FFr Mag'

  • billets
    462
  • commentaires
    1 209
  • vues
    3 253 853

Contributeurs à ce blog

Participation forumienne: Le coin du geek

Nathaniel

100 vues

Bonjour,

Aujourd'hui cher(e)s ami(e)s, nous parlerons d'un phénomène qui, et c'est un fait mal connu, date de bien avant la popilarisation... pulisat.... avant le boom! de l'Internet. Souvent mal compris, mal connu, et bien plus ancien que ce l'on pense. Aujourd'hui, nous parlerons des Geek et de la geek-attitude.

1/ Origine du mot

Aussi surprenant que cela puisse paraitre, la plus ancienne occurrence du terme nous vient du 18eme siècle, à l'époque des cirques ambulant qui, à cette époque, montraient des phénomènes de toutes sortes: femmes à barbes, hommes squelette, obèses, géants ou des frères et sœurs siamois... Et, dans presque tous les "sideshows" une attraction toujours apprécié: les Geek, ou geken (de l'ancien allemand Geck, ou maboul) , selon que l'on soit en pays anglo-saxon ou austro-normand.

Les geek apparaissaient vêtus de peaux de bêtes, grognant et râlant comme des animaux et mangeaient toutes sortes de trucs pas ragoutants jetés par le public: têtes de poissons cru, poulet, cafard, vers...

Un geek est donc à l'origine ce que l'on nommera plus tard crétin et ces deux termes sont encore synonymes.

Définition du geek de nos jours.

Souvent confondu avec le no-life ou le nerd, le geek peut, contrairement à la croyance populaire, avoir une vie sociale. C'est simplement un passionné extrême, qui se donne à fond à son centre d'intérêt; S'il s'intéresse à l'œuvre de Lovecraft il sera à même de vous citer le panthéon entier des grands anciens et connaitra par cœur le moindre texte de l'auteur; S'il se passionne pour Star Trek, il parlera Klingon, trouvera que Spock incarne la classe absolue...

(et ici l'auteur de ce texte réalise qu'il a lu tous les textes de Tolkien et parle la langue elfique... )

Toutefois, plusieurs thématiques geek peuvent être citées, notamment les sciences, la littérature ou les films (Star Trek, Star Wars) sf ou fantastique et le rétrogaming.

Comme dit plus haut, un geek peut avoir une vraie vie sociale, rencontrer beaucoup de personnes et est très ouvert d'esprit, sauf en ce qui concerne l'objet de sa passion: en effet, s'il considère que la princesse Leia est plus sexy que la reine Amidala, ou que le juggernaut est plus fort que Hulk, vous avez intérêt à être de son avis :D !

La passion peut devenir si dévorante qu'il en devient nolife et se coupera du monde, mais ce cas de figure est plus rare que l'on ne le pense. A noter que le geek peut être en même temps un nerd, un passionné d'informatique;

Si autrefois, le terme Geek était péjoratif, désignant un type de personne marginale, de nos jours la geek attitude est "tendance" . Le geek ne se cache plus et revendique même son statut . Des salons créés par et pour des geek ont lieu chaque année et connaissent un succès considérable parmi lesquels:

Les geek faeries

Lyon geek show

Le Gaymercon




4 Commentaires


Geek ou pas , no life ou autres, la machine virtuelle est plus que présente à nos jours....

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

En effet, evasive.

Et elle mérite d'être contrôlée dans l'enfance par les parents. De façon sérieuse.

J'en parle en connaissance de causes.

Sinon, j'ignorais que le terme était si "ancien" x)

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Je préférais l'époque où c'était péjoratif, où le mot était moins répandu. N'importe qui utilise un pc pense qu'il est un geek de nos jours. C'est nul !

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Tout dépend à quel fin tu utilises aussi, faut pas mettre tout le monde dans le même panier :p

Partager ce commentaire


Lien vers le commentaire

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !


Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.


Connectez-vous maintenant