Enquête sur la radicalisation violente

Francis-Charles Membre 1 148 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Enquête sur la radicalisation violente

Elle repose sur de longs entretiens avec treize détenus condamnés en France pour des faits de terrorisme de type djihadiste, et sept autres pour des faits semblables de type nationaliste ou régionaliste. Cet ancrage humain fait l’originalité de la démarche, car il s’avère que les parcours des jeunes gens composant l’échantillon sont éminemment personnels et divergents. "S’il y a bien intentionnalité, nous avons constaté que ces parcours sont très contingents, très aléatoires et aussi très largement opportunistes", résume le sociologue Romain Sèze qui a dirigé l’étude. Autant de dimensions qui empêchent d’établir un profil type du djihadiste, les facteurs de radicalisation étant variables d’un cas à l’autre.

Voici les principaux enseignements de l’étude, qui nuancent certaines idées reçues.

1. Un retour vers l’islam tardif et lié à une volonté de restructurer sa vie

Le passage vers la religion est tardif dans le parcours de ces jeunes gens mais, au départ, il est presque toujours lié à une recherche d’une vie plus stable. "Dans la plupart des cas, soit onze sur treize, ils sont revenus vers l’islam qu’ils ont redécouvert à l’entrée dans l’âge adulte avec la volonté de restructurer leur cadre de vie. Il y a cette volonté d’arrêter une vie adolescente et festive et de chercher une vie sérieuse et structurée au moment où on débute un travail, où on s’investit dans une relation amoureuse, où on pense à avoir des enfants". Ce retour à la religion s’effectue à la faveur de leur volonté de retrouver un rôle actif plus valorisant dans la société. Il y a aussi chez eux "une très forte pérégrination religieuse". Ces jeunes gens cherchent leur voie, en fréquentant tantôt la mosquée (trois d’entre eux), des sites web pour apprendre la religion seul (la plupart) ou encore en socialisant au contact de copains.

2. Le salafisme, une expérience dont il faut évaluer la portée au cas par cas

Le salafisme n’est pas un facteur suffisant de la radicalisation. "Être passé par le salafisme ne veut rien dire en soi. Ce qui est intéressant dans le cadre de notre étude, c’est de regarder quelle a été l’expérience du salafisme pour tel individu et comment elle l’a transformé", nuance le sociologue. Et de citer deux cas de figure issus des entretiens. "Un individu est allé vers un groupe salafiste mais parce que le style l’attirait. Il s’est mis à adopter une religiosité très ostensible par laquelle il signifiait son désaccord par rapport à sa place dans la société, en l’occurrence dans son cadre professionnel. D’autres s’y sont vraiment nourris et ont adopté un jugement sur soi, sur le monde, qui ont pu les amener à accepter plus facilement des idéologies plus violentes."

Quant au djihadisme, qui se présente comme une sorte de vérité absolue, il offre un cadre qui explique tout, qui interdit le doute. "Et ce n’est pas du tout incohérent avec la recherche d’un cadre structurant de son quotidien", souligne le chercheur.

3. Un contexte idéologique lié aussi à une dimension affective

On ne va pas à la rencontre d’une idéologie, violente ou non, mais on va à la rencontre de personnes, dont on devient proche, des "copains" dont on va intégrer le petit groupe et progressivement adhérer à leurs idées. "C’est donc souvent une sorte de mimétisme comportemental qui prime, plutôt que la découverte d’une idéologie". La présence de personnes ressources, à quelque niveau que ce soit, est déterminante. L’un des détenus explique avoir suivi des "copains" sur un théâtre de guerre, pas par conviction idéologique mais pour ne pas se retrouver seul. "Il avait une bande de copains d’enfance un peu radicaux qu’il continuait à fréquenter de temps en temps mais sans partager leurs idées. Après le décès accidentel de sa mère, il a besoin d’affection et se dirige vers ce groupe, où on l’entoure beaucoup, ce qui lui fait beaucoup de bien. Ce n’est qu’après son arrestation à son retour, ayant fait demi-tour parce que cela ne lui plaît pas, qu’il conscientise ce djihad."

4. Une violence énorme quand elle s’appuie sur des considérations religieuses

La dimension religieuse de l’engagement donne lieu à une violence plus grande que lorsque l’activisme est de nature politique. "La religion apporte une forme d’absolutisation de l’engagement qui peut justifier des niveaux de violence très élevés, qu’on ne retrouve pas du tout chez les nationalistes. Des jeunes qui finissent par intérioriser toute une martyrologie, selon laquelle il faut se sacrifier soi-même pour la cause, sont prêts à tout, y compris mourir et voir leurs camarades être tués ou torturés. Certains sont même capables d’abandonner leurs enfants en bas âge, leur femme, pour partir sur des théâtres de combat."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Gouderien Membre 10 652 messages
Obsédé textuel‚ 65ans
Posté(e)

Oui ben depuis le temps, on commence à savoir qui ils sont, les radicalisés. L'important, c'est surtout de savoir comment les combattre.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12 795 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)

les intégristes virulents sont irrécupérables, ils ont très souvent un passé de petit délinquant, de grosses feignasses.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Enchantant Membre 5 656 messages
Forumeur confit‚
Posté(e)
Il y a 2 heures, Francis-Charles a dit :

On ne va pas à la rencontre d’une idéologie, violente ou non, mais on va à la rencontre de personnes, dont on devient proche, des "copains" dont on va intégrer le petit groupe et progressivement adhérer à leurs idées. "C’est donc souvent une sorte de mimétisme comportemental qui prime, plutôt que la découverte d’une idéologie"

Je ne suis pas sociologue mais cela ne m'empêche pas d'avoir glané quelques remarques, notamment sur les causes et le développement du nazisme en son temps.

Je retrouve exactement les mêmes termes employés pour les djihadistes aujourd'hui, des jeunes délinquants dans des familles déstructurés très souvent, auquel l'esprit de groupe et de clan leur donne un très fort sentiment d'appartenance.

L'illusion d'un respect que leur porte ou manifeste la meute qu'il rejoigne, faisant d'eux des personnes éminemment respectable...

Beaucoup de similitude entre nazisme et islamisme, je trouve....

 

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 1 889 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 12 heures, Enchantant a dit :

Je ne suis pas sociologue mais cela ne m'empêche pas d'avoir glané quelques remarques, notamment sur les causes et le développement du nazisme en son temps.

Je retrouve exactement les mêmes termes employés pour les djihadistes aujourd'hui, des jeunes délinquants dans des familles déstructurés très souvent, auquel l'esprit de groupe et de clan leur donne un très fort sentiment d'appartenance.

L'illusion d'un respect que leur porte ou manifeste la meute qu'il rejoigne, faisant d'eux des personnes éminemment respectable...

Beaucoup de similitude entre nazisme et islamisme, je trouve....

 

Oui. La "vitrine" islamiste présente un idéal, un projet de vie à des ados paumés.

C'est vrai pour toutes les formes de fachisme, mais le djihad aura plus de facilité à recruter chez des jeunes présentants des précédents de délinquance et de violence, car l'inspiration djihadiste est plus guerrière que philosophique.

La délinquance est le terreau de l'islamisme combattant.

  • Like 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 12 392 messages
Forumeur alchimiste‚ 106ans
Posté(e)
il y a 6 minutes, versys a dit :

La délinquance est le terreau de l'islamisme combattant.

et inversement ...

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 1 889 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 11 minutes, stvi a dit :

et inversement ...

Peut ètre... mais c'est quand même en prison que les délinquants se radicalisent.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Vintage Membre 3 555 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)
il y a 14 minutes, versys a dit :

Peut ètre... mais c'est quand même en prison que les délinquants se radicalisent.

Pas forcément, recouvrer la liberté remet les idées en place.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stvi Membre 12 392 messages
Forumeur alchimiste‚ 106ans
Posté(e)
il y a 14 minutes, versys a dit :

Peut ètre... mais c'est quand même en prison que les délinquants se radicalisent.

mais c'est faux ...par exemple sur les huit terroristes des attentas de Paris ,un seul avait été incarcéré ....

http://www.sudouest.fr/2015/11/18/photos-et-parcours-qui-sont-les-huit-terroristes-des-attentats-de-paris-2189685-6155.php

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nerelucia Membre 12 795 messages
Forumeur alchimiste‚ 110ans
Posté(e)
il y a 45 minutes, versys a dit :

Peut ètre... mais c'est quand même en prison que les délinquants se radicalisent.

ou à cause de problèmes familiaux, père absent ou mort, mère dépassée. Je n'ose aborder le problème du travail difficile à trouver à cause du nom.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis-Charles Membre 1 148 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 19 heures, Enchantant a dit :

Beaucoup de similitude entre nazisme et islamisme, je trouve....

Au moins dans certains cas, il y a effectivement des similitudes avec les Jeunesses hitlériennes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 1 889 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 10 heures, nerelucia a dit :

Je n'ose aborder le problème du travail difficile à trouver à cause du nom.

Tu as raison. L'islamisme fait subir aux musulmans un terrible préjudice en salissant leur image.

L'intégrisme est le pire fléau de l' Islam...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
Le 26/08/2017 à 19:35, Enchantant a dit :

Beaucoup de similitude entre nazisme et islamisme, je trouve....

Le même phénomène au centre : la radicalisation.

L'adoption sans réflexion d'un ensemble de valeurs prêt à l'emploi pour expliquer le monde, et la grille de valeurs à suivre pour penser ainsi recevoir une considération. L'aspect marginal amplifiant d'autant l'impression de compter face aux autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis-Charles Membre 1 148 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 19 minutes, versys a dit :

L'intégrisme est le pire fléau de l' Islam...

Raison pour laquelle tous les textes religieux doivent être abordés avec circonspection.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
versys Membre 1 889 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Il y a 11 heures, Francis-Charles a dit :

Raison pour laquelle tous les textes religieux doivent être abordés avec circonspection.

D'autant plus que tous ces textes sont  facilement sujets à des interprétations trés diverses de la part de gens plus ou moins bien intentionnés.

Car ces gens, en traficotant les contextes et dénaturant les sens de ces textes, leur font dire ce qui les arrange...:hehe:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 9 433 messages
Forumeur alchimiste‚ 72ans
Posté(e)

Peut être, faut il aussi trouver des raisons dans notre interventionnisme au proche et moyen orient depuis les croisades a' nos jours.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Francis-Charles Membre 1 148 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
il y a 27 minutes, bibifricotin a dit :

Peut être, faut il aussi trouver des raisons dans notre interventionnisme au proche et moyen orient depuis les croisades a' nos jours.

Les terroristes actuels sévissant en France, en Angleterre, en Espagne ou ailleurs se réfèrent-ils ou se vengent-ils des massacres des croisés remontant au Moyen-Âge pour commettre leurs méfaits ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Abu nuwas Membre 2 180 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Le ‎27‎/‎08‎/‎2017 à 08:38, versys a dit :

Oui. La "vitrine" islamiste présente un idéal, un projet de vie à des ados paumés.

C'est vrai pour toutes les formes de fachisme, mais le djihad aura plus de facilité à recruter chez des jeunes présentants des précédents de délinquance et de violence, car l'inspiration djihadiste est plus guerrière que philosophique.

La délinquance est le terreau de l'islamisme combattant.

Bjr versys,

Le philologue français Salomon Reinach (1858-1932) ne croyait pas si bien dire lorsqu'il écrivit, a propos de l'islam qu'il s'agissait "d'une fermentation continuelle qui travaillait les couches inférieures de la société". Voyez vous c'est ici que se trouve le terreau. IL suffit de regarder les pays arabo-musulman, les couches inferieures sont proportionnelle a la propagation de l'islam radical. La délinquance n'est pas le terreau de l'islamisme.

 

a+

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bibifricotin Membre 9 433 messages
Forumeur alchimiste‚ 72ans
Posté(e)
il y a une heure, Francis-Charles a dit :

Les terroristes actuels sévissant en France, en Angleterre, en Espagne ou ailleurs se réfèrent-ils ou se vengent-ils des massacres des croisés remontant au Moyen-Âge pour commettre leurs méfaits ?

J'ai dit: des croisades a' nos jours avec: démantèlement de l'empire ottoman par nous et les anglais, creation  d'Israel, guerre d'Afghanistan, d'Irak, de Libye, toutes les manoeuvres politiques pour garder la main sur les ressources petrolieres, les promesse non tenues vis a' vis des protectorats français et anglais.

La liste est longue et toutes nos politiques n'ont cessé d'humilier les pays arabes.

Ce n'est pas la seule raison mais elle se rajoute aux autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant