Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'cannabis'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

14 résultats trouvés

  1. Mymy162124

    Sevrage cannabis

    bonjour a tous et merci d avance a ceux qui me liront je suis maman de 2 enfants, la première de 3 ans et le deuxième d un mois et demi, je suis pacsé avec leur père depuis 3 ans et nous sommes ensemble depuis 9 ans. voilà, le problème est que mon conjoint fume le cannabis depuis longtemps et à décider d arrêter car nous avons eu une grosse dispute la semaine dernière et je lui ai dit les 4 vérités mais alors la, je vous explique même pas se que je prends comme remarques réflexions mechantes et critiques... Je prends sur moi mais difficile, je le fait surtout pour les enfants avez vous déjà vécu ça, de mon côté où celui de mon conjoint, ect... Merci beaucoup
  2. Alors que le cannabis thérapeutique va être expérimenté à l'hôpital de la Timone à Marseille, il est déjà autorisé en Suisse. Le cannabis thérapeutique va faire ses premiers pas à l'hôpital. Le CHU de la Timone, à Marseille, va effectuer des tests sur des patients atteints de troubles moteurs, comme la maladie de Parkinson. Mais pour le moment, les malades qui souhaitent obtenir du cannabis à des fins thérapeutiques sont obligés de se fournir à l'étranger, notamment en Suisse. Source et suite de l'article
  3. Le cannabis médical "pourrait" arriver en France, affirme la ministre de la Santé Agnès Buzyn en convient: "La France est en retard". Sur France Inter, la ministre de la Santé a dit vouloir ouvrir le débat sur la possible arrivée dans notre pays du cannabis médical. "Je ne peux pas vous dire à quelle vitesse nous allons avancer mais j'ouvre le débat avec les institutions responsables", a-t-elle indiqué à un auditeur qui aurait aimé avoir recours à cette molécule pour soulager une maladie chronique. (...) Source et suite de l'article
  4. Bonsoir, Je suis un jeune homme de 20 ans, vivant dans un milieu plutôt huppé, voir même bourgeois. J'ai toujours été socialement très épanoui, j'ai reçu une très bonne éducation, j'ai un très bon cercle d'ami, bien diversifié (pas que des bourges non plus), je fais des études universitaires où je réussis (non brillamment mais bon pas très important tant que je réussis). Bref la vie sur papier plutôt banale, sensée être satisfaisante, motivante, voir épanouissante. Alors voila ca pourra vous paraître bizarre, mais ces derniers mois, mêmes années, je n'arrive plus à ressentir le bonheur, comme je le ressentais autrefois. Je suis très touché par les injustices sociales de notre société, société dans laquelle les gens ont un plaisir fou à étaler leur vie, montrer qu'ils vivent la vie parfaite, faire du "show". Je suis horrifié par ce monde d'apparences dans lequel je me trouve, sans y appartenir, n'ayant aucune authenticité, que de superficialité. Je n'arrive qu'à voir des clichés autour de moi, des gens qui essayent de rentrer dans des cases toues faites, "être stylé". J'ai l'impression que le but du monde est de montrer aux gens que leur vie est supérieure et enviante, montrant un faux luxe et un faux bonheur. Montrer, montrer et toujours montrer, je ne vois que ça... Tout cela me fait encore plus voir les injustices et inégalités sociales de notre société, car je suis parfaitement conscient de l'immense majorité du monde qui n'a pas les mêmes chances et opportunités que mon entourage et moi même. Je n'arrive même pas à poser de mots représentatif sur le dégoût qui vit en moi, constamment. Je me suis donc petit à petit isolé, en me coupant quelques jours par ci par là, puis progressivement quelques semaines, des réseaux sociaux, en restant seul, sans rien faire de constructif à part étudier de temps en temps. Mais majoritairement, je restais dans mon lit, à fumer des joints, réflechir, écouter de la musique, regarder des films, reportages, articles,... bref rien de constructif. Au fur et à mesure, j'ai développé une espèce de dépendance non pas au cannabis, mais a la solitude. Passer du temps avec mes amis ne me déplaisait pas, mais je pensais toujours au moment où je pourrais de nouveau être seul, avoir la paix, être "tranquil". Je sortais de moins en moins, car être seul me procurait vraiment un sentiment de soulagement, je pouvais souffler et être moi-même à 100%, seul je n'avais aucune gêne à avoir, aucune retenue à avoir, ce n'était que moi. Je pensais que ce dégout de la société venait peut être de ma consommation de cannabis, chose qui m'aidait a me sentir plus normal et moins agacé par mon entourage, à supporter "mon monde". Donc j'ai arrêté (je n'ai toujours pas repris mais je commence a me demander pourquoi j'ai arrêté), pendant plusieurs mois, mais rien n'y fait, le sentiment ne part pas, je vois toujours les choses qu'en gris. Pendant ces périodes de solitude, qui durent encore toujours aujourd'hui, un énorme manque d'ambition, comme un découragement de la vie en société, s'est développé en moi. Je me suis de plus en plus intéressé aux sujets comme l'autarcie,histoire de trouver un moyen de vivre complètement seul, ou alors vivre très à l'écart des grandes villes, dans la nature, isolé, c'en est carrément devenu un rêve. Dans cette vie de rêve, à laquelle je n'arrête pas de penser, j'aurais pour seule compagnie des animaux domestiques (car oui j'ai une passion et un amour fou pour les animaux, je considère leurs émotions tellement authentiques, réelles, il n'y a pas de superficialité chez eux), coupé du monde extérieur, enfermé dans ma bulle. Je ne sais pas si je peux considérer cela comme une sorte d'ambition? Mon ambition serait-elle de ne rien faire, avec personne, coupé de tout? Voilà je suis assez perdu, j'aimerais savoir si des gens se reconnaissent dans ces pensées et ce mode de vie, comment gérez vous tout cela? comment avancer dans la vie sans ambition et sans aucune foi dans la société? Il y'a-t-il des personnes qui sont allées au bout de ce rêve et qui se sont isolées de tout? Est-ce que c'est possible ou est ce que je dois complètement changer? Des témoignages me feraient énormément de bien, surtout histoire de savoir si mon "rêve" est réaliste, je remercie sincèrement les gens qui m'ont lu. Bien à vous. ps: désolé pour les fautes de français je sais que mon orthographe et mon style peuvent laisser à désirer.
  5. Bonsoir, Je suis un jeune homme de 20 ans, vivant dans un milieu plutôt huppé, voir même bourgeois. J'ai toujours été socialement très épanoui, j'ai reçu une très bonne éducation, j'ai un très bon cercle d'ami, bien diversifié (pas que des bourges non plus), je fais des études universitaires où je réussis (non brillamment mais bon pas très important tant que je réussis). Bref la vie sur papier plutôt banale, sensée être satisfaisante, motivante, voir épanouissante. Alors voila ca pourra vous paraître bizarre, mais ces derniers mois, mêmes années, je n'arrive plus à ressentir le bonheur, comme je le ressentais autrefois. Je suis très touché par les injustices sociales de notre société, société dans laquelle les gens ont un plaisir fou à étaler leur vie, montrer qu'ils vivent la vie parfaite, faire du "show". Je suis horrifié par ce monde d'apparences dans lequel je me trouve, sans y appartenir, n'ayant aucune authenticité, que de superficialité. Je n'arrive qu'à voir des clichés autour de moi, des gens qui essayent de rentrer dans des cases toues faites, "être stylé". J'ai l'impression que le but du monde est de montrer aux gens que leur vie est supérieure et enviante, montrant un faux luxe et un faux bonheur. Montrer, montrer et toujours montrer, je ne vois que ça... Tout cela me fait encore plus voir les injustices et inégalités sociales de notre société, car je suis parfaitement conscient de l'immense majorité du monde qui n'a pas les mêmes chances et opportunités que mon entourage et moi même. Je n'arrive même pas à poser de mots représentatif sur le dégoût qui vit en moi, constamment. Je me suis donc petit à petit isolé, en me coupant quelques jours par ci par là, puis progressivement quelques semaines, des réseaux sociaux, en restant seul, sans rien faire de constructif à part étudier de temps en temps. Mais majoritairement, je restais dans mon lit, à fumer des joints, réflechir, écouter de la musique, regarder des films, reportages, articles,... bref rien de constructif. Au fur et à mesure, j'ai développé une espèce de dépendance non pas au cannabis, mais a la solitude. Passer du temps avec mes amis ne me déplaisait pas, mais je pensais toujours au moment où je pourrais de nouveau être seul, avoir la paix, être "tranquil". Je sortais de moins en moins, car être seul me procurait vraiment un sentiment de soulagement, je pouvais souffler et être moi-même à 100%, seul je n'avais aucune gêne à avoir, aucune retenue à avoir, ce n'était que moi. Je pensais que ce dégout de la société venait peut être de ma consommation de cannabis, chose qui m'aidait a me sentir plus normal et moins agacé par mon entourage, à supporter "mon monde". Donc j'ai arrêté (je n'ai toujours pas repris mais je commence a me demander pourquoi j'ai arrêté), pendant plusieurs mois, mais rien n'y fait, le sentiment ne part pas, je vois toujours les choses qu'en gris. Pendant ces périodes de solitude, qui durent encore toujours aujourd'hui, un énorme manque d'ambition, comme un découragement de la vie en société, s'est développé en moi. Je me suis de plus en plus intéressé aux sujets comme l'autarcie,histoire de trouver un moyen de vivre complètement seul, ou alors vivre très à l'écart des grandes villes, dans la nature, isolé, c'en est carrément devenu un rêve. Dans cette vie de rêve, à laquelle je n'arrête pas de penser, j'aurais pour seule compagnie des animaux domestiques (car oui j'ai une passion et un amour fou pour les animaux, je considère leurs émotions tellement authentiques, réelles, il n'y a pas de superficialité chez eux), coupé du monde extérieur, enfermé dans ma bulle. Je ne sais pas si je peux considérer cela comme une sorte d'ambition? Mon ambition serait-elle de ne rien faire, avec personne, coupé de tout? Voilà je suis assez perdu, j'aimerais savoir si des gens se reconnaissent dans ces pensées et ce mode de vie, comment gérez vous tout cela? comment avancer dans la vie sans ambition et sans aucune foi dans la société? Il y'a-t-il des personnes qui sont allées au bout de ce rêve et qui se sont isolées de tout? Est-ce que c'est possible ou est ce que je dois complètement changer? Des témoignages me feraient énormément de bien, surtout histoire de savoir si mon "rêve" est réaliste, je remercie sincèrement les gens qui m'ont lu. Bien à vous. ps: désolé pour les fautes de français je sais que mon orthographe et mon style peuvent laisser à désirer.
  6. Alors que l'utilisation thérapeutique du cannabis est à l'étude en France, le chanvre séduit de plus en plus l'industrie cosmétique. Et pour cause, cette plante est une mine de bienfaits pour la peau. "M'étaler de la crème au cannabis sur le visage ? Celui qu'on fume ?... Vous n'y pensez pas !!". Soyez rassuré : le cannabis dit "récréatif" est certes de la même famille, mais il reste un cousin très éloigné du Cannabis Sativa dont est issue l'huile de chanvre utilisée dans les cosmétiques, celle-ci ne contenant pas de THC (tétrahydrocannabinol), la fameuse substance psychotrope. Par ailleurs, cette plante cultivée depuis des siècles nécessite peu d'eau et n'a besoin d'aucun traitement chimique pour se développer, ce qui en fait un ingrédient "miracle". Source et suite de l'article
  7. Cannabis: "Je suis un gros fumeur" le 12/05/2011 à 05:00 [DESC][/DESC] Hier, Karl Thomas, 21 ans, domicilié aux Abrets, a été condamné à 15 mois de prison dont 6 assortis du sursis avec mise à l’épreuve. Jugé sous le régime de la comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Bourgoin-Jallieu, le jeune homme avait été interpellé lundi après-midi à son domicile par la police berjallienne. Police qui, le matin même, avait surpris un mineur de 17 ans en train de fumer un joint dans la rue. Le jeune homme avait fini par avouer qu’il se servait chez “Karl, des Abrets”. [ Lire la suite de l'Article.. ] Source: Le Dauphiné Libéré
  8. Sous l'emprise du cannabis, il tue sa mère Mardi 27 septembre - 13:06 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] Drame familial dans le 6e arrondissement, dans la nuit de vendredi à samedi, à 1h30. Un jeune de 18 ans rentre avec son jeune frère après une soirée où il a fumé du cannabis. Tous deux, Russes d'origine, ont été adoptés par le couple. En état de démence, il se saisit d'une arme et blesse son père. Celui-ci appelle les pompiers. Le jeune profite de ce moment pour s'en prendre à sa mère (63 ans) et la poignarde à plusieurs reprises à l'abdomen. Elle décède. Suite de l'article... Source: Lyon Capitale
  9. Invité

    la legalisation du cannabis?

    quelle drôle de préoccupation... mais c'est la liberté de chacun! ils contrôlent tout ! a t on besoin d'être policé de cette manière? ah il est joli l'avenir qu'on nous prépare.. contrôle sur tout ce qui circule : j'imagine big brother qui contrôle combien de graines on achète pour notre jardin pourquoi ne pas contrôler carrément les poules à la maison (ça ne fais pas marcher l'économie des ¿ufs) tout doit être quantifié, calibré, CONTRéLé! tout est répertorié du ciel, les parcelles, les piscines.. mais ils contrôlent ce qu'ils veulent.. essayé donc de zoomer sur certaines zones du continent Africains.. certaines parcelles sont brouillées, devinez lesquelles!! les gouvernements sont hypocrites!
  10. Dépénalisation du cannabis : Manuel Valls maintient son opposition Dimanche 20 Mai - 14:33 Alors que certains membres du Parti socialiste souhaiteraient voir une évolution juridique quant à la consommation du cannabis, Manuel Valls, le nouveau ministre de l'Intérieur maintient fermement le cap de l'interdiction. Il s'agit d'un débat qui sera très certainement amené à être discuté au cours de ce nouveau quinquennat, faut-il légaliser ou non le cannabis en France ? Malgré certaines propositions d'assouplissement émanant de son propre camp, Manuel Valls, le nouveau ministre de l'Intérieur devrait maintenir le cap de l'interdit. Suite de l'article... Source: France Soir
  11. Grossesse et cannabis : risques de cancers de l’enfance ? Vendredi 26 Août - 03:21 Dans les pays nord-américains et en Australie, entre 3% et 16% des femmes fumeraient du cannabis en cours de grossesse. Et en France ? D’après une étude réalisée au CHU de Nantes, elles seraient 3% dans ce cas. Quant aux risques pour le fœtus et l’enfant à naître, ils sont également très méconnus. Tour d’horizon… Les rédacteurs de la Revue Prescrire se sont penchés sur la question. Ils précisent d’emblée que « les conséquences d’une exposition in utero au cannabis pour l’enfant à naître, sont difficiles à évaluer à cause du caractère illicite de cette consommation ». Mais aussi et surtout de « l’association fréquente (du cannabis) à d’autres substances potentiellement foetotoxiques » comme le tabac, l’alcool ou d’autres psychotropes. D’une manière générale, il ne semble « pas exister de risque malformatif propre au cannabis seul », expliquent-ils. Pas plus que d’une augmentation – à ce stade - du risque de mort subite chez les nourrissons exposés in utero au cannabis. De nombreux syndromes de sevrage ont en revanche été observés, chez des nouveau-nés dont la mère avait fumé du cannabis en cours de grossesse. Encore plus inquiétant, deux travaux récents laissent planer des doutes sur le risque de voir apparaître des cancers (neuroblastome, leucémie aiguë…) durant l’enfance. Voilà donc d’excellentes raisons pour « recommander aux femmes d’arrêter ou au moins de réduire leur consommation en cas de grossesse », concluent les auteurs de cet article. « A condition bien sûr de ne pas passer à d’autres substances tératogènes ou foetotoxiques »… Suite de l'article... Source: Destination Santé
  12. Bonsoir, j'ai fait une expérience sur moi-même (1) pour tester et comprendre les effet de biosmoke, un produit légal censé avoir les même effets que le cannabis. Et je l'ai échappé belle grâce à ma trousse de secours médicale. C'était juste un vulgaire bad trip, ça arrive mais rien de grave... D'abord il y a vraiment des effets mais beaucoup plus fort que ceux cannabis. Mais les effet n'ont rien à voir avec ceux de la beuh avec THC. Pour les effets je dirais que ça donne l'impression de s'être shooté aux anti dépresseurs . Une vraie merde. D'autre part le Trip dure approximativement 48 heure, ce qui est vraiment éprouvant. Je qualifierais l'effet des substances biosmoke de maniacogène Quelques heures après la prise la température de mon corp c'est refroidie. J'ai du m'abiller comme s'il faisait moins dix degrès celcius. L'effet maniaque ne finissant pas, j'ai du m'injecter 1 gramme de neuroleptiques (en plusieurs fois). Malgrès tout à minuit je ne dormais toujours pas. J'ai réfléchi jusqu'à une heure du matin, puis décidé d'avaler une dose moyenne de sédatifs. Pourquoi cette saleté est-elle en vente libre ? Si vous voulez essayer des herbes légal : pas biosmoke. On trouve en vente libre des tas d'herbe psychotrope beaucoup plus sûre et avec des risque limité. Vous pouvez trouver ça dans les smartshop. Et si vous êtes très très prundent passe encore. Seulement n'oubliez pas que la toxicomanie ce n'est pas la rencontre d'une personne avec une substance, mais la rencontre d'une personnalité avec une substance. Pour ma part je ne suis pas usager régulier ni récréatif. B.S. Biosmoke c'est cher payer la merde... Note 1 : réalisé sous contrôle médical.
  13. Sexualité : le cannabis fait baisser la libido Dimanche 26 Février - 01:41 [/JUSTIFIER] [JUSTIFIER] On connaissait déjà les méfaits du tabac sur la santé. Mais de nouvelles recherches viennent confirmer que le cannabis a lui aussi des effets néfastes. Parmi les perturbateurs endocriniens (ceux qui affectent notre sécrétion d’hormones), on retrouve le Bisphénol A, les parabènes et … le cannabis. Concrètement un perturbateur endocrinien est une substance chimique d’origine naturelle ou artificielle étrangère à l’organisme et qui vient perturber son fonctionnement. Si on résume, une consommation régulière de joints, même si elle détend, affecte non seulement l’organisme mais également la sexualité. Suite de l'article... Source: Menly
  14. Salut salut ! :) Bon, je sais que ce sujet à surement eu des cousins, des frères, voir même des jumeaux, mais je voudrais le tourner à ma manière, pour avoir vos avis sur une question que je me pose. On est là pour discuter, donc autant le faire, même si le nom "Cannabis" résonne beaucoup. Alooooooooooors :)... Moi, je suis jeune, je traîne tard le soir, je fumes, ça fait peur à ce qu'il parait ahah.. Alors que je suis un amoureux de la langue, qui passe 20mins à 1h du math à sortir un insecte dont je connais même pas le nom pour éviter de le tuer, qui a du mal à faire du mal au gens, qui refuse de tuer les petits animaux quand tous les autres veulent leur faire du mal, bref, en vérité, j'suis p'têtre plus gentil que la plupart des jeunes de mon âge, et c'est pas une qualité, à ce qu'il parat :p. Breeeeeeeeeeeeeef. Venons en à nos plantations.. euh.. nos moutons, hein ! nos moutons :p. (cette blague était nuuuuuuulle). Je vis dans un environnement qui me fait voir le cannabis (utilisons les noms qui font pas trop peur) de manière complètement commune, je cotoies des gens qui vendent, qui fument, c'est un sujet de discussion courant, dans mes musiques, ils en parlent, dans mes films, ils en vendent, mes potes, ils en fument. En gros, moi, ca me parait vraiment normal, et je penses que si on souhaite se niquer la santé avec ça, c'est un problème personnel, et on devrait être libre de faire ce choix. Et, quand je sors de mon village, que je retourne dans la vie prise de tête des personnes adultes, j'ai l'impression que tout le monde est choqué par cette "drogue", ça fait vraiment peur, il n'y a aucune compréhension, c'est quelque chose à bannir, et que du moment que tu consommes, même légèrement, tu es un camé, un raté, et tu n'as pas ta place dans la société. Vous voyez le gène dont je veux parler ? Moi je voudrais vous demander : avez vous se gène ? Comment voyez vous le cannabis ? Trouvez vous cela inacceptable ? Par exemple, seriez-vous gêné si dans 10 ans, les gens avaient le droit de fumer chez eux, ou dans des lieux réservés à ce genre de loisir ? Du moment que ça ne touche pas les lieux publics. Merci à tous :p. Ah ! et.. Soyez clément sur ce sujet, si vous ne le supporter pas, ne répondez pas, ou donnez une réponse critique plutôt que méchante :). Je ne demandes pas qu'on me fasse là morale, je sais que c'est mal, je sais..
×