eloba

Membre+
  • Compteur de contenus

    50 776
  • Inscription

  • Dernière visite

À propos de eloba

  • Rang
    **amimoureuse d'&va**
  • Date de naissance 31/01/1983

Informations Personnelles

  • Sexe
    Femme
  • Lieu
    loin de tout

Visiteurs récents du profil

57 927 visualisations du profil
  1. Bisous bichette ;) 

  2. je suis dégoutée et je crois que je comprendrai jamais rien
  3. un jour ça se retournera contre lui et il bouffera tout ce qu'il m'a fait bouffer je vais m'en sortir parce que je mérite beaucoup mieux que ça et qu'il en vaut vraiment pas la peine, je vaut mieux que ça
  4. De quoi avez vous envie ?

    De trouver les réponses, d'avancer, de me retrouver et d'un peu de bonheur
  5. Burn out

    J'ai mis du temps à accepter l'arrêt de travail mais une fois que j'y étais j'ai pas réussi à reprendre le travail... Après plusieurs mois d'arrêt, malgré un traitement antidépresseur à chaque nouveau sale coup de mon employeur je me retrouvais dans un sale état. J'ai mis du temps à comprendre, grâce à mon entourage, mes médecins et à des séances au CMP, qu'il fallait que je change de travail. Grâce au médecin du travail j'ai été déclarée inapte et j'ai été licenciée. Ça fait 2 mois, je suis toujours en colère par moment parce que je faisais un métier que j'adorais et pour le moment j'en suis dégoutée mais il fallait que j'en passe par là pour aller mieux et rebondir Bon courage
  6. nooooooooooooooooonnnnnn mais ça fait tellement longtemps! bisous

  7. Ben oui !!!! pkoi y'en a eu d'autres après moi ?? bisou ma belle ;)

  8. merciiiiiiii :) mais est-ce bien l'ancienne à laquelle je pense ? en tout cas contente de te revoir :) bisous

  9. Un ptit coucou d'une ancienne... avec un joyeux anniversaire en prime, bisous ma belle si tu repasses ici ;)

  10. coucouuuuuu ca va ca va et toi?

  11. coucou elo comment sas tu ? gros bisous

  12. et même s'ils le font, ce qui est déjà très bien, je ne dis pas le contraire! c'est une démarche très difficile ensuite d'appeler un psy quel qu'il soit. Avoir un numéro c'est une chose mais prendre son téléphone, faire le numéro, demander un rendez-vous et s'y rendre c'est vraiment pas facile Le mieux est de pouvoir en parler à un proche en qui on a vraiment confiance qui peut nous accompagner, sans juger ni poser de question, juste être présent dans ces étapes. Perso mon médecin traitant a vu que je m'enfonçais petit à petit dans un "état dépressif" comme elle a dit, elle m'a parlé de mes symptômes psychologiques qui se traduisaient en symptômes physiques et c'est à ce moment là qu'elle m'a conseillé d'aller voir quelqu'un, elle m'a dit à qui m'adresser, de le faire rapidement, mais j'ai mis encore un moment avant de le faire. Je ne suis pas du genre à me confier donc j'en ai parlé à personne et j'ai cogité jusqu'au moment où j'ai vu qu'il fallait vraiment que j'en parle à quelqu'un si je ne voulais pas m'enfoncer. Ce jour là j'ai réussi à prendre mon téléphone et à avoir un rendez-vous très rapidement et c'est seulement après ça que j'ai réussi à en parler à ma meilleure amie. D'ailleurs il n'y a qu'elle qui est au courant, j'ai envie de le dire à personne d'autre pour le moment à part les médecins qui me suivent (généraliste, diététicien et médecin du travail) c'est mon neurologue qui me suit depuis plusieurs mois pour des migraines qui, en voyant à la dernière consultation que mes migraines avaient augmentées en nombre de crises et en intensité, a décidé que j'étais dépressive et qui a voulu me mettre sous prozac sans me demander si j'avais un suivi psy, si je prenais un autre traitement ou quoi que ce soit. Ça m'a mise en colère et sur le coup j'ai refusé catégoriquement de prendre son antidépresseur, il m'a carrément engueulé parce qu'il ne comprenait pas pourquoi malgré mes explications. Finalement j'ai fini par le prendre un mois après voyant que mes crises empiraient encore... ça a en effet amélioré mon humeur mais mes crises de migraines sont toujours aussi fréquentes Je pense que certains médicaments ne devraient pouvoir être délivrés, au moins pour la première fois, que par des spécialistes et pouvoir être renouvelés ensuite par les généralistes, c'est trop facile sinon.
  13. super moyen pour enfoncer encore plus la personne en lui faisant croire qu'elle est encore plus bonne à rien qu'elle ne le pense déjà il y a des tas de raisons différentes de tomber dans ce mal être, des degrés différents, et donc autant de moyens de s'en sortir... mais savoir que les proches nous soutiennent, même si ils ne pourront jamais comprendre ce qui ne va pas, ça aide déjà beaucoup et cette façon de penser n'aide pas Je suis actuellement dans une période de mal être, je me refuse à dire que je suis en dépression, et je fais tout ce que je peux pour remonter la pente, je suis soutenue et je me fais aider comme je le peux mais c'est pas évident tous les jours. Et de lire ce genre de choses, en sachant que c'est une pensée qu'on retrouve très souvent, c'est aussi à cause de ça que beaucoup de personnes ne se font pas aider. On a honte, on culpabilise et on se renferme
  14. problèmes au travail

    ça j'y pense pour plus tard, quand je partirai, merci du conseil J'envisage de me renseigner auprès de l'inspection du travail pour le harcèlement moral
  15. problèmes au travail

    non j'ai pas besoin que aille dans mon sens, c'est un bien mauvais jugement que de penser ça et c'est bien rapide :D Sur ce, bonne continuation Leste