Aller au contenu

Scénon

Membre
  • Compteur de contenus

    3 117
  • Inscription

  • Dernière visite

  • Points

    248 [ Donate ]

1 abonné

À propos de Scénon

  • Rang
    Forumeur alchimiste

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. Sommaire ou non, je ne pense pas que vous l'attendiez avec impatience. Je vous renvoie tout de même à la discussion qui précède votre première intervention sur cette page (edit). Croyez-le ou pas, il n'y a pas que vous et moi qui participons au présent débat. Si si, je suis allé voir ; et je n'ai pas dit ni même pensé que vous me proposiez un lien wikipédia. Croyez-le ou pas, etc. (bis) Vous êtes très susceptible, et vous tirez des conclusions hâtives tous azimuts, mais je dois vous donner raison sur le dernier point : n'ayant aucune “méthode dialectique”, celle-ci do
  2. «Sophiste» : on ne me l'avait pas encore faite, celle-là... Soit ! continuez à interpréter la Genèse comme vous l'entendez, vous et d'autres que vous. J'aurai au moins essayé de susciter de l'intérêt pour l'approche traditionnelle de la Genèse, bien éloignée de ce que propose le site dont vous m'avez obligeamment communiqué le lien. Mon tort est sans doute d'avoir proposé, moi, quelques ouvrages de valeur, et non des liens wiki ou autres.
  3. Il est surtout intéressant de constater que Dieu n'a que faire de la façon dont la Terre est ancrée dans l'espace. Vous continuez manifestement à confondre l'origine du monde qui nous entoure, telle que la conçoit la science profane, et la création, telle que la conçoit la science traditionnelle.
  4. On ne comprendra jamais la Genèse en l'interprétant à la lumière de la paléontologie, ni de la géomorphologie. Le sujet de la Genèse est l'Homme créé par Dieu. L'étude de la préhistoire, du Big Bang, des dinosaures et de l'apparition des galaxies est sans aucun doute passionnante, mais on n'y aborde pas le sujet traité par la Genèse, comme d'ailleurs par l'ensemble des Saintes Écritures.
  5. Merci. Et je note bien que vous en avez votre claque. Je n'insiste pas. Bonne soirée.
  6. Je vous ai répondu noir sur blanc, et en guise d'exemple : Thomas Vaughan et Pierre Vicot, mais vous vous défilez pour ne surtout pas les lire, en vous contentant d'une modeste source secondaire probablement bien plus fiable. “On” vous a dit ça, et vous l'avez cru ! Vous êtes bien crédule, il me semble. Et si je vous répondais à mon tour que c'est une question de Science ?
  7. Bravo ! vous avez lu Wikipédia, et vous avez manifestement fait le tour de la question. Du coup, je comprends mieux aussi vos interventions... Tout compte fait, ne lisez pas Vaughan ; il n'est pas pour vous, car si c'est pour “expliquer les contradictions et les absurdités de la Genèse”, il ne vaut franchement pas la peine.
  8. Lisez par exemple les œuvres de Thomas Vaughan, ou Le Grand Olympe de Pierre Vicot. Bonne lecture ! (Ah ben non ! vous “n'y revenez pas”, paraît-il... Tant pis.)
  9. La thèse qu'un dieu a créé le monde qui nous entoure, est battue en brèche même par différents philosophes de renom rattachés aux grandes religions, qui mettent en garde contre la mauvaise compréhension que l'on a généralement de la notion de création, telle que l'entendent un Moïse, un Virgile, un Ovide, etc. Quoi qu'il en soit, même fausse, cette thèse me paraît encore mille fois plus sensée et crédible que celle qui attribue l'origine de notre monde à un grand jeu de hasard. Là, on touche le summum de l'absurdité.
  10. Oh que si. Oh que non. “Croire” et “laisser croire” n'est pas exactement “avoir trouvé la preuve”. Je ne suis pas sûr que les dirigeants des religions aient, quant à eux, trouvé la preuve de ce que raconte la Genèse.
  11. Et toujours ce “on attend”, plutôt que d'aller chercher soi-même... Bien des auteurs ont confirmé la Genèse, mais ils n'ont pu le faire que parce qu'ils sont allé chercher les preuves là où elles se trouvent. Tous les autres “attendent” ; et ils attendront encore des milliers d'années.
  12. Au contraire, j'ai bien donné une réponse. Mais j'ai aussi la bonne foi de reconnaître que toute définition, même la meilleure et la plus percutante, pourra être interprétée dans un sens autre que voulu par son auteur, dans tous les domaines du savoir humain (et non seulement dans celui de la religion). Je ne pense donc pas qu'on puisse en inférer que Dieu n'ait jamais été défini, voire correctement défini, sur ce forum ou ailleurs. Il y a plutôt un grand nombre de forumeurs qui se désintéressent très vite des définitions qui leur sont proposées, sans chercher à les comprendre o
  13. De rien. Et j'en déduis que certains qui croient savent en quoi ils croient et que d'autres qui n'y croient pas savent en quoi ils ne croient pas.
  14. Dieu n'est pas une hypothèse, c'est une nuée incandescente, c'est une pierre translucide, c'est une réalité vivante à jamais.
×