Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'langage'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

5 résultats trouvés

  1. Je me questionne à propos du « sens » des mots en philosophie du langage : Par exemple prenons la phrase « Le lion est un animal dangereux ». Le mot « dangereux » est ici le sens qui est donné à l’animal lion. La question que je me pose c’est est-ce que le « sens » ainsi défini est un élément qui fait partie du langage ou bien c’est un élément purement conceptuel ? Est-ce que lorsqu’on pense au mot « dangereux » peut-on avoir une représentation purement conceptuelle de ce qui est entendu comme étant « dangereux » ? Ceci dans le but de savoir si on peut imaginer l’existence humaine en l’absence totale du langage, ce qui en effet exige que le « sens » des choses soit complétement indépendant du langage… ?
  2. Salut à tous, Voilà ça fait maintenant quelques mois que je me suis mis à la programmation et je trouve ça génial J'ai commencé par le Python v2 et un peu de la v3, j'ai appris à coder en (X)HTML-CSS et je voudrais me mettre au C. Le problème, c'est que j'ai commencé par le Python parce que c'est un langage "simple", et on m'a dit que j'aurai mieux du commencer par le C car tout découle de ce langage... De plus, j'ai du mal à comprendre le fait qu'un langage soit "puissant" ou non ? Qu'est ce que précisément un langage connu et utilisé par tout le monde ? Enfin, pourquoi de nombreuses pages Web se termine par ".com" et non par ".htm" ou ".html" Voilà merci
  3. Une question d'enfant "pourquoi on ne doit pas dire de gros mots alors que tout le monde en dit" m'avait laissée un peu au dépourvu. C'est vrai que la condamnation des gros mots peut paraître absurde au premier abord, et c'est vrai que ce n'est plus aussi mal vu qu'autrefois d'être grossiers. Par gros mots j'entends des mots tels que: pute, merde, chier, connard, couille, connasse, pédé, enculé... Evidemment il y a le contexte: je ne vais pas m'évanouir d'entendre des trucs comme ça dans des blagues, et même si j'estime qu'un sketch réussi en est un qui fait rire sans tomber dans la vulgarité totale, je peux reconnaître le sketch où ces vulgarités ont parfaitement leur place (comme par exemple ceux de Coluche). Pourtant rien à faire: en dehors de ces contextes particuliers je resterai de ceux que cela met mal à l'aise. Disons que, ces termes heurtent mes oreilles, je les vis comme des mini-agressions, enfin c'est difficile à décrire. Alors je me suis accordée une méditation là-dessus: il me fallait des réponses. Il m'en faut encore qui ne peuvent venir que de l'extérieur. Et j'en suis arrivée à cette conclusion: il y aurait un langage du cœur, un langage du cerveau et un langage des bas instincts. Parler avec son cœur c'est ce qu'il y a de plus noble pour un humain selon moi: cela vise à l'harmonie, à la concorde entre les individus, à la paix... à toutes ces valeurs positives qui font du bien. Le cœur n'est jamais vulgaire. Parler avec son cerveau peut être hypocrite parce qu'il peut y avoir un but égoïste derrière, donc parce qu'il peut viser poliment au vulgaire mais, peut être aussi enrichissant quand le but est d'instruire ou d'approfondir. C'est le parler du travail, de la transmission des techniques, de l'ordre matériel... Maintenant passons aux bas instincts: quand j'entends des gros mots j'entends s'exprimer les bas instincts de l'émetteur. Ce que je nomme "bas instincts" ne sont que des instincts naturels, remarquez, mais des instincts qui, si on leur laisse libre cours, si on les débride, peuvent détruire l'équilibre d'une personne, d'une société, d'une civilisation même. Ces bas instincts ce sont ceux visant à s'imposer par la violence, à agresser son prochain pour le repousser de soi, à détruire pour prendre la place, à s'approprier par la force... Ce sont ces instincts qui nous viennent de la nuit des temps et qui nous ramènent à notre animalité profonde. L'humain est d'ailleurs toujours un animal mais, un animal qui s'est sublimé, c'est ce qui en fait un humain justement. C'est pour cela que les humains se soudent autour d'une justice qui interdit le viol, le vol, le meurtre... C'est peut-être pour cela aussi que la vulgarité est mal vue: elle est inconsciemment perçue comme une manifestation verbale des bas instincts. C'est l'effet que cela me fait: quand j'entends quelqu'un dire des gros mots à longueur de temps je l'évite, pire: je le fuis ! parce que ce sont ses bas instincts que j'entends, parce qu'il me donne l'impression d'un être tirant tout vers le bas, ennemi de l'expression du cœur et de tout le bien que véhicule celle-ci. Il faut par conséquent que la vulgarité demeure mal vue selon moi. Mais peut-être n'êtes-vous pas d'accord ?
  4. Bonjour, Connaissez l'expression " la plige" ? Si oui, pouvez me donner votre définition ?
  5. Le féminisme suscite les passions. Certains discours féministes font un mélange entre de nombreux phénomènes qui n'ont pas grand chose à voir : l'épisode d'un fou qui tue une dizaine de femmes, la violence conjugale, les différences de salaires, l'excision, la violence systématique faite aux femmes dans certains pays, etc. Cela crée une haine de hommes et un sentiment de culpabilité chez eux. Pour comprendre, je pense qu'il faut revenir au texte de la Genèse, qui a marqué les gens pendant des siècles. D'après le chapitre 3, toutes les souffrances du monde ont été causées par le péché originel, qui est la désobéissance à Dieu d'avoir voulu accéder à la connaissance. Or le féminisme, c'est un peu cela, à savoir que des femmes, accèdent à la connaissance malgré les normes sociales, et s'émancipent. C'est sans doute de là que vient l'accusation du féminisme d'être un crime contre l'humanité, puisque, si on croit à ce que dit la Genèse, c'est ce genre de "faute" qui entraine tout ce que peut subir l'humanité. Le féminisme nécessite donc une remise en cause de la religion monothéiste. Ce chapitre affirme aussi que c'est à l'homme qu'appartient de nommer les choses : Il est essentiel de noter que le premier reproche supposément fait par Dieu à l'homme est d'avoir écouté sa femme : En d'autres termes, puisque l'homme à écouté la femme et qu'il a voulu accéder à la connaissance librement, il sera puni en étant ignorant, et en trimant toute sa vie, et dans un mépris final retournera à la terre. Avec un tel conditionnement, les hommes peuvent avoir peur d'écouter leur femme et de donner du crédit à sa parole, étant alors menacé de perdre toute connaissance, de souffrir et de finir dans le mépris. Or les hommes sont censés être des durs, ils refusent donc de parler de cette peur et le dialogue est difficile. Certains féministes ne sortent pas de ce schéma, et se contentent de l'inverser, en accusant les hommes de tous les maux de l'humanité. C'est ainsi qu'on accusera un homme chrétien occidental du sort des femmes musulmanes dans des pays lointains, ou bien qu'on considèrera de la même façon les différences de salaires institutionnalisées ou les violences conjugales de certains. On confond ainsi l'homme individu, les normes sociales, les institutions, et l'on confond les responsabilités des hommes entre eux. Si un homme a fait quelque chose, d'emblée c'est tous les hommes qu'on accuse de complicité. C'est un raisonnement de l'unicité du Mal, symétrique à celui dans la Genèse où la femme est tenté par un serpent qui parle, assimilé à Satan. Souvenez-vous Harry Potter. Je pense donc pour un féminisme sensé, il est nécessaire de ne pas tout mélanger, et de constater les schémas religieux au lieu de les inverser. Partagez-vous cette analyse ? Pensez-vous que le féminisme est lié à la déchristianisation des esprits ? L'oppression patriarcale/matriarcale est-elle liée à l'oppression du symbolique (langage parlé et écrit) ?
×