Aller au contenu

Noter ce sujet


Frelser

Messages recommandés

Membre, 46ans Posté(e)
Frelser Membre 5 460 messages
Baby Forumeur‚ 46ans‚
Posté(e)

Bonjour. Je remodifies mon post principal, et postes juste les idées directrices de mon idée sur un moyen théorique d'unifier la Relativité Générale et la Mecanique quantique dans un modèle plus étendu et fondamental.

Introduction :

La physique a connu le siècle dernier deux grandes avancées majeures, jetant les fondations de deux théories demeurant jusqu'à ce jour inconciliables : la Relativité Générale qui décrit les événements physiques à l'échelle macroscopique mais achoppe sur l'échelle de l'infiniment petit. Et la Mécanique quantique, qui décrit avec une très grande précision les événements se déroulant à l'échelle de l'infiniment petit, mais qui conduit à des étrangetés contrariant le sens commun et l'intuition à l'échelle macroscopique.

Depuis Isaac Newton et sa théorie sur la gravitation universelle, l'énigme de l'attraction à distance entre objets demeurait insoluble. Jusqu'à ce que les mathématiques arrivent à maturité, et que le jeune Einstein élabore la théorie de la relativité et introduise en physique théorique les notions de tenseurs de courbure et de distorsions spatio-temporelles. Néanmoins, la Relativité Générale demeurait non réfutable à sa limite et conduisait à une singularité primordiale détruisant la théorie à sa frontière. Les recherches sur la mécanique de l'infiniment petit visant à élucider l'origine du big bang allaient très rapidement conduire à une théorie concurrente, la Mécanique Quantique décrivant l'infiniment petit. Or, les deux théories, qui ne sont encore à ce jour jamais pris en défaut, demeurent incompatibles : l'une est déterministe, locale, réaliste, la seconde acausale, et non locale.

De très nombreux chercheurs tentent depuis lors de concilier ces deux théories soeurs en une théorie plus étendue, qui décrirait tant l'infiniment petit que le macroscopique, sans succes jusqu'à ce jour.

La complexité de la RG et du modèle Standard permettant des réajustements des formules à chaque mesure ou observation sortant des limites de leurs prédictions à attiré notre attention sur l'hypothèse d'un risque d'antériorité du paradigme. En effet, chaque expérience étant orientée dans le contexte du paradigme des théories éprouvées, se pourrait-il que nous soyions sur une piste condamnée à tourner en rond ?

Dans ce papier, nous allons approcher le sujet d'un manière volontairement simplificatrice et explorer une piste inédite originale qui permettrait d'unifier la RG et la MQ dans un modèle de Relativité Quantique.

Dans un premier temps nous allons présenter notre modèle. Ensuite, nous allons confronter, au gré de nos développements, celui-ci aux points obscurs de la physique théorique telle que les étrangetés de la MQ (dualité onde-corpuscule, non localité, effet tunnel, ...), les ambiguïtés conceptuelles de la RG (courbure de l'espace, distorsion spatio-temporelle, singularité primordiale, ...), et des zones d'ombres demeurant en chantier dans le cadre plus général du modèle standard (matière sombre, énergie noire, accélération de la vitesse d'expansion de l'univers, absence apparente de matière lévogyre, énigme de l'énergie du vide, microgravité, effet Casimir, ...) et encore d'autres points non élucidés à ce jour.

Synthèse

1. Tout serait le produit de quantum bidimensionnels, des segments de droite infinitésimaux, de taille très en dessous d'une longueur de Planck.

2. Ces quantum obéiraient exclusivement à un mouvement inertiel et se toucheraient avec un degré de liberté de mouvement croissant avec le temps par effet Thermodynamique, produisant une expansion isotrope de l'espace-temps.

3. Leurs mouvements se synchroniseraient de proche en proche, initiant une mécanique quantique obéissant à des comportements synchronisés dans un espace fibré fractal.

4. L'expansion de l'univers, sa topologie et toutes ses structures dériveraient de ce taux d'entropie croissant, et l'espace-temps aurait une courbure fixée localement proportionnellement à la liberté de mouvement des objets qui le peuplent.

5. Cela se retrouve à travers les unités de Planck par un décalage entre une longueur d'une année-lumière et le rapport entre une longueur de Planck/une durée de Planck, rejoignant les inégalités de Heisenberg, le coté étrange de la MQ, l'absence d'anti-matière, le déficit apparent de l'énergie du vide quantique, l'accélération de l'epansion de l'univers, la forme trop dense des galaxies etc.

-------------------------------

Mon blog : Relativité Quantique et Thermodynamique

Modifié par Frelser
Note en préambule
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, Forumeur confit, Posté(e)
Enchantant Membre 11 797 messages
Forumeur confit,
Posté(e)

Quel est le but de ce charabia coranique?

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE, MONSIEUR JOURDAIN.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE,en raccommodant son collet.- Venons à notre leçon.

MONSIEUR JOURDAIN.- Ah ! Monsieur, je suis fâché des coups qu’ils vous ont donnés.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Cela n’est rien. Un philosophe sait recevoir comme il faut les choses, et je vais composer contre eux une satire du style de Juvénal, qui les déchirera de la belle façon. Laissons cela. Que voulez-vous apprendre ?

MONSIEUR JOURDAIN.- Tout ce que je pourrai, car j’ai toutes les envies du monde d’être savant, et j’enrage que mon père et ma mère ne m’aient pas fait bien étudier dans toutes les sciences, quand j’étais jeune.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Ce sentiment est raisonnable, Nam sine doctrina vita est quasi mortis imago. Vous entendez cela, et vous savez le latin sans doute.

MONSIEUR JOURDAIN.- Oui, mais faites comme si je ne le savais pas. Expliquez-moi ce que cela veut dire.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Cela veut dire que sans la science, la vie est presque une image de la mort.

MONSIEUR JOURDAIN.- Ce latin-là a raison.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- N’avez-vous point quelques principes, quelques commencements des sciences ?

MONSIEUR JOURDAIN.- Oh oui, je sais lire et écrire.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Par où vous plaît-il que nous commencions ? Voulez-vous que je vous apprenne la logique ?

MONSIEUR JOURDAIN.- Qu’est-ce que c’est que cette logique ?

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- C’est elle qui enseigne les trois opérations de l’esprit [13] .

MONSIEUR JOURDAIN.- Qui sont-elles, ces trois opérations de l’esprit ?

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- La première, la seconde, et la troisième. La première est, de bien concevoir par le moyen des universaux. La seconde, de bien juger par le moyen des catégories : et la troisième, de bien tirer une conséquence par le moyen des figures. Barbara, celarent, darii, ferio, baralipton, etc.

MONSIEUR JOURDAIN.- Voilà des mots qui sont trop rébarbatifs. Cette logique-là ne me revient point. Apprenons autre chose qui soit plus joli.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Voulez-vous apprendre la morale ?

MONSIEUR JOURDAIN.- La morale ?

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Oui.

MONSIEUR JOURDAIN.- Qu’est-ce qu’elle dit cette morale ?

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Elle traite de la félicité ; enseigne aux hommes à modérer leurs passions, et...

MONSIEUR JOURDAIN.- Non, laissons cela. Je suis bilieux comme tous les diables ; et il n’y a morale qui tienne, je me veux mettre en colère tout mon soûl, quand il m’en prend envie.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Est-ce la physique que vous voulez apprendre ?

MONSIEUR JOURDAIN.- Qu’est-ce qu’elle chante cette physique ?

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- La physique est celle qui explique les principes des choses naturelles, et les propriétés du corps ; qui discourt de la nature des éléments, des métaux, des minéraux, des pierres, des plantes, et des animaux, et nous enseigne les causes de tous les météores, l’arc-en-ciel, les feux volants [14] , les comètes, les éclairs, le tonnerre, la foudre, la pluie, la neige, la grêle, les vents, et les tourbillons.

MONSIEUR JOURDAIN.- Il y a trop de tintamarre là dedans, trop de brouillamini.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Que voulez-vous donc que je vous apprenne ?

MONSIEUR JOURDAIN.- Apprenez-moi l’orthographe.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Très volontiers.

MONSIEUR JOURDAIN.- Après vous m’apprendrez l’almanach, pour savoir quand il y a de la lune, et quand il n’y en a point.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Soit. Pour bien suivre votre pensée, et traiter cette matière en philosophe, il faut commencer selon l’ordre des choses, par une exacte connaissance de la nature des lettres, et de la différente manière de les prononcer toutes. Et là-dessus j’ai à vous dire, que les lettres sont divisées en voyelles, ainsi dites voyelles, parce qu’elles expriment les voix ; et en consonnes, ainsi appelées consonnes, parce qu’elles sonnent avec les voyelles, et ne font que marquer les diverses articulations des voix. Il y a cinq voyelles, ou voix, A, E, I, O, U.

MONSIEUR JOURDAIN.- J’entends tout cela.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- La voix, A, se forme en ouvrant fort la bouche, A [15] .

MONSIEUR JOURDAIN.- A, A, Oui.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- La voix, E, se forme en rapprochant la mâchoire d’en bas de celle d’en haut, A, E.

MONSIEUR JOURDAIN.- A, E, A, E. Ma foi oui. Ah que cela est beau !

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Et la voix, I, en rapprochant encore davantage les mâchoires l’une de l’autre, et écartant les deux coins de la bouche vers les oreilles, A, E, I.

MONSIEUR JOURDAIN.- A, E, I, I, I, I. Cela est vrai. Vive la science.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- La voix, O, se forme en rouvrant les mâchoires, et rapprochant les lèvres par les deux coins, le haut et le bas, O.

MONSIEUR JOURDAIN.- O, O. Il n’y a rien de plus juste. A, E, I, O, I, O. Cela est admirable ! I, O, I, O.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- L’ouverture de la bouche fait justement comme un petit rond qui représente un O.

MONSIEUR JOURDAIN.- O, O, O. Vous avez raison, O. Ah la belle chose, que de savoir quelque chose !

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- La voix, U, se forme en rapprochant les dents sans les joindre entièrement, et allongeant les deux lèvres en dehors, les approchant aussi l’une de l’autre sans les rejoindre tout à fait, U.

MONSIEUR JOURDAIN.- U, U. Il n’y a rien de plus véritable, U.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Vos deux lèvres s’allongent comme si vous faisiez la moue : d’où vient que si vous la voulez faire à quelqu’un, et vous moquer de lui, vous ne sauriez lui dire que U.

MONSIEUR JOURDAIN.- U, U. Cela est vrai. Ah que n’ai-je étudié plus tôt, pour savoir tout cela.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Demain, nous verrons les autres lettres, qui sont les consonnes.

MONSIEUR JOURDAIN.- Est-ce qu’il y a des choses aussi curieuses qu’à celles-ci ?

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Sans doute. La consonne, D, par exemple, se prononce en donnant du bout de la langue au-dessus des dents d’en haut : DA.

MONSIEUR JOURDAIN.- DA, DA. Oui. Ah les belles choses ! les belles choses !

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- L’F, en appuyant les dents d’en haut sur la lèvre de dessous, FA.

MONSIEUR JOURDAIN.- FA, FA. C’est la vérité. Ah ! mon père, et ma mère, que je vous veux de mal !

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Et l’R, en portant le bout de la langue jusqu’au haut du palais ; de sorte qu’étant frôlée par l’air qui sort avec force, elle lui cède, et revient toujours au même endroit, faisant une manière de tremblement, RRA.

MONSIEUR JOURDAIN.- R, R, RA ; R, R, R, R, R, RA. Cela est vrai. Ah l’habile homme que vous êtes ! et que j’ai perdu de temps ! R, r, r, ra.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Je vous expliquerai à fond toutes ces curiosités.

MONSIEUR JOURDAIN.- Je vous en prie. Au reste il faut que je vous fasse une confidence. Je suis amoureux d’une personne de grande qualité, et je souhaiterais que vous m’aidassiez à lui écrire quelque chose dans un petit billet que je veux laisser tomber à ses pieds.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Fort bien.

MONSIEUR JOURDAIN.- Cela sera galant, oui.

MAÎTRE DE PHILOSOPHIE.- Sans doute. Sont-ce des vers que vous lui voulez écrire ?

MONSIEUR JOURDAIN.- Non, non, point d

Modifié par Enchantant
  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 46ans Posté(e)
Frelser Membre 5 460 messages
Baby Forumeur‚ 46ans‚
Posté(e)

Je postes la présentation de mon modèle sous forme mathématisée depuis mon blog.

Cordialement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Obsédé textuel, 69ans Posté(e)
Gouderien Membre 24 409 messages
69ans‚ Obsédé textuel,
Posté(e)

La démonstration scientifique est impressionnante (surtout si on possède la culture nécessaire pour la comprendre, ce qui n'est pas mon cas). Mais pourquoi mélanger ça à de la religion? La science est une chose - et c'est déjà bien assez compliqué comme ça -, la religion en est une autre. Imaginer qu'on trouve la théorie du Big Bang dans le Coran... je trouve ça juste pathétique.

Un détail : je ne sais pas si c'est mes yeux, mais tout ce qui est écrit en jaune est pratiquement illisible pour moi.

Modifié par Gouderien
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 46ans Posté(e)
Frelser Membre 5 460 messages
Baby Forumeur‚ 46ans‚
Posté(e)

Salut Gouderien. C'est lors de la lecture du Coran que ce modèle m'est arrivé à l'idée. J'ai donc mentionné cela dans mon blog intitulé convainquisme. Mais les calculs et le fond théorique est vérifiable. J'y peux quoi si certains ont une allergie aux textes religieux ? Amitié.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Marxiste tendance Groucho, 60ans Posté(e)
Alain75 Membre 25 613 messages
60ans‚ Marxiste tendance Groucho,
Posté(e)

Qu'est-ce que le Coran vient faire en Science ?

#SéparationDesMagistères

thumbdown.gif

-----> Poubelle.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 46ans Posté(e)
Frelser Membre 5 460 messages
Baby Forumeur‚ 46ans‚
Posté(e)

N.B. : Serait-il possible qu'une forme de force centrifuge de l'interaction α justifie que la valeur relevée dans le laps de temps de la mesure se situe plus vers la limite supérieure que la limite inférieure déduite depuis le décalage RG/MQ ? Cela se serait fixé ainsi au mur de Planck par intrication, imprimant cette valeur comme une constante dans la trame de l'espace-temps. La valeur de la gravitation obtenue comme décalée serait ainsi possiblement justifiée du fait des contraintes énergétiques du vide intergalactique. Ainsi, nous aurions une explication plausible de l'accélération observable de l'expansion et de l'impression de courbure relative de l'espace-temps à l'échelle macroscopique, et une réponse à la masse manquante induite par le modèle standard...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, scientifique, Posté(e)
Répy Membre 19 177 messages
scientifique,
Posté(e)

Encore un illuminé qui cherche à nous prouver que la Relativité générale et le big-bang sont décrits dans le Coran.

un prêchi-prêcha soporifique

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Baby Forumeur, 27ans Posté(e)
Eventuellement Membre 3 422 messages
27ans‚ Baby Forumeur,
Posté(e)

Le premier moyen (et le plus sûr) de détecter la supercherie et l'ignorance dans ce pavé de non sens, c'est de lire le titre : "isotropique" n'existe pas dans la langue française. C'est un barbarisme employé par notre cher ami pour donner une consistance à son sujet et s'approprier une érudition qu'il n'a pas.

Certains croient encore que les mots contenant plus de trois syllabes sont l'apanage du verbe scientifique...

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 46ans Posté(e)
Frelser Membre 5 460 messages
Baby Forumeur‚ 46ans‚
Posté(e)

Oui, j'ai corrigé cette coquille. Mais tu remarqueras que je n'en suis plus à un barbarisme près. Je n'ai par ailleurs pas la prétention d'avoir convaincu le monde des physiciens. Je théorise, et je partage. Dévier le sujet dans des domaines d'attaques idiots n'est pas dans mes branches. Prière de se concentrer sur une critique du modèle ou de s'abstenir de poluer. Cordialement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Lorrain27
Invités, Posté(e)
Invité Lorrain27
Invité Lorrain27 Invités 0 message
Posté(e)

Bonjour,

Il est manifeste désormais que la place de ce personnage est dans un asile d'aliénés.

De plus, l'apologie d'une religion est je crois interdite par le règlement du forum.

Modifié par Lorrain27
  • Like 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 46ans Posté(e)
Frelser Membre 5 460 messages
Baby Forumeur‚ 46ans‚
Posté(e)

Bonjour Lorain27. Toujours aussi fin et délicat qu'ouvert d'esprit ? Tiens, en outre d'être un spécialiste en physique théorique tu es psy ? Autant de modestie n'a de hauteur que la puissance de ton argumentation...

Sans avoir la prétention de me comparer à ces grands hommes qui ont tracé les voies de la science moderne, quand un certain philosophe grec disait que la terre est sphérique on rigolait de lui, un certain monsieur à la barbe fournie qui disait que nous descendons des singes était ridiculisé par des scientifiques comme moi, un autre qui avait de forts penchants à l'ésotérisme jetait les fondements de la physique moderne dont on profite toujours... Et quand un savant tirant la langue soumettait une théorie de déformation spatio-temporelle, on le prenait pour un sot. Si nous nous limitions à des sobriquets pour évaluer la pertinence des théories scientifiques, on serait encore à l'age de la pierre. Et que resterait-il de la vraie science ?

Cordialement.

Modifié par Frelser
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Lorrain27
Invités, Posté(e)
Invité Lorrain27
Invité Lorrain27 Invités 0 message
Posté(e)

" Et que resterait-il de la vraie science ?"

Justement, votre délire n'est pas de la vraie science mais une élucubration pseudo-scientifique qui est la marque des illuminés.

Une de vos formules bidons prouve à elle seule votre totale ignorance de la vraie science car vous ignorez, en contradiction d'icelle, que le rapport d'une distance à un temps est une vitesse.

Enfin, je vous rappelle que le règlement sérieux de ce forum interdit, entre autres, toute apologie d'une religion quelle qu'elle soit.

Oui, à l'asile !

Modifié par Lorrain27
  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 55ans Posté(e)
noureddine2 Membre 3 940 messages
Forumeur balbutiant‚ 55ans‚
Posté(e)

Je postes la présentation de mon modèle sous forme mathématisée depuis mon blog.

Cordialement.

tu cherches comme point de départ une théorie scientifique qui ressemble à ta théorie ,

tu l'explique et après tu cite tes propositions .

car personne n'a assez de temps à perdre dans des théories personnelles non vérifiées .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Agitateur Post Synaptique, 53ans Posté(e)
zenalpha Membre 17 280 messages
53ans‚ Agitateur Post Synaptique,
Posté(e)

Encore une fois, il y a une idée phare, un concept, une introduction, un developpement, des pistes de réflexion, des bases étayées et des réserves

Un accompagnement du lecteur dans une proposition

Comme toujours dans tes écrits, qu'on soit d'accord ou pas sur le fonds n'a pas d'importance puisque par définition son domaine est hautement spéculatif

Je suis absolument certain qu'Einstein avant de révolutionner la physique était avant tout un imaginatif et que ses constructions intellectuelles avaient ce détachement au conformisme

Non pas que je fasse une comparaison !

Mais est heureux que de jeunes chercheurs aient l'énergie de la création et de l'imagination qui depasse les culs serrés de petits calibres qui n'auront pas le choix que de s'évertuer à se satisfaire de leur cadre que d'autres ont tissé pour eux

Bravo Freiser, ne laissez jamais les culs serrés de la mediocre technicité vous expliquer comment penser

  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé, Posté(e)
azad2B Membre 4 266 messages
Le prendre au sérieux, nuit gravement à la santé,
Posté(e)

Salut…

S’inspirer d’une religion pour développer une idée scientifique, n’a rien de choquant à mes yeux. Et seuls quelques imbéciles à l’esprit obtus peuvent y trouver à redire. Voire même à pousser à la délation, comme on peut le voir plus haut.

Que seraient les Arts, si que ce soit en architecture, en peinture, en musique ou en sculpture, des artistes inspirés de Religion, n’avaient pas créé ces oeuvres qui les ont immortalisés ?

Et la Genèse, elle-même, ne contient-elle pas, sous une forme poétique, des affirmations que la Science vient parfois conforter ?

Donc, oui, Freiser, tu peux continuer à t’exprimer comme tu l’entends et à persévérer dans ta quête. Je te souhaite seulement de ne pas d’interdire des pensées qui pourraient te venir si tu trouvais matière à nier un mensonge flagrant qui figurerait dans les livres saints et qui s’opposerait à ta conception de la vérité.

  • Like 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Lorrain27
Invités, Posté(e)
Invité Lorrain27
Invité Lorrain27 Invités 0 message
Posté(e)

Moralité : Les charlatans trouveront toujours des gogos pour les croire !

Deux questions :

1) Pourquoi cette divagation est-elle publiée sur un forum plutôt qu'ici : http://ArXiv.org/ là où les physiciens publient leurs travaux pour les soumettre à la critique de leurs collègues ?

2) Pourquoi ne vient-il à l'idée de personne de soumettre les élucubrations de ce curieux personnage à des physiciens de métier ?

Et puis, il se trouve certainement quelques participants habitant à proximité d'une Université. Pourquoi alors ne pas demander conseil à un physicien de cette Université concernant ce que je persiste à juger comme du délire émanant d'un cerveau dérangé.

Enfin, je remarque que par seule antipathie envers moi (quelle intelligence !), un énergumène va jusqu'à défendre l'influence des religions sur le développement scientifique alors qu'elles se sont toujours bien au contraire efforcées de le ralentir allant même jusqu'à condamner au bûcher ceux qui présentaient un danger pour les foutaises qu'elles enseignaient !

Modifié par Lorrain27
  • Like 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Agitateur Post Synaptique, 53ans Posté(e)
zenalpha Membre 17 280 messages
53ans‚ Agitateur Post Synaptique,
Posté(e)

Mon pauvre ami, si je ne suis pas étonné que vous ayez une réflexion spirituelle proche de l'huître anémique, je trouve que vous gagneriez à rester dans votre domaine d'incompétence où votre nom rayonnera dans les équations relativistes pour de longues années... ou pas

J'irai sur le Cern voir votre thèse sur l'addition avec plaisir

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité
Invités, Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

Bravo Freiser, ne laissez jamais les culs serrés de la mediocre technicité vous expliquer comment penser

Donc, oui, Freiser, tu peux continuer à t’exprimer comme tu l’entends et à persévérer dans ta quête.

C'est FreLser, et non Freiser. J'imagine que le jeune ELnstein n'aurait pas non plus apprécié en son temps :sleep:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Agitateur Post Synaptique, 53ans Posté(e)
zenalpha Membre 17 280 messages
53ans‚ Agitateur Post Synaptique,
Posté(e)

Je pense que mon ami s'en offensera moins que vous mais merci pour cette plus value dans le discours...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×