Aller au contenu

azad2B

Membre
  • Contenus

    2 094
  • Inscription

  • Dernière visite

1 abonné

À propos de azad2B

  • Rang
    Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Lieu
    Bastia

Visiteurs récents du profil

9 667 visualisations du profil
  1. azad2B

    Je marche sur l'eau

    Tiens une petite blague à ce sujet. C'est Mitterand qui lassé des critiques de la presse de droite à son égard fait un jour une déclaration publique fracassante : il annonce que demain, sur les Marches du Pont de l' Alma, il va retirer chaussures et chaussettes, et qu'il va traverser la Seine jusque' à la rive Droite. Alors bien sûr le lendemain la presse, la TV, la Radio et leurs commentateurs sont là pour commenter l' évènement. Mitterrand arrive, se déchausse et sans hésiter pose un pied sur l' eau, puis l'autre et en 5 minutes on ne voit accoster sur la rive convoitée. Et le lendemain, Le Figaro titre : Et en plus, ce Président ne sait même pas nager.
  2. azad2B

    La résistance aux sciences

    J'ai sauté le reste de la citation parce que parfaitement inutile. Les lois en K/(d.d) sont parfaitement connues et ne sont finalement que du prêchi prêcha à la portée de tout le monde. Ce qui est important ce n'est pas l'intensité des courants induits, mais le rapport entre ces courants et ceux qui participent aux échanges dans tout organisme vivant. On atteint facilement des rapports de 1/ 1 000 000. (1 µA comparé à 1 pA). Et puis aussi les sources de toutes ces inductions ne se limitent pas à quelques antennes ça et là. Une alimentation à découpage à la fréquence fondamentale de 100 Kz (c'est un exemple, ça va jusqu'à 300 Kz) utilise des signaux qui sont tout ce que l'on veut, sauf sinusoïdaux. Il s' ensuit que toutes les harmoniques jusqu'à plusieurs centaines de MHz sont représentées, et émises ! Et des alimentations à découpage, le plus démuni d' entre nous en a une bonne quinzaine dans son appartement. Dont quelques-unes très puissantes. (TV, ordinateurs ...) Mais encore une fois je précise que je ne suis pas un colporteur d' informations alarmistes, vous pouvez vérifier ce fait en me relisant. Et d'ailleurs, pour la petite histoire, je fabrique moi-même parfois des alims à découpage, probablement bien plus polluantes que celles de l'industrie. Non la question principale est que le scientifique n' a pas d' intelligence créatrice pure. Il ne sait que modifier subtilement une théorie donnant de bons résultats pour en obtenir une autre plus générale. Il y a de principes qui résistent et qui toujours sont vérifiés, c'est très bien, ces grands principes seront sans doute toujours vérifiés et je veux bien reconnaître la stupidité de ceux qui cherchent à les transgresser (énergie libre, fusion froide ou autres mouvements perpétuels) mais il y a aussi dans les lois les plus simples qui régissent le fonctionnement de l' Univers des effets qui peut-être, ne sont pas perceptibles par tous et qui échappent aux limites de résolution de nos plus fins appareils de mesures. Et cela se confirme très simplement quand on observe la démarche actuelle de la recherche fondamentale : toujours affiner la mesure, jusque' à faire apparaître un effet nouveau. Nouveau pour un scientifique, mais peut-être pas pour un féru de l' astrologie. J' avoue avoir honte en écrivant cela, mais je préfère me tromper en rêvant plutôt que d' être un menteur par omission comme le sont certains scientifiques.
  3. azad2B

    A la recherche du mouvement perpetuel : le magnéto-piston

    Flute ! Je croyais que tu t'étais éteint avec ta guirlande Noël.
  4. azad2B

    La résistance aux sciences

    Si ! A la santé économique de la firme qui vous emploie et vous traque à coups de géo-localisation.
  5. azad2B

    La résistance aux sciences

    Là, sur le coup, tu ne fais que d' enfoncer une porte ouverte en nous donnant comme définition de la Science ce qui précisément est la raison qui l' anime. Heureusement, tu laisses la porte ouverte avec la deuxième citation. Malheureusement, il se trouve que le sujet actuel est tout ce que l'on veut, mais en tout cas, pas scientifique. Et qu'il ne deviendra scientifique que le jour où nous connaitrons dans son plus minuscule rouage le fonctionnement et les liens harmonieux qui unissent ces deux objets mystérieux que sont la Vie, et la Nature. Et pour connaître cela, il convient d' emblée d' éliminer de la quête de ces liens les scientifiques eux-mêmes en premier lieu. Trop imbus qu'ils sont de leur petit savoir de gratte papier et surtout incapables d' admettre que la somme de leurs connaissances n'est que roupie de sansonnet face à leur ignorance devant ce qui les dépasse
  6. azad2B

    La résistance aux sciences

    Oui, mille fois oui ! Mais qui les subventionnent ces études méthodiques et indépendantes ? Quels sont les critères qui permettent de sélectionner les laboratoires qui vont les mener ? Rien à ajouter. Ha, si, tout de même ! On choisira de préférences les laboratoires dont les employés viennent travailler en costume, cravate, avec leur Figaro sous le bras plutôt que ceux où fleurissent des barbus hirsutes en teeshort et pantalons en tire-bouchons. Allez savoir pourquoi.
  7. azad2B

    La résistance aux sciences

    Bien sûr que je n’ ai pas de liens à fournir et qui tendraient à faire accepter l’ idée du rôle néfaste que pourrait jouer une exposition aux OEM. Et pour l’instant il est impossible de trancher définitivement. D’ abord, il y a OEM et OEM ! Quel rapport entre une exposition à un champ à 50 Hz, un autre à 200 kHz et ceux à plus de 1 GHz ? C’est vrai, il y a des hypocondriaques, c’est indiscutable. C’est vrai aussi que l’ effet nocebo peut déclencher des symptômes permettant de penser à une réelle maladie. Et bien entendu on a comme toujours une ribambelle de gens qui se focalisent sur des cibles bien précises telles les compteurs Linky, les courants porteurs, les lignes électriques et autres alimentations à découpages ou lampes à faible consommation qui fleurissent dans nos appartements. Nous baignons dans ces champs électro-magnétiques et cela est devenu irrévocable. Nos politiques, nos économies, nos industries et nos loisirs, même, ne pourraient plus s’ en passer sans crise mondiale majeure. Essayez d’imaginer aujourd’ hui un monde sans téléphones portables, sans nos indispensables chargeurs et sans nos plaques à induction; une plaque à induction à 4 foyers rayonne pas loin de 10 kW et croyez-moi, 10 kW ce n’est pas rien, cela induit des courants de plusieurs dizaines de µA dans nos cellules là où passent normalement que quelques pico ampères. Et contrairement à ce que prétendent les scientifiques, ces courants ne sont pas seulement « pelliculaires ». A 50 Hz ils s’enfoncent profondément sous la peau et il faudrait être un parfait imbécile pour persister à croire que de tels courants, mille à cent mille fois supérieurs à la norme pourraient n’ avoir aucun effet sur un organisme aussi subtil et vulnérable qu’ un être vivant. Du coup, le débat est faussé. Nos sociétés s’ appuient sur des technologies potentiellement dangereuses, on veut des « consommateurs » on en a pas loin de 10 milliards et on veut encore que ce cheptel grandisse. Que pèse la santé des quelques millions de gens face à ce besoin grandissant ? Alors les études continuent. On triche, on ment, on affabule, on minimise ou on amplifie et rien encore ne permet de trancher définitivement la question principale. Et cette question est la suivante ; y a t’ il des gens qui ressentent des choses, que d’ autres ne détectent pas ? Ces gens sont-ils des malades ? Souffrent-ils d’une immuno-déficience qui les rend vulnérables à ce qui ne trouble qu’ eux ? Sont-ils l’exception minoritaire ou une majorité en pleine mutation ? On n’en sait rien. Pourtant le principe de précaution existe et on constate que de plus en plus fréquemment la Justice, les Services Sociaux des Etats et les Organismes de Santé prennent des décisions en faveur de ces « malades »
  8. azad2B

    La résistance aux sciences

    Et pourtant. Sans aller chercher bien loin des choses maintenant avérées et longtemps contredites par les physiciens et biologistes modernes : l’ électro-sensibilité ! Cette particularité qu’ont certains individus à réagir physiquement quand ils sont soumis à un champ électrique ou électromagnétique et qu’ils ont niés pendant des décennies est maintenant belle et bien reconnue par la médecine et si ses effets ne sont pas encore quantifiables on sait au moins constater leurs existences. Et ces physiciens qui se gaussaient de ceux qui se plaignaient de malaises sont devenus bien silencieux aujourd' hui. Si un jour ce en quoi tu crois devient un sujet d' étude sérieux ne va surtout pas espérer une quelconque admiration rétrospective de leur part. Ils continueront à te traiter de moins que rien comme ils l'ont fait avec les vrais découvreurs qu' étaient les astrologues et les alchimistes de jadis et qui furent qu'on le veuille ou non les vrais fondateurs de la Science. On nous dit que leurs méthodes de travail manquaient de rigueur mais bien avant des Lavoisier ces gens là avaient découvert un grand nombre de corps simples et des techniques de fabrication de choses comme les acides, l' émail, le charbon de bois et l' acier pour ne citer que cela par exemple. C'est vrai, ils manquaient de rigueur, mais c' étaient des artistes. Excusez-les du peu !
  9. azad2B

    La résistance aux sciences

    Ha, d'accord ! J'avais mal lu. C'est vrai que tu as procédé selon la méthode de l' a posteriori. Analyse rétrograde donc. Mais alors je vais oser la question qui viendrait à l' esprit d'une personne rationnelle et scientifique : Ne pourrais-tu pas en déduire, même avec une grosse marge d' erreur que l'on t' accorderait la zone où serait né Répy et la position des astres à cet instant ? Donc, sa date de naissance ? Bon, je sais, j' exagère mais avoues tout de même qu' à 500 km près et quelques mois d' erreur cela ferait peut-être vaciller les certitudes du cobaye en question ?
  10. azad2B

    La résistance aux sciences

    Et maintenant, une question à obelix. Nous allons admettre que le problème de l’ influence des corps célestes est résolu. Que les coordonnées spatiales et temporelles du lieu de notre naissance ainsi que les positions relatives des lieux des corps astraux à cet instant soient « mémorisées » quelque part et que ces données nous soient, volontairement ou non, accessibles. Peu importe le vecteur physique qui permette cela, ce pourrait être la gravitation ou je ne sais quelle matière, noire ou sombre, cela n’est pas le plus important. La question qui reste en suspend, si l’on admet connaître maintenant le « comment », est évidemment celle du « pourquoi » N’ ayant pas pour l’ homme une admiration forcenée, il me plaît à croire que tout être vivant subit lui aussi cette influence astrale qu’il a hérité à sa naissance. La seule concession que j’ octroierais à l’ humain serait de disposer d’un libre arbitre faculté que n’ aurait pas un animal plus primitif. Cela pourrait expliquer qu’en dehors de quelques traits de caractère spécifiques à certains individus et dus à l’influence astrale, le comportement animal est globalement le même chez tous les individus de l’ espèce. L’ homme par contre, à cause de choix qu’il peut faire, serait capable de mener une vie qui ne serait pas celle que les astres lui avaient destinée. Pourquoi alors l’ homme souffre-t-il de cette injustice flagrante qui le condamne au malheur, aux aléas et à l' indéterminable dans un monde que les astres lui promettaient déterminé et stable.
  11. azad2B

    La résistance aux sciences

    Ma remarque n'avait rien de méchant. Bien au contraire, je respecte tes propos, je trouve (presque) toujours tes réponses justes et adaptées aux questions posées. Tu as manifestement de la Science une vision globale qui te permet de bien cerner la nature du problème à résoudre. Vraiment, je suis sincère quand je dis cela. Mais qu'on le veuille ou non, il est parfois utile d' oser ajouter un peu de rêve à la sécheresse d'une réponse trop doctorale. C'est ce que je voulais dire.
  12. azad2B

    La résistance aux sciences

    Mais malheureusement, ce test serait biaisé. Même si tu appliquais strictement une analyse honnête et sans "a priori" on pourrait toujours prétendre qu' inconsciemment tu fasses intervenir le fait que Répy est un farouche opposant aux "théories" que tu défends. A moins bien sûr que tu nous donnes des conclusions qui tendraient à faire croire qu'au contraire il est habité par le doute et qu'il aurait des tendances à abonder dans ton sens. Ce qui montrerait alors que c' est ce conflit interne qui le force à ignorer ce que sa nature le pousse à croire et qu' il s'en défend en se réfugiant dans le rationnel à outrance. Et je suppose que si c' était moi le cobaye de l' expérience le résultat serait, là encore, discutable.
  13. azad2B

    La résistance aux sciences

    Moi, je déplore ! En particulier que la fermeture d' esprit soit un frein à l' envol des idées.
  14. azad2B

    La résistance aux sciences

    Tu n'es pas gentil avec moi. Mais je ne t'en tiens pas rigueur car j' ai la chance d' être mondialement connu ... à Bastia où j' habite et où l'on me surnomme "Doc" et même où les jeunes trous d' uc écoutent mes leçons avec respect.
  15. azad2B

    La résistance aux sciences

    Je te remercie. Mais vois-tu, il m' a fallu beaucoup d' efforts pour en arriver là. Je suis affecté d'une fille que j' ai dû élever seul. Les conflits entre parents/enfants, ont faits d' elle une littéraire alors que je serais plutôt orienté sciences. Et bien évidemment elle a poussé le bouchon le plus loin possible. Je me suis fâché, je me suis moqué, j'ai voulu démontrer, prouver et puis petit à petit je me suis rendu compte que mes efforts étaient vains. Pas vains parce qu'ils étaient inutiles, non vains simplement parce que rien ne me permettait d' affirmer que c'est moi qui avait raison et elle qui avait tort. C 'est vieux tout cela, j' ai vu la Science évoluer, j'ai vu l' enseignement de professeurs que j' avais connus et admirés devenir caduc et tombé dans l' obsolescence et l' oubli. Cela m' a ouvert les yeux. Et rassures-toi j'entretiens avec ma fille d' excellents rapports : la littérature lui a apporté beaucoup. Là encore je suis d' accord avec toi. Finalement le mal doit venir du coté Saturnien de Répy. Et lutter contre le maître du temps, n'est pas très prudent .
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité