Aller au contenu

Messages recommandés

Guillaume_des_CS Membre 1232 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Pour la féminitude, contactez Tahar Ben Jelloun (ou lisez-le ?). C'est lui qui a créé ce néologisme. Sinon, Fatima Mernissi peut ("pouvait", malheureusement...) vous en parler aussi : elle l'incarne(ait) je crois ! (La lire, elle aussi ? Whaoo ! J'suis en train de donner des devoirs de lecture moi ou quoi ?...)

Bon, imaginez, si, allez quoi, "jouez le jeu", imaginez donc que vous êtes... une femme ! Et qu'il vous faut choisir (c'est la règle du jeu !) entre ces trois termes : féminité, féminisme et féminitude. Et bé... lequel choisiriez-vous ? (Pourquoi ?)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Léna-Postrof Membre 10146 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 38ans
Posté(e)

Je sèche quant à la "féminitude", cela rappelle aussi Ségolène Royal et sa "bravitude".

Ce néologisme a été développé par des auteurs franco-marocain et marocain, tout court, si j'en suis internet.

Les causes qui sont défendues pour les femmes et surtout par des femmes, au Maroc, peuvent différer quelque peu de celles défendues ici bas. La religion -et la culture patriarcale qu'elle véhicule- n'épargne toutefois personne. C'est intéressant, merci pour les références, je lirai ces auteurs, en même temps que Gisèle Halimi, avocate irrespectueuse. 

Pourquoi devrions-nous choisir ensuite entre ces termes ? Ne pourraient-ils pas être inclusifs les uns des autres (à l'image des poupées gigognes) ? 

La femme qui est libre et insoumise, gagne indéniablement en féminité. 

Nous sommes toutes -ou presque- pour l'égalité en droits et en libertés. Ce serait dommage de cracher dessus. 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maurice Clampin Membre 6563 messages
Pépé fada , râleur , et clairvoyant .‚ 74ans
Posté(e)
il y a 2 minutes, Léna-Postrof a dit :

Je sèche quant à la "féminitude", cela rappelle aussi Ségolène Royal et sa "bravitude".

Ce néologisme a été développé par des auteurs franco-marocain et marocain, tout court, si j'en suis internet.

Les causes qui sont défendues pour les femmes et surtout par des femmes, au Maroc, peuvent différer quelque peu de celles défendues ici bas. La religion -et la culture patriarcale qu'elle véhicule- n'épargne toutefois personne. C'est intéressant, merci pour les références, je lirai ces auteurs, en même temps que Gisèle Halimi, avocate irrespectueuse. 

Pourquoi devrions-nous choisir ensuite entre ces termes ? Ne pourraient-ils pas être inclusifs les uns des autres (à l'image des poupées gigognes) ? 

La femme qui est libre et insoumise, gagne indéniablement en féminité. 

Nous sommes toutes -ou presque- pour l'égalité en droits et en libertés. Ce serait dommage de cracher dessus. 

:pap:   Hum ! ....

Féminité ======> le paradis :ange2:

Féminitude =====> le purgatoire (ça peut être l' entrée du paradis ou celle de l' enfer) :o°

Féminisme =====> l' enfer :dev:

  • Like 1
  • Haha 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1232 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 12 minutes, Léna-Postrof a dit :

Pourquoi devrions-nous choisir ensuite entre ces termes ? Ne pourraient-ils pas être inclusifs les uns des autres (à l'image des poupées gigognes) ?

C'est la RÈGLE de MON jeu ! :rtfm: (Je tape des pieds là... J'enrage...)

Bon, plus sérieusement : tout à fait d'accord avec toi. Je vais même probablement plus loin (?) : à mes yeux (mon entendement), elles se combinent (y compris dans la personnalité masculine) ! Seulement, je "bosse" là-dessus depuis... longtemps, et j'ai besoin de nourrir davantage mes arguments contradictoires. D'où l'idée de formuler ainsi ma question ?
Merci en tout cas de ta participation !

Modifié par Guillaume_des_CS

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Léna-Postrof Membre 10146 messages
Ni dupe, ni soumise‚ 38ans
Posté(e)
il y a 4 minutes, Maurice Clampin a dit :

:pap:   Hum ! ....

Féminité ======> le paradis :ange2:

Féminitude =====> le purgatoire (ça peut être l' entrée du paradis ou celle de l' enfer) :o°

Féminisme =====> l' enfer :dev:

Alors, pauvres de vous, qui nous côtoyez dans un enfer quotidien *haussements de sourcils multiples*

à l’instant, Guillaume_des_CS a dit :

C'est la RÈGLE de MON jeu ! :rtfm: (Je tape des pieds là... J'enrage...)

Bon, plus sérieusement : tout à fait d'accord avec toi. Je vais même probablement plus loin (?) : à mes yeux (mon entendement), elles se combinent (y compris dans la personnalité masculine) ! Seulement, je "bosse" là-dessus depuis... longtemps, et j'ai besoin de nourrir davantage mes arguments contradictoires. D'où l'idée de formuler ainsi ma question ?
Merci en tout cas de ta participation !

Ça se voit vous me criez aussi dessus en lettres capitales *fais ses yeux de chaton*

C'est intéressant cela, et vous trouverez sûrement des contradicteurs.

(En quelques mots, vous est-il possible de nous définir "féminitude" et "masculinitude" ?).  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maurice Clampin Membre 6563 messages
Pépé fada , râleur , et clairvoyant .‚ 74ans
Posté(e)
il y a 1 minute, Léna-Postrof a dit :

(En quelques mots, vous est-il possible de nous définir "féminitude" et "masculinitude" ?).  

:pap:   Pour moi ce sont les traits particuliers (qualités/défauts) attribués aux femmes .......... Et aux hommes .

Quoique au départ du néologisme on pensait davantage aux qualités ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zerethoustre Membre 259 messages
Forumeur activiste‚ 22ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Guillaume_des_CS a dit :

Pour la féminitude, contactez Tahar Ben Jelloun (ou lisez-le ?). C'est lui qui a créé ce néologisme. Sinon, Fatima Mernissi peut ("pouvait", malheureusement...) vous en parler aussi : elle l'incarne(ait) je crois ! (La lire, elle aussi ? Whaoo ! J'suis en train de donner des devoirs de lecture moi ou quoi ?...)

Bon, imaginez, si, allez quoi, "jouez le jeu", imaginez donc que vous êtes... une femme ! Et qu'il vous faut choisir (c'est la règle du jeu !) entre ces trois termes : féminité, féminisme et féminitude. Et bé... lequel choisiriez-vous ? (Pourquoi ?)

Bonjour Guillaume,

La féminité est ce qui a un caractère féminin. Le féminisme est celui/celle qui défend les femmes. Enfin, la féminitude est à mon sens un état féminin, qu'il soit psychologique ou physiologique.

Dois-je choisir ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
riad** Membre 8611 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)
Il y a 3 heures, Guillaume_des_CS a dit :

.... Tahar Ben Jelloun (...) Fatima Mernissi ...

Et Mohammed Chokri, tu connais Mohammed Chokri?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Guillaume_des_CS Membre 1232 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Whaoo ! Très intéressant ! Merci déjà à vous quatre @Léna-Postrof, @Maurice Clampin, @Zerethoustre, et @riad** ! Sincèrement, c'est très riche et vous m'avez presque "débloqué" !... J'attends encore quelques réactions pour essayer de faire une sorte de pont entre mon idée et vos enrichissements... (et je répondrai à chacun bien sûr). Merci encore :give_rose:!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Solla Membre 36 messages
Forumeur balbutiant‚ 26ans
Posté(e)
Il y a 8 heures, Guillaume_des_CS a dit :

 

Féminité, féminisme, féminitude... Et s'il fallait choisir ?

Bonsoir,

J'admire la profusion de vos "jeux"...! ;)

Si je tiens compte des indications de Dr Google, la femme (=> féminité) c'est la femelle de l'homme, la féminitude c'est la découverte que la femelle a elle aussi un cerveau, et le féminisme c'est de vouloir rappeler ce point de détail à ceux qui n'ont aucun désir de le savoir. Humm ! C'est l' "embarras du choix" que vous nous proposez ! :smile2:

Solla.

Modifié par Solla
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
maddy Membre 2349 messages
Forumeur alchimiste‚ 100ans
Posté(e)

féminité sans aucune hésitation 

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dzag Membre 4647 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 8 heures, Guillaume_des_CS a dit :

imaginez donc que vous êtes... une femme ! Et qu'il vous faut choisir (c'est la règle du jeu !) entre ces trois termes : féminité, féminisme et féminitude. Et bé... lequel choisiriez-vous ? (Pourquoi ?)

l'auto-féminicide

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zenalpha Membre 13143 messages
Agitateur Post Synaptique‚ 51ans
Posté(e)

Entre la féminine, la féministe et la féminitudiniste, je choisis celle qui me dit oui.

  • Haha 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ambre Agorn Membre 689 messages
Forumeur forcené‚ 30ans
Posté(e)
Il y a 9 heures, Guillaume_des_CS a dit :

Bon, imaginez, si, allez quoi, "jouez le jeu", imaginez donc que vous êtes... une femme ! Et qu'il vous faut choisir (c'est la règle du jeu !) entre ces trois termes : féminité, féminisme et féminitude. Et bé... lequel choisiriez-vous ? (Pourquoi ?)

Bon ce jeu avait l'air de n'être destiné qu'aux hommes ("imaginez que vous êtes une femme"). Alors je vais vous prouver que je suis aussi un homme (et parfois plus que certain!).

Donc si  j'étais...une femme, je choisirai (puisqu'il faut choisir pour le besoin de jeu!)....suspens...féminité!

Pourquoi? Parce que je serai une vrai femme, donc féminine.

Pourquoi pas féminisme? Parce que le féminisme défend...heu la féminité, non? Quelle abération! En quoi la femme a besoin d'être défendu sur sa féminité.Elle est et puis c'est tout. Même si elle est attaquée et condamnée, bafouée et reniée...elle ne peut qu'être, tant qu'il y aura des femmes...féminines! Et puis tant que je vivrai, il y aura au moins une représentante de cette féminité!

Et la féminitude, alors? Non! Pourquoi? C'est juste un "truc" qui découle de la féminité (ensembles des caractéristiques et valeurs propres aux femmes)! Donc si l'un est maintenu, l'autre l'est aussi.

Mais bon tout ça c'est pour le besoin d'un jeu ..et que si j'étais une femme ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g.champion Membre 700 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
il y a 19 minutes, Ambre Agorn a dit :

le féminisme défend...heu la féminité

si la féminité est menacée, il y a des gens qui veulent la sauver. Est-ce cela le féminisme ? ou bien est-ce une volonté de construire une idée de l'humanité qui soit nouvelle, un nouvel humanisme ?

 

Modifié par g.champion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ambre Agorn Membre 689 messages
Forumeur forcené‚ 30ans
Posté(e)
il y a 5 minutes, g.champion a dit :

si la féminité est menacée, il y a des gens qui veulent la sauver. Est-ce cela le féminisme ? ou bien est-ce une volonté de construire une idée de l'humanité qui soit nouvelle, un nouvel humanisme ?

 

En quoi la féminité peut être menacée? Par les femmes elles-même? Par le féminisme...oups!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g.champion Membre 700 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)
il y a 4 minutes, Ambre Agorn a dit :

En quoi la féminité peut être menacée? Par les femmes elles-même?

si la féminité existe, elle peut être menacée et disparaître. Si elle n'existe pas, c'est plus simple. La question est donc  : y a t-il quelque chose comme la féminité ? 

 

Modifié par g.champion
  • Confus 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ambre Agorn Membre 689 messages
Forumeur forcené‚ 30ans
Posté(e)
il y a 13 minutes, g.champion a dit :

si la féminité existe, elle peut être menacée et disparaître. Si elle n'existe pas, c'est plus simple. La question est donc  : y a t-il quelque chose comme la féminité ? 

 

oui la féminité existe, et elle peut en effet disparaître!

Si elle n'existe pas, c'est plus simple pour qui, quoi?

Heu...la dernière question je ne comprends pas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
g.champion Membre 700 messages
Forumeur forcené‚
Posté(e)

si la féminité n'existe pas, si ce n'est qu'un mot, alors elle ne peut pas disparaître, ce qui simplifie le problème puisqu'il n'y a plus de risque pour l'humanité. Donc, la question est de savoir s'il y a quelque chose comme de la féminité ou bien si ce n'est qu'un mot, liée par exemple à une culture ou bien à un moment historique mais qui n'a aucune existence véritable. Ceux qui regrettent de voir les femmes devenir des hommes comme les autres, le font en pensant que cette féminité est un bien précieux : ou bien ils en font un éternel féminin et c'est une catastrophe de voir l'humanité disparaître ainsi, ou bien ils en font un bien relatif et ce n'est pas une catastrophe ...tout au plus une tristesse comme de voir la paysannerie disparaître .. c'est toujours aussi confus ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×