Aller au contenu

azad2B

Membre
  • Contenus

    1 580
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de azad2B

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Bastia

Visiteurs récents du profil

9 124 visualisations du profil
  1. azad2B

    T'aimes ou pas les strings ?

    La question me fait penser à cette petite remarque que je trouve toujours très drôle. Avant pour voir les fesses il fallait écarter le maillot, maintenant, c'est le contraire.
  2. azad2B

    Petit casse-tête avec le nombre 2

    Un petit exemple pour grimper dans les grands nombres 2 22 = 4194 304 Pour grimper très haut pensez au point d' exclamation ! ( pour la factorielle d'un nombre c'est à dire le produit de tous les nombres compris entre 1 et ce nombre) ( 2 + 2 + 2) ! = 6 ! = 720 22 ! + 2 = 1 124 000 727 777 607 680 000 + 2 = 1 124 000 727 777 607 680 002 Et on s'envole avec 222 ! = 1120507558006441391828246578742885033161823448362010725664180664425751706544896049884554730858912331527222551582158208355091185677704255556649499546150835003041294501592836203788950087902880253311400664495648264845086575793159256069174809550137801963923701418514184652520492639441452609118711474453282037451685103688549156372800995882648661943229479756605490957651656939929600000000000000000000000000000000000000000000000000000 Moins de deux secondes de calcul avec un outil comme Mathematica. Mais rassurez-vous, le casse tête est tout de même un peu plus sérieux et le nombre de symboles utilisé reste raisonnable quand on reste raisonnable. Et en prime, il existe une formule générale(et unique) pour n'importe quel nombre cherché, et cette formule est très belle à regarder.
  3. azad2B

    Petit casse-tête avec le nombre 2

    L'indice de base, c'est riad** qui l' a donné. Autant de symboles que tu le souhaite, mais trois fois le chiffre deux, ni un de plus, ni un de moins.
  4. azad2B

    Petit casse-tête avec le nombre 2

    Tu as tout à fait compris, et je dois reconnaître que ta définition du casse-tête est meilleure que la mienne.
  5. azad2B

    Petit casse-tête avec le nombre 2

    2 = 2 * 2/2 3 = 2 + 2/2 4 = 2 √ (2 2) J'admet qu'avec des opérations effectuées avec des bases différentes de 10 certaines solutions correctes peuvent apparaître. En jonglant avec une multitude de bases tu obtiendras un bon nombre de solutions acceptables, mais pas toutes. Et n'oublies pas qu'un nombre, écrit dans une base quelconque doit porter en indice inférieur la valeur de cette base, sinon, on ne s'y retrouverait plus. La base 10, heureusement échappe à cette règle. Par exemple pour écrire 12 (en base 10) on écrit 12 = 1100 2 si 1100 est en base 2. Hélas en base 2, le chiffre 2 n'est jamais écrit
  6. azad2B

    Petit casse-tête avec le nombre 2

    J'ai commis une (petite) erreur dans ma question : J'aurais dû écrire : En utilisant 3 fois le chiffre deux, et aucun autre nombre, pouvez-vous écrire n’importe quel autre nombre entier ? ainsi 22 / 2 est une solution pour 11 ou 2 . 22 est une solution pour 44
  7. azad2B

    Petit casse-tête avec le nombre 2

    Le nombre 2 jouit de propriétés assez remarquables, chacun sait cela. Omniprésent dans la Logique pure, l’informatique, il commence à casser les pieds, dès la 2 ème aux potaches qui ont passé honorablement les épreuves des équations du 1 er degré et qui abordent l’ étude de celles du second degré. On dit même facile comme 1 et 1 font 2. On pourrait presque dire qu’il est le premier nombre puisque zéro, c’est quand il n’y a que dalle, Un c’est quand il commence à y avoir quelque chose, n’importe quel nourrisson de 6 mois a déjà remarqué cela, mais quand apparaît le 2, on pressent que c’est le début d’un quelque chose qui va vous enquiquiner toute votre vie….. Bref, laissons aux Philosophes le difficile problème de la définition d’ un nombre et amusons-nous avec ce nombre 2 Pour cela je vous propose un petit casse-tête qui pourrait bien faire bouillir vos deux hémisphères cérébraux. Je le pose, ici, en rubrique science car la rubrique jeux et devinettes ne me semble pas satisfaire à certaines conditions. En utilisant 3 fois le nombre deux, et aucun autre nombre, pouvez-vous écrire n’importe quel autre nombre entier ? Ou bien pensez-vous qu’il en existe un, plus grand que tous les autres ? Auquel cas pouvez-vous me donner ce nombre ? Les conditions à respecter sont l’usage des symboles et définitions mathématiques utilisées jusque’ en classe de terminale, inutile d’ aller plus loin. Pas besoin non plus de connaissances en géométrie, en trigonométrie, de savoir ce qu’est une limite ou une dérivée. A vous de jouer. Je ne doute pas que quelqu’un saura répondre à ce casse-tête, mais si ce n’est pas le cas, je vous donnerais une petite précision supplémentaire. A vous de jouer.
  8. Probablement une blague de plus à l' actif du site Sputnik dont on se demande où ils vont chercher leurs lecteurs. Et en outre le titre du sujet est mensonger.
  9. Bon, je n'ai pas tout lu de ce sujet déjà bien long, mais ce dont je suis sûr, c'est que Notre Président qui est à l' Elysée, a bien raison. D'accord, je vous imagine déjà en train d'aiguiser vos couteaux pour me lacérer et me découper en rondelles, mais avant la mise à mort, je vous prie de bien vouloir reconsidérer vos positions et lire la suite. Il était une fois une Election Présidentielle assez atypique. Les partis traditionnels, représentés par les ouistitis habituels ceux là qui se partagent le pouvoir après s' être copieusement servis pendant la dernière législature et avoir ainsi rendu la prochaine très difficile à tenir, font appel à leur remède miracle, sorte d' aspirine pour parti fatigué, j' ai nommé l' alternance. Dans cette élection, la Gauche qui avait tout raté en ne faisant même pas les conneries typiquement de gauche qu'elle fait habituellement quand elle est soutenue par quelques voix communistes distribuait ses cachets d' aspirine à la Droite et lui laissait l' occasion de faire de belles conneries d' appellation Droite contrôlée. Pour être sûr de ne pas se faire élire accidentellement elle s'était dotée d'un candidat officiel tout à fait nul, ringard, passéiste et même pas drôle. La Droite quand à elle sûre de son succès commençait déjà à imaginer les nouveaux papiers peints de l' Elysée, les modèles de voiture de ses futurs Ministres et calculait les nouveaux salaire des Ministres, des Députés et du Président. Le danger que représentait un troisième parti était quantifié et évalué comme nul face à l' autre remède miracle qu'on appelle "le sursaut Républicain" * Bref tout allait correctement en France. Hélas, le candidat de la Droite, s' est pris les pieds dans la moquette et s'est ramassé une telle gamelle que même sa pauvre Pénélope en a oublié de découdre les marques des costumes de son époux. Et c'est là, qu'un illustre inconnu, peut-être pas un chômeur professionnel mais un opportuniste chanceux en tout cas et qui passait par là du coté pair de la rue du Faubourg Saint Honoré à traversé la route et s'est trouvé devant le numéro 55. Il a frappé à la porte, a demandé du travail et vous voulez que je vous dise ? Bien lui en a pris. Vous voyez qu'on trouve de bons jobs en France. * "sursaut Républicain" nom commun de cet antibiotique connu sous le nom d' antiLePenilliciline.
  10. azad2B

    Quel language de programmation choisir ?

    Voilà où cela mène de se fier à ce que racontent des gens qui conseillent en fonction de ce qu’ils croient savoir. Python est tout ce que l’on veut, mais ps un bon langage. Son seul intérêt est d’ avoir une syntaxe moderne et de permettre rapidement de tester un algorithme que l’on croit bon pour résoudre un problème donné. Le mot est lâché, on ne peut pas apprendre la programmation sans apprendre l’ algorithmique. Et surtout il ne faut pas s’ effrayer du mot lui-même l’algorithmique s’ apprend très bien et très rapidement. Par exemple dire Merci à tous pour vos conseils, j'ai donc commencé à apprendre Python, mais j'ai un probleme stupide : je n'arrive pas à executer mon programme. donc je ne peut pas voir si ce que je fais donne bien, je suis coincé ! laisse penser deux choses : 1- Soit, on n’a pas assimilé les règles du langage ( déclaration des variables), mauvais passage de paramètres ou je ne sais quoi d’autre. Dans ce cas, on doit avoir un message d’ erreur au moment de l’exécution ou de la compilation, selon le langage. 2- Soit on a commis une erreur d’ algorithme, par exemple une variable prend une valeur entraînant un débordement, ou bien une division par zéro, ou bien on ne sort pas d’une boucle, ou encore un branchement ne se fait pas comme vous l’espériez…… Commence donc par visiter quelques sites parlant d’ algorithmique, fais les exercices avec le langage de ton choix, et tu progresseras très vite. Je te conseille comme très accessible ce site http://pise.info/algo/introduction.htm Et pour rester très général je conseillerais plutôt le C. Mais il faut reconnaître que son apprentissage est très long, plusieurs années en fait pour pouvoir dire : je connais le C, ceux qui pensent le contraire sont soit des menteurs soit des rêveurs. Et il y a mieux : quelqu’un qui entreprend l’ étude du C se condamne à créer des applications qui ne tourneront qu’ en mode « console ». Si l’on rêve de belles fenêtres, de menus et de chouettes boutons à cliquer tout en utilisant le C il faut passer à l’ étude du système d’ exploitation destiné à faire tourner notre belle application et se replonger dans l’ étude du C avec cette fois les techniques d’intégrations de la ToolBox et des librairies du système en question. Quand au C++, sauf dans des cas très spéciaux utiles aux programmeurs professionnels on peut très bien s’ en passer. Ou à la rigueur en employant un compilateur C++ et en l’utilisant sans utiliser la notion d’ objet. Dans ce cas on gagne un peu en liberté d’ écriture des programmes le C++ étant moins strict que le C. Quelqu’un a aussi évoqué le Basic. Et honnêtement je ne suis pas contre. Il existe d’ ailleurs une version de Basic assez intéressante et bien plus puissante que Python. Cette version se nomme Xojo . C’est un compilateur croisé : on a un PC ou un Mac et on veut créer une application pour PC, MacOS et Linux. Xojo fait cela très bien (quoique Linux pose parfois problème) . A la demande, il peut compiler les trois applications en une seule passe. Cerise sur le gâteau, l’ application est gratuite, tant que vous la crééz pour votre usage personnel et bien entendu vos applications peuvent avoir la présentation que vous souhaitez, l’ IDE (interface de développement) vous permet de créer toutes vos fenêtres avec leurs boutons, leurs menus, leurs dialogues … Vous pouvez même sans difficulté donner à votre programme l’ aspect d’un programme célèbre et y faire exécuter votre propre code. Xojo se télécharge gratuitement sur le site officiel et est entièrement fonctionnel avec des dizaines d' exemples (assez élitistes je le reconnais) d' applications traitants d' InterNet, voire même de smartphone ( iPhone, plutôt), de communications, de cryptage et de centaines de pages d' apprentissage du langage. (en Anglais, bien sûr)
  11. azad2B

    syndicat de la magistrature

    C'est çà, c'est dimanche, reposes-toi. Mais rappelles-toi que quand on poste sur un sujet de société c'est que l'on a ressenti un petit revirement de nos sociétés que l'on trouve dangereux et que l'on se propose de combattre avant que le monde ne change. Et c'est ainsi, on fait une petite sieste et l'on rêve que l'on est des Danton, des Voltaire ou des Ravachol. Et l'on se réveille dans un monde qui a changé pendant que l'on rêvait.
  12. azad2B

    syndicat de la magistrature

    Le but d’une philosophie est d’ engendrer une morale autour de laquelle vient se construire une société qui elle-même se dote d’une Constitution avec ses Institutions.dont la plus noble est à mon avis celle de la Justice. Citer des exemples pour tenter de convaincre les plus candides d’ entre-nous, que toutes les Institutions sont corrompues est absolument inutile tant cette corruption est manifeste. Assemblée Nationale, Sénat, Police, Santé, Commerce et Industrie nous donnent chaque jour des exemples de l’ état de désagrégation de notre Société. Armez vous d’une patience infinie et ouvrez très grands vos yeux. Vous trouverez peut être quelques policiers honnêtes, quelques médecins respectueux de leurs serments, quelques patrons ou industriels probes. Avec l’ expérience votre acuité visuelle deviendra meilleure, peut-être alors trouverez-vous un Maire ou un membre d’un quelconque Conseill Général respectable, si vous êtes d’une humeur vraiment très conciliante vous pourrez même ajouter à cette petite liste de perles rares, un ou deux députés. Et si vous en trouvez trois, c’est que très probablement ceux-là vous font profiter de leurs forfaitures et de leurs turpitudes. Pas vrai ? Alors, ne peut-on pas rêver et croire que dans la Magistrature, des perles rares existent ? Note : Quand au mur des cons, cité si souvent ici, permettez-moi de vous dire que son surnom est le signe d'une grande modération de la part de ses auteurs. Ils auraient dû l' appeler le mur de la honte, des charognards ou des pourris. Et placer des urinoirs publics sur toute sa surface.
  13. azad2B

    Comment démontrer que NP=P

    Puisqu’ici-bas toute âme Donne à quelqu’un Sa musique, sa flamme, Ou son parfum; Puisqu’ici toute chose Donne toujours Son épine ou sa rose A ses amours; Puisqu’avril donne aux chênes Un bruit charmant; Que la nuit donne aux peines L’oubli dormant; Puisque l’air à la branche Donne l’oiseau; Que l’aube à la pervenche Donne un peu d’eau Ici et à toute heure Il apporte l’espoir Et sans lui tous nos coeurs Seraient bien noirs. Extrazlove, merci Que serions nous Sans toi, sinon petits ? Seuls et sans goût. D’ après V. Hugo Pardon pour le doublon, je viens enfin de trouver le moyen d" envoyer un texte sans que les caractères "return" ou "enter" n' insèrent une ligne vide très désagréable.
  14. azad2B

    Comment démontrer que NP=P

    Message supprimé. Erreur.
  15. Ca craint s'ils s' amusent à cloner Staline et Beria.
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité