Aller au contenu

Léna-Postrof

Membre
  • Contenus

    5 609
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de Léna-Postrof

  • Rang
    Foodista
  • Date de naissance 03/04/1981

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

16 566 visualisations du profil
  1. Léna-Postrof

    Le Voile de la Discorde

    Vous ânonnez, comme d’autres, que porter le voile relève d’un choix. J’ai déjà répondu plusieurs fois, à ce propos. J’aime tout autant materner, que me répéter.
  2. Léna-Postrof

    J'aime beaucoup les femmes

    Hum, la petite veinarde !
  3. Léna-Postrof

    Le Voile de la Discorde

    C’était plutôt très maladroit. Allez-y franco la prochaine fois si vous voulez faire braire ce brave DDR. Ce n’est pas compliqué, en plus.
  4. Léna-Postrof

    Le Voile de la Discorde

    Elles peuvent être aussi hypocrites qu’illogiques, ce n’est pas un souci. En aucune façon : ce n’est pas un choix, c’est un renoncement à la liberté imposé par des hommes. Ces femmes, en plus de subir la dureté de ces textes misogynes, incitant à la peur du courroux divin, à la soumission, subissent pour beaucoup, l’autorité ou la pression d’un entourage leur imposant le port de ce voile. Elles plient... ou elles plient, tout simplement. J’écris qu’il est possible de se questionner légitimement sur la compatibilité du port du voile et le devoir de représentation. Vous me brandissez le terme « interdiction » à tout va, me parlez d’enfermer ces pauvres femmes... mais par pitié, descendez de votre petit poney, vous allez vraiment finir par vous faire mal. Si je reste contre le voile, je ne projette pas encore de faire la sortie des universités avec mes potes Friedich et Günther afin de « dévoiler » des femmes de force, et encore moins de les séquestrer à la casba. Dialoguer sans tabous, conscientiser, rassurer, soutenir, ne pas avoir peur d’employer les bons termes en ce qui concerne ce joug très et trop patriarcal pourraient sûrement aider. Comment voulez-vous que ces femmes se révoltent un jour si vous confortez toute une communauté dans l’idée qu’il est normal que des femmes soient sous domination masculine (le voile restant le signe extérieur le plus distinctif encore autorisé) ? Vous êtes trop bon vous : autocitation ça rime avec autofellation, non ? Sinon, apprenez à lire.
  5. Léna-Postrof

    Le Voile de la Discorde

    Le port du voile divise également les féministes. Tu ne peux pas écrire que les féministes sont pour le port du voile comme si c’était une vérité absolue. Les plus hypocrites le sont. Les plus cohérentes sont contre.
  6. Léna-Postrof

    Le Voile de la Discorde

    Il n’y a absolument rien d’anodin à porter le voile. Ce n’est pas un simple vêtement, il y a toute une symbolique derrière. C’est exactement la même pour tous : l’appartenance à une religion (patriarcale pour ceux qui n’ont pas les mirettes embués). Faire comme s’il n’était pas visible sur cette femme relèverait de l’hypocrisie. En outre, voir nos politiques arborer des signes ostentatoires religieux poserait également un souci, en terme de représentation et de neutralité. Pour cette femme, il est légitime également de se questionner (sans l’insulter, ou la railler sur son physique c’est minable). Si le voile est considéré comme symbole ostentatoire, c’est simplement, parce qui l’est. Le voile n’est pas sacré, il est, reste et restera patriarcal. C’est immuable. Dire d’une femme quand elle porte le voile qu’elle est libre, que cela relève d’un plein choix suinte l’antagonisme ou la schizophrènie. Si je ne suis pas pour le port du voile et admire pleinement les iraniennes qui découvrent leur chevelure malgré toutes les peines et sévices qu’elles encourent, comment voudriez-vous que je puisse être pour l’enfermement des femmes ? Non pas même catho. Justement non, puisque la plupart de celles que l’on peut voir s’exprimer en France, sont pour le port du voile, si non toutes.
  7. Léna-Postrof

    J'aime beaucoup les femmes

    Cela faisait bien longtemps que vous n’aviez pas « parlé » de « cul », « sperme », « couilles », nous voici rassurés.
  8. Léna-Postrof

    Une plainte pour viol déposée contre Luc Besson

    Cela devrait être très compliqué pour cette jeune femme de prouver qu’elle aurait été abusée puisque le viol semblerait s’inscrire dans une situation de viol conjugal (quand bien même il ne s’agirait pas de l’épouse, il existe peut-être un autre terme pour qualifier un viol de cette nature, quand il s´agit d’une maîtresse et d’une relation longue donc). Peu de victimes de viol conjugal obtiennent gain de cause. C’est la parole de l’un contre l’autre. Un passif pourrait aider, ou malheureusement d’autres victimes. Nombre de femmes ont subi le viol conjugal pendant des années, sans le savoir également. Il suffit pour le conjoint de faire le sourd ou de profiter d’une victime en état d’inconscience (état de somnolence, ou droguée). Prouver qu’elle aurait été droguée, donc pas dans son état normal, est peut-être du domaine du possible, les drogues restent quelques temps dans le corps, selon le type. Quant à l’opinion publique... La riposte collective de femmes, victimes, la libération de la parole après tant d’années d’omerta, entraîne de l’antipathie, des crispations chez le mâle blanc quand il est également trop paranoïaque (sans parler de la femme misogyne), suffisamment parfois pour prendre faits et cause pour... le bourreau ! Aussi, les victimes d’agressions sexuelles et/ou de viols d’autant issues du milieu du show-business osant prendre la parole sont, à mon sens, courageuses tant elles subissent les préjugés (elles ont accepté de coucher pour des rôles/elles balancent quand cela les arrange de balancer/elles tournent bien des scènes hot) et la moraline qui va avec (elles l’ont bien cherché). Par ailleurs, cette jeune femme, en annonçant qu’elle aurait une relation intime longue avec M.Besson, se place dans la position de la garce qui veut nuire au mariage et lui devrait presque être béatifié. Il est connu, c’est une inconnue. David contre Goliath. Si elle est victime, je lui souhaite beaucoup de courage avec tous les tombereaux de merde qui vont maintenant lui tomber dessus.
  9. Léna-Postrof

    J'aime beaucoup les femmes

    Un bâillon ne changerait rien à votre nature de cuistre... hélas. Peut-être un coup de pioche ? De rien.
  10. Léna-Postrof

    Le Voile de la Discorde

    Oui et ? Des femmes cultivées et engagées pour bien des causes peuvent tout autant se laisser dominer par les hommes, et cette femme en est bien l’illustration, aussi brillante puissiez-vous la trouver. Quand vous vous référez aux textes religieux, la femme ne peut être dévoilée qu’en présence de son mari ou tout homme dit impuissant. En quoi cela démontre t-il qu’elle n’est pas propriété ?
  11. Léna-Postrof

    Pour en finir avec la propriété privée

    Vous écrivez cela puisque vous ne semblez pas avoir de goût pour l’automobile. Les véritables amoureux de l’automobile ont tendance à partager leur passion, plutôt qu’à mépriser les autres. Ce n’est pas parce vous avez croisé dans votre vie une fois un mauvais coiffeur, qu’ils le seront forcément tous. Eh bien là, c’est pareil, tous les porchistes (porchers c’est plutôt une marque de latrines) ne se ressemblent pas.
  12. Léna-Postrof

    J'aime beaucoup les femmes

    Eh bien heureusement que tous les gays ne sont pas gynéphobes... et ça les rend plus sympa !
  13. « Ici, les femmes enceintes de bébés non viables (à cause d'une grave malformation ou d'une pathologie incurable) sont contraintes de mener leur grossesse jusqu'au terme, car en Irlande, tant que le cœur du fœtus bat, "il est considéré comme vivant". Elles doivent ensuite accoucher d'un enfant qui décédera peu après ». C’est juste une horreur ! Ça et le fait que des femmes se sentent suffisamment désespérées et démunies pour ingurgiter de l’eau de javel, de drôles de cocktails, pilules abortives non fiables, mettant ainsi leur vie en danger. Que des médecins souhaitant leur venir en aide puissent risquer jusqu’à 14 ans de prison. Et ça se passe en Europe, non loin de chez nous...
  14. Léna-Postrof

    Le Voile de la Discorde

    Bien sûr qu’il est dérangeant ce voile. Des femmes se sont battues pour nos droits, pour l’égalité, pour la liberté. Voir des femmes les bafouer tranquillement au nom de religions plus que poussièreuses est proprement écœurant... Des femmes à l’étranger sont contraintes de le porter par la force et aimeraient s’en défaire. Il y a un malaise là, énorme.
  15. Léna-Postrof

    Le Voile de la Discorde

    J’ai beaucoup de peine pour ces femmes vêtues de pied en cap, parfois dans des tissus sombres, quand arrivent les grosses chaleurs (de l’été, pas de ces messieurs). S’infliger cela pour des hommes, comme c’est triste. Bromure et graines de chia... ah vous êtes un violent, vous. Qu’il soit imposé par des textes christiques ou islamiques, le voile n’en reste pas moins patriarcal. Pas de « oui mais ». Ces textes ont été écrits par des hommes il y a loin et pour les hommes de la même époque. Ces religions ont l’une et l’autre un fond plutôt très misogyne. Le voile n’a absolument rien de sacré. La femme est relégué au dernier plan, c’est un outil nécessaire à la reproduction et basta. Il n’est plutôt pas étonnant que des sœurs volent au secours de femmes voilées puisqu’elles-même sont soumises à cette tyrannie patriarcale. La chevelure, une source d’excitation ? Non, elle reste cependant souvent la plus belle parure de la Femme. Une femme voilée, ne mettra pas non plus ses autres atours en valeur, ce serait plutôt incongru. Vouloir voiler les femmes est aussi le moyen de les contrôler, de les infantiliser ou encore davantage de les chosifier, d’y apposer un sceau. La femme devient propriété. Le voile est un signe ostentatoire de domination masculine, avant toute chose. Un voile ou une laisse, où est la différence ?
×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation