ton téléphone ? 

Simplement de l'électricité. :spiteful:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 15025 messages
scientifique‚
Posté(e)

L'énergie d'origine fossile ou hydraulique ou nucléaire ou renouvelable a démultiplié la "force musculaire d'un facteur voisin de 200. Cela veut dire que l'énergie utilisée dans le monde de civilisation de type occidental permet à chaque humain de disposer du travail de 200 "esclaves".

C'est donc ce travail cumulé qui permet de faire des grands travaux, d'avoir si peu de personnes pour assurer la nourriture de tous les autres, d'avoir des loisirs , de voyager, de faire autre chose que le strict travail nourricier.

En revanche, ce progrès technologique a l'inconvénient de diminuer le stock initial de carburants fossiles, minerais, mais aussi l'inconvénient de polluer l'air, l'eau, l'espace disponible...  

  • Like 2
  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hell-spawn Membre 9172 messages
Forumeur alchimiste‚ 152ans
Posté(e)
il y a 47 minutes, soisig a dit :

S'il te semble que non, serais tu prêt à te passer de ton ordi, par exemple, de ton frigo, ton téléphone ? 

J'ai dit "forcément", ce qui veut dire dans tous les cas.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
épixès Membre 1141 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)
Il y a 8 heures, hell-spawn a dit :

Le progrès technologique est-il forcément un mieux pour les individus ?

A l'évidence non.

Un progrès, qu'il soit technologique ou autre, s'avance rarement sans une cohorte d'inconvénients insoupçonnés. Lorsque les hommes commencèrent à se sédentariser pour pratiquer l'agriculture et l'élevage ils ne virent que le bénéfice évident d'une stabilisation des ressources disponibles sans entrevoir que ces pratiques les exposeraient à de nouvelles maladies ou que l'amélioration des conditions de vie favoriseraient les naissances, ce qui engendrerait une demande accrue de nourriture et donc une charge de travail bien plus importante. Malheureusement pour eux, le temps que ces pénibles conséquences n'apparaissent, les hommes avaient oublié depuis longtemps comment vivre autrement. On pourrait également citer le développement de l'industrialisation ou la popularisation de l'automobile avec les conséquences écologiques que l'on connait désormais, mais même unanimement résolus à revenir en arrière (ce qui me semble déjà difficilement concevable) les moyens à mettre en œuvre pour le faire seraient exorbitants.

Le progrès est comme un train fou fonçant vers l'inconnu: personne n'est aux commandes pour le stopper ou ne serait-ce que le freiner et il n'y a qu'une direction vers laquelle aller. Il est inéluctable.

Modifié par épixès
  • Like 4

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 15280 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 51ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, épixès a dit :

Le progrès est comme un train fou fonçant vers l'inconnu: personne n'est aux commandes pour le stopper ou ne serait-ce que le freiner et il n'y a qu'une direction vers laquelle aller. Il est inéluctable.

Si nous sommes au bord du gouffre, faudrait une nouvelle techno qui donne des ailes au train.

Botter l'arrière train ne changeant guère la direction générale 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 13123 messages
Explorateur de Nuages‚ 42ans
Posté(e)
Il y a 13 heures, hell-spawn a dit :

J'ai dit "forcément", ce qui veut dire dans tous les cas.

Pourquoi les gens déforment toujours des propos avant d'y répondre ? 😂

Je pense comme toi : évidemment non.

Le progrès technologique donne des outils. Le réel progrès, c'est comment on utilise ces outils, ou comment on choisit justement de ne pas les utiliser dans certains cas. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annalevine Membre 2111 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)
Il y a 7 heures, épixès a dit :

A l'évidence non.

Un progrès, qu'il soit technologique ou autre, s'avance rarement sans une cohorte d'inconvénients insoupçonnés. Lorsque les hommes commencèrent à se sédentariser pour pratiquer l'agriculture et l'élevage ils ne virent que le bénéfice évident d'une stabilisation des ressources disponibles sans entrevoir que ces pratiques les exposeraient à de nouvelles maladies ou que l'amélioration des conditions de vie favoriseraient les naissances, ce qui engendrerait une demande accrue de nourriture et donc une charge de travail bien plus importante. Malheureusement pour eux, le temps que ces pénibles conséquences n'apparaissent, les hommes avaient oublié depuis longtemps comment vivre autrement. On pourrait également citer le développement de l'industrialisation ou la popularisation de l'automobile avec les conséquences écologiques que l'on connait désormais, mais même unanimement résolus à revenir en arrière (ce qui me semble déjà difficilement concevable) les moyens à mettre en œuvre pour le faire seraient exorbitants.

Le progrès est comme un train fou fonçant vers l'inconnu: personne n'est aux commandes pour le stopper ou ne serait-ce que le freiner et il n'y a qu'une direction vers laquelle aller. Il est inéluctable.

Tout cela est remis en question. C’est assez étonnant d’ailleurs comme nous avons tous tendance à lineariser l’histoire. Sans doute sommes nous influencés par une vision du temps qui réfère à une droite affine ou linéaire.

Il apparaît au vu des recherches des anthropologues que l’agriculture planifiée  a au contraire été  mal vécue. Alimentation dégradée, apparition des maladies, aliénation sociale. Les hommes se sont apparemment trouvés piégés par la spécialisation et la division du travail. Quand les choses allèrent brusquement en se dégradant ( changements climatiques essentiellement) les agriculteurs ne pouvaient plus faire autre chose que de continuer à alimenter des structures sociales aliénantes fondées sur les contraintes d’une agriculture socialisée. Ils n’avaient plus nulle part où aller et ils avaient vraisemblablement perdu les savoir faire des nomades. Ils étaient intégrés dans des hiérarchies autoritaires sociales engendrées par des planifications obligées ( travaux lourds de drainage, d’irrigation, de stockage engendrant l’apparition de maîtres d’œuvre etc.).

Plus nous avançons dans la connaissance du passé plus nous constatons que ce que nous appelons le progrès n’a jamais été librement désiré. Non que le progrès soit en soi un mal ! Mais il nous tombe dessus sans même que nous l’ayons collectivement voulu.

Modifié par Annalevine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 9708 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
Il y a 16 heures, hell-spawn a dit :

Il me semble plus qu'évident que non mais vous avez la parole.

Hell spawn,

Dans mon village au siècle dernier, les habitants allaient au puits sur la place pour leur besoin en eau. Nous étions la seule famille à posséder l’eau courante. Car mon père était fonctionnaire avec un logement de fonction et nous avions une station de pompage pour nous exclusivement.

Bref, la municipalité avait à cœur d’installer l’eau courante chez tous les électeurs et je fus témoins de l’arriver des gros bras, manipulant à la main la pelle et la pioche pour creuser une tranchée dans l’axe de la route principale. Ces terrassiers, arrivaient à 5h du matin, cassaient la croûte puis creusaient jusqu’à 9h. Pause casse-croute et litre de gros rouge à nouveau. Puis rebelote à midi et à 17h.De les observer, torses nus en nage, travailler toute la journée, chacun de nous les admirant et de louer leur courage à la tâche.

A peine un demi-siècle plus tard, une seule personne arrivant avec sa tractopelle accrochée derrière sa voiture, manœuvrant son engin et réalisant avec une facilité déconcertante toutes les tâches manuelles précédente en moins de temps qu’il ne le faut pour le dire.

Aller demander à un témoin de cette génération-là si le progrès technologique est mieux ou pas pour les individus. La question ne se pose même pas ! ^

Théoriser sur le bonheur ou le malheur lorsqu’on est assis en face son PC et qu’on a le ventre plein, c’est de bon ton de pleurer la bouche pleine et de se lamenter sur son sort à longueur d’année, c’est ce que beaucoup ici aiment bien faire, à tort selon moi ! :D

 

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annalevine Membre 2111 messages
Forumeur alchimiste‚ 73ans
Posté(e)

Je pense que @hell-spawnappelle à une réflexion d’envergure. 

Si je m’en tiens à ma seule personne je vois bien que j’ai l’avantage, ou les moyens, d’utiliser le progrès technique pour me faciliter la vie.

Neanmoins je ne suis pas dupe. Ce progrès technologique, dont je profite, est l’effet d’une mécanique sociale qui ne cherche pas autant que nous pourrions le croire le bien être de l’individu. Pour le moment, en Occident, en France, chacun y gagne : les  conducteurs du monde et les citoyens, à certaines conditions toutefois, car il y a aussi en France des personnes abandonnées.


Il n’est pas inutile de répertorier les maux engendrés par le progrès si, au lieu de nous tourner vers un passé fantasmé ou honni, nous nous tournons vers l’avenir. 

C’est par rapport à notre avenir que je réfléchis. Pas par rapport au passé.

Modifié par Annalevine
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Quasi-Modo Membre 14610 messages
Chercheur de ciel‚ 36ans
Posté(e)

Ce qui me marque c'est que le progrès implique deux notions sous-jacentes :

1) Le changement

2) L'amélioration

Et le point 2) montre qu'il y a donc des conditions pour qu'un changement soit admis comme un progrès.

De façon rhétorique, tous les progressistes identifient tout changement perçu comme inéluctable (et parfois ils considèrent comme inéluctable ce qui ne l'est pas, simplement parce que politiquement c'est ce qu'ils veulent passer à toute force) à une marche vers le mieux vivre et donc à un progrès. Par exemple l'immigration, ou les nouvelles technologies.

Cette rhétorique plus personne n'en peut plus : elle n'est qu'une aliénation liée au désespoir de l'Homme qui, sans transcendance, n'a plus que l'Histoire pour trouver un sens à son existence et qui entre alors en marche forcée dans une perte totale du discernement.

Il y a beaucoup de réelles raisons, bel et bien rationnelles et valables, d'être contre certains autoproclamés progrès, et cela ne fera pas de vous un réactionnaire complètement stupide ou un technophobe ringard pour autant. Juste quelqu'un de réaliste.

Modifié par Quasi-Modo
Précision

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Condorcet Membre 10098 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

La bombe atomique fut un très grand progrès. Ça a permis de rétamer 100 000 japonais plutôt que deux millions ce qui est toujours ça de pris.

Pas contre ça a limité les dépenses militaires des pays d'Europe de l'ouest à quelques % de leur PIB, ce qui en l'absence de boucheries capitalisto-communistes sur ce théâtre a freiné l'essor des techniques qui rappelons le sont boostées par les guerres.

Du pour et du contre donc.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
frunobulax Membre 8378 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Les progrès technologiques, ce sont des progrès scientifiques, donc aussi les progrès de la médecine.
Après, libre à chacun d'être convaincu (ou non) que les progrès de la médecine permettant l'augmentation de la durée de vie seraient supposément catastrophiques.
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
épixès Membre 1141 messages
Forumeur alchimiste‚ 46ans
Posté(e)
il y a une heure, frunobulax a dit :

Les progrès technologiques, ce sont des progrès scientifiques, donc aussi les progrès de la médecine.
Après, libre à chacun d'être convaincu (ou non) que les progrès de la médecine permettant l'augmentation de la durée de vie seraient supposément catastrophiques.
 

Il me semble indu de suggérer que certains ici rejettent en blocs toute avancée scientifique, quelle qu'elle soit.

Affirmer qu'un progrès ou une innovation s'accompagne le plus souvent d'inconvénients inattendus ne revient pas à nier ou relativiser le caractère bénéfique dudit progrès mais à le juger dans un contexte plutôt que dans un en-soi purement idéel. Dire qu'une consommation excessive d'antibiotiques tend à renforcer la résistance bactérienne n'est pas une critique à l'égard de ces médicaments mais l'acceptation que nos actes et comportements ont des conséquences qui n'ont pas été anticipés et que tout progrès peut être perverti par un usage immodéré ou maladroit. 

Je suis un grand admirateur de la science mais c'est notre devoir de la distinguer de ses applications. La science n'est pas prescriptive, elle nous dit comment faire les choses, pas s'il faut effectivement les faire ni dans quelle mesure. Les jugements de valeur et la modération dans l'usage relèvent de notre responsabilité et nous ne saurions nous en dédouaner en nous réfugiant dans une attitude d'admiration systématiquement béate et inconsciente. Avoir l'esprit scientifique c'est précisément reconnaitre la complexité du monde.

Modifié par épixès

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
frunobulax Membre 8378 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 19 heures, épixès a dit :

Il me semble indu de suggérer que certains ici rejettent en blocs toute avancée scientifique, quelle qu'elle soit.

Affirmer qu'un progrès ou une innovation s'accompagne le plus souvent d'inconvénients inattendus ne revient pas à nier ou relativiser le caractère bénéfique dudit progrès mais à le juger dans un contexte plutôt que dans un en-soi purement idéel.

Il n'est pas totalement "indu de suggérer que certains" le font ... vu que c'est factuellement vrai.
;)

Ceci dit, "certains" ne représentent qu'eux mêmes et pas "tous ... voire même pas une majorité.

Mais, bon, à titre purement personnel (ce qui me catologue donc moi aussi de facto dans la catégorie "certains", aaaargl !), je partage très globalement vos arguments.

Je ne vais donc pas, par pur esprit de contradiction ou/et par orgueil mal placé (Quoi ?? Vous avez osé critiquer mon point de vue !!??), polémiquer contre des arguments ... avec lesquels je suis plutôt d'accord.
:cool:

 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Répy Membre 15025 messages
scientifique‚
Posté(e)

Le progrès technologique n'est pas néfaste par lui m^me mais ce sont certaines de ses conséquences qui sont parfois contraires à l'intérêt des humains

L'autre jour dans un supermarché j'ai vu des gens aller payer leurs achats à une caisse automatique ( sans hotesse de caisse)  Cet automate  est  mis en place parce qu'il coûte moins cher que le salaire d'une caissière mais au final il supprime 1,5 emploi compte tenu des horaires. cette invention technique est faite pour augmenter le bénéfice de la grande surface mais simultanément il crée du chômage.

au final cetteinvention n'est pas un progrès pour la société c'est m^me un recul car le chômeur aura moins d'argent à dépenser dans la grande surface que s'il avait un travail.

Jamais je paierai avec ce genre d'automate.

Idem les automates bancaires : c'est pratique pour retirer de l'argent à toute heure. Mais grâce à eux les banques  n'embauchent plus que des commerciaux mais continuent à prélever des frais de gestion comme au temps des guichetiers.

  • Merci 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
azad2B Membre 3574 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé‚
Posté(e)
il y a 44 minutes, Répy a dit :

Jamais je paierai avec ce genre d'automate.

Hélas, un jour viendra où il n'y aura plus qu'une seule caisse avec caissière et 5 ou passages tels que tu les décrits.

Mais, je vais te dire un truc drôle. Il y a quelques temps j'ai lavé un Jean's avec une dizaine de billets de 50 € dans la poche et quelques billets de 5, 10 et 20. Les 5 € n'ont pas résisté, (poubelle)  les autres avaient mauvaise mine mais une fois séchés et repassés semblait très corrects. Hélas, au super, ou partout ailleurs d' ailleurs, ils éveillaient les soupçons des caissières et même étaient refusés. Hé bien dans les super équipés du système de paiement que tu évoques, es billets passaient comme une lettre à la poste. Comme quoi, à quelque chose, malheur est bon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×