Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'pédophilie'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

20 résultats trouvés

  1. « Nous voulons sortir de l’anonymat de l’Internet les auteurs qui abusent des enfants et ceux qui les soutiennent. » Lors d’une conférence de presse, lundi 29 juin, Peter Biesenbach, le ministre de la justice de la région allemande de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, a annoncé une enquête sur près de 30 000 personnes dans le cadre d’une vaste affaire de pédophilie dans l’ouest du pays. Jusqu’à présent, environ 70 individus étaient soupçonnés dans ce dossier, qui s’est ouvert à l’automne 2019 dans la ville de Bergisch Gladbach. Plusieurs d’entre eux sont actuellement en procès. Ils sont soupçonnés d’avoir pendant des années maltraité et abusé d’enfants et d’avoir partagé leurs méfaits filmés sur des groupes de discussion en ligne. Pour l’heure, au moins 40 victimes ont été recensées. « Les seuils d’inhibition baissent » Les enquêteurs ont été alertés par des policiers canadiens ayant découvert des contenus pédopornographiques en provenance de cette région de l’ouest de l’Allemagne. Un homme âgé de 42 ans, dont le procès doit commencer en août, a déjà été arrêté. Dans la foulée, les enquêteurs ont mis au jour l’existence de divers groupes de discussion, comptant plusieurs milliers de participants. Ce sont eux qui se retrouvent désormais dans le collimateur de la justice allemande. Après plusieurs affaires de pédophilie ces dernières années qui ont choqué le pays, les autorités se montrent plus intransigeantes. « Les auteurs qui communiquent dans les forums considèrent la maltraitance des enfants comme “normale” et trouvent un grand nombre de personnes partageant les mêmes idées. Les seuils d’inhibition baissent. Et c’est ce qui caractérise cette situation sur le plan pénal », a prévenu M. Biesenbach. « Si nous voulons lutter activement contre la maltraitance des enfants sur Internet, nous devons également parler de la réglementation légale sur le stockage des données. L’un ne fonctionne pas sans l’autre », a-t-il ajouté. source
  2. France 2 a diffusé un long reportage sur l'église et les problèmes récurrents de la pédophilie en son sein, un reportage particulièrement fouillé, on y découvre l'hypocrisie monumentale et la langue de bois de certains ecclésiastiques interviewés, on découvre un livre édité à la demande actuelle du pape François quand il était encore en Argentine et qui avait pour but d'influencer la justice de ce pays dans une affaire de pédophilie dont un prêtre était responsable, on y voit les nombreuses filières acrobatiques pour déplacer en Afrique ou ailleurs, des prêtres responsables de d'actes sur des jeunes et les faire ainsi échapper à la justice. Le pape François interpellé à l’improvise par la journaliste de l'émission, fait semblant de ne pas comprendre la question et n'a jamais répondu à une demande d'entretien. Les journalistes ont retrouvé des prêtres coupables de pédophilie dans leurs planques (couvents, églises, associations catho, etc...) qui reconnaissent leurs actes à mi-mots, mais ils ne sont toujours pas inquiétés par la justice grâce à l'église qui protège et ballade ceux-ci pour que l'on perdre leur trace On peut se demander légitimement comment tous ces ecclésiastiques concernés pour de faits de pédophilie ou qui ont protégé d'une manière ou d'une autre ces pédophiles, ne soient pas plus inquiétés que ça par la justice ? J'espère que tous les cathos qui verront ceci, se feront un devoir de se poser des questions sur l'église et de ses messages, en particulier le message concernant les moeurs et la moralité, comment donner du crédit à une institution religieuses non seulement corrompue (de tout temps...), au passé plus que trouble (c'est le moins que l'on puisse dire...) et qui couvre des déviances sexuelles graves sur des enfants et cela ne date pas d'aujourd'hui et ce n'est pas le propre de la France; voir la Belgique, l'Irlande (où on trouve dans une institution catholique 800 enfants bébé morts enterrés clandestinement... ) les USA, l'Australie (7% des prêtres ont été accusés de pédo durant la période 1950/2010, on peut aussi dire 14%, car il s'agit que des cas connus, que cache la réalité...), l'Espagne où des enfants ont été volés par des religieuses et vendus, la liste est sans fin... Vous imaginez ce que cela devait être il y a un siècle ou un peu plus, quand l'église était toute puissante et qu'il n'y avait pas de journalistes pour aller voir ce qui se passait dans ce monde clos... Alors quoi, l'église serait-elle toujours un pouvoir dans le pouvoir, intouchable ? Voir les infos et vidéos : http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/rhone/lyon/pedophilie-cash-investigation-pointe-silences-accablants-eglise-1218513.html http://www.sudouest.fr/2017/03/20/pretres-pedophiles-mediapart-accuse-l-eglise-d-avoir-couvert-les-abus-3293432-4834.php http://www.francetvinfo.fr/replay-magazine/france-2/cash-investigation/cash-investigation-du-mardi-21-mars-2017_2097133.html
  3. Âgé de 50 ans, Philippe G. a passé sa vie professionnelle à travailler auprès d'enfants et adolescents. Au début des années 2000, il agresse sexuellement plusieurs garçons d'une dizaine d'années dans une colonie de vacances. Le tribunal correctionnel de Thonon (Haute-Savoie) le condamne en 2005 à trois ans de prison, dont la moitié avec sursis. Soumis à une obligation de soins, il travaille ensuite dans un camping, dont il est écarté après que des clients se sont plaints de son comportement à la piscine avec les enfants. En 2008, il part au Népal pour six mois. À son retour en France en 2009, il crée "Philmy voyageurs solidaires". Sur le blog de l'association, créée avec l'aide de membres de sa famille et de proches, Philippe G. vante les actions éducatives ou humanitaires au Népal, au Cambodge, au Laos ou en Inde auprès des "populations les plus défavorisées". Mais derrière de réelles activités humanitaires, il impose des masturbations ou des fellations à des garçons d'une dizaine d'années, parfois moins, lors de douches ou en dormant la nuit parmi eux. Une ONG népalaise spécialisée, Saathi, observe Philippe G. en compagnie de plusieurs enfants dans différents hôtels et lieux publics de Katmandou, puis rédige un rapport alertant les autorités françaises en mai 2014. En France, des donateurs découvrent alors son passé judiciaire sur Facebook quand une dépêche AFP de 2005 relatant sa condamnation est publiée sur la page de "Philmy". Après de nouveaux signalements, la justice française ouvre une enquête en mars 2015. [...] Pour Me Noémie Saidi-Cottier, qui défend l'Ecpat, association de protection de l'enfance, c'est une "défaillance majeure" des autorités françaises, alors même que cet homme était inscrit au fichier des auteurs d'infractions sexuelles ou violentes. [...] https://www.ladepeche.fr/2020/05/23/pedophilie-un-francais-accuse-de-recidive-sous-couvert-dhumanitaire-en-asie,8900122.php
  4. Un adolescent de 15 ans a été retrouvé au domicile d’un quadragénaire en Allemagne, deux ans après sa disparition C’est un « miracle de Noël » pour certains médias allemands. Une affaire qui n’a, hélas, rien d’un conte fait les gros titres outre-Rhin, où un enfant porté disparu depuis deux ans a été retrouvé vendredi. C’est par hasard, lors d’une perquisition chez un homme soupçonné de diffuser des contenus pédopornographiques que la police allemande a retrouvé Marvin, 15 ans. Source et suite de l'article
  5. Bonjour à tous, Me voici toute nouvelle sur ce forum à la recherche des certaines réponses à toutes ces questions qui se posent sans arrêt dans ma tête. J'arrive à un âge (25 ans) où j'analyse ma vie, ou du moins ce début de vie, les épreuves que j'ai traversées, tout en essayant de comprendre ce qui pourrait justifier mon comportement dans la vie quotidienne. Aujourd'hui, je souhaiterai discuter d'une épreuve particulière à laquelle j'ai fait face : faire partie des victimes lors d'une affaire de pédophilie. Pour faire court, à partir de l'âge de 10 ans, j'ai fait partie d'un club de tennis de table. Club familial, l'entraineur, que j'appellerais Paul pour cette histoire, (24 ans) était le fils du président du club etc. Plutôt bonne ambiance, mes parents participaient également à la vie du club, nous faisions des soirées tous ensembles. Ayant un grand frère relativement introverti et solitaire, je me suis vite rapprochée de cet entraineur que j'ai ensuite vite considéré comme un grand frère de substitution. Nous parlions souvent sur msn, avec la webcam. Lorsque nous étions donc entre amis, je montais sur ses genoux. Bref, nous étions proches. Puis petit à petit, il s'est mis à avoir un comportement bizarre. Il me demandait si j'avais fait l'amour avec mon petit copain qui était d'ailleurs son cousin (je rappelle que j'étais en CM2, voire 6ème à l'époque), si je gardais ou non mes chaussettes pendant l'acte. Il me racontait même ses ébats sexuels avec des inconnues, malgré mes demandes d'arrêter et le fait que je ne sois pas intéressée par ce genre de discussion. Il s'est mis à me proposer de venir plus tôt aux entrainements. Il me proposait même d'aller chercher une glace dans un fast food pour ensuite aller chez lui et se faire des câlins dans le canapé. J'ai toujours refusé ce genre de propositions (je devais sentir que quelque chose était étrange ou anormal) mais je ne pouvais en parler à mes parents qui eux-mêmes le considérait comme leur fils. Puis, des adresses msn bizarres se sont mises à me rajouter. La plupart du temps les personnes me disaient qu'elles étaient bi, qu'elles venaient de se faire violer etc. J'avais mené ma petite enquête et avais conclu que ces fausses personnes n'étaient autre que Paul, ce qu'il a toujours nié lorsque je le prenais sur le fait. Arriva un jour, où Paul a proposé un téléphone à un enfant contre une fellation. Cet enfant en a parlé à ses parents et toute l'affaire est apparue au grand jour. Il s'est avéré qu'il avait agressé sexuellement de nombreux enfants, notamment son cousin. Ma mère m'a posé beaucoup de questions, j'ai été auditionnée, j'ai même assisté au procès même si mes souvenirs sont assez flous étant donné le stress de l'évènement. On m'a considéré comme victime, pourtant j'ai toujours eu le sentiment de ne pas en être une, étant donné qu'il n'a jamais pu me toucher. Je n'arrive pas à me dire si j'ai tort de penser cela ou bien si je m'en persuade depuis petite afin de ne pas réaliser la gravité de la situation. J'ai même l'habitude d'en parler sans tabou, ce qui peut choquer certaines personnes, mais peut être est ce une façon de me dégager de tout cela en ne devenant que la narratrice de l'histoire et non l'actrice ? J'ai également culpabilisé en voyant la réaction de mes parents, me persuadant que je leur avais fait du mal en ne leur en parlant pas. Je suis un peu perdue quant à tout cela. Je manque beaucoup de confiance en moi, même si je mets tout en oeuvre pour que l'on pense l'opposé lorsque l'on me rencontre. Je suis complètement fermée aux gens (à l'exception de mes amis), je n'aime pas le contact physique(même avec mes amis). J'essaie donc de comprendre si ce genre de blocage est dû à cette histoire... Je me dis parfois que c'est un mal pour un bien et qu'il vaut mieux être méfiant plutôt que trop ouvert mais bon, si je pouvais comprendre ce qu'il se passe dans ma tête et comment passer au dessus... Je vous remercie par avance du temps que vous prendrez pour me lire et peut être me répondre.
  6. Bonjour, L'ex-archevêque de Boston Bernard Law, devenu le symbole du silence de l'Église face aux prêtres pédophiles, est décédé mercredi à 86 ans. Mais la participation du pape François jeudi à la cérémonie de funérailles dans la basilique Saint-Pierre suscite des réactions amères de victimes. (...) "J'espère que les portes de l'enfer vont s'ouvrir grand pour l'accueillir", a aussi indiqué Alexa MacPherson, une victime. "Il voulait simplement tout cacher et protéger l'image de l'Église". Article entier
  7. Le prêtre de 83 ans était invité lundi sur le plateau de LCI. "On dit toujours qu'un viol, c'est de la violence. Au départ, je ne crois pas." L'abbé de La Morandais a suscité un tollé après son intervention sur LCI, lundi 18 mars. Interrogé lors d'un débat sur la pédophilie dans l'Eglise à la suite de la condamnation du cardinal Barbarin pour non-dénonciation d'agression sexuelle, le prêtre de 83 ans a affirmé : "Un enfant cherche spontanément la tendresse d'un homme ou d'une femme (...). Souvent, ce sont des gamins en frustration de tendresse." Source et suite de l'article
  8. Dans le documentaire "Leaving Neverland", présenté en avant-première vendredi à Sundance, Wade Robson et James Safechuck racontent les abus sexuels que Michael Jackson leur aurait fait endurer lorsqu’ils étaient enfants. Les deux hommes ont été longuement ovationnés tandis que l’entourage du chanteur crie au scandale. Dix ans après sa mort, l’ombre de Michael Jackson plane sur "Leaving Neverland", un documentaire de quatre heures présenté ce vendredi au Festival de Sundance, aux Etats-Unis en amont de sa diffusion au printemps prochain sur la chaîne HBO. Le réalisateur Dan Reed y donne la parole à Wade Robson et James Safechuck, deux hommes qui accusent le chanteur de les avoir abusés sexuellement lorsqu’ils étaient enfants. Et dont les plaintes, déposées en 2013 et 2014 respectivement, ont été rejetées par la justice. Source et suite de l'article
  9. Une enquête menée par les services du procureur de Pennsylvanie accuse 300 prêtres de pédophilie, des actes qui auraient été couverts par l'Eglise catholique. Au moins 1000 enfants en seraient les victimes. Un nouveau scandale qui met en lumière la faible protection des victimes et l'ignorance de l'Eglise Plus de 300 prêtres, 1000 enfants victimes, une Eglise coupable d'inaction.... c'est un phénomène d'ampleur qui est décrit par le rapport publié mardi 14 août par le procureur de Pennsylvanie. Épais de 884 pages, ce rapport est le fruit de deux ans d'enquête et porte sur une période de 70 ans. Il se fonde notamment sur des archives conservées par les diocèses eux-mêmes. Source et suite de l'article
  10. Les députés russes ont voté, mardi 4 octobre, une loi permettant de condamner à la castration chimique les pédophiles reconnus coupables de crimes sexuels sur des mineurs de moins de 14 ans. Cette mesure a été adoptée en première lecture à la quasi-unanimité à la chambre basse du Parlement, la Douma. Seul un député s'est prononcé contre une telle mesure. Le texte de loi prévoit, outre le possible recours à la castration chimique à l'encontre des auteurs de crimes sexuels sur des mineurs de moins de 14 ans, une peine allant jusqu'à la réclusion criminelle à perpétuité pour les récidivistes. A l'avenir, "un tribunal s'appuyant sur l'avis d'une commission de médecins pourra contraindre l'auteur d'un crime sexuel sur un mineur de moins de 14 ans à une mesure de castration chimique", a déclaré le représentant du président russe à la Douma, Garri Minkh. http://www.lemonde.fr/europe/article/2011/10/04/la-russie-va-castrer-chimiquement-les-pedophiles_1582215_3214.html
  11. Bordeaux : prison ferme requise pour avoir visionné des images zoophiles et pédopornographiques 10 juin 2011 12h15 En 2007, les enquêteurs avaient saisi 24000 images téléchargées et 300 vidéos Trois ans dont une partie avec sursis ont été requis ce matin par le vice procureur Jean-Louis Rey, à l'encontre d' un quadragénaire girondin qui avait été surpris par son compagnon, en 2007, alcoolisé et en pleine masturbation devant des images zoophiles et pédopornographiques. [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: Sud Ouest
  12. Ce cheikh qui veut marier des fillettes Mardi 07 octobre - 07:21 Un leader musulman a lancé une fatwa qui n'en finit pas de déchaîner les passions. Et pour cause. Cheikh Mohamed ben Abderrahmane Al-Maghraoui a publié sur un site Internet un avis religieux autorisant le mariage des fillettes à partir de neuf ans. Un avocat et des associations des droits de l'homme dénoncent un appel au « viol » des enfants et à la « pédophilie ». Cheikh Mohamed ben Abderrahmane Al-Maghraoui est dans la ligne de mire des défenseurs des droits humains marocains. D'après le quotidien Al Jarida Al Oula du 1er septembre, le leader religieux a lancé sur le site Internet maghrawi.net une fatwa autorisant le mariage des fillettes à partir de l'âge de neuf ans. « Il nous a été dit et nous avons vu que les filles de neuf ans ont la capacité de se marier autant que les filles âgées de 20 ans et plus », aurait expliqué Cheikh Mohamed ben Abderrahmane Al-Maghraoui à maghrawi.net. Pour appuyer son propos, il aurait par ailleurs cité l'exemple du Prophète qui se serait marié avec l'une de ses épouses âgées de neuf ans. Risque de hausse des mariages précoces S'il voulait créer le scandale, c'est réussi. De nombreux défenseurs des droits humains sont montés au créneau. Ils dénoncent un avis religieux rétrograde qui viole la Convention internationale des droits de l'enfant, que le Maroc a ratifiée, et le nouveau Code de la famille, qui fixe à 18 ans l'âge minimum pour se marier - quelque soit le sexe. C'est sans compter que le Code n'est lui-même pas inflexible sur la question du mariage précoce. « Le législateur a autorisé exceptionnellement le mariage précoce et l'a soumis à l'autorisation du juge sans que l'âge minimal ou les conditions de contraction de ce type de mariage ne soient précisées. Le résultat en est que le mariage des mineurs est toujours pratiqué », souligne Fatiha Mesbahi, membre du bureau central de l'Association marocaine des droits de l'homme (AMDH). Du coup, certains craignent que la fatwa n'encourage plus encore le mariage des mineures. D'autant que, « au Maroc, une très forte population est analphabète, commente Mourad Bekkouri, avocat au barreau de Rabat. Dans les bleds, on ne peut pas savoir ce qui va se passer, comment les gens vont réagir. Ils pourraient marier à partir de neuf ans leurs filles pensant que la fatwa est officielle, alors qu'elle n'a pas été validée par le Conseil supérieur des oulémas. » Devant les risques, Me Mourad Bekkouri a porté plainte le 4 septembre devant le tribunal d'instance de Rabat et attend de voir si le parquet va ouvrir une enquête. « Cette fatwa est un crime contre l'humanité » Pour l'avocat, ce combat est celui de la préservation de l'innocence. Et il ne mâche pas ses mots : « Je considère que cette fatwa est une atteinte aux droits de l'enfant et un appel au viol et à la pédophilie ». Un avis que partagent plusieurs journaux et bien des associations. « A ce stade, ce n'est pas une promotion de la pédophilie, c'est de la pédophilie tout court ! A neuf ans, une fille n'est pas mûre pour avoir des relations sexuelles, recevoir le sperme, être fécondée¿ C'est comme si on la tuait en avance ! Cette fatwa est un crime contre l'humanité. Celui qui l'a lancée doit être jugée », s'insurge Mohammed Graigaa, directeur exécutif de l'Association marocaine du planning familial. Saïda Drissi Amrani est présidente de l'Association démocratique des femmes marocaines à Rabat. Lorsqu'elle a lu l'article d'Al Jarida Al Oula, cela l'a rendue « malade » et elle n'a pas pu « terminer de lire l'article ». « C'était la rentrée scolaire. Alors le message c'est quoi ? N'emmenez pas vos filles à l'école mais mariez-les ? Mais une fille si jeune peut-elle comprendre ce qu'est le mariage ? Les relations sexuelles ? Est-ce qu'elle est vraiment mûre pour décider ? Il ne faut pas justifier l'injustifiable ! Les enfants sont sous la responsabilité des parents jusqu'à 18 ans, pas sous celle d'un mari ! », s'emporte Saïda Drissi Amrani, qui qualifie de « frustrés » et « malades » ceux qui cherchent des prétextes dans la religion pour faire passer leurs idées. Suite de l'article... Source: www.infosen.net
  13. extasia

    La pédophilie

    J'en ai assez de lire des propos tels que : Comment-peut on être attiré par un enfant c'est dégoutant, on devrait les foutres en prison. Ou bien : On devrait leur couper les couilles (( :S )) ... Hey... si quelqu'un est attiré par un enfant... est-ce sa faute? Le violer, non jamais, ça c'est grave. Mais si il ne fait aucun mal, qu'il est juste comme ça... On doit le laisser vivre! Mais les attirances ne se contrôlent pas... Il y en a qui aiment avoir mal, il y en a qui aiment les obèses, il y en qui aiment les blondes, il y en a qui aiment les morts.... Il y en a qui aiment les enfants. Que se soit une maladie mentale ou non, c'est une attirance. Ce n'est pas pour débattre sur le fait que la pédophilie est une maladie ou non que j'ai mis ce topic, je demande seulement de reconnaitre que tout le monde est différent, et que nos attirances sont innés, ce qui fait de nous ce qu'on est, et le bien ou le mal qu'ont fait se définit par nos choix. Comme le choix de ne pas violer un enfant... Ils ne méritent pas de mourir ou de souffrir pour quelque chose qui ne se contrôle pas...êtes-vous capable vous de choisir qui vous attire? Eux non plus. Mais 95% des pédophiles sont capable, sinon ils devraient l'être, de controler leur pulsion. C'est comme l'homophobie en un sens... Tout ce que je crois, c'est que tout les hommes naissent sur le même pied d'estrade, que tous ont droit au respect, peu importe leur attirance sexuelle, ou leur goût, et tout ce qui les définis. C'est quand l'homme fait le choix égoïste de violer que ça devient différent. Qu'il soit pédophile, homo ou hétéro, le geste grave reste le même. Et je crois que... Un homme que la société qualifierais de ''normal'' qui viole une femme Hétéro et toute le kit, c'est aussi grave que un viol d'enfant par un pédophile. Voilà... J'aimerais votre opinion
  14. D'aucuns trouvent que la Justice française est laxiste envers les pédophiles. Faudrait-il donc rétablir la règle de la Sharia -- peine de mort -- pour sanctionner les pédophiles ?
  15. Quand la gauche militait en faveur de la pédophilie [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] À la fin des années 1970, pétitions, lettres ouvertes et manifestations en faveur d'une sexualité sans entraves se multiplient. Et pour certains, cette libération des moeurs doit aussi concerner les enfants. Daniel Cohn-Bendit, Jean-Paul Sartre, Michel Foucault, Bernard Kouchner, Jacques Derrida, Françoise Dolto, André Glucksmann, Jack Lang, Simone de Beauvoir, Georges Moustaki (entre autres) signent un texte réclamant l'abrogation ou la modification des articles de loi concernant le détournement de mineurs, "dans le sens d'une reconnaissance du droit de l'enfant et de l'adolescent à entretenir des relations avec les personnes de son choix." La presse de gauche suit le mouvement. Dans un article paru dans Libération en 2001, le journaliste Sorj Chalandon raconte comment, au tout début des années 1980, le quotidien ouvrait ses colonnes à des récits pédophiles. Ainsi, le 20 juin 1981, le supplément de Libération appelé "Sandwich" publie l'interview de "Benoît", titré "Câlins enfantins". Elle est sous-titrée : "Quand Benoît parle des enfants, ses yeux sombres de pâtre grec s'embrasent de tendresse." Suite de l'article... Source: Arrêt sur images
  16. RSS Plus de 20 000 "prédateurs" contactent Sweetie, petite Philippine virtuelle Une fillette philippine virtuelle que l'ONG Terre des Hommes a annoncé lundi avoir créée et que plus de 20 000 "prédateurs" ont contactée, prêts à payer pour voir cette enfant de dix ans se livrer à des actes sexuels par webcam. "Nous avons créé une fille virtuelle de 10 ans, une Philippine" sur Internet, a déclaré le directeur de la branche néerlandaise de Terre des Hommes, Albert Jaap Van Santbrink, au cours d'une conférence de presse à La Haye. Une image virtuelle de l'enfant a même été conçue. Dix semaines durant, le temps de l'enquête, plus de 20 000 "prédateurs" issus de 71 pays différents ont pris contact avec cette "fillette", baptisée "Sweetie", sur des forums publics de discussions : "Ils étaient prêts à payer Sweetie pour qu'elle se livre à des actes sexuels devant sa webcam." D'après le rapport de l'ONG, un homme identifié en tant qu'"Older4Young" assurant avoir 35 ans et être le père de deux enfants, originaire d'Atlanta, aux États-Unis, propose 10 dollars américains à Sweetie, écrivant : "Allume ta webcam, je suis excité." Parmi ces "prédateurs", plus de 1 000 ont été "facilement" identifiés. L'ONG a pu retrouver leurs adresses, leurs numéros de téléphone et des photos d'eux, et a transmis leur identité aux autorités compétentes, en particulier à Interpol. "Vu que tout cela a lieu sur Internet, ils pensent que personne ne les observe, il a donc été facile de collecter des informations à leur sujet", a déclaré Hans Guyt, responsable de l'enquête. L'ONG souhaite sensibiliser l'opinion publique et les autorités au phénomène de la prostitution des enfants sur Internet et s'est indignée du nombre réduit de personnes interpellées pour ce qu'elle qualifie de "tourisme du sexe avec enfant par webcam", seules six dans le monde ces dernières années, selon elle. 1 000 prédateurs identifiés<br style="margin: 0px; padding: 0px; vertical-align: top;"> Albert Jaap Van Santbrink a soutenu que si Terre des Hommes avait été capable d'identifier plus de 1 000 "prédateurs", les autorités du monde entier devraient être en mesure d'en identifier beaucoup plus. "Avec plus de ressources, nous aurions facilement pu en identifier 10 000", a également affirmé M. Guyt. "Il y avait de tout, des hommes de 30 ans, 35 ans, 45 ans, 50 ans, des pères de famille, un musicien, un architecte, etc.", a-t-il expliqué à l'AFP à l'issue de la conférence de presse. Hans Guyt a ajouté que les "prédateurs" étaient "issus du monde entier, d'Amérique, d'Europe, mais aussi de pays tels que l'Inde, le Japon, la Corée du Sud". (Le point)
  17. Viol à distance: "Des pédophiles paient pour des agressions d'enfants en direct" Un Français de 71 ans est soupçonné d'avoir commandé sur Internet puis acheté et visionné en direct des vidéos de viols d'enfants philippins. En tout, la France serait concernée à ce stade par 6 à 7 cas. Un phénomène émergent jugé inquiétant. Derrière son ordinateur, à Grenoble, Alain M., 71 ans, est soupçonné d'avoir commandé contre rémunération le viol de jeunes enfants à des milliers de kilomètres de chez lui, aux Philippines. Le septuagénaire a été mis en examen en octobre pour "complicité de viols sur mineurs avec actes de torture et de barbarie, association de malfaiteurs et détention d'images pédopornographiques". L'homme nie les faits qui sont pourtant accablants. Le retraité, actuellement en prison, avait déjà été condamné par le tribunal correctionnel de Valence, pour "détention d'images pédopornographiques". Suite de l'article...
  18. Michael Jackson : Jordan Chandler avoue qu'il a menti concernant les accusations d'attouchements... Jordan Chandler, le premier accusateur de Michael Jackson en 1993, concernant des faits d'attouchements sexuels, revient aujourd'hui sur ses accusations.Il déclare notamment que c'est son père, assoiffé par l'argent et la célébrité, qui l'a contraint à accuser le Roi de la Pop. Le père obtient ce qu'il désire, un chèque de 23 millions de dollars et une célébrité gigantesque. Aujourd'hui, Jordan Chandler, âgé de 29 ans, déclare : « Je n'ai jamais voulu faire de mal à Michael Jackson mais mon père m'a contraint à raconter ces mensonges. Je ne supporte plus de mentir. Michael Jackson ne m'a jamais rien fait, je n'ai raconter cela que pour enrichir mon père. Désormais je ne plus dire à Michael que je suis désolé et lui demander pardon. Je ne saurai jamais si il me pardonne ». Malheureusement ces avoeux viennent un peu tard. :smile2: voila ce qui fait que les deux ont maintenant avoué Michael peut enfin reposer en paix
  19. Parfois, la justice devrait réfléchir... «Je voulais m'assurer qu'elle était bien morte» par Christian Humbert - Un homme a écopé de la prison à vie pour avoir tué son épouse avec plus de 60 coups de couteau. Il voulait lui cacher ses penchants pédophiles. L'homme avait ôté la vie à sa femme dans leur maison de Lutry. (Photo: APN) «J'ai continué à la poignarder jusqu'à ce qu'elle tombe par terre. Je voulais que tout cela finisse.» Le quinquagénaire irlandais qui comparaissait jeudi devant la cour criminelle de Vevey a raconté en anglais comment il a tué, en mars 2015, son épouse russe de 46 ans. La femme, appréciée de tous, cadre dans une multinationale, a été lardée de plus de 60 coups de couteau dans leur maison de Lutry. L'après-midi du drame, la victime aurait dû se rendre à une convocation de la police pour y être entendue. Elle aurait alors appris que son mari, qui vivait à ses crochets depuis une première condamnation pour avoir téléchargé des fichiers pédophiles, était accusé de s'être exhibé en ville. Elle aurait surtout découvert qu'il avait eu des comportements sexuels déplacés avec deux fillettes, dont une nièce. Pour éviter cette issue, l'homme s'est d'abord volontairement blessé afin que sa femme reste à la maison pour le soigner. Il l'a ensuite massacrée. «Je voulais m'assurer qu'elle était bien morte», a-t-il confié. Après avoir utilisé un premier couteau de 11 centimètres, il a saisi une lame plus grande encore pour l'achever. La victime a notamment reçu 36 coups dans le dos. «Je voulais la garder près de moi, a expliqué le prévenu. Je regrette. Si je pouvais changer cela, je le ferais.» Le procureur Hervé Nicod n'a pas hésité: il a requis la réclusion à vie contre le quinquagénaire. Les juges l'ont suivi.
  20. Dunkerque : violée par ses parents, elle finit chez son oncle pédophile L'oncle d'une adolescente dont les parents avaient été condamnés pour agression sexuelle sur leurs enfants, a abusé d'elle après l'avoir recueillie avec sa femme. Elle a quitté un calvaire pour un autre. Après que ses parents ont été condamnés en 2001 pour agression sexuelle sur leurs cinq enfants, une mineure de 15 ans a été placée chez sa tante et son oncle. Mais quelques années plus tard, ce dernier a lui aussi abusé d'elle, comme le révèle Le Phare Dunkerquois. (...) Finalement, l'oncle pédophile écope de deux ans de prison, dont un avec sursis, et inscription au fichier des auteurs d’infractions sexuelles. Suite de l'article...
×