Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'condamnation'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

11 résultats trouvés

  1. Le cardinal Barbarin a été condamné ce jeudi 7 mars par le tribunal de Lyon à six mois de prison avec sursis pour "non dénonciation d'abus sexuels". Une décision qualifiée d'onde de choc pour l'Eglise catholique mais qui n'est pas une première. Avant Philippe Barbarin, d'autres évêques ont été condamnés pour ne pas avoir dénoncé des abus sexuels, au sein de l'Eglise. La justice a tranché : le cardinal Barbarin a été condamné à six mois de prison avec sursis pour non-dénonciation d’abus sexuels. Une décision dont il a immédiatement tiré les conséquences en déclarant qu’il allait remettre sa démission au pape François dans les jours à venir. "J'ai décidé d'aller voir le Saint Père pour lui remettre ma démission. Il me recevra dans quelques jours", a indiqué devant la presse l'archevêque de Lyon, le visage grave, après avoir dit "prendre acte de la décision du tribunal". Source et suite de l'article
  2. La décision est tombée ce mardi. Des peines de cinq ans ont été prononcées à l'encontre des gérants du bar le Cuba Libre, où 14 personnes avaient péri dans un incendie en août 2016. Les deux gérants du bar Cuba Libre ont été condamnés mardi 22 octobre à cinq années de prison, dont trois ferme, par le tribunal correctionnel de Rouen pour avoir involontairement causé la mort de 14 personnes, asphyxiées dans un incendie en août 2016. Le parquet avait requis quatre ans de prison ferme à l'encontre des deux prévenus, deux frères âgés de 40 et 48 ans, estimant que cet établissement situé à Rouen n'était "qu'une somme de manquements en matière de sécurité". Source et suite de l'article
  3. Premier article, premier coup de gueule, forcément. En faisant des recherches pour ma prochaine vidéo, qui portera sur le harcèlement sous toutes les formes, j’en viens à lire des articles de presse pro-harcèlement. Est-ce une volonté, ou bien est-ce seulement inconscient ? Dans tous les cas, nous avons à faire à une banalisation claire et nette du harcèlement, et ce, sous toutes ses formes. Harcèlement verbal, harcèlement physique, harcèlement de rue, aggression sexuelle... Bref, toutes ces choses que beaucoup vivent au quotidien, sont banalisées. En me promenant place Bellecour, à Lyon, je voyais un jeune garçon aguicher les filles qui passaient devant lui. « T’es charmante », « T’es bonne », « Eh toi ! ». Ces jeunes filles, qui devaient avoir entre 15 et 25 ans, n’avaient rien demandés. Les forces de police, qui passaient, et qui repassaient devant cette scène, ne disaient rien. Nous avons ainsi à faire à une banalisation, et pire encore, à une tolérance de ce harcèlement. Par contre, quand c’est un garçon qui se fait tabasser par des délinquants de banlieues pas très fréquentables, la police arrive en fanfare ! C’est une honte. Il faut maintenant qu’il y est des actes pour que ce soit condamnable. Quand il s’agit de mots, parfois blessants, parfois oppressants, il n’y a rien. Puis même, quan dune femme se fait violer salement par un connard, on lui demande des preuves quand elle a le courage de parler. Il s’agit là d’un coup de gueule envers la société, les forces de l’ordre, et les parents qui ne savent plus éduquer leurs enfants. Le sexisme devient de plus en plus « normal », le harcèlement devient de plus en plus « normal », mais la parole est toujours aussi muette, et taboue....
  4. JUSTICE - Une femme qui a tué son mari en 2012 après des années d’enfer conjugal - faits de coups et d’abus sexuels sur ses filles - a été condamnée mardi 28 octobre à 10 ans de prison ferme par la cour d’assises du Loiret. Une décision incomprise et dénoncée sur les réseaux sociaux. http://www.metronews.fr/info/dix-ans-de-prison-pour-avoir-tue-son-mari-qui-violait-ses-filles-la-condamnation-qui-choque/mnjC!joGUGskF9hKkI/
  5. Six ans de prison pour avoir fait l'amour sur la plage? Jeudi 10 Juillet - 19:09 Une femme d'affaires britannique surprise en plein ébat sur une plage de Dubaï encourt une longue peine de prison. Michelle Palmer, 30 ans, a été arrêtée vendredi passé par la police. Un agent l'a surprise dans «une attitude non autorisée avec un homme». Elle était en plein ébats sexuels sur la plage de Jumeirah à Dubaï. D'après les médias du Royaume-Uni, la femme risquerait jusqu'à six ans de prison ferme. Les chefs d'inculpation seraient les suivants: rapport sexuel hors du mariage, outrage à la pudeur, état d'ivresse en public et opposition à un officier public. Licenciée suite à l'affaire La jeune femme travaillait dans une maison d'édition à Dubaï. Cette dernière n'a pas tardé à la licencier, sans même attendre le jugement. Dans un communiqué, la société fait savoir que: «Dubaï et les émirats Arabes Unis offrent un accueil tolérant, sûr et libéral pour de nombreux travailleurs. Suite à cet incident qui viole les valeurs morales et culturelles du pays, la société a décidé de cesser sa collaboration avec Mme Palmer». Une amie a essayé de la défendre. Elle l'a décrite comme «une jeune femme gentille et plaisante qui avait juste fait une grosse bêtise». Suite de l'article... Source: 20minutes.ch
  6. Eric Zemmour reconnu coupable de provocation à la discrimination raciale Vendredi 18 Février - 14:39 Le chroniqueur est condamné à 2.000 euros d'amende avec sursis... Le tribunal correctionnel de Paris a jugé le chroniqueur Eric Zemmour coupable de provocation à la discrimination raciale en proférant à la télévision des propos controversés sur «les Noirs et les Arabes». Il a été condamné ce vendredi à 2.000 euros d'amende avec sursis. En revanche, il est relaxé de l'accusation de diffamation. Eric Zemmour a été cité en justice par SOS Racisme, la Licra, le Mrap, l'UEJF et J'accuse, pour des propos le 6 mars 2010 sur Canal+ et France é. Dans l'émission de Thierry Ardisson Salut les terriens, diffusée sur la chaîne cryptée, Eric Zemmour s'était indigné après une intervention sur les contrôles au faciès : «Mais pourquoi on est contrôlé 17 fois? Pourquoi? Parce que la plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c'est comme ça, c'est un fait». Suite de l'article... Source: 20minutes.fr
  7. Sept policiers menteurs écopent de prison ferme Vendredi 10 Décembre - 14:52 Sept policiers jugés à Bobigny (Seine-Saint-Denis) ont été condamnés vendredi à une peine de prison allant de six mois et un an de prison ferme. Ils étaient poursuivis pour avoir menti et accusé à tort un homme, afin d'expliquer une course-poursuite au cours de laquelle l'un d'eux avait été blessé. A l'issue de ses réquisitions en novembre dernier, le procureur de la République avait requis trois à six mois de prison avec sursis. La sanction prononcée par le tribunal va donc bien au-delà des réquisitions, au cours desquelles le représentant du ministère public était allé jusqu'à comparer les policiers dans cette affaire à la Gestapo. Des affirmations qui avaient provoqué un tollé le lendemain. La ministre de la Justice avait immédiatement diligenté une enquête administrative en vue de sanctions disciplinaires à l'adresse du magistrat. La peine prononcée par le tribunal de Bobigny sera inscrite au casier judiciaire pour cinq d'entre eux, ce qui entraîne une radiation automatique de la police. A la barre, trois policiers ont reconnu avoir menti. Suite de l'article... Source: leparisien.fr
  8. Carrefour condamné par une cliente qui a glissé sur une salade Lundi 20 Décembre - 15:20 C'est une première en France. Une cliente d'un supermarché ayant glissé sur une feuille de salade a poursuivi en justice l'enseigne pour le préjudice subi et obtenu gain de cause. Le tribunal correctionnel de Montpellier a condamné, lundi dernier, la société des hypermarchés Carrefour pour cette chute dans son établissement de Saint-Jean-de-Vedas, dans l'Hérault. La cliente, âgée de 76 ans au moment des faits il y a quatre ans, avait glissé sur une feuille de salade oubliée sur le sol au rayon des fruits et légumes. Suite de l'article... Source: leparisien.fr
  9. Un violeur de chèvres condamné à cinq mois de prison avec sursis Jeudi 18 novembre - 14:11 Des agriculteurs l'avaient démasqué après avoir retrouvé leurs bêtes en fâcheuse posture... Il violait ses victimes avant de les laisser pendues à des arbres. Le violeur de chèvres a été condamné mercredi à cinq mois de prison avec sursis. Mis à l'épreuve pendant 2 ans, il devra suivre une thérapie. C'est l'été dernier que des éleveurs d'Usseau, entre la Charente-Maritime et les Deux-Sèvres, cherchent à comprendre pourquoi ils retrouvent régulièrement leurs bêtes en si fâcheuse posture. Après quelques nuits à monter la garde, ils interceptent un suspect, le 2 octobre dernier. Suite de l'article... Source: 20minutes.fr
  10. La justice ordonne à Bricorama de fermer ses magasins le dimanche L’enseigne de bricolage Bricorama a été condamné en appel, ce mercredi, par le tribunal de Versailles, à payer une amende de 18 millions d’euros au syndicat FO. L’enseigne fermera ses 31 magasins d’Ile-de-France, ouverts illégalement le dimanche, à partir du dimanche 11 novembre. Jean-Claude Bourrelier, PDG de Bricorama, avait averti dans Le Figaro début septembre qu’une telle décision pourrait le conduire à supprimer 500 emplois, sur 2556 en France. Une partie des magasins concernés risque également de fermer définitivement. L’enseigne confirme qu’elle va engager des procédures contre ses concurrents Castorama et Leroy Merlin, qui ont eux souvent obtenu l’autorisation d’être ouverts le dimanche. Lire la suite.
  11. SCANDALE - Une étudiante de 19 ans a été condamnée à trente ans de réclusion criminelle, au Salvador, pour avoir fait une fausse couche après un viol. Dans son pays, l'avortement est illégal en toutes circonstances, et sans exception. 08 juil 08:02La rédaction de LCI Evelyn Beatriz Hernandez Cruz a 18 ans lorsqu'elle fait une fausse couche dans les toilettes de sa maison, à Cuscatlan, un village reculé de l'est du Salvador. Quelques mois plus tôt, elle avait été violée plusieurs fois par un homme, membre d'un gang. Nos confrères du Guardian, jeudi 6 juillet, nous apprennent l'impensable : la justice de son pays a condamné cette jeune femme à trente ans de prison, pour ce qu'elle considère être un "homicide". Comment cela est-il possible ? Au tribunal, la juge a suivi les réquisitions du procureur. Selon lui, Evelyn Beatriz Hernandez, alors étudiante, n'est pas allée chercher les secours quand elle a commencé à ressentir des douleurs au ventre car elle ne désirait pas l'enfant et l'a ensuite jeté dans les toilettes avec l'intention de le tuer. Au Salvador, l'avortement est illégal en toutes circonstances De son côté, la jeune femme a soutenu, tout au long de la procédure, n'avoir réalisé qu'une fois à l'hôpital qu'elle venait de faire une fausse couche. Bien qu'elle fut dans son troisième trimestre de grossesse, Evelyn Beatriz Hernandez assure qu'elle ignorait être enceinte. Un cas vraisemblabe de déni de grossesse que le tribunal n'a pas voulu entendre. Après avoir été maintenue menottée pendant une semaine à l'hôpital, dans un état de sévère dénutrition, elle a été jetée en prison. Et ne devrait pas en sortir de sitôt si l'on s'en rapporte à sa condamnation. Il faut savoir que depuis une modification du code pénal en 1998, le Salvador figure parmi les pays au monde où l'avortement est puni par la loi, en toutes circonstances et sans exception, comme au Honduras ou au Suriname, par exemple. Un rapport de Amnesty International nous éclaire, en novembre 2015, sur "le traumatisme et la pauvreté" engendrée par cette interdiction, pour les femmes du Salvador. On y comprend que l'histoire d'Evelyn Beatriz n'est guère isolée. En réalité, les femmes qui subissent une fausse couche ou une urgence obstétrique sont accusées d'avoir avorté illégalement... et donc emprisonnées. Fin 2015, elles étaient 19 femmes à se trouver derrière les barreaux pour ces raisons : une majeure partie d'entre elles étaient trop pauvres pour s'acheter une bonne défense. Quant à l'avocat de la dernière étudiante condamnée à ce jour, qui dénonce une "décision injuste", "fondée sur la morale et non sur la loi", il a d'ores et déjà annoncé qu'il ferait appel. Source
×