Aller au contenu

Léna-Postrof

Membre
  • Contenus

    7 670
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Léna-Postrof

  • Rang
    Ni dupe, ni soumise
  • Date de naissance 03/04/1981

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

18 760 visualisations du profil
  1. Léna-Postrof

    Japon : des discriminations sexistes dans des universités de médecine

    Un jour il faudra vous résoudre à apprendre à lire correctement et ranger vos gros sabots (ce ne serait pas du luxe). Il ne s'agit pas là d'aider les femmes à concilier vie professionnelle et maternité - bien au contraire- mais bien de les clouer au foyer et faire en sorte, surtout, qu'elles y restent.
  2. Il n'y a aucune ex prostituée au gouvernement, si bien que l'insulte reste totalement incongrue, incompréhensible, et qu'il est impossible même de se cacher derrière la généralisation, comme certains peuvent le faire avec l'Église (s'ajoutent silence, connivence, alibi, et s'en prendre à un enfant reste en plus du reste un crime inexpiable et sucitent le courroux de l'opinion publique en toute logique). En bref, votre parallèle est encore très mal choisi. Marlène Schiappa peut être excessive, grande gueule, ses sorties ne sont pas toujours motivées, et défendrait son Manu envers et contre tout, un peu comme Gérard Collomb avant qu'il claque la porte avec fracas. Rien de sexiste ici. Non, toute femme, même non exposée est susceptible de se faire traiter de "pute" ou de "putain" dans la rue, sur les réseaux sociaux parce que des individus comme vous, trouvez cela normal, et des individus comme @jimmy45 trouvent cela normal et mérité. Alors on peut se plaindre des racailles, et ensuite avoir la même mentalité, c'est très vérifiable, comme ici par exemple. Toutes des putes, sauf maman!". Si vous tolérez et acceptez que les femmes soient essentialisées à des "putes", alors vous êtes tous des fils de pute, par essence également. C'est inconfortable pour vous -je comprends- en même temps vous avez les idées, que vous avez. Que vous et d'autres ne la supportiez pas et souhaitez qu'elle se taise, c'est une chose. La traiter de pute et/ou justifier et normaliser cela une autre, faire des poupées gonflables à son effigie, des photomontages très élogieux, encore une autre. La harceler et la menacer de viol ainsi que de mort, encore encore encore une autre. On déplace le curseur petit à petit. Le problème encore une fois, c'est que vous prenez des exemples, qui n'en sont pas (ça n'était franchement pas pour vous embêter): https://www.levif.be/actualite/belgique/trump-denonce-les-propos-honteux-d-une-elue-democrate-le-traitant-de-fils-de-pute/article-belga-1074955.html?cookie_check=1547979903 Dignité, silence, non victimisation toussa, toussa... Et c'est justement très à propos (c'est marrant hein). La source tout le monde la connaît maintenant (Facebook), ce qui serait intéressant de savoir, c'est si ces personnes qui poussent à la haine et au harcèlement sur internet, sont punissables, en pratique (et non seulement en théorie).
  3. Léna-Postrof

    Forcer un enfant à aller à l'école est-ce de la séquestration ?

    Eh bien, ne tardez pas trop, il pourrait y avoir prescription *affreuse boule jaune qui rigole* Recopier 100 fois une phrase particulière permet aussi de travailler son écriture (mais si). Une liberté de circuler comme bon leur semble ? Certains lieux ne sont pas accessibles au public ou ne le sont qu'à certaines heures, bien des pays demandent un visa avant visite (à demander 3 semaines au préalable), il faut un passeport biométrique ou ne pas oublier sa carte d'identité (pour voyager en Europe), etcétéra, etcétéra... Il y aura toujours des contraintes (administratives ou moins), des règles et des limites. Le sujet tient plus de la blagounette, si j'ai bien lu, par contre, certains points abordés restent intéressants. Vous évoquiez l'enfant qui ne comprend pas les exercices, ce qui peut être véritable source d'inconfort et d'ennui a fortiori. Si l'explication de l'enseignant n'est pas suffisamment claire pour l'enfant, ou quand il n'est pas possible de s'attarder sur un sujet pour celui-ci (les classes sont constituées parfois d'une trentaine d'élèves), il reste du rôle des parents de reprendre les cours, démystifier l'exercice de maths, de français etc...Et même, quand ça va bien, vérifier et la confiance n'exclue pas le contrôle.
  4. Léna-Postrof

    J'aime les hommes

    J'aime les raviolis Proverbe italien : "Un baiser sans moustache, c'est comme un beefsteak sans moutarde". Les raviolis. Tous. Les petits, les grands, au naturel, en boîte, emballés, gratinés et/ou dégoulinants, les "tradi", les modernes, de Modène : j'aime les raviolis. Trop souvent délaissés, mésestimés, décriés et enfin stigmatisés. Il suffit. J'ose l'écrire devant toute la planète Forum.fr, j'aime les raviolis, je n'ai aucun problème avec ma ligne et vous ne pourrez rien y changer. #instalove #kissou kissou
  5. Aucune femme ne mérite d'être traitée de pute, politique ou pas, c'est violent.
  6. Léna-Postrof

    Forcer un enfant à aller à l'école est-ce de la séquestration ?

    Pas moi, en été les fenêtres étaient laissées ouvertes, jusqu'à ce que l'un ou l'autre ne vienne à se plaindre d'une abeille ou d'un papillon. Le sport se pratiquait en extérieur quand le temps le permettait (et quand il ne le permettait pas également) et le prof de philo avait pour habitude de nous faire laisser sacs et manteaux dans la classe et nous nous perchions sur les tables de pique nique et alentours afin d'extrapoler en communauté. Sinon il reste toujours les exercices d'alerte à la bombe, qui permettent de prendre l'air. Il est possible de suivre des cours à domicile (CNED) pour les collégiens et lycéens qui se sentent plus à l'aise chez eux (pas sûre qu'ils y soient moins à l'étroit ceci dit).
  7. Léna-Postrof

    J'aime les hommes

    J'aime les raviolis Et certainement la même pomme d'Adam !
  8. Léna-Postrof

    Forcer un enfant à aller à l'école est-ce de la séquestration ?

    Le forcer à rester à domicile, l'enfermer, alors qu'il pourrait s'épanouir socialement avec ses pairs, apprendre, ce serait plus là de la séquestration, à mon sens.
  9. Pour Marine Le Pen, l’euro est « un boulet » mais en sortir n’est « plus une priorité » Marine Le Pen à l'Assemblée Nationale, le 16 janvier 2019. | THOMAS SAMSON / AFP La présidente du Rassemblement national a assuré ce jeudi que l’euro était « un boulet pour la France » mais a précisé qu’en sortir n’était « plus une priorité », en marge de ses vœux à la presse. Elle a plaidé pour une réforme de la gouvernance de la zone euro. « Incontestablement, l’euro est un boulet pour la France » et mais en sortir n’est « plus une priorité », a répété jeudi Marine Le Pen, en plaidant pour un changement de gouvernance monétaire de l’Union européenne. « Si on change la gouvernance » monétaire et « qu’on voit que c’est suffisant pour permettre à l’économie française de remonter les handicaps qui ont été créés par la monnaie, on gardera la monnaie. On est pragmatiques, on n’est pas idéologues », a dit la présidente du Rassemblement national en marge de ses vœux à la presse au siège de son parti à Nanterre. « La gouvernance qui a été choisie et qui vise, pour la BCE (banque centrale européenne), à ne lutter que contre l’inflation et à se refuser à lutter contre le chômage, pose un réel problème », a estimé la finaliste de la présidentielle en 2017. Des traités européens alternatifs « La création monétaire par l’UE, au lieu d’être adressée à des agences pour pouvoir investir dans l’économie réelle ou même directement à des États […] est destinée aux banques et se perd, se dilue dans l’économie virtuelle », a estimé la responsable du RN. Si la sortie de l’euro n’était « plus la priorité (du) combat politique », comme le RN en avait convenu après la présidentielle 2017, elle préfère que le pays retrouve d’abord sa souveraineté frontalière, économique et budgétaire. Elle a affirmé aussi qu'« on pouvait envisager par secteur » des traités alternatifs aux traités européens existants. Attaques de Laurent Wauquiez Laurent Wauquiez a attaqué jeudi Marine Le Pen, qui vient de rallier pour les Européennes l’ancien ministre LR Thierry Mariani, partisan de rester dans la monnaie unique. « Retrouver notre souveraineté monétaire sans sortir de l’euro ? Assumez votre projet et arrêtez de prendre les Français pour des idiots », a tweeté le patron des Républicains. Le chef de LR avait précédemment tweeté que le rejet de l’accord sur le Brexit par les députés britanniques mardi était « une bonne leçon à méditer pour ceux, Rassemblement national, Debout la France et France Insoumise, qui militent, plus ou moins masqués, pour la sortie de l’Europe et de l’euro ». Mme Le Pen avait aussitôt répliqué que sa « déclaration sans nuance ni finesse avait l’avantage » de « démontrer que [M. Wauquiez avait] enfin tranché la ligne politique de LR : défendre l’UE ». L'article se trouve ici : https://www.ouest-france.fr/politique/marine-le-pen/pour-marine-le-pen-l-euro-est-un-boulet-pas-en-sortir-n-est-plus-une-priorite-6179077
  10. C'est regrettable. Vous trouvez que les intervenants ici sont dans la compassion ?
  11. Léna-Postrof

    Japon : des discriminations sexistes dans des universités de médecine

    Chirac, tout comme Jean Marie Le Pen pour qui la Femme est tout simplement une poule pondeuse, et MLP a fortiori à travers ce qu'elle a appelé "salaire parental" : http://droitsfemmescontreextremesdroites.org/spip.php?article12 Elle en revient aujourd'hui un peu, puisqu'il s'agit de surfer maintenant sur un féminisme de façade afin de ratisser plus large. https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/01/15/marine-le-pen-une-feministe-a-la-memoire-courte_4848295_4355770.html Choisir délibérément, autant vous écrire que je ne suis pas vraiment convaincue, et encore moins en ce qui concerne des individus diplômés qui ont besoin de s'épanouir intellectuel et finalement d'en faire quelque chose de leur(s) diplôme(s). Encore une fois la maternité est épisodique dans la vie d'une femme et ce n'est pas cela qui la fera vivre. Vous ne pourrez lui verser un "salaire parental" ad vitam aeternam et la laisser vivre au minimum, n'est pas la solution non plus. Une femme peut combiner vie familiale et professionnel, c'est tout à fait jouable et encore davantage aujourd'hui puisque le "flex office" a le vent en poupe. Enfin des managers se sont aperçus qu'il n'est pas possible de travailler sereinement, de prendre des appels, avec des collègues qui tiennent davantage du poissonnier, que du rossignol.
  12. Oui c'est la troisième fois que cette info est publiée sur le sujet. L'homme a copié/collé le message depuis une page Facebook à la demande du créateur (?) de la page. Il a également été dénoncé par un camarade gilet jaune, c'est à partir de là que l'enquête a débuté. Qu'en est-il de la personne qui a créé le message à la base et a demandé aux internautes de le diffuser ou de le poster sur la page de Marlène Schiappa ? >>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>> Bien, vous avez de la chance messieurs, que toutes ces "putes" ne vous fassent rien régler. Simple : si vous n'avez pas le temps de répondre, ne répondez pas. C'est la journée des gentillesses et vous êtes un fin limier... Sans vouloir davantage vous vexer, vous n'avez vraiment rien d'un "acquittator". Vos justifications et "démonstrations" (laul) mettent simplement en luminance votre manque d'éducation criant, votre sexisme sans ambivalence, votre aveuglement et en plus du reste, évidemment. Échangez avec vous sur FFR, c'est un peu comme faire une virée à Trappes, sans avoir besoin de quitter son chesterfield ni sa tasse de thé. Quel exotisme. Il est douloureux pour vous d'entendre que les femmes ne sont pas des "putes" et "des putains", quelles qu'elles soient, qu'il est intolérable qu'elles soient assimilées à des usines à foutre made in China, quelles qu'elles soient. Ce sont pourtant là des règles basiques d'éducation, ni voyez là aucun acoquinement avec le gouvernement. Cet ex boxeur s'en est pris à deux gendarmes (et non à des CRS), il tente aussi de justifier son acte par la légitime défense -pas la défense d'autrui, la sienne- (oui un coup c'est celle d'une femme, un coup la sienne, faut le suivre le gazier) et déclare contrit avoir "mal réagi". Le gendarme, qu'il a frappé, à terre, s'est vu prescrire 15 jours d'ITT, tandis que le second, et dont le bouclier a morti un peu le choc, s'en est vu prescrire 2. Les images ont été diffusées partout, et montrent une vraie volonté de vouloir en découdre, faire du dégât. Les gendarmes, policiers, CRS confondus, sont dépositaires de l'autorité publique. Tout comme votre ami Mélenchon, leur personne est sacrée : que vous en frappiez un ou deux, ou douze et en particulier, vous êtes au moins dans le cadre d'un délit. Ce ne sont pas des citoyens comme les autres. Les peines ont été aussi alourdies pour outrage ou agression à leur encontre sous Hollande, de mémoire (pour une fois que papa Hollande a fait un truc de bien). Le fait de s'en prendre à l'un d'entre eux constitue déjà en soi, une circonstance aggravante. Dans le cadre d'une agression avec incapacité d travail supérieure à 8 jours, votre champion encourt jusqu'à 5 ans d'emprisonnement et 75000€ d'amende. Pourquoi, vous avez connaissance parmi les anciens gouvernements ou l'actuel, de femmes, qui ont réellement fait le trottoir ? Évidemment il en faudrait plusieurs afin de pouvoir se permettre une telle généralisation, et au final, un tel parallèle avec l'Église. Qu'une femme puisse se faire traiter de pute, de façon des plus inappropriées, et que des hommes, puissent trouver cela juste, normal, mérité, sincèrement ça m'émerveille. Dans la logique, s'il est normal de réduire les femmes à des putes, messieurs, vous êtes tous, en conséquence, des fils de pute. Et d'ailleurs c'est une insulte qui revient quand vous vous montrez les crocs, il s'agit toujours de sexualiser maman, de sexualiser la Femme au final. À votre différence, je ne tolère ces insultes pour personne, puisqu'elles relèvent simplement d'un manque d'éducation des plus crasses, en plus et très certainement d'une frustration sexuelle très mal contenue. Éric Jourdan est un contemporain et a pu entendre parler de Twitter. La réalité c'est qu'il y a toujours une différence de traitement en ce qui concerne les genres puisqu'il y a encore toute une culture misogyne à annihiler en France (et ailleurs). Un homme peut écrire de la littérature érotique et ne pas être taxé de gros cochon, à la différence, d'une femme. C'est vérifiable, et c'est encore ce que vous avez amené ici, de votre propre chef. Trump, lui-même n'est jamais avare d'insultes envers ses ex-collaboratrices qu'il peut éventuellement traiter de chiennes (quand elles sont de couleur) ou bien il a également expliqué que les femmes "ça s'attrape par la chatte". "Dignité" et "Trump", dans la même phrase, tsss... c'est un très mauvais exemple.
  13. Léna-Postrof

    Japon : des discriminations sexistes dans des universités de médecine

    Il existe des aides et la nourrice peut ainsi être totalement prise en charge par ces aides, ou en grande partie. Tout est fait actuellement pour que les femmes soient indépendantes. Je ne connais personnellement aucun homme avec un cursus universitaire, prêt à faire une croix sur sa vie professionnelle afin d’éduquer ses enfants et sauf situation exceptionnelle (décès de la conjointe).
  14. Léna-Postrof

    Qu'écoutez-vous en ce moment ?

  15. Léna-Postrof

    vos vieux titres ici années 60/70/80/90

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité