Aller au contenu

Rechercher dans la communauté: Affichage des résultats pour les étiquettes 'extrême droite'.



Plus d’options de recherche

  • Rechercher par étiquettes

    Merci de saisir les tags en les séparant par des virgules. Les tags permettent de retrouver rapidement un sujet. Indiquez les mots clefs important pour votre sujet.
  • Rechercher par auteur

Type du contenu


Forums

  • Membres
    • Bienvenue
    • Trombinoscope
    • Près de chez vous
    • Célébrations
  • Actu et Débats
    • France
    • International
    • Société
    • Politique
    • Environnement
    • Economie
    • Sciences
    • Religion et Culte
    • People
    • Insolites
    • Actualités - Divers
  • Quotidien
    • Quotidien
    • Emploi
    • Amour et Séduction
    • Sexualité
    • Education et Famille
    • Santé
    • Etudes
    • Droits
    • Beauté - Mode
    • Animaux
    • Adozone
    • Aide aux devoirs
    • Inclassables
  • Culture
    • Cinéma
    • Arts et Artistes
    • Photographie
    • Philosophie
    • Musiques
    • Littérature
    • Histoire
    • Mangas
    • Théâtre
    • Langue française
  • Loisirs
    • Cuisine
    • Télévision
    • Séries
    • Chasse & Pêche
    • Voyages
    • Animés et Mangas
    • Auto - Moto
    • Jardinage
    • Bricolage et Déco
    • Esotérisme & Paranormal
    • Autres Loisirs
  • Informatique
    • Tutoriels
    • Hardware
    • Windows
    • Linux & Unix
    • Apple
    • Mobiles
    • Internet
    • Informatique - Divers
  • Jeux Vidéo
    • Central Jeux Vidéo
    • Jeux Online
    • PC
    • Xbox
    • PS3 / PS4
    • PSP / PS Vita
    • Wii / Switch
    • DS / 3DS
    • Jeux Mobile
    • Rétrogaming
  • Sports
    • Central Sports
    • Football
    • Rugby
    • Tennis
    • Basket
    • Sports Auto Moto
    • Sports de combat
    • Hand - Volley
    • Sports Extrêmes
    • Sports - Divers
  • ForumFr
    • Annonces
    • Aide et Suggestions
    • Recrutement
  • Sujets de Test Club
  • Deuxième forum de Test Club

Blogs

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Il n’y a aucun résultat à afficher.

Calendriers

  • Community Calendar
  • Évènements de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Humour
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Divers
  • Vidéos de Test Club

Catégories

  • Actualité
  • Cinéma
  • Sports
  • Musique
  • Jeux vidéo
  • Langue Française
  • Histoire
  • People
  • Divers

Rechercher les résultats dans…

Rechercher les résultats qui…


Date de création

  • Début

    Fin


Dernière mise à jour

  • Début

    Fin


Filtrer par nombre de…

Inscription

  • Début

    Fin


Groupe


Facebook


Twitter


Google+


Jabber


Skype


Website URL


Lieu


Intérêts

7 résultats trouvés

  1. Suite aux dernières élection en Espagne, VOX parti d'extrême droite avec 15 % des votes devient le 3e parti d'Espagne... "Santiago Abasca aime les armes, la corrida, la famille traditionnelle (son grand-père était maire sous le franquisme), la moto et les marches en montagne, quel homme ! À 43 ans, il assume une démarche virile et clame qu’il déteste "la dictature progressiste", ou encore " le féminisme et les études de genre ", il souhaite la fin des subventions à «tous les organismes féministes subventionnés , etc.... Ça promet ! Espagne avec Vox, Belgique (uniquement la Flandre) avec la N-VA et le VB, aux Pays-Bas avec le PVV, en France avec le RN, Italie avec le parti la Ligue, en Allemagne avec l'AfD, etc... Le retour de l'extrême droite rappelle les années noires des années 30/39, avec les résultats que l'on connait mais que certains semblent avoir oublié !
  2. Nouvelles manifestations en Hongrie : la première manifestation de l'année contre la très controversée loi travail du Premier ministre Viktor Orban a rassemblé ce samedi 5 janvier plusieurs milliers de personnes dans les rues de la capitale, Budapest. Relancer le mouvement de protestation après les fêtes de fin d'année, c'était l'objectif affiché des opposants du Premier ministre hongrois Viktor Orban. Et le défi a été largement relevé : ce samedi 5 janvier, ils étaient en effet plusieurs milliers à marcher de la Place des Héros jusqu'au siège du Parlement, sur les rives du Danube. Z En décembre dernier, la signature d'une réforme du droit de travail avait suscité une vague d'indignation en Hongrie. Le texte étend à 400 le nombre d'heures supplémentaires qu'un employeur pourra demander à ses salariées chaque année. Depuis, la colère contre ce que certains qualifient de « droit à l’esclavage » s’est mêlée à la colère contre la réforme de la justice. Sans parler du mécontentement général face à la mainmise du parti gouvernemental sur tous les secteurs de la vie publique. Résultat : ce ras-le-bol a fini par unir les opposants du Premier ministre hongrois, opposants qui étaient jusqu'ici divisés. Désormais, les partis de l'opposition tout comme les syndicats et la société civile sont déterminés à faire bloc face au chef du gouvernement hongrois. Affichant leur unité, ils ont promis de faire de 2019 « l'année de la résistance » à Viktor Orban. « Une véritable force politique nouvelle » Pour Peter Niedermüller, député hongrois du groupe de l'Alliance progressiste des socialistes et démocrates au Parlement européen, cette première mobilisation de l'année contre la politique de Viktor Orban est un succès. « Cette nouvelle manifestation s'est tenue malgré le très mauvais temps, la neige, la pluie et le froid. Les syndicats y étaient présents, tout comme la société civile, différentes ONG et bien évidemment tous les partis politiques d'opposition. C'est une nouvelle alliance. Et après ces cinq, six manifestations massives, il me semble qu'il s'agit désormais d'une véritable force politique nouvelle qui s'est constituée ces dernières semaines, se réjouit-il. Ceci nous donne beaucoup d'espoir pour l'avenir. L'espoir que nous puissions travailler ensemble, que nous puissions faire de la politique ensemble contre les politiques illégales du gouvernement Orban. » Même s'il se veut optimiste, Peter Niedermüller sait que cette nouvelle alliance est semée d'embuches. « Notre situation est franchement difficile. Tout d'abord parce qu'il n'y a plus aucune liberté de la presse ni plus aucun pluralisme médiatique en Hongrie, souligne-t-il. Presque tous les médias sont contrôlés par le gouvernement. Donc pour expliquer aux Hongrois nos objectifs politiques et nos idées pour l'avenir de notre pays, nous devons nous replier sur d'autres moyens de communication comme sur les réseaux sociaux. » article ici : http://www.rfi.fr/europe/20190105-hongrie-premiere-manifestation-annee-contre-loi-travail-viktor-orban
  3. Dimanche dernier, soir du second tour des élections qui annonçait Marine Le Pen perdante, deux jeunes hommes se sont fait agresser près de Nantes par 4 individus. Le plus jeune des deux victimes nous raconte qu’après lui avoir demandé si il était militant antifa, ils l’ont tabassé avec des barres de fer et des bouteilles en verre. Son ami, lui quelques mètres devant, venait de se faire agresser par la même bande. Il est depuis hospitalisé et inconscient. L’une des deux victimes nous explique ce qui s’est passé. Propos recueilli par Maryline Dujardin « Dans la nuit de dimanche a lundi entre minuit et une heure nous rentrions en vélo avec mon ami Erwan du centre ville et puis on s’est fait agresser rue Du Chaffault. Ils étaient 4 ou 5 et sont sortis d’un buisson et m’ont mit à terre. A ce moment-là je pensais que Erwan était en vélo bien plus loin, qu’il avait roulé plus vite que moi. J’arrivais en vélo et là ils m’ont demandé si j’étais militant antifa. Je ne leur ai rien répondu et alors ils m’ont frappé à coup de barre de fer et de bouteille en verre. .........................(..............................)............................................. C’était des jeunes de 17/20 ans, ils étaient 4 ou 5. On avait des vélos ils auraient très bien pu nous les voler mais c’était pas du tout pour ça, c’était vraiment pour frapper. Plus tard on a était pris en charge par les pompiers. Depuis Erwan, qu’ils ont battus à mort, il est en réanimation et il va passer en assistance respiratoire. J’avais mis un appel à témoins avec les photos d’Erwan mais facebook l’a supprimé, ils doivent penser que c’est trop choquant ! Pour le moment Erwan il est dans le coma, il a une fracture au visage, une fracture à la nuque, les cervicales déplacés, des impacts au niveau du cerveau les médecins ne savent pas si il pourra parler normalement, s’il se réveille, ou si il va pouvoir marcher à nouveau. en entier sur http://www.revolutionpermanente.fr/Temoignage-Ils-m-ont-demande-si-j-etais-militant-antifa-et-ils-m-ont-agresse?fb_action_ids=187946525060412&fb_action_types=og.comments
  4. Grande nouvelle, Marine Le Pen fait renaitre le, "Rassemblement National populaire...." On notera quelques fâcheux points de ressemblance avec le RNP des années noires, franchement M. Le Pen pouvait trouver mieux mais il est vrai qu'au FN, l'imagination n'est pas au pouvoir ! "Rassemblement national populaire (RNP) (1941-1944) est un ancien parti politique français fasciste et collaborationniste, fondé par Marcel Déat en février 1941. Sa ligne politique était néo-socialiste et embrassait le projet d'Europe nazie unifiée"
  5. un petit rappel avant l'article du blog = La fuite partie II : Les haineux à la montagne Comme durant l'été dernier en méditerranée, une opération de communication ridicule qui s’est soldée ENCORE cette fois par une fuite, mais en raquettes cette fois, de ces haineux pathologiques de génération d'identitaire. Voir ci dessous article de La Dépêche et les passages en rapport : https://www.ledauphine.com/hautes-alpes/2018/04/22/col-de-l-echelle-les-militants-de-generation-identitaire-devraient-quitter-les-lieux Extrait : 13 H 58 : Un important dispositif de forces de l'ordre est déployé au passage de la frontière franco-italienne à Montgenèvre. Des manifestants antifascistes devraient, depuis Clavière en Italie, rejoindre le poste de frontière de la PAF. Des gendarmes de Briançon, le Psig et le sous-préfet de Briançon sont sur place. 13 H 19 : Le groupe Génération identitaire a définitivement quitté le Col de l’Échelle, les derniers membres encore sur place ce matin ont été escortés par les quatre gendarmes dépêchés sur place. 12 H 36 : Les militants de Génération Identitaire sont redescendus du col de l'Échelle. Ils devraient quitter les lieux. Quatre gendarmes sont présents sur place après un appel à manifestation de la part de militants antifasciste italiens. Aucun d'entre eux n'est cependant présent sur place. En effet, seulement quelques minutes avant que ceux ci soient face à 200 - 300 de nos camarades Italiens à l'initiative de cette traversée solidaire et nos camarades français, rejoins dans le cortège par quelques exilé(e)s qui ont tenu à les accompagner malgré les risques, ces "valeureux", “courageux” identitaires ont mis littéralement les voiles, escortés par les flics qui n'avaient bien sur pas eu l'ordre jusque là, d’un ministre depuis toujours complice, de se bouger afin d'intervenir pour déloger ces vermines sous couvert de "col fermé ou de gesticulations". On oubliera pas Par contre, ils ne se sont naturellement pas gênés pour s'interposer afin d'essayer d' empêcher l'ascension des Humanitaires. Raté ^^ .....(......)..... Nous comprenons là que les forces plutôt du désordre devaient se ménager et garder leur énergie pour s'en prendre voir tabasser les étudiant(e)s, zadistes, réfugié(e)s, solidaires..manifestants revendiquant nos droits et essayant de garantir à tou(te)s un avenir meilleur.. Une fois de plus, l'état complice de ces milices fascistes (terroristes ?), nous a fait une démonstration criante et sans équivoque de ce qui nous attend et de ce pourquoi / pour qui nous nous battons à chaque instant. Chacun d'entre nous doit prendre enfin conscience que l'autodéfense populaire, la Solidarité et un antifascisme international nous permettra d'avancer dans nos luttes. Voici un extrait d'un article et des propos de nos camarades mobilisé(e) : "Nos vallées nous appartiennent et nous ne pouvons pas laisser les fascistes libres de se déplacer quelques jours avant le 25 avril. Les partisans qui ont tout donné, même la vie, dans ces montagnes se retournent dans leur tombe », disent les manifestants. La mobilisation a été lancée hier soir, samedi 21 avril, par le mouvement No Tav et a été immédiatement relancée par les pages sociales du centre social Askatasuna . Ce matin, de Bussoleno, plus d'une centaine de militants sont partis pour Clavière et Nevache en réponse aux militants de droite." Et un communiqué de l'entreprise s'est faite abusée et à qui appartient les hélicoptères : ............................................(.................................................)................................... source
  6. Le Figaro Mis à jour le 25/09/2017 à 06:13 extrait Marine Le Pen applaudit le score de l'AfD - "Bravo à nos alliés de l’#AfD pour ce score historique ! C’est un nouveau symbole du réveil des peuples européens", s'est félicité la présidente du Front national sur son compte Twitter. L'AfD, dont une frange souhaite un rapprochement avec le Front national français ou le FPÖ autrichien, a radicalisé son discours depuis sa création, adoptant la stratégie inverse d'une Marine Le Pen qui a cherché au contraire à "dédiaboliser" le FN.
  7. .....(.....).... Un navire de 40 mètres, le C-Star, affrété par des militants d’extrême droite, est en route pour la Méditerranée pour lutter contre l’immigration clandestine au large de la Libye. Cette opération "Defend Europe" (défendons l’Europe) est menée par le réseau européen Génération identitaire et en particulier ses antennes française, italienne et allemande. ........(........)........ L’inquiétude des ONG L’objectif est que les migrants soient reconduits en Libye. Les gardes-côtes italiens considèrent pour leur part que la Libye n’offre pas de "port sûr" au regard du droit maritime et organisent toujours le transfert vers l’Italie des migrants secourus sous leur coordination. Plusieurs ONG engagées dans les opérations de secours en mer ont déjà exprimé leur inquiétude face à l’arrivée de ce bateau, qui s’ajoute aux volontés du gouvernement italien de leur imposer un code de conduite sévère. En France, un organisme gouvernemental a d’ailleurs signalé l’opération à la justice, dénonçant une "provocation à la discrimination" et un risque de "délit d’entrave" aux secours. en entier sur http://www.sudouest.fr/2017/07/11/mediterranee-un-navire-d-identitaires-pour-empecher-le-sauvetage-de-migrants-3608873-4803.php
×